Anatomie d'un crime, par Elizabeth George


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
9782258063310TN.gif

Anatomie d'un crime


Mercredi 14 novembre - 13:21

Américaine, Elizabeth George est née à Warren, dans l'Ohio. Après avoir vécu de longues années en Californie, où elle a passé son enfance, elle s'est désormais installée avec son mari dans une île proche de Seattle. Diplômée de littérature anglaise, titulaire d'une maîtrise de psychopédagogie, elle a enseigné l'anglais pendant treize ans avant de se consacrer pleinement à l'écriture. Imprégnée de culture anglaise, cette Américaine a une connaissance approfondie de l'Angleterre, dont l'histoire, la civilisation et les m¿urs lui sont aussi familières que celles de son pays natal. Elizabeth George est aujourd'hui reconnue comme l'un des grands auteurs de littérature policière aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et dans les nombreux pays d'Europe où elle est publiée, notamment en France où, dès la parution de son premier roman, Enquête dans le brouillard, elle avait obtenu le Grand Prix de Littérature policière (1990).



Présentation de l'éditeur
Londres. A l'arrière d'un bus qui traverse la ville, le jeune Joel, sa s¿ur et son frère roulent vers leur destin. Dans un quartier chic, Helen Lynley rentre chez elle. Elle est belle, heureuse, la vie lui sourit. Tout est en place pour une rencontre. Inexorablement fatale. Car, même s'il l'ignore, Joel est une arme vivante. Le détonateur, c'est son histoire, le chaos qu'on lui a donné pour tout bagage. L'explosif ? C'est son quartier, écrasé par la misère et la violence qu'elle génère. Jusqu'au dernier moment, Joel pense qu'il pourra choisir. Mais d'autres ont peut-être déjà choisi pour lui... Le nouveau roman d'Elizabeth George est beaucoup plus qu'une enquête : le récit passionnant d'un engrenage implacable. Elle sait comme nul autre nous faire emboîter le pas de son personnage, nous placer avec lui à la croisée des chemins. Lequel va-t-il prendre ? Où sont les issues, et y en a-t-il jamais eu ? Un roman noir, plus que jamais ancré dans son époque et ses bouleversements. Une extraordinaire machine à remonter le crime. Et à le démonter.



Source: Decitre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

:o J'ai lu tous les elizabeth george, et d'après le dernier, je pensais qu'elle en avait fini avec ses personnages récurrents donc je ne voulais pas lire celui-là... Mais je lis ici "helen lynley" donc ce n'est pas tout à fait fini ?

Merci beli, je vais courir l'acheter ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Cool une réponse :o

N'hésite pas à donner ton avis...

Le livre figure dans le top-10 des ventes du magazine Livres Hebdo ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

OK je viendrai dire ce que j'en ai pensé. En tout cas j'ai adoré tous les autres ;)

Tu l'as lu toi ?

Modifié par Chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 812 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

En cherchant les avis sur Google, je tombe sur ce fil.

Je vais le donner mon avis sur ce livre que j'ai terminé hier.

Je lis tous les Elizabeth George. Linley, Havers, le couple qui enquête, je prends.

Ici, c'est l'horreur, je n'ai jamais vu un livre aussi noir, dérangeant. La question que je me pose, E. George n'a jamais donné son âge, déjà c'est bizarre.

Ensuite, comment une femme peut écrire des choses aussi dures que dans ce livre ?

Toutes les deux pages, elle parle de "sucer", ensuite de viols y compris sur une gamine de 10 ans (viol collectif de papis), ensuite viennent les coups, la peur, je suis écoeurée.

Elle avait déjà écrit un roman comme ça, sexe, paroles crues et j'avais été surprise, à voir l'auteur BCBG, very rich, fichtre, l'édition rapporte, je m'étais demandée où elle avait été piocher ces éléments.

Ce livre est atroce en ce sens que je regrette de l'avoir lu et chez moi, c'est rarissime. La vie d'une femme ne vaut pas un polar qui rapporte. En tant que femme, je me suis senti dégradée, sale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité morphee_
Invité morphee_ Invités 0 message
Posté(e)
:dort: cela aurait donc tendance à me plaire, bien que je la vois souvent sur les rayons et ne l'achète jamais ; non les auteures de polars britanniques, non je le dis tout net, d'après moi ce sont des suceuses de Hercule, le premier poireau détective britannique imaginé par une gonzesse, alors que le meilleur des détectives, déjà fumait la pipe et n'avait pas de moustache, mais je pense que j'aurais acheté le bouquin à sa parution si ça avait été dans mon karma de l'acheter ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant