Bernard Thibault prévoit une forte mobilisation le 18 octobre

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Bernard Thibault prévoit une forte mobilisation le 18 octobre

Reuters - Lundi 8 octobre, 16h29

PARIS (Reuters) - Bernard Thibault prévoit une mobilisation "de haut niveau", en particulier à la SNCF, le 18 octobre prochain et ne comprend pas l'optimisme de la direction qui mise sur un certain nombre de trains.

"Je remarque un fort degré de préparation de cette journée, dans beaucoup de secteurs. C'est une journée d'action qui va être d'un haut niveau, on peut le dire dès à présent", a déclaré le secrétaire général de la CGT sur France info.

Suite à lire ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Je vous présente l'homme le plus puissant de France ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rouzies
Invité rouzies Invités 0 message
Posté(e)

C est sur que les fonctionaires v ont suivre c est une évidence ça le concerne en premier lieu.

Pour le privé je suis plus septique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Une forte forte mobilisation ????

P'tain, ça veut dire qu'il y en aura au moins 2 !

Remarque ça les changera de leur immobilité au boulot ! :D :D

Y'en a qui ont déjà envoyé leur camping-car en révision pour se payer un bon week-end prolongé du jeudi au lundi ! :o

Je recommanderai aux habitants des immeubles des rues où font défiler tous ces ;) de préparer les oeufs pourris et les pots de chambre (pleins). :o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)
Remarque ça les changera de leur immobilité au boulot ! :D :D

Y'en a qui ont déjà envoyé leur camping-car en révision pour se payer un bon week-end prolongé du jeudi au lundi ! :o

Je recommanderai aux habitants des immeubles des rues où font défiler tous ces ;) de préparer les oeufs pourris et les pots de chambre (pleins). :o:o

Tu m'as de plus en plus l'air tolérant et doté d'un sens de la démocratie et du pluralisme à toute épreuve !

Enfin jusqu'à présent le droit de grève est reconnu contrairement à celui de balancer des oeufs pourris et des pots de chambre pleins par la fenêtre, si c'est ce que tu suggères.

Tu assumes à ce point tes idées que tu t'autocensures ? Ou est-ce par peur de te montrer tel que tu es ?

Sinon je te suggères pour qualifier ces feignasses de grévistes les expressions suivantes :

- "enculés de rouges"

- "saloperies de communistes"

- "fils de pute de gauchos"

- "gens qui ne pensent pas comme moi" :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

L'ennui pour Bernard Thibault c'est que le siége de la CGT est à Montreuil pas à Delphe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biloute77 Membre 71 messages
Forumeur en herbe‚ 40ans
Posté(e)
Une forte forte mobilisation ????

P'tain, ça veut dire qu'il y en aura au moins 2 !

Remarque ça les changera de leur immobilité au boulot ! :D :D

Y'en a qui ont déjà envoyé leur camping-car en révision pour se payer un bon week-end prolongé du jeudi au lundi ! :o

Je recommanderai aux habitants des immeubles des rues où font défiler tous ces ;) de préparer les oeufs pourris et les pots de chambre (pleins). :o:o

Comme Sarko en 68 !!!................... Il a vraiment reussi ; non seulement l'etat nous prend notre argent , nous enleve nos droits mais en plus il arrive a nous faire nous affronter :D !!! Chapeau , nos aines doivent etre content que l'on casse ce qu'ils ont mis tant de temps a gagner !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

La question à se poser c'est pourquoi y a t il si peu de travailleurs syndiqués en France. Un des éléments de réponse est à mon avis que les syndicats sont politisés même si ce n'est pas fait ouvertement. Il ne sont pas assez solidaires entre eux. En face, le medef est fortement syndiqué et a les moyens financiers pour arriver à ses fins jusqu'à cette caisse noire qui a été découverte qui est utilisée entre autre pour financer les manque à gagner lors des grèves. Les travailleurs ne sont pas aveugles et sont informés aujourd'hui contrairement aux années précédentes, ne serait-ce que par internet. Le résultat c'est la faible mobilisation pendant les grèves, ajouter à cela une faible opposition au gouvernement actuel de droite. Quelle est la solution pour conserver notre démocratie à long terme, je ne la connais pas à part avant tout l'appât du gain et les lendemains à nos enfants et petits enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

A yanomami

Tu écris que le MEDEF est fortement syndiqué. Heu c'est normal le MEDEF EST une organisation syndicale.

La politisation des syndicats est une excuse facile. Cela a été vrai, cela l'est beaucoup moins. C'est une excuse facile et systématique utilisée par ceux qui veulent bien les augmentations sans le prix de l'adhésion.

Si les salariés français ne sont pas d'accord avec les syndicats qu'ils y adhérent pour en modifier la ligne. Mais quand on tien ce discours.

Faire un amalgame entre les organisations syndicales du public et les organisations syndicales du privé signe une méconnaissance de la réalité sociale.

Je considére que le pluralisme syndical est un plus. Il évite un discours de type unanimiste. Et il enléve aussi des excuses à ceux qui estiment que se syndiquer c'est bon pour les autres.

La fonction des organisations syndicales est une fonction de revendication, de proposition et de négociation. Il ne faut pas mélanger les serviettes et les torchons. Il n'est pas de la compétence de ces organisations d'organiser un 3 tour social. Faisant cela elles y perdraient leur crédibilité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lobo tommy VIP 3 800 messages
mot de tete‚ 56ans
Posté(e)

Bernard thibeault notre nouveau Mesrine ..... ennemi public numéro 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Jean luc, ok pour le medef c'est un lapsus mais essayer de me faire croire que les syndicats, du public ou du privé, sont moins politisés c'est essayer de me faire avaler une couleuvre. Et tu crois que le fait qu'il y ait moins de syndiqués s'explique par le montant de la cotisation à payer. Non, c'est leur efficacité qui est mise en doute car comment explique tu qu'ils ne s'allient que très rarement pour défendre une cause commune, à mon avis c'est qu'ils sont manipulés, politiquement ou autre. J'aimrais que tu saches que je serais très heureux que les droits des travailleurs, quelqu'en soit le niveau, soient défendus, avec l'aide de la population comme cela était le cas dans le temps, pour ne pas perdr les droits acquis et gagner un peu plus de pouvoir d'achat car comment est-il possible de vivre avec le smig aujourd'hui. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, voir pour les grèves des transports en ce moment, quand tu entends à la télé les réactions des gens, ils ont l'impression d'être pris en otage. Non, je crois qu'à certains moments les syndicats font n'importe quoi et crois moi je le déplore. J'aimerais que pour ma part tu ne te trompe pas de cible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Le coup du MEDEF était trop facile est c'est le week-end.

Tu te trompes en comparant le syndicalisme du public et du privé.

Déjà au niveau des structures c'est différents.

Par contre les confédérations syndicales ont eur histoire et l'histoire d'une organisation n'est jamais neutre.

Pour la CGT on la connait mais cette organisation évolue elle aussi.

Pour FO qu'il convient d'appeler la CGT-FO il faudrait refaire l'historique des liens avec la SFL CIO autrement dit le syndicalisme d'outre atlantique et la politique US visant à mettre en place d'une part la social-démocratie ainsi que des confédérations syndicales de cette obédience pour faire rempart au marxisme.

La CFDT qui elle, pratique un syndicalisme idéologique est née d'une scission avec la CFTC quand des minoritaires ont cessé de vouloir vivre les valeurs chrétiennes dans l'entreprise pour prendre en compte la notion de lutte des classes. Cette organisation a subit une nouvelle transformation forte au moment de son 37 éme congrès sous l'influence des militants du PSU qui avaient fait un choix syndical. A cette période elle faisait référence à l'autogestion dans ses statut. Référence qui a ajourd'hui disparue.

Il faut dire qu'autogestion et culture de l'assistanat que véhicule notre société son totalement antinomiques.

Je ne cherche pas à soutenir les organisations syndicales du secteur public. Pour ma part je les trouve trop corporatistes et infiniment plus conservatrices que leurs camarades du privé.

Mais je maintiens que si le taux de syndicalisme était plus élevé en France cela influerait par la force des choses sur les orientations des organisations syndicales et de leurs modes d'action.

Pour la petite histoire dans les boites du secteur privé une des choses les plus importantes dès qu'il y a un effectif suffisant pour avoir un CE est la réussite de la féte des mères. En effet même dans une boite où il y aurait 80% d'hommes rater la féte des mères c'est la garantie de perdre les élections suivantes.

Je me suis déjà exprimé plusieurs fois sur les organisations syndicales, sur un topic qui leur est réservé. Et, je ne me trompe pas de cible n'ayant voulu flinguer personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

La cotisation est chere c est un fait mais si il y avait plus de syndiqués elle le serait moins CQFD.

Il y aussi les mentalitées qui joue la solidaritée en a pris un coup pour laisser place a l individualisme (en celà Sarko la bien comprit) en effet on préfére laisser les autres ce battre a sa place c est une constante de plus en plus affligeante.

Il faut aussi savoir que nous a la CGT dans la méttalurgie (special coucou a gaultier Sauvagnac) nous défendons TOUS les salariés syndiqué ou pas ce qui n encourage pas pour la syndicalisation mais qui nous permet de faire plus de 80 % aux élections.

Pour étre syndicaliste je peux te dire le travail ingrat que celà représente car un salarié dans la merde viens demander ton aide mais quand la direction prens une decision contre laquelle on ne peux rien alors là de suite c est la faute du syndicat.

Seulement un syndicat fort dans une entreprise évite les dérives patronales nous gerons tant bien que mal des crises qui se succede les unes aux autres tant liées a la politique gouvernementale qu aux conditions de travail (harcelement,cadence,sécuritée.....).

Le syndicalisme doit vivre il est indispensable pour le bon épanouissement d une entreprise et pour selui des salariés qui travaille pour elle.

Il faut comprendre que l union fait la force et que l individualisme méne dans le mur.

Soyons solidaire non d un chien.

Je tiens a rappeller le role d un syndicat quand meme dans une entreprise:

Les syndicats jouent un triple rôle : un rôle d'information sous forme de tracts et d'affichages, un rôle de négociation des accords préélectoraux avant les élections des délégués du personnel et des membres du comité d'entreprise (CE) ainsi qu'un dernier rôle de présence aux réunions du CE dans les entreprises de moins de 300 employés. Ainsi, on peut voir que les syndicats défendent les intérêts des salariés tout au long de l'année, présentent les revendications, assistent à l'entretien préalable à une sanction disciplinaire et surtout : les syndicats s'occupent tous les ans de la négociation d'entreprise.Les syndicats ne veulent pas redevoir quoi que ce soit aux entreprises. Ils ne veulent en aucun cas devenir partenaires mais rester bel et bien opposants afin de pouvoir servir au mieux les salariés. Et il faut faire attention. Les syndicats doivent tenir leur rôle sans empiéter sur des domaines qui ne leur sont pas familier. Ainsi, il ne faudrait pas qu'ils s'occupent du social de l'entreprise, ce qui est plutôt de la compétence de l'encadrement. Néanmoins, qu'ils soient une contrainte ou une nécessité, les syndicats ont un rôle qui est en train de changer. Ils prennent lentement le chemin de la médiation entre le patronat et les salariés, ce qui est une révolution dans le monde syndicaliste qui était purement revendicatif.

Intermédiaire incontournable de la négociation depuis les lois Auroux, elle ne parle pas seulement au nom de ses adhérents, qu'elle représente, mais bien au nom de tous les salariés.

La méfiance, pour ne pas dire la défiance des patrons à l'égard des syndicats, le fait que les salariés bénéficient des accords négociés sans aucune contrepartie, les clivages idéologiques et les conflits de personne qui concourent à l'émiettement des organisations, sont quelques unes des raisons qui ont conduit notre pays à la situation actuelle : faible taux de syndicalisation et multiplication des acteurs.Les organisations syndicales actuelles sont pourtant le résultat des luttes historiques des salariés.

Même si le sens du combat a changé, avec l'avènement des classes moyennes, plus exigeantes dans la notion de service rendu.Cela ne signifie pas la mort des organisations professionnelles, mais traduit la mutation nécessaire sans laquelle la représentation et le pouvoir des salariés s'affaibliraient encore plus fortement.Pour les jeunes, le syndicalisme reste encore un cliché : manifestations et drapeaux rouges.

Ils deviennent salariés de plus en plus tard et ont tendance à se méfier des embrigadements et des idéologies. Ils sont à la recherche de nouvelles formes de participation politique, moins codifiées, moins hiérarchisées.Le poids de la politique et de l'administration dans les syndicats ne les intéressent pas. Ils sont de plus en plus marqués par le culte de l'urgence et de la réussite sociale à tout prix.Le fait de se syndiquer peut être un acte formateur. Il prouve la volonté d'acquérir un complément de connaissance sur l'entreprise, ses rouages, son monde économique. L'adhésion à un syndicat ne fait courir aucun risque à une carrière professionnelle.

Une simple adhésion, acte militant, à un syndicat prouve que l'on veut être acteur de sa vie professionnelle, comme de sa vie privée.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Hum ,

Bonsoir , il est bon de rappeler également que faire partis d'un syndicat n'est pas excessivement chère non plus .

( Perso moi c'est 24¿ a l'année )

Si j'ai un gros souci avec mon patron et si part malheur il me cherche des noises ( ça se dit ça :o ) les prestations

dans un palais de justice me coûte la bagatelle de 900¿ ( frais d'avocat ;) ) faite le calcul.

D'autre part on peut très bien être syndiquée sans avoir du travail , pourquoi .

Nous sommes confrontés dans la vie de tous les jours à des problèmes quotidiens , exemples.

Les Retraites , le pouvoir d'achat , l'immigration , l'apprentissage , le commerce équitable , association ,etc... etc...

et la tous les syndicats son concernées . ( enfin , presque tous :o )

Il y a dans le poste de tranporteur une phrase très intéressante et qui passe quasiment inaperçu ( transporteur :o )

je la cite.

( Transporteur ) Une simple adhésion , acte militant , à un syndicat prouve que l'on veut être acteur de

de sa vie professionnel , comme de sa vie privée.

Le mot , privée , reflète à ma connaissance un mal êtres social en France au quotidien , et Transporteur a raison

d'en parler , ( vous remarquerez que je ne parle pas de travail ) un syndicat est présent dans la vie

de tous les jours ,( et pas uniquement au boulot ) et sa malheureusement les Français ne l'ont toujours pas compris .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Il est évident que tous ceux qui ont une carte syndicale dans la poche ne sont pas DP, élus CE, DS, RS ou encore juges aux prud'hommes.

D'ailleurs le passage du statut d'adhérent à celui de militant est bien une difficulté inhérente à toutes les organisations syndicales. On peut mettre à leur crédit que contrairement à la politique celui qui n'a rien prouvé sur le terrain n'a aucune chance de progresser dans les structures internes.

Mais il est surprenant de voir la mauvaise image que certains véhiculent des organisations syndicales souvent par méconnaissance, parfois hélas à raison; alors que s'intéresser à la boite dans laquelle on travaille me semble un comportement positif qui est à tout le moins aussi valorisant que l'association de crétins qui militent pour instaurer un passage sur pour les crapauds entre la mare Roubérou le coquet et celle de La Chapelle aux choux.

Enfin une chose est certaine c'est que lorsque l'on reçoit un syndicaliste en entretien d'évaluation, au moins on est certain d'avoir en face de soi un interlocuteur qui s'intéresse réellement au devenir de sa boite. Alors que pour ses collégues non syndiqués c'est nettement moins certain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

alors que faut-il faire pour que les gens se syndicalisent ? parce que moi je base mon opinion sur tout ce que j'entends à la télé, ce que disent les gens et ce que j'observe par les commentaires qui sont faits par les syndicats eux-mêmes. le pouvoir d'achat baisse, le chômage est toujours là, certaines grandes et moyennes boites se délocalisent et que font les syndicats, ils me semblent qu'ils sont impuissants devant tout cela. Alors à quoi servent les syndicats. C'est pour cela qu'ils doivent tous s'unir devant ces grands fléaux actuels, non seulement en france mais sur le plan européen car le medef lui arrive à ses fins alors cherchez l'erreur. Je comprends très bien l'origine de chaque syndicat mais c'est le présent qui compte, c'est l'union. Pourquoi l'ensemble des syndicats ne s'unissnt pas pour créer un nouveau syndicat d'union nationale ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nemesia Membre 44 messages
Forumeur balbutiant‚ 33ans
Posté(e)

comme le ps o bout de 2 jrsils sont plus d'accord tu parles d'une greve. c'est bien beau se tapage mediatique pour rien comme pour le divorce sarkozy qu'est ce qu'on s'en balance. pff ca s'arrange pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Pour que les salariés se syndiquent - ne pas dire se syndicalisent encore un mot issu de la bouche d'un, une pour ce cas, journaliste incompétente.

C'est simplement de faire en sorte que les syndicats négocient pour leurs seuls adhérents. Ce serait effectivement à mes yeux le plus démocratique.

Mais ça poserait pas mal de problémes à commencer par les statuts des confédérations en question.

Mais ce devrait étre possible puisque cela fonctionne ainsi chez pas mal de nos voisins européens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

eh ben voilà j.luc, un point ou nous sommes d'accord. Comme je suppose que tu es syndiqué, tu n'as plus qu'à soumettre cette idée à ton syndicat et tu auras fait avancer les choses. Pour syndicaliser au lieu de syndiquer excuse moi mais j'ai appris à lire il y a longtemps et j'ai un peu oublié!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant