Aller au contenu

Libération des otages à Athènes


marielle

Messages recommandés

Membre, 49ans Posté(e)
marielle Membre 1 921 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)
pict_62778.jpg

Les auteurs du détournement du bus à Athènes libèrent les otages et se rendent


16 décembre 2004 - 08h30

Deux hommes armés, sans doute Albanais, ont détourné un bus près d'Athènes.
Ils ont fini par se rendre et libérer tous leurs otages. Personne n'a été blessé.
Les mobiles de leur acte restent nébuleux. Ils ont été arrêtés et sont interrogés.



Deux Albanais présumés qui, munis de fusils et de dynamite, avaient pris le contrôle d'un autocar mercredi matin à Athènes, en exigeant un million de dollars et un avion pour la Russie, se sont finalement rendus hier soir peu avant minuit, libérant leurs six derniers otages. Ils avaient auparavant fixé un ultimatum censé expirer ce matin. Les deux preneurs d'otages, avant de se rendre, ont jeté un sac contenant des grenades et leurs armes, un fusil et un pistolet, selon les reporters de la télévision sur place.

Selon des sources policières, les deux preneurs d'otages devaient être conduits à la direction de la police d'Athènes pour être interrogés. Des policiers des forces spéciales sont immédiatement entrés dans le bus, selon les images de la télévision.Les deux ravisseurs avaient pris 23 personnes en otages mercredi matin, avant d'en libérer par petits groupes tout au long de la journée. Le chauffeur, un contrôleur et une passagère avaient réussi à s'enfuir dans les premières secondes de l'opération, où des coups de feu ont été entendus, mais personne n'a été blessé.Cette crise menaçant de perdurer mercredi soir, le Premier ministre grec, Costas Karamanlis, avait reporté d'une journée son départ pour le sommet européen de Bruxelles.

L'un des deux preneurs d'otages, disant s'appeler «Hassan», avait déclaré qu'il était Russe dans un appel depuis son portable diffusé par la chaîne de télévision Antenna. Mais la police pense que les deux hommes sont Albanais; ils voulaient se faire passer pour des Russes afin d'éviter d'éventuelles représailles contre la population albanaise immigrée en Grèce.Les deux hommes ont pris le contrôle de l'autocar vers 6h sur une autoroute de Marathon, dans la grande banlieue de la capitale grecque. Le véhicule transportait alors 23 personnes selon le dernier décompte fourni par la police. Le véhicule était depuis immobilisé et encerclé par les forces de l'ordre. Des dizaines de proches d'otages s'étaient eux aussi rendus sur les lieux.D'après l'une des otages, les deux hommes voulaient gagner la Russie et étaient prêts à relâcher toutes les passagères, si on leur envoyait un nouveau chauffeur.

Des immigrés albanais ont déclaré sur les ondes de la télévision albanaise que l'accent marqué, en grec, des preneurs d'otages semblait indiquer qu'ils venaient du sud de l'Albanie. Un million environ des onze millions d'habitants de la Grèce sont des immigrés albanais, et ils représentent la principale minorité ethnique de ce pays. Beaucoup sont venus participer en Grèce aux travaux de construction pour les Jeux olympiques d'Athènes.La police grecque a, par ailleurs, remis en service des dizaines de caméras de surveillance utilisées lors des Jeux olympiques. Ces caméras installées le long de la route du marathon olympique avaient été éteintes sur décision de justice pour violation de la vie privée des citoyens. Elles ont été activées quatre heures après le détournement sur cette route. Il s'agissait de la quatrième prise d'otages dans un autobus grec depuis cinq ans

ID



Source: La Libre Belgique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 13 ans après...
Annonces
Maintenant
Membre, Debout les morts..., 72ans Posté(e)
Anatole1949 Membre 28 574 messages
72ans‚ Debout les morts...,
Posté(e)

Oui et, c'était en 2004 ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×