la guerre d'Algérie

Invité Fata
Invité Fata Invités 0 message
Posté(e)

Hier, j'ai regardé le film "L'ennemi intime'

Waouhhhh et bien il retrace bien la realité des choses tout en suivant qqs militaires.

C'est là qu'on se dit que le mot GUERRE n'est pas de trop, loin de là et ça reste incomprehensible que ça s'est rajouté qu'en 1999.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Vaudémont Membre 355 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Bonjour Fata.

Que veux-tu dire par "ça reste incompréhensible que ça s'est rajouté qu'en 1999" ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steph78000 Membre 10 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je suis prof est très intéressé par la guerre d'Algérie... Pour répondre à certains, c'est le problème fondamental des pieds noirs (un million) qui a fait tourner la situation en conflit meurtrier. Je vous conseille de lire "La guerre d'Algérie, histoire et mémoire" de Guy Pervillé. ou "Histoire de la guerre d'Algérie" pas B Stora. Il y a également des livres qui retracent la psychologie, ou la mémoire des anciens combattants... ex "photographier la guerre d'Algérie" (superbe). La Guerre d'Algérie est également présente dans les romans : ex : La machine à rêves, de Labonne Michel retrace les souvenirs d'un combattant de la guerre d'Algérie.

A+ et bonnes lectures... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 355 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Il y a aussi l'incontournable "Guerre d'Algérie" d'Yves Courrière, en 4 tomes (ou 2 selon les éditions). Les sous-titres sont éloquents :

1. Les fils de la Toussaint (1954 : le coup d'envoi)

2. Le temps des léopards (1955-57 : oeil pour oeil)

3. L'heure des colonels (1957-60 : un espoir sans lendemain)

4. Les feux du désespoir (1960-62 : des barricades à l'abîme)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zahniste Membre 45 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Vous les français ! je vous informe gentillement que vous étes mal-informés en ce qui concerne la guerre d'Algérie.. :blush:

Soyons neutres , et ecoutons des deux poles pour qu'on puisse juger.

Le FLN (Front de Liberté Nationale) n'était qu'une simple revolution contre ce qui faisait le colonisateur , revolution que connaissait tout peuple terrorisé et agressé partout au monde tout simplement pour se defendre , et c'est naturel c'est pour sa liberté,comme les italiens contre l'Autriche et la France de Napoléon , les français contre l'Allemagne..... pourquoi?? bah parce que les algériens ont été esclavés par les pieds noirs qui ne possedaient rien avant, parce que leurs propres terres ont été pillé pendant un siécle et 32 ans , et parce qu'il etait temps réagir.

Mais la question qui se pose , est-ce que FLN tuait les civils français comme elle faisait l'armée coloniale à cette époque???

Sachons encore que FLN venait du peuple algerien et c'est lui qui l'avait soutenu et consolidé , ce qui reflete l'insatisfaction de ce dernier et son refus du colonialisme >>ce qui prouve enfin que FLN est tres loin de ce qu'on l'appelle terrorisme.

Modifié par zahniste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anksunamun Membre 1 572 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

En fait, l'Algérie serait de toute façon devenue indépendante :

- car elle coûtait beaucoup trop cher à la France : il faut savoir que si la France avait gardé l'Algérie, il n'y aurait pas de Trente glorieuses et la France ne serait pas restée une grande puissance industrielle. Le choix a vite été fait entre garder l'Algérie ou s'en séparer dès que De Gaulle a été briefé par ses conseillers après le "je vous ai compris". L'Algérie coûtait trois fois ce qu'elle rapportait à la métropole, c'était un véritable boulet financier, même avant 1954 ; la colonisation n'a pas été une affaire rentable pour l'Etat français, contrairement à ce qui se dit encore parfois ;

- car c'est le sens de l'histoire que les valeurs conçues par un pays comme la France soient traduites dans la réalité : on ne peut pas dire tout le temps "liberté, égalité, fraternité", "droits de l'homme", en maintenant des gens dans un statut inférieur et discriminatoire, car cela n'est pas cohérent ! Des personnalités algériennes qui ont été formées à l'école de la république ne pouvaient que s'en rendre compte et s'en indigner un jour ou l'autre ;

- car c'est la contrepartie de l'aide américaine pendant la seconde guerre mondiale : la France et l'Angleterre devaient laisser la place aux USA et accepter une diminution de leur rôle mondial. L'expédition de Suez montre d'ailleurs bien l'état du nouveau rapport de forces avec les USA.

