La Turquie, Pour ou contre son entrée dans l'UE

La Turquie, Pour ou contre son entrée dans l'UE   100 membres ont voté

  1. 1. êtes vous pour ou contre la Turquie dans l'UE??

    • Pour
      27
    • contre
      73

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

POUR

quoi? nos cultures sont trop différentes?

et pourtant, on a beaucoup à apprendre des autres peuples.

quand notre mentalité d' égoistes nous pousse à nous enfermer chez nous et ne surtout pas partager la moindre miette de notre gateau, d' autres vous ouvrent leur porte, vous acceuillent comme leur frère et vous offrent tout ce qu' ils possèdent, même s' ils n' ont presque rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jessica.9002
Invité jessica.9002 Invités 0 message
Posté(e)

c'est bien de partager les cultures mais pas de rendre l'europe pauvre je suis CONTRE.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

ca veut rien dire ca, au contraire ca serait un apport culturel fantastique pour l'europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)
c'est bien de partager les cultures mais pas de rendre l'europe pauvre je suis CONTRE.

:snif:

Nous sommes déjà en train de nous ouvrir à dix pays. Plus deux - la Roumanie et la Bulgarie - qui devront attendre un peu, compte tenu de leur retard, mais auxquels nous avons néanmoins fixé une date pour le début des négociations. Or ces deux derniers pays ont un revenu par habitant largement inférieur à celui de la Turquie: 1 400 dollars pour la Roumanie, 1 100 pour la Bulgarie, contre 3 100 pour la Turquie.

source

Se renseigner avant de dire des conneries...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LeMel Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je ne conteste pas la validité de ces chiffres, mais tient seulement à préciser qu'ils sont différent de ceux présentés sur wikipédia (tiré d'un rapportdu FMI de 2006) : ces derniers indiquent que la Roumanie et la Bulgarie ont un PIB en parité de pouvoir d'achat (qui prend en compte les différents niveau de cout de la vie suivant les pays) qui s'établit à environ 9 800 $, contre 9107 $ pour la Turquie (source :http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pay...29_par_habitant ). Or cette mesure me paraît plus judicieuse..

Enfin de toute façon, cela ne remet pas en cause ton argument, Kraft : il est absurde de s'opposer à l'entrée de la Turquie dans l'UE sous couvert de simples considérations économiques de ce type, puisque la richesse de la Turquie par habitant équivaut à celle de la Bulgarie ou de la Roumanie. Et l'entrée des 12 nouveaux en 2004 et 2007 est pour l'instant une formidable réussite économique : le niveau de vie y progresse vite, particulièrement depuis leur adhésion.

Ce qui est gênant pour moi, ce sont ces quelques autres épines plantées et dont le pays a du mal à se défaire...le génocide arménien, tout d'abord, que la Turquie s'obstine à ne pas reconnaître, or cette dernière est indispensable pour la normalisation des relations avec l'Arménie voisine et la mise en adéquation des valeurs fondamentales de l'UE. Les différents avec la Chypre : la Turquie refuse toujours d'ouvrir ses ports et ses aéroports aux navires et avions chypriote, pourtant membre de l'Union Européenne ! De plus, il n'est pas à exclure d'une probable "délaïcisation" de la Turquie :n'oublions pas que le pouvoir est aux mains d'un parti qui se dit "islamiste modéré", l'AKP -mais la laïcité est fortement ancrée dans la culture turque. Et du côté des pays membres, les opinions publiques restent divisées sur cette question suivant les pays, et sont de toutes manières souvent réticentes à un nouvel élargissement dans un futur proche, vers quelques pays que ce soit.

Mais malgré tout, son entrée établirait un "pont" entre l'UE et le moyen-orient, étendrait sa zone d'influence (particulièrement sur le Caucase et le moyen-orient), ouvrirait un vaste et porteur marché aux entreprises européennes, ouvrirait l'UE au sud et à l'Orient, renforcerait son poids sur la scène internationale. Et avec la future probable ratification du traité simplifié de Lisbonne, il ne sera pas question de dysfonctionnement des institutions.

Bref, à mon avis, une fois ces quelques problèmes résolus et d'ici une dizaine d'années, lorsque les Européens seront prêt pour un nouvel élargissement de taille, la question de l'entrée de la Turquie dans l'UE pourrait sérieusement se poser. En 2007, il est encore trop tôt !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jessica.9002
Invité jessica.9002 Invités 0 message
Posté(e)
Nous sommes déjà en train de nous ouvrir à dix pays. Plus deux - la Roumanie et la Bulgarie - qui devront attendre un peu, compte tenu de leur retard, mais auxquels nous avons néanmoins fixé une date pour le début des négociations. Or ces deux derniers pays ont un revenu par habitant largement inférieur à celui de la Turquie: 1 400 dollars pour la Roumanie, 1 100 pour la Bulgarie, contre 3 100 pour la Turquie.

je ne parle pas de ca,deja qu'ils en a deja,plein je t'imagine pas alors si un pays musulman entre dans l ue se sera pire, il n'y aura que des problemes, nous ne pouvons quand meme pas acceuillir tout le monde, je vais dire qu'ils ne sont pas tres moderne faus avouer mais ils sont comme ca c 'est tout. :snif:.

dire que je suis contre ne veut pas dire que c'est du racisme.

ca veut rien dire ca, au contraire ca serait un apport culturel fantastique pour l'europe.

ils sont deja la quesque tu veux apprendre de plus de leur culture? enfin je sais pas ce qu'il y a la ou tu es.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Ouaip pour l'apport culturel à condition que pour une des parties cet apport culturel ne se limite pas au rapport de force.

De toute façon au jour d'aujourd'hui vu le boxon qu'est devenu l'Union il n'est pas question d'intégrer qui que ce soit. Même un pays de la taille du Luxembourg il faudrait le refuser.

Quand nous tournerons convenablement avant de s'occuper des Turcs il faudra se rappeler que les Russes sont des européens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

contre car c'est un pays islamique ,son entree nous rendra encore plus pauvre,deja que la roumanie nous coute cher et amene de la racail faut voir comme on est agresse dans la rue par eux alors la turquie ce sera encore pire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

C'est bien pour ça qu'au lieu d'aller claquer du fric sur d'autres continents pour faire fonctionner la corruption; nous ferions mieux de réorienter ces budgets vers des pays comme la Roumanie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Contre.

Je n'ai rien contre la Turquie.

On lui confère des valeurs archaïques mais certains pays d'Europe de l'Est ont bien plus de retard, tant au niveau social qu'au niveau économique.

Il suffit de se balader dans les rues d'Istanbul pour constater que les Turcs ont un mode de vie à l'occidentale.

Cela dit, il n'est pas question de jouer indéfiniment la poule aux oeufs d'or, comme nous l'avons déjà fait pour l'Espagne ou l'Irlande qui, grâce à ces aides financières venues des "Grands d'Europe"(Allemagne, France...), voient leur croissance s'envoler (tant mieux pour eux, cela dit) tandis que celle des "distributeurs de cadeaux" fait peine à voir...

Il faudra encore engraisser des pays pauvres comme la Roumanie ou la Bulgarie alors que nous sommes nous-même en déficit.

Alors il serait prudent de freiner l'extension de l'Union européenne.Cette dernière est censée nous rapporter de l'argent, pas nous en faire perdre.

Par contre, dans un avenir prochain, pourquoi ne pas penser à la Turquie ?

Ce serait une porte ouverte sur le monde arabe, la Turquie étant un savant mélange de deux cultures, à cheval sur deux continents...

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 550 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
contre car c'est un pays islamique ,son entree nous rendra encore plus pauvre,deja que la roumanie nous coute cher et amene de la racail faut voir comme on est agresse dans la rue par eux alors la turquie ce sera encore pire.

:snif:;):o:o:o:o:o:o:o

j'ai mal au crane t'entendre ces c :snif: rie,

Comment sais tu que c'est un turc qui t'agresse. L'autre coup je me suis fais agressé par un portugais est ce pour autant que je devrais dire qu'il faut virer le portugal de l'europe. NON

C'était un con d'humain

Mais bon on voit ta subtilité avec l'argument du pauvre bien contrecarré par Kraft

Jessica j'habite à strasbourg ville où il y a le mélange de 2 cultures : allemande et francaise cette ville et sa région l'alsace grace entre autre à l'europe est un symbole de réconciliation entre 2 pays qui se sont fait la guerre pendant 150 ans environ. C'est un point de rencontre entre ces 2 mélange et amène plus de créativité.

La culture c'est les gens, l'art, l'architecture c'est ce qui fait l'originalité d'une région et si ces personnes peuvent circuler librement et apporter cette richesse dans toute l'europe ils amènent un plus.

Mais bon on sait bien que les anglo saxons et la notion culture ca fait 2 :D

Le mel c'est sur que c'est une belle réussite pour ceux qui sont intégrés mais elle n'est qu'économique, aux niveau politique c'est encore les gros qui décident. Mais notre évergétisme nous fait froler l'indigestion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Je ne conteste pas la validité de ces chiffres, mais tient seulement à préciser qu'ils sont différent de ceux présentés sur wikipédia (tiré d'un rapportdu FMI de 2006) : ces derniers indiquent que la Roumanie et la Bulgarie ont un PIB en parité de pouvoir d'achat (qui prend en compte les différents niveau de cout de la vie suivant les pays) qui s'établit à environ 9 800 $, contre 9107 $ pour la Turquie (source :http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pay...29_par_habitant ). Or cette mesure me paraît plus judicieuse..

Enfin de toute façon, cela ne remet pas en cause ton argument, Kraft : il est absurde de s'opposer à l'entrée de la Turquie dans l'UE sous couvert de simples considérations économiques de ce type, puisque la richesse de la Turquie par habitant équivaut à celle de la Bulgarie ou de la Roumanie. Et l'entrée des 12 nouveaux en 2004 et 2007 est pour l'instant une formidable réussite économique : le niveau de vie y progresse vite, particulièrement depuis leur adhésion.

Ce qui est gênant pour moi, ce sont ces quelques autres épines plantées et dont le pays a du mal à se défaire...le génocide arménien, tout d'abord, que la Turquie s'obstine à ne pas reconnaître, or cette dernière est indispensable pour la normalisation des relations avec l'Arménie voisine et la mise en adéquation des valeurs fondamentales de l'UE. Les différents avec la Chypre : la Turquie refuse toujours d'ouvrir ses ports et ses aéroports aux navires et avions chypriote, pourtant membre de l'Union Européenne ! De plus, il n'est pas à exclure d'une probable "délaïcisation" de la Turquie :n'oublions pas que le pouvoir est aux mains d'un parti qui se dit "islamiste modéré", l'AKP -mais la laïcité est fortement ancrée dans la culture turque. Et du côté des pays membres, les opinions publiques restent divisées sur cette question suivant les pays, et sont de toutes manières souvent réticentes à un nouvel élargissement dans un futur proche, vers quelques pays que ce soit.

Mais malgré tout, son entrée établirait un "pont" entre l'UE et le moyen-orient, étendrait sa zone d'influence (particulièrement sur le Caucase et le moyen-orient), ouvrirait un vaste et porteur marché aux entreprises européennes, ouvrirait l'UE au sud et à l'Orient, renforcerait son poids sur la scène internationale. Et avec la future probable ratification du traité simplifié de Lisbonne, il ne sera pas question de dysfonctionnement des institutions.

Bref, à mon avis, une fois ces quelques problèmes résolus et d'ici une dizaine d'années, lorsque les Européens seront prêt pour un nouvel élargissement de taille, la question de l'entrée de la Turquie dans l'UE pourrait sérieusement se poser. En 2007, il est encore trop tôt !

Méfiance cher LeMel, dans WIKIPEDIA il y a des grosse conneries par moment. Tout à chacun pouvant intervenir dans cette encyclopédie...

Et le FMI, bon c'est une officine libérale qui va au son de ce qui est bon pour les pays occidentaux...

La différence entre la Turquie et la Roumanie je l'ai vécu en "live" comme on dit. J'ai parcouru la Truquie en voiture de loc, logeant dans des gite. Idem en Roumanie mais en moto. La différence est nette.

En Roumanie la religion est beaucoup plus présente qu'en Turquie où, quoiqu'en disent nos médias plus enclins à exacerber certains traits de la Turquie plutot que d'autres. En Turquie, ce n'est pas l'intégrisme que l'on veux nous faire croire.C'est le seul pays laïque avec la France... A Ankara, rares sont les femmes voilées et sur les plages, elles ne sont pas toute en Tchador :snif:

historiquement, la Turquie a autant à voir avec l'Europe qu'avec l'Asie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Baudelaire-21's Membre 1 165 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La Turquie est un pays qui a des problèmes important a solutionner mais pourquoi pas d'ici quelque temps, ce qui me turlupine le plus est que la Turquie n'est pas vraiment en Europe mais plutôt Eurasienne... dans un sens la Turquie est bien plus developpé que certains pays de l'ex-urss dont je ne connais même pas la capitale !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

juste pour répondre à propos de la Roumanie: ma voisine du dessus est roumaine... Elle a un doctorat de physique et enseigne à la fac... on ne peut pas parler à proprement parler de racaille hein :snif:

Par rapport à la Turquie, je suis contre. Si on commence à prendre des pays en dehors de l'Europe "géographique", on s'arrêtera où? En Mongolie? au Kazakstan? En Chine?

Faut être cohérent un peu, et savoir s'arrêter à un moment :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

La question du pour ou du contre l'intégration pose d'autres questions que celles évoquées dans les posts précédents.

Il y a par exemple celle des alliances existantes à travers l'OTAN notamment.

Il y a aussi, et c'est ce qui me semble le plus important, le moyen et le long terme.

L'UE se doit de devenir un espace viable. Cela est d'autant plus urgent quand on observe les lignes de force qui se dessinent au niveau international.

L'UE se doit donc de consolider l'existant en faisant un travail de mise à niveau vis à vis de ses nouveaux partenaires: Pologne, Roumanie par exemple.

Pendant que cette mise à niveau s'effectue, il faut déjà envisager l'avenir.

Gouverner n'est-ce pas prévoir?

De quoi auront nous besoin? D'eau, d'espace, d'énergie.

Examiné sous cet angle la Russie est le partenaire incontournable. Je sais parce que des Russes et des Français connaissant la Russie mieux que moi me l'ont expliqué que la Russie dans l'immédiat n'envisage son avenir dans "quelque chose" que si elle est centrale dans ce quelque chose.

Mais cela est politique. Les orientations russes d'aujourd'hui ne seront pas forcément celles de demain, même si l'on prend en compte et il faut le faire le poids de la doctrine eurasiste en Russie.

Penser intégrer la Turquie c'est regarder dans le rétroviseur. Mais c'est aussi intégrer un espace ou les plaques tectoniques géopolitiques sont les plus actives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité jessica.9002
Invité jessica.9002 Invités 0 message
Posté(e)
Mais bon on sait bien que les anglo saxons et la notion culture ca fait 2

quesque tu veux dire par la?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blingette Membre 388 messages
Forumeur survitaminé‚ 29ans
Posté(e)

voila j'ai voté :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

a propos de la roumanie je ne parle pas de ceux qui travaille honnetement ceux la je les acceuille bras ouvert ils ne sont pas pour moi de la racail ceux que je nomme dans ces termes se sont les femmes avec des enfants en bas age qui agresse les passants c'est ce qui me revolte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille Membre 795 messages
Forumeur accro‚ 54ans
Posté(e)

Un prêtre italien a été attaqué à l'arme blanche dans son église d'Izmir, ville située dans l'ouest de la Turquie, rapporte la police. 16/12/2007 AFP

En février 2006, un religieux italien, Andrea Santoro, avait déjà été tué par balle dans son église de Trabzon, sur la mer Noire, par un adolescent.

Le père Adriano Franchini a été hospitalisé en urgence à Izmir mais ses jours ne sont pas en danger, a déclaré un porte-parole de la police à Reuters. Il a été blessé à l'abdomen.

La police a interpellé trois personnes, a précisé le porte-parole, qui a ajouté qu'il était encore trop tôt pour savoir quel était le motif de cette agression.

Selon l'agence anatolienne de presse, un jeune homme de 19 ans est soupçonné d'avoir poignardé le prêtre.

La communauté chrétienne de Turquie, pays en quasi-totalité musulman mais officiellement laïc, a été la cible de plusieurs attaques ces dernières années.

En avril, trois employés d'une maison d'édition chrétienne, un Allemand et deux Turcs, ont été retrouvés égorgés à Malatya, dans l'est du pays.

Le procès des cinq hommes accusés de les avoir assassinés est en cours.

En janvier, un rédacteur en chef turco-arménien, Hrant Dink, avait été abattu devant son bureau à Istanbul par un adolescent ultranationaliste de 17 ans.

L'Union européenne se plaint depuis longtemps qu'Ankara, qui frappe à la port de l'Europe depuis de nombreuses années, ne protège pas suffisamment les droits de la petite minorité chrétienne, qui compte à peine 100.000 membres parmi les 75 millions d'habitants de la Turquie.

Dans le cas du meurtre de Dink et des trois employés de la maison d'édition, les médias turcs ont suggéré que des éléments ultranationalistes présents dans l'armée auraient pu encourager les jeunes meurtriers à passer à l'acte ou, à tout le moins, à fermer les yeux sur les signaux montrant qu'ils étaient prêts à le faire.

et dire que certains voudraient la voir entrer dans l'europe ! Qu'ils aillent se faire voir (pour être poli) ! NON A L'EUROTURQUIE ! ! !

Modifié par ratatouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant