Aller au contenu

Traite d'êtres humains


marielle

Messages recommandés

Membre, 49ans Posté(e)
marielle Membre 1 921 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)
pict_62667.jpg

La Belgique, pays de transit


14 décembre 2004 - 22h03

Le trafic d'êtres humains se fait au travers de réseaux criminels de plus en plus organisés. En analysant différents dossiers, le Centre a constaté que ces réseaux restent opérationnels après une opération judiciaire.

[/POLICE]
Dans son rapport annuel sur la lutte contre la traite des êtres humains, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) a étudié le fonctionnement d'un réseau de trafic sur base d'une analyse d'une série de dossiers judiciaires, principalement des réseaux de trafic de Chine et d'Iran. Pour le CECLR, la Belgique apparaît comme un pays de transit et de destination en matière de trafic et de traite des êtres humains.

On retrouve d'ailleurs certains immigrants chinois dans différents dossiers, et les mêmes lieux de transit restent utilisés après une opération policière. Pour le CECLR, il ne faut donc pas se centrer sur les intermédiaires comme les trafiquants, qui sont facilement remplaçables. Au contraire, il faut mener une approche intégrale, lutter contre ces réseaux, ces systèmes, et pas juste lutter contre quelques-un de leurs symptômes. Il faut étudier la collaboration qui existe entre les différents réseaux, déterminer les structures de coordination au niveau international, analyser les coopérations et les sous-traitances. La plupart des organisations criminelles impliquées dans le trafic d'êtres humains le sont également dans d'autres trafics, comme le trafic de drogue. L'analyse des flux financiers est donc un élement essentiel pour pouvoir parvenir au moteur du réseaux.

Le Centre plaide également dans son rapport pour qu'une plus grande attention soit accordée à la procédure. Des erreurs de procédure sont encore à l'origine de l'acquittement de trafiquants, le CECLR met dès lors en avant la nécessité d'adopter un cadre légal pour les méthodes particulières de recherche. Le rapport aborde également la problématique de la traite des mineurs. En Belgique, les victimes de la traite des êtres humains qui quittent le milieu d'exploitation et acceptent de collaborer avec les autorités judiciaires peuvent bénéficier d'un statut de séjour spécifique. Ce système ne fait pas de différence entre les victimes mineurs et majeurs, or pour le Centre, les mineurs sont plus vulnérables et les pressions à leur encontre peuvent être plus fortes.

Le CECLR recommande dès lors que le mineur bénéficie d'un délai de réflexion plus long durant lequel il bénéficierait déjà du statut de «victime de la traite », et que ceux qui ont trop peur de faire des déclarations puissent cependant bénéficier d'une sécurité et d'une protection suffisantes, en développant un véritable «statut du mineur non accompagné ». Dans son rapport, le CECLR exige une politique a deux niveaux en matière de traite des êtres humains. En premier lieu, il faut combattre ces réseaux criminels au niveau structurel, afin de pouvoir déstabiliser le système.

En deuxième lieu, le centre plaide pour que soit créée une alternative légale sérieuse en matière de politique d'immigration, de préférence au niveau européen. Pour le CECLR, les migrants se tournent vers les filières clandestines car il n'existe pas d'alternative légale sérieuse, ce qui renforce encore les réseaux criminels. Le Centre insiste sur le fait que poursuivre les clandestins ne fera qu'augmenter les prix pour les victimes du trafic, et rendre leurs conditions de vie durant le voyage encore plus précaires.

Le Centre veut donc ouvrir les débats sur une politique sérieuse en matière d'immigration afin d'enrayer ce cercle vicieux. Et si les clandestins viennent travailler illégalement en Belgique, c'est qu'il y a une demande pour ce type de main d'oeuvre. Il est donc aussi nécessaire que cet aspect du problème soit débatu, a expliqué le Centre.

ID



[POLICE] Source: la Libre Belgique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×