La stratégie du FLN a ensanglanté inutilement l'Algérie qui aurait pu rester ce qu'elle était depuis des siècles, c'est à dire un pays multiculturel et multiconfessionnel. C'est en quelque sorte le "crime originel" sur lequel s'est bâtie l'Algérie d'aujourd'hui, alors que le sens de l'histoire aurait de toute façon fait que ce pays serait devenu indépendant sans violence. D'autres décolonisations françaises se sont relativement bien passées, notamment en Afrique de l'Ouest, et auraient pu constituer des modèles efficaces.

La stratégie terroriste du FLN consistait à commettre des crimes ignobles pour attirer une repression systématique de l'Etat. Cette repression allait forcément être disproportionnée, ce qui allait permettre de gagner des franges de la population qui au départ étaient rétives au discours du FLN. C'est le cycle :

1) attentat "frappant" mettant en doute la capacité de l'Etat d'assurer la sécurité ;

2) représailles disproportionnées de l'Etat suscitant la réprobation de l'opinion publique.

Voilà comment très progressivement, l'opprobre s'est déplacée des crimes du FLN sur ceux de l'armée française. Le discours du FLN est devenu audible et légitime, et ses crimes ont été excusés par la cause qu'il portait avec l'idée que tous les moyens étaient bons pour arriver à ses fins, ce qui d'ailleurs était aussi un leitmotiv dans l'armée française de l'époque. Mais il faut bien voir aussi une autre chose essentielle : la stratégie du FLN sur les civils pendant des années a aussi mécaniquement entraîné des représailles de la part de civils pieds-noirs excédés par les bombes. La création de l'OAS est tout autant le résultat du terrorisme du FLN que de la volonté de De Gaulle d'accorder l'indépendance à l'Algérie ; et cela cadrrait tout à fait avec l'idée des extrêmistes, de part et d'autres, qu'il fallait monter les civils les uns contre les autres pour remporter la partie.

Il n'est donc au fond pas étonnant que les terroristes d'aujourd'hui reprennent les méthodes sanglantes du FLN des années 50, et que l'Etat algérien reprenne les tactiques et méthodes de l'armée française de la même époque. La question reste : est-ce que tous ces développements sanglants jusqu'a aujourd'hui auraient pu être évités ? Probablement, oui. Et qui sait, peut-être que les jeunes algériens ne seraient pas autant demandeurs de visa pour aller vivre chez l'ex-grand-méchant-colonisateur. Comme quand Chirac était à Alger, la foule scandait : "visas ! visas !".

Sur un autre point tout à fait connexe : ce qui est aussi étonnant, c'est que dès qu'on parle d'indépendance, ou d'autonomie de la Kabylie, les arguments invoqués pour l'indépendance de l'Algérie (avec les frontières du colonisateur français !!!), ne sont plus audibles. Pourtant, la Kabylie, et plus globalement le Maghreb, est aussi le produit d'une colonisation, mais arabo-musulmane, cette fois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 355 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Sachons encore que FLN venait du peuple algerien et c'est lui qui l'avait soutenu et consolidé , ce qui reflete l'insatisfaction de ce dernier et son refus du colonialisme >>ce qui prouve enfin que FLN est tres loin de ce qu'on l'appelle terrorisme.

Quelque chose ne vas pas dans ta démonstration.

Tu dis :

A/ que le FLN venait du peuple algérien

B/ que cela reflète son insatisfaction et son refus du colonialisme

C/ que cela prouve que le FLN ne pratiquait pas le terrorisme.

Je ne vois pas en quoi A et/ou B que prouvent que le FLN n'était pas une organisation terroriste.

Les historiens Français et Algériens honnêtes ont prouvé que le FLN, quand il jugeait que c'était nécessaire, terrorisait sa propre population en Algérie, et les Algériens en métropole, par toutes sortes de moyens : torture et assassinat suivis d'exposition des cadavres, exécution de ceux qui voulaient résister au racket, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ice scream Membre 3 321 messages
Etranger longiligne‚ 30ans
Posté(e)

Le manichéisme semble avoir la cote dans ce topic. :blush:

Modifié par ice scream

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zahniste Membre 45 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Non , Non ,les vraix algériens à cet époque vivaient hors les villes , voila , et ceux qui vivaient dans les villes , c'est ceux qui ont accepté la nationalité française.

Et concernant les pieds-noirs , la je vous donne un exemple et c'est juste un exemple pour que vous réalisez bien : Imaginez les pauvres, et les vagabons d'Europe, n'ayant pas un abri , de la basse classe deviennent les plus riches en volants des terres (des algeriens biensur) , à la haute gamme , alors que la population algérienne soit negligé de tout les cotés alors que c'est leurs propres terres......... vous trouvez ça normal vous???

Je suis Algérien, et je sais trés bien ce que cela veux dire, ça c'est indiscutable..mes grands-parents ont vecu cela.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
iguene Membre 5 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

ya une complicitée entre de guaul et les généraux algerien pour suivre aprés lindépendance a conduire l'algerie a l'impasse jus qu'au mm ne ce pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vip23000 Membre 11 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Les Résistants français n'ont jamais posé des bombes mutilant des enfants.

ils ont fait pire que ça . Les historiens algériens avancent le chiffre de 1,5 million de morts parmi les algériens, mais c'est sans compter les 8 000 villages incendiés, un million d'hectares de forêts incendiés avec le napalm, 2,1 millions de musulmans déplacés dans des camps de regroupement...

Vous les français ! je vous informe gentillement que vous étes mal-informés en ce qui concerne la guerre d'Algérie.. :blush:

Soyons neutres , et ecoutons des deux poles pour qu'on puisse juger.

Le FLN (Front de Liberté Nationale) n'était qu'une simple revolution contre ce qui faisait le colonisateur , revolution que connaissait tout peuple terrorisé et agressé partout au monde tout simplement pour se defendre , et c'est naturel c'est pour sa liberté,comme les italiens contre l'Autriche et la France de Napoléon , les français contre l'Allemagne..... pourquoi?? bah parce que les algériens ont été esclavés par les pieds noirs qui ne possedaient rien avant, parce que leurs propres terres ont été pillé pendant un siécle et 32 ans , et parce qu'il etait temps réagir.

Mais la question qui se pose , est-ce que FLN tuait les civils français comme elle faisait l'armée coloniale à cette époque???

Sachons encore que FLN venait du peuple algerien et c'est lui qui l'avait soutenu et consolidé , ce qui reflete l'insatisfaction de ce dernier et son refus du colonialisme >>ce qui prouve enfin que FLN est tres loin de ce qu'on l'appelle terrorisme.

je suis tout a fait d'accord avec vous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vaudémont Membre 355 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Pourquoi avez-vous zappé ce que j'ai écrit ?

zahniste a dit mardi 08 septembre 2009 à 04h27 :

Sachons encore que FLN venait du peuple algerien et c'est lui qui l'avait soutenu et consolidé , ce qui reflete l'insatisfaction de ce dernier et son refus du colonialisme >>ce qui prouve enfin que FLN est tres loin de ce qu'on l'appelle terrorisme.

A quoi j'ai répondu mardi 08 septembre 2009 à 20h17 :

Quelque chose ne vas pas dans ta démonstration.

Tu dis :

A/ que le FLN venait du peuple algérien

B/ que cela reflète son insatisfaction et son refus du colonialisme

C/ que cela prouve que le FLN ne pratiquait pas le terrorisme.

Je ne vois pas en quoi A et/ou B que prouvent que le FLN n'était pas une organisation terroriste.

Les historiens Français et Algériens honnêtes ont prouvé que le FLN, quand il jugeait que c'était nécessaire, terrorisait sa propre population en Algérie, et les Algériens en métropole, par toutes sortes de moyens : torture et assassinat suivis d'exposition des cadavres, exécution de ceux qui voulaient résister au racket, etc...

Vous n'avez rien répondu à ça.

Je ne nie pas que l'armée Française a commis des crimes de guerre en Algérie, mais de grâce, ne venez pas nous dire que le FLN n'employait pas de méthodes terroristes. Le FLN n'hésitait pas à égorger ses propres compatriotes quand il jugeait que ça pouvait servir sa politique. Les historiens, aussi bien algériens que français, ont établi cela, et les témoins issus du FLN en ont témoigné.

Qu'avez-vous à répondre à ça, svp ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imparfaite Membre 872 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Il y a eu la semaine dernière, dans l'émission "2000 ans d'Histoire" sur France inter, un sujet consacré à la guerre d'Algérie et plus principalement sur les harkis.

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em...ex.php?id=47323

Il serait grand temps que la France reconnaisse les harkis comme il se doit! Bordel de m**** ! Va-t-elle attendre que le dernier meurt ??!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant