Intelligence

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Défense/Russie-Japon/violation de l'espace aérien.

Un fait deux versions:

1 La version japonaise:

Un bombardier stratégique de l'armée russe a brièvement pénétré dans l'espace aérien du Japon, au sud de Tokyo, déclenchant l'intervention de 22 avions japonais, a annoncé le ministère japonais des Affaires étrangères.

Tu-95%20Tupolev.jpg

Un Tupolev TU-95 L'intrusion de l'appareil, un TU-95, a eu lieu à 07h30 (22h30 GMT) et a duré trois minutes, a précisé le ministère, ajoutant qu'il avait fait part de sa "vive protestation" auprès de l'ambassade de Russie à Tokyo.

[...]

"Nous avons demandé au gouvernement russe de faire une enquête approfondie au sujet de cet incident", a dit un porte-parole du ministère japonais.

Selon Tokyo, le bombardier russe a survolé l'île de Sofugan, située dans le Pacifique, à 650 km au sud de la capitale.

Vingt-deux appareils de l'armée de l'air japonaise, dont des chasseurs F-15, ont escorté le bombardier jusqu'à ce qu'il quitte l'espace aérien du Japon, a indiqué le ministère.

[...]

Il s'agit de la première violation de l'espace aérien japonais par un avion russe depuis janvier 2006, a-t-il précisé.

La Russie et le Japon ont des relations difficiles et n'ont toujours pas signé de traité de paix mettant fin formellement à la Seconde guerre mondiale, en raison de leur différend sur les Kouriles/Territoires du Nord.

/.../

Source:http://www.aujourdhuilejapon.com/actualites-japon-avion-russe-et-ciel-nippon-3024.asp?1=1

2 La version russe:

44645949.jpg

L'armée de l'air russe dément

avoir violé l'espace aérien

japonais

"Les appareils de l'armée de l'air russe ont rempli leur mission sans violer l'espace aérien japonais", a déclaré à RIA Novosti le porte-parole de l'armée de l'air russe, Alexandre Drobychevski. Les bombardiers stratégiques russes ont volé "en stricte conformité avec les règles internationales relatives au survol des eaux neutres sans violer les frontières", a-t-il affirmé.

[...]

Les forces japonaises d'autodéfense ont mobilisé 24 avions, notamment des chasseurs F-15 et des avions de reconnaissance équipés de radars Awacs.

Source:http://fr.rian.ru/defense/20080209/98813528.html

-------------------------------------

Surprenant alors que les relations économiques entre Russie et Japon se passent bien. Alors que conclure? Est-ce la proximité d'élection qui "justifierait" cette gesticulation? A moins qu'une des deux parties se sente lésée justement dans le cadre commercial et veuille decette façon détournée mettre la pression.

A moins que ce ne soit l'expression d'une volonté de leadership dans cette zone ce qui serait loin d'être souhaitable.

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Espionnage/ USA/Chine.

Quatre personnes ont été arrêtées lundi aux Etats-Unis, accusées d'espionnage pour le compte de la Chine dans deux affaires distinctes impliquant des secrets militaires et industriels, a indiqué le ministère de la Justice américain.

/.../Tai Shen Kuo et Yu Xin Kang, deux habitants de La Nouvelle-Orléans (Louisiane, sud), et Gregg William Bergersen d'Alexandria (Virginie, est) ont été arrêtés pour avoir fourni à la Chine des documents classés secret défense, selon un communiqué du département de la Justice.

/.../Dongfan Chung alias "Greg" Chung, a été arrêté pour le vol et la transmission à la Chine de secrets commerciaux de Boeing, notamment des informations sur la navette spatiale américaine/.../.

Tai Shen Kuo, 58 ans, est accusé d'avoir travaillé sous les ordres d'un responsable chinois non identifié pour obtenir des informations classées secret défense de la part de Gregg William Bergersen, 51 ans, un employé du département de la Défense, indique le département de la Justice.

"La plupart de ces informations concernaient les ventes de matériel militaire des Etats-Unis à Taïwan", selon le communiqué.

/.../

Source:http://www.romandie.com

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

France/Cybercriminalité

Législation - Davantage de moyens pour les policiers, perquisitions à distance, mouchards sur les ordinateurs des suspects, filtrage de sites illicites. Michèle Alliot-Marie devrait présenter demain un plan d'envergure pour renforcer la lutte contre les cybercriminels.Michèle Alliot-Marie avait annoncé en dèbut d'année que la lutte contre la cybercriminalité constituerait une de ses priorités : elle devrait dévoiler demain jeudi 14 février un ensemble de mesures en ce sens, a appris ZDNet.fr.

« La cybercriminalité est un phénomène nouveau, mais en voie de généralisation, je veux la combattre fermement tant dans ses aspects de pédopornographie, que sur les sites incitant à la violence », déclarait la Ministre de l'Intérieur en janvier, lors de la présentation de ses voeux à la presse. « Des cyberpatrouilles sont en voie de constitution pour repérer et suivre les sites et ceux qui les consultent. »

Source:http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39378536,00.htm

Sécurité - L'arrestation cette semaine d'une cinquante de personnes en France porte un coup à un réseau international de transferts de fonds en ligne, organisé par des sociétés anglo-saxonnes. Elles opéraient en recrutant des "mules" qui servaient de relais.

Cent cinquante policiers sur le terrain, coordonnés par une équipe de six enquêteurs de l'OCLCTIC (*), ont été mobilisés pour arrêter mardi 26 juin la cinquantaine de personnes impliquées dans un vaste réseau d'escroquerie en ligne.

Interrogé par ZDNet.fr, l'OCLCTIC (*) explique que les présumés fraudeurs étaient en fait des «mules», qui ont servi de relais pour effectuer des transferts de fonds illégaux à l'international. L'opération criminelle, qui a démarré il y a plusieurs mois, comportait deux étages.

Etage 1, une campagne de phishing pour récupérer des numéros et codes d'accès à des comptes bancaires, qui s'est déroulée l'été dernier. Etage 2, le recrutement du réseau de «mules», en France mais aussi à l'étranger, servant de relais-écrans pour organiser les évasions de fonds jusqu'à un destinataire final.

«Plusieurs sociétés à consonance anglo-saxonne» figurent à la base de cette organisation, indique Fabien Lang, adjoint au chef de service de l' OCLCTIC. Elles proposaient aux «mules» de faux contrats de travail rédigés au nom d'entreprises fictives. Les opérations de transfert n'ont duré que quelques semaines; elles ont été rapidement repérés par les autorités, alertées par les victimes du phishing et les détenteurs des comptes bancaires ponctionnés.

Source :http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39370751,00.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

99188087.jpg

Missiles russes:

l'OTAN préoccupée par les propos du président russe

19:24|14/ 02/ 2008 BRUXELLES, 14 février - RIA Novosti.

L'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) est préoccupée par les propos du président Poutine sur les missiles que la Russie pointera vers l'Ukraine en cas de déploiement de bases de l'OTAN, a annoncé jeudi à Bruxelles un responsable de l'OTAN ayant requis l'anonymat.

/.../

Source:http://fr.rian.ru/world/20080214/99234486.html

-----------------------

L'OTAN ferait bien d'arréter ses conneries. La Russie n'est pas un ennemi; alors à quoi bon vouloir en faire un adversaire potentiel.

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
99188087.jpg

Missiles russes:

l'OTAN préoccupée par les propos du président russe

19:24|14/ 02/ 2008 BRUXELLES, 14 février - RIA Novosti.

L'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) est préoccupée par les propos du président Poutine sur les missiles que la Russie pointera vers l'Ukraine en cas de déploiement de bases de l'OTAN, a annoncé jeudi à Bruxelles un responsable de l'OTAN ayant requis l'anonymat.

/.../

Source:http://fr.rian.ru/world/20080214/99234486.html

-----------------------

L'OTAN ferait bien d'arréter ses conneries. La Russie n'est pas un ennemi; alors à quoi bon vouloir en faire un adversaire potentiel.

C'est un truc que j'ai jamais compris. Pourquoi etre soucieux que des missiles soient pointe en direction d'un certain pays? Je veux dire, combien de temps il faut pour diriger des missiles dans une certaine direction?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

kyrilluk

C'est un truc que j'ai jamais compris. Pourquoi etre soucieux que des missiles soient pointe en direction d'un certain pays? Je veux dire, combien de temps il faut pour diriger des missiles dans une certaine direction?

Il faut distinguer les missiles fixes er les mobiles.

Ensuite il faut prendre en compte leur portée. Il y a une grande différence entre un missile balistique par exemple et l'ASTER qui va équiper nos troupes cette année et dont la portée est de 80 km. Ils n'ont pas la même fonction et ne sont pas destinés aux mêmes cibles.

En gros les missiles qui ont une fonction d'interception, il est souhaitable qu'ils interceptent avant que le missile adverse ou l'avion lanceur de missiles soit à portée de commettre des dégats sur le territoire national.

De plus dans ce cas précis, la Russie ne dispose plus aujourd'hui de la sorte de glacis que constituaient les pays du pacte de Varsovie. A contrario dans le même temps le pacte "adverse" l'OTAN lui a la capacité de se déployer sur ses frontières. Ce n'estpas le genre de choses qui te donnent envie de sourire. Et c'est une façon de se rappeler au bon souvenir de l'Ukraine.

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

De plus dans ce cas précis, la Russie ne dispose plus aujourd'hui de la sorte de glacis que constituaient les pays du pacte de Varsovie. A contrario dans le même temps le pacte "adverse" l'OTAN lui a la capacité de se déployer sur ses frontières. Ce n'estpas le genre de choses qui te donnent envie de sourire. Et c'est une façon de se rappeler au bon souvenir de l'Ukraine.

Ce que je veux dire c'est que la menace de diriger les missiles vers un pays en particulier me semble plus une action de communication qu'une action de preparation militaire. Si rediriger des missiles d'une destination a une autre prenait, disons, toute une journee, effectivement. Mais avec la technologie d'aujourdhui, j'imagine que c'est une question de minutes plutot qu'une question d'heures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Ce que je veux dire c'est que la menace de diriger les missiles vers un pays en particulier me semble plus une action de communication qu'une action de preparation militaire. Si rediriger des missiles d'une destination a une autre prenait, disons, toute une journee, effectivement. Mais avec la technologie d'aujourdhui, j'imagine que c'est une question de minutes plutot qu'une question d'heures.

--------------------------

Ce en quoi tu as parfaitement raison.

Maintenant vu le rôle croissant des satellites, il faut y regarder de plus près pour ce qui est du temps.

Parce que si tu es obligé de réassigner des sattelites, alors là il faut encore compter en heures. Hors il est bien possible que pour un certain type de missiles on se serve de sattelites pour assigner les cibles.

----------------

Bréve/Kenya

----------------

Selon des informations concordantes, le National Security Intelligence Service (NSIS) s'est mis à enquêter sur les activités de Maina Kiai , le chef de la Kenya National Commission on Human Rights

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Renseignement/Mossad

arton6974.jpgUn homme de l'ombre

jpg_meir-dagan-mossad.jpg

Mr Meïr Dagan le "patron" du Mossad.

On lui attribue la réussite de l'opération "verger" contre la Syrie et plus récemment la "disparition" de Imad Moughnieh chef de la branche militaire du Hezbollah.

Deux succés qui en font un personnage très écouté.

Il estime que le nucléaire iranien est le danger numéro un pour Israël.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Renseignement ELINT/USA/satellite/destruction.

Le 17 février 2008 à 16h01

Pourquoi les Etats-Unis veulent-ils détruire le satellite USA 193 ?

Par Jean Etienne, Futura-Sciences

La décision annoncée par les Américains de détruire un satellite militaire avant sa rentrée incontrôlée dans l'atmosphère ne cesse d'étonner. Le danger représenté par l'hydrazine contenu dans ses réservoirs paraît plutôt un prétexte et la véritable raison intrigue de plus en plus¿

Le satellite USA 193 (Norad 29651) a été lancé le 14 décembre 2006 à 21 h 00 TU depuis la base de Vandenberg (Californie) par une fusée Delta 7920, rejoignant une orbite de 354 x 376 kilomètres inclinée à 58,50 degrés décrite en 91,83 minutes. Mais quelques semaines après sa mise à poste, les militaires annonçaient que toute liaison était pratiquement perdue avec le satellite, et la mission considérée comme un échec. Son objectif n'a jamais été rendu public.

Depuis, l'orbite n'a cessé de décroître. Le 22 janvier 2008, elle était de 275 x 279 kilomètres, sa circularisation étant caractéristique d'un objet de faible masse livré à lui-même, sans aucun contrôle. La perte d'altitude était alors de 1 kilomètre par jour et la rentrée dans l'atmosphère prévue pour début mars.

Il y a quelques jours, à la surprise générale, l'armée américaine annonçait son intention de détruire le satellite par un tir de missile dès qu'il aurait atteint l'altitude de 200 kilomètres, prétextant le danger représenté par l'hydrazine (500 kg selon certaines sources, une tonne selon d'autres) contenu dans ses réservoirs et le risque d'intoxication représenté pour les populations.

Un risque imaginaire ?

Cette explication apparaît comme un simple prétexte. La présence d'hydrazine est fréquente à bord des satellites. Utilisé en présence d'un catalyseur (carbures et nitrures de molybdène et de tungstène), ce composé azoté fait fonctionner les micropropulseurs servant au contrôle d'assiette et ajustements d'orbite. Plusieurs de ces satellites sont retombés sans provoquer le moindre émoi de la part des autorités ou dans le public. De plus, si l'hydrazine est relativement toxique et même mortelle à forte dose, elle se décompose à quelques centaines de degrés et se transforme en un gaz inoffensif.

Il convient aussi de préciser que l'hydrazine est contenu sous haute pression dans des réservoirs en titane ou acier inoxydable dont la faible épaisseur des parois (de 0,1 à 0,5 mm) ne résiste pas à une rentrée atmosphérique. Quant au satellite lui-même, sa structure habituellement en matériaux composites ou en sandwich d'aluminium se disloque très vite et seuls quelques éléments métalliques légers risquent d'arriver jusqu'au sol.

On peut donc se demander quelle est la véritable motivation des Américains, ceux-ci ayant annoncé, sur l'initiative du président Georges W. Bush, vouloir utiliser pour cette destruction un système de missile sol-air de la marine. On peut bien entendu évoquer une démonstration de force, plusieurs bâtiments équipés du système d'interception Aegis (missiles SM-3) ayant été déployés à d'autres fins du côté d'Israël, de la Corée et du Japon, notamment. On peut aussi se tourner vers le satellite lui-même pour chercher une explication.

Un satellite très, très particulier

/.../

suite et source: http://www.futura-sciences.com/fr/sinforme...-usa-193_14622/

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Intéressant... c'est vrai que ce genre de réaction est assez inédit...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Terrorisme/France

Peter Cherif, un Français de 26 ans soupçonné d'appartenir à la filière d'envoi de djihadistes vers l'Irak à partir du XIXe arrondissement de Paris, a été mis en examen dimanche pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste", a-t-on appris de source judiciaire.

Source: http://www.france24.com/fr/node/359239

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

France/internet

Données à conserver :

un nouveau projet de décret vise tous les acteurs du Net

Cela donne le tournis : le gouvernement prépare un décret qui obligerait opérateurs, fournisseurs et hébergeurs à garder un grand nombre de données de connexion.

Philippe Guerrier 19-02-2008

"Il ne s'agit pas de surveiller à la "Big Brother", avait déclaré Michèle Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur, à l'occasion de la présentation jeudi dernier de ses propositions pour lutter contre la cybercriminalité. Pourtant, avec les nouvelles orientations prises dans ce domaine, un projet de décret portant sur la conservation des données et datant de l'ancien gouvernement Villepin (sous la présidence de Jacques Chirac) est remis au goût du jour. Il risque à nouveau de provoquer un tollé au regard des nouvelles obligations imposées.

Selon l'édition des Echos en date du 19 février, le gouvernement Fillon étudierait une nouvelle mouture visant à obliger tous les acteurs de l'Internet (opérateurs, fournisseurs et hébergeurs) et de la mobilité à conserver un certain nombres de données de connexion "visant à identifier tout créateur de contenu en ligne" : adresse IP, mot de passe, login, pseudonyme, coordonnées physiques...

/.../

Source et suite :http://www.vnunet.fr/fr/news

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xenops Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 107ans
Posté(e)

Bravo, là je m'incline...Quel travail ! Merci, c'est très interessant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Défense/Russie

97436424.jpg

Missiles S-400: une protection efficace pour les ouvrages d'importance nationale en Russie (général)

16:37|21/ 02/ 2008

ZARIA (région de Moscou), 21 février - RIA Novosti. L'Armée de l'air russe projette de protéger au moyen de nouveaux systèmes de missiles sol-air S-400 tous les ouvrages administratifs et industriels d'importance nationale dans le pays, a annoncé jeudi le commandant adjoint aux Forces aériennes russes le général Anatoli Nogovitsyne. "Les nouveaux échantillons d'armements sont déjà réceptionnés. Nous couvrirons tous les ouvrages, y compris au moyen de systèmes S-400", a indiqué le militaire.

/.../

Source: http://fr.rian.ru/defense/20080221/99795551.html

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Sciences USA/ le budget de la NASA

La proposition de budget de la NASA pour l'année 2009 a été dévoilée lundi 4 février par Shana Dale - Administratrice Adjointe - au cours d'une conférence de presse au quartier général de l'Agence à Washington DC. L'administration Bush propose un budget total à hauteur de $17.6 milliards, ce qui représente environ 0.6% du budget fédéral. Cela constitue une augmentation de 1,8% par rapport au budget appliqué en 2008, un taux qui serait toutefois inférieur à celui de l'inflation estimée.

La répartition de ce budget reflète les grandes priorités de l'Agence pour les années à venir, entre l'exploration spatiale, les programmes scientifiques et l'aéronautique. Les vols habités sont toujours au coeur des ambitions de l'Agence avec la continuation des vols de navette jusqu'en 2010, l'achèvement de la construction de la Station Spatiale Internationale et le développement des futurs véhicules d'exploration Ares et Orion, prévus pour remplacer les navettes en 2015. Les budgets des départements Opérations Spatiales et Exploration sont donc en augmentation et atteignent respectivement $5.8 milliards et $3.5 milliards. /.../

Source: http://www.france-science.org/home/page.as...mp;LNG=fr#22700

orion-cev-nasas.jpg

Le futur vaisseau Orion document NASA

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Armement/Taïwan

Démission du ministre de la Défense dans l'affaire de la société Taiwan Goal

Lundi 25 février 2008NULL.gif

Le ministre de la Défense Lee Tien-yu a présenté