De l'illégalité des mères porteuses en France

Pour ou contre une évolution?   48 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre une évolution?

    • Pour une évolution?
      28
    • Contre une évolution?
      20

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Malgré les risques de dérives, la question de la gestation pour autrui sera examinée lors de la révision de la loi sur la bioéthique.

Mères porteuses : des clivages politiques et scientifiques

Agnès Leclair 02/06/2008 Lefigaro.fr

"François Fillon souhaite aussi associer l'opinion publique au dé­bat avec l'organisation d'états gé­néraux de la bioéthique en 2009. Une opinion publique plutôt favorable puisque 53 % des Français seraient pour l'autorisation de ­cette pratique de la gestation pour au­trui selon un sondage de l'Agence de biomédecine."

lire l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

Je suis également contre, trop de risques de dérives, et je ne suis aps favorable au transformation du corps des femmes en simple "terre cultivable", c'est trop dégradant.

Je peux comprendre que l'on veuille un enfant à tout prix, mais pas que l'on s'affranchisse de toutes limites pour se faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

"Mères porteuses, une idée en gestation au Sénat

Procréation. Un rapport est présenté aujourd'hui au Palais du Luxembourg.

CHARLOTTE ROTMAN QUOTIDIEN : mercredi 25 juin 2008 libération.fr

Ils sont partis de loin. L'un, avocat, n'y connaissait «pas grand-chose» et était «plutôt contre», «pour des conceptions philosophiques, religieuses et aussi d'ignorance pathologique» , avoue-t-il. Au mieux, la gestation pour autrui était «un concept vu de loin», de toute façon «pas une préoccupation majeure». L'autre, médecin, «passionné d'obstétrique et de procréation médicalement assistée» , considérait comme une «injustice» le fait que la France accepte d'aider les femmes qui ont des problèmes d'ovaires, pas celles qui ont des problèmes d'utérus. Henri de Richemont et Alain Milon, sénateurs UMP de Charente et du Vaucluse, et rapporteurs du groupe du travail du Sénat se sont pourtant retrouvés sur une position commune. Ils rendent public aujourd'hui leur rapport, une petite révolution, qui devrait ouvrir la voie à une légalisation du recours à une mère porteuse, dans certains cas, encadrés par la médecine."

lire la suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

"«Un cadre légal aux mères porteuses limitera les dérives»

Famille. La secrétaire d'Etat Nadine Morano soutiendra une réforme.

Recueilli par CHARLOTTE ROTMAN QUOTIDIEN : vendredi 27 juin 2008 libération.fr

Nadine Morano revient sur la proposition formulée mercredi par un groupe de travail du Sénat d'autoriser la pratique des mères porteuses. Une bataille qu'elle se dit prête à «défendre».

Des sénateurs proposent la légalisation en France de la gestation pour autrui. Qu'en pensez-vous ?

«La gestation pour autrui», c'est une expression qui n'est pas très heureuse : Elle me semble si juridique et tellement dénuée d'humanité. Pour autant, les sénateurs ont eu raison de travailler sur la problématique de la stérilité de la femme qui pourrait pourtant devenir mère. Je trouve très intéressantes les conclusions de leur groupe de travail. Je suis moi-même favorable à un encadrement légal de cette pratique. Il y a plusieurs années, j'ai été sensibilisée par un cas que j'avais vu en Angleterre : une mère qui a porté l'enfant de sa propre fille, atteinte d'une malformation utérine.

Le feriez-vous, porter l'enfant de votre fille ?

Oui, si ma fille était atteinte de ce genre de malformation, je le ferais. Pour moi, ce serait un geste d'amour."

lire la suite de l'article

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Emilwen Membre 194 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

J'y suis opposé également. L'enfant à tout prix et quelle que soient les conséquences, non. Il doit y avoir des limites à l'approche médicale et de la procréation, et celle de "jouer" avec le corps humain en est une bonne.

Ceci dit, la réglementation française est tellement draconnienne qu'il est difficile d'adopter en France.

C'est surtout au niveau de la Justice que ça coince en l'occurence.

edit: ah, tiens, j'avais déjà répondu -_-'...

Modifié par Emilwen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

je vous trouve bien durs avec les mères porteuses et les parents ayant recours à la GPA.

cette situation existe que nous le voulions ou non.

des enfants sont procréés en GPA à l'étranger, grâce à ce vide juridique justement.

c'est donc dans l'intéret des enfants que nous devons revoir la loi.

je pense que nous devons encadrer cette pratique et pas la marginaliser.

l'histoire de dominique et sylvia avait été filmée par arte.

je l'ai regardé et c'est pour ça que je vous permets de vous dire que vous etes injustes en ce qui concerne leurs motivations.

je vous mets le lien

http://wiki.france5.fr/index.php/MATERNITE_CROISEE

pour ceux qui souhaitent avoir des témoignages, c'est tout indiqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
optimum Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

Une mère porteuse ou la notion de GPA c'est quoi exactement ?

La mère porteuse loue t elle uniquement son utérus, c'est à dire que l'enfant qu'elle porte n'a aucun lien génétique avec elle (implantation d'embryon du couple parent) ?

ou bien la mère porteuse a été fécondée avec le sperme du père parent (son ovocyte à elle et le sperme du père) c'est à dire qu'elle porte son enfant à elle et pas l'enfant du couple ?

est-ce qu'il ne faudrait pas commencer par faire une différence entre ces deux cas de figure ? ou bien le lien génétique ou biologique n'a t il pas d'importance dans ce débat ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Pour faire évoluer la question;

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Kerridwenn
Invité Kerridwenn Invités 0 message
Posté(e)

Les traitements qui existe a l'heure actuelle pour traiter la stérilité sont souvent lourds et ne fonctionnent pas toujours , les parents ou il y as des risques de maladies génétiques , est ce que ces mères là n'ont pas le droit de materner .

Ce n'est pas un bébé a tout prix , le mère porteuse est consciente de ce qu'elle fait elle aide un couple voilà moi je ne vois rien d'autres , bien sur il y auras des dérives comme pour tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

La presse se fait l'écho de l'émergence d'un marché clandestin en France.

logo_lexpress.gif

Mères porteuses

Le marché clandestin

par Anne Vidalie, mis à jour le 14/09/2005 - publié le 15/09/2005

La France interdit d'y recourir, mais les couples en mal d'enfant cherchent par tous les moyens à contourner la législation. Certains passent par les pays qui autorisent cette pratique. D'autres trouvent ici même des ventres à louer. Un bébé, mais à quel prix?

Rita a 20 ans, la peau mate et des formes épanouies. Avec sa mère, ses trois petits frères et sa fille de 1 an, elle habite une cité de la banlieue parisienne et vivote grâce à l'allocation de parent isolé. En juin, elle a déposé une annonce sur un site Internet: «Je veux être mère porteuse.»

lire l'article

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

c'est l'intérêt supérieur des enfants qui doit être considéré

la justice DOIT légiferer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Soixante personnalités et chercheurs lancent un appel pour une légalisation encadrée des mères porteuses.

LE MONDE | 30.03.09 | 14h04 ¿ Mis à jour le 30.03.09 | 16h25

Dans un appel lancé samedi 28 mars, une soixantaine de personnalités demandent la légalisation des mères porteuses. "Nous pensons que la gestation pour autrui ne porte pas atteinte à la dignité de la femme si elle est pratiquée dans des conditions claires et sûres, altruistes, dans le cadre de l'assistance médicale à la procréation, qui exclut toute marchandisation de la personne", affirment-ils.

L'appel a été signé par la philosophe Elisabeth Badinter, la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval, la féministe Antoinette Fouque, le député Noël Mamère, la sociologue Dominique Mehl, le médecin Israël Nisand ou encore l'avocat Frank Natali.

lire la suite

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La plupart des arguments de ceux qui sont contre sont par rapport à la rémunération ou non de cette grossesse.... mais je trouve cet argument hypocrite quand on sait que la plupart des abandons dans les pays du tiers ou du quart monde sont dus à la misère....

Que les agréments en France seront plus ou moins rapides selon vos moyens financiers...

Que le choix d'avoir tel ou tel enfant, noir, asiatique ou européen sera là aussi selon les moyens dont vous disposerez.... un enfant russe typé européen coutera plus cher aux parents en "dons" divers pour les orphelinats et associations, qu'un enfant africain.

L'argument de grenouille verte sur la bible...vu les atrocités de la religion catholique au travers des âges, ses revirements et ce que l'on peut se permettre au nom de la religion, ça vaut même pas le coup de prendre en compte son opinion. La prochaine fois il vaudra mieux consulter les oracles ou les tripes de brebis plutôt que la bible...

Je suis pour, pour une légalisation d'une pratique qui existe déjà et qui mérite d'être encadrée pour éviter les dérives...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
L'argument de grenouille verte sur la bible...

Ce n'est pas mon argument, mais celui de Bernard Debré :

Bernard Debré, membre du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) depuis mars 2008, a donné son avis sur la question, basé sur la Bible.

Voir le sujet : Le député Bernard Debré fait appel à la Bible

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurafiv Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je suis profondément POUR la légalisation de la gestation pour autrui en France, tout en légiférant avec attention pour éviter toute dérive. Je suis très heureuse de voir qu'il existe enfin un vrai débat sur le sujet. En effet, je sais maintenant depuis treize ans que devenir mère sera un parcours long et difficile, en raison d'une maladie orpheline, le mrkh, qui m'a fait naître sans utérus. Tabou pendant de longues années, le sujet devient enfin abordable, on peut se sentir femme sans utérus, et même envisager de devenir mère¿ rêve de toujours que je n'osais plus faire¿ On m'avait parlé de greffe d'utérus, mais je suis devenue médecin, je sais aujourd'hui que cela ne sera pas possible avant de très nombreuses dizaines d'années. Puis l'adoption, parcours magnifique d'une double rencontre, d'un double apprivoisement entre deux parents et un enfant ; mais ce n'est pas du tout la même démarche qu'un enfant biologique, dont la conception est pensée à deux. Dans le cas de l'adoption, l'enfant existe déjà. Il a son histoire et en tant que pédopsychiatre, je peux dire que devenir parent d'un enfant adopté est un chemin parsemé de difficultés pour lesquelles on n'est jamais assez préparés : l'enfant a été conçu par d'autres personnes, qui l'ont désiré ou pas, la mère peut avoir bu pendant la grossesse, avoir décidé de le garder puis de l'abandonner¿ L'enfant a une histoire et je respecte profondément les couples qui sont prêts à prendre tous les risques - et il y en a tellement, du « simple » rejet à l'adolescence, aux troubles envahissants du développement ou troubles autistiques en cas de carence affective dans la prime enfance -. Personnellement, avec mon mari, nous ne sommes pas dans cette démarche : attendre des années pour avoir un agrément, pour pouvoir avoir un enfant, souvent déjà grand, et avec une histoire parfois si lourde¿ A ceux qui parlent de commercialisation dans la GPA, vous ne pensez pas que l'adoption est une affaire d'argent ? 5ans d'attente peuvent devenir 2 ans avec suffisamment de bakchichs¿ Et à ceux qui disent « marre du tout biologique, adoptez ! », je répondrai, je ne veux pas un enfant qui me ressemble, je veux pouvoir construire ma famille à partir du désir d'enfant, de l'intentionnalité : et ça ne dure pas seulement 9 mois. Mon projet d'enfant mûrit en effet depuis treize ans (je dis souvent que je suis en gestation depuis tout ce temps¿) : il a mûri seul, puis il se construit depuis 3 ans avec mon mari et il aboutira, je l'espère, grâce à une nounou que nous ne connaissons pas encore.

Je rappelle au passage à ceux qui brandissent l'étendard « attention à l'esclavagisme », que, dans les propositions faites par l'association clara, les femmes se proposant pour être des gestatrices devront avoir suffisamment de ressources financières, avoir déjà eu des enfants ; il y aurait un défraiement de la grossesse et non une rémunération ; cela resterait de l'ordre du don : il y aura ainsi peut-être peu de candidates mais cela restera ainsi un geste d'amour. Et je connais déjà beaucoup de femmes de mon entourage qui sont prêtes à aider un couple en mal d'enfant.

Quant aux échanges foetomaternaux, oui ils existent. C'est pour cela que nous parlons de « nounou prénatale » : l'enfant doit avoir la possibilité de garder des liens avec la fée qui l'aura porté pendant neuf mois et il ne peut d'ailleurs y avoir d'anonymat. Mais qu'on nous dise que ces échanges sont indélibiles et que c'est pour ça que la GPA ne peut être légalisée. Cela revient à dire à toutes les femmes modernes qui travaillent et qui ont des enfants qu'elles sont obligées de confier à une nounou « redevenez femme au foyer, sinon, attention, votre enfant va tisser des liens indélibiles avec sa nounou¿ » Vous imaginez le tableau, machiste à souhait¿

Et enfin à ceux qui disent qu'on ne sait pas ce que deviendra psychologiquement cet enfant, qui parlent « d'abandon programmé », je les rassure tout de suite : il ne sera pas abandonné puisqu'il est attendu depuis trois ans, depuis le début de notre projet parental. Et je peux vous assurer qu'il ne manquera pas d'amour. Si par malheur il devait être handicapé ? Comment oser poser la question : je suis sa mère intentionnelle, le lien est déjà en place avant sa conception et la question se pose de la même façon qu'à n'importe quelle femme qui en accouchant découvre son enfant : c'est le sien. Et moi, c'est déjà le mien, handicapé ou pas.

Et qu'on arrête de nous rabattre les oreilles avec le « droit à l'enfant ». Ou alors qu'on s'en prenne aussi à toutes les femmes qui à 38 ans se disent que vite elles laissent passer le coche et qui se jettent sur le premier venu pour avoir un enfant parce qu'après c'est trop tard. Moi, je ressens en effet un puissant désir d'enfant, parce que j'aime mon mari, que je veux construire avec lui ma famille, le voir dans le sourire de nos enfants. Oui. Et je n'ai pas honte de le dire et ce n'est pas « à tout prix », puisque la médecine sait le faire, et que l'on sait que l'on est capable en France d'éviter les dérives, si la loi est pensée et pesée.

Croyez bien que si j'avais pu être enceinte (et en connaître les joies inhérentes, ce qui ne sera jamais le cas) je ne serais pas en train d'écrire sur ce forum : je serais mère depuis 3 ans¿

Donc que les donneurs de leçons qui ont pu construire leur famille soient plus tolérants et se rappellent la naissance de leurs enfants pour nous laisser connaître nous aussi le bonheur d'aimer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Toujours d'actualité.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

afin d'éviter toutes intentions mercantiles aux conséquences collatérales très grave il faut légiférer sévère

même si je trouve le concept humainement intéressant

Modifié par Opeth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Je suis pour, pour plusieurs raisons.

Première raison : si une femme en bonne santé souhaite aider des couples de pouvant avoir des enfants, je ne vois pas à quel titre on pourrait s'y opposer. C'est son corps, elle en fait ce qu'elle veut. De plus, pour un couple stérile, je pense qu'il est important de pouvoir choisir la mère qui portera les gènes du père.

Seconde raison : Les mères porteuses existent déjà, mais c'est caché. Je sais que des femmes portent les enfants de leurs s¿urs pour des raisons génétiques. Depuis que la nouvelle carte vitale, incluant la photo, est en cours de réalisation, ce sera plus difficile, sauf si les s¿urs se ressemblent.

Enfin, certains couples font appel aux mères porteuses des pays autorisés. Seulement ensuite, c'est tout un tracas juridique pour que l'enfant puisse être reconnu par sa mère. Vraisemblablement une vengeance de l'état qui ne supporte pas qu'on contourne ses interdits, même s'ils sont d'une autre époque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
olivierngoc Membre 448 messages
Forumeur survitaminé‚ 21ans
Posté(e)

Ouai c'est ilégal !! car si on fait beaucoup trop d'enfant on tombe malade !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant