Des associations formulent des propositions contre l'obésité


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
sante.jpg

Des associations formulent sept propositions pour une loi de lutte contre l'obésité


Mercredi 05 Décembre - 11:31

Le marketing alimentaire est dans le collimateur. L'UFC-Que choisir, accompagnée de cinq autres associations dont celles de parents d'élèves PEEP et FCPE, a dévoilé sept propositions de lutte contre l'obésité mardi 4 décembre.



Ce collectif, appelé "Obésité : protégeons nos enfants", demande " l'encadrement des publicités télévisées pour les produits déséquilibrés et le retrait des confiseries au niveau des caisses dans les grandes surfaces".

Les associations ont envoyé une lettre ouverte à Roselyne Bachelot, ministre de la santé, de la jeunesse et des sports pour demander "l'adoption prochaine (...) d'une loi de prévention de l'obésité infantile". Selon le collectif, 1,5 million d'enfants sont touchés par le phénomène d'obésité en France, un chiffre en croissance de 5,7 % par an. Pour étayer leur demande, les associations expliquent avoir mené un certain nombre d'audits et " que les résultats sont sans appel".





Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 04.12.07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

je ne pense pas vraiment que cette mesure supprime le problème.

un gosse n'a logiquement pas d'argent, c'est pas lui aui après avoir vu une pub va aller acheter un kinder bueno ou un kitkat... il va surement le demander, mais c'est pas lui aui va acheter (logiquement).

après, à notre époque c'était pareil, yavait des produits sucrée partout et on en mangeait. avec ma soeur on à eu la même éducation alimentaire, on à manger les même choses, et pourtant, elle est mince et moi j'ai du surpoids.

les problèmes de poids, c'est vraiment à prendre au cas par cas, certains prennent plus que d'autre, c'est comme ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zen Membre+ 4 221 messages
\o/‚ 26ans
Posté(e)

obesite_balance.jpg

L'obésité infantile est un fléau mondial et n'épargne pas la France. Pour combattre ce grave problème, six associations alertent le gouvernement et proposent des mesures concrètes et qu'une loi soit votée pour 2008. Nicolas Sarkozy, lors de sa campagne présidentielle, avait fait de la lutte contre l'obésité infantile une priorité de santé publique. Concernant l'obésité, la France, moqueuse, a longtemps pointé du doigt l'Amérique et ses adolescents obèses s'empiffrant de pizzas, hamburgers, confiseries, sodas, affalés sur leur canapé, les yeux rivés sur la télé. L'image de l'Américain obèse étant devenue un cliché. Mais comme toutes les tendances émergeantes au Etats-Unis finissent tôt ou tard par débarquer dans nos contrées, la tendance à l'obésité a traversé l'Atlantique pour s'installer tranquillement aux quatre coins de l'hexagone. Et même aux quatre coins du monde. L'obésité infantile est aujourd'hui une pandémie mondiale.

En France, se sont 1,5 millions de jeunes qui souffrent d'obésité. Près de 4% des filles de 15-24 ans et plus de 2% des garçons du même âge sont en surpoids. Un chiffre qui augmente de près de 6% par an. Les risques pour la santé sont multiples : diminution de 10 ans de l'espérance de vie, augmentation de 50% du risque d'être atteint de diabète (50% de diabète en France sont liés à l'obésité), sans parler des troubles cardio-vasculaires, sans oublier les conséquences psychologiques.

Afin de lutter contre ce fléau, plusieurs associations dont l'UFC-Que Choisir montent au créneau et adresse une lettre ouverte à Roselyne Bachelot, la Ministre de la Santé et de la Jeunesse. Ces associations s'appuient sur une déclaration de Nicolas Sarkozy pendant sa campagne présidentielle qui voulait faire de la lutte contre l'obésité une priorité de santé publique en affirmant : « les comportements alimentaires nocifs sont pris dès le plus jeune âge et doivent donc être particulièrement combattus ».

Le marketing alimentaire est la cible privilégié de ce collectif qui propose d'interdire les publicités pour les aliments trop gras et trop sucrés pendant les programmes jeunesses. Dans 87 % des cas, les publicités pour les produits alimentaires diffusées lors des émissions pour enfants font la promotion de produits gras ou sucrés, estime UFC-Que choisir. Autre domaine visé, limiter l'accès aux bonbons et autres confiseries qui sont à porté de mains des enfants aux caisses des supermarchés, contrairement aux recommandations de 2004.

Le collectif souhaite aussi l'application des recommandations nutritionnelles dans la restauration scolaire et l'intervention d'un diététicien dans chaque établissement. Nicolas Sarkozy n'a-t-il pas proposé dernièrement qu'un repas issu de l'agriculture biologique soit servi une fois par semaine dans les cantines (qui concerne un élève sur deux) ? Selon l'association, « 45% des établissements du secondaire ne respectent pas les recommandations nutritionnelles ».

« Ces 40 dernières années, la consommation de chocolats et confiseries a été multipliée par deux, celle des boissons sucrées par trois, tandis que la consommation de légumes frais a diminué de 40% », rappelle le collectif. « 93% des enfants ont une consommation de fruits et légumes insuffisante par rapport à leurs besoins ».

En France, tout passant par une loi, ce collectif d'associations a demandé qu'une grande loi de prévention de l'obésité infantile soit votée, déclarant : « Les pouvoirs publics doivent faire preuve du même volontarisme en matière d'obésité infantile, que s'agissant de la lutte contre le tabac ».

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clac41 Membre 2 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Et c'est pas avec Forum.fr que je vais maigrir :snif: je viens de m'enfiler un paquet de Maltesers

_med_casestudies_maltesers.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zen Membre+ 4 221 messages
\o/‚ 26ans
Posté(e)

Moi j'attaque les bounty en ce moment même. :snif:

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

en effet, un gros problème où la publicité ne fait pas défaut. Quelle est la solution ? faudra-t-il un adulte en permanence derrière chaque enfant pour veiller à ce qu'il mange et le forcer à manger équilibré. Je n'ai pas de solution à proposer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Maniou
Invité Maniou Invités 0 message
Posté(e)

des "cours de nutrition" dans les écoles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
boby77 Membre 23 479 messages
bob l'eponge en slip‚ 27ans
Posté(e)

c'est pas aux ecoles de donner des cours de nutritions c'est aux parents ... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anamy Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Mais pour cela, il faut que les parents soient eux-même informés, et ça ne semble pas être le cas de plusieurs d'entre eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Le topic existe déjà dans la rubrique santé :snif:

je fusionne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cacahuete_grillée Membre 2 313 messages
Gourmande inspirée‚ 32ans
Posté(e)

Faut arreter le delire, enlever les sucreries des caisses ne va pas changer grand chose !

L'education alimentaire doit être fait par les parents et par personne d'autre, manger des legumes trés jeunes, eviter de cuisiner trop gras ou trop sucré, apprendre à l'enfant ce qui est bon (même si de temps en temps on leur permet de manger un bonbon ou un gâteau), lui faire faire une activité sportive.

Faut pas s'etonner que les gamins soient gros quand à 10 ans ils ont de l'argent de poche à qui mieux mieux qu'ils vont claquer en cochonneries à la boulangerie du coin !

Ensuite à l'ecole y'a pas assez de sport, 2 à 3h par semaine ce n'est suffisant, aprés les gamins qui font tout et n'importe quoi pour eviter la case sport scolaire...

POur moi ça reste une question d'education alimentaire, si un gamin a le droit de manger tout et n'importe quoi il sera en fonction de organisme plus exposé à l'obesité qu'un gamin qui aura eu des parents qui lui auront appris à manger de TOUT (legumes, poissons...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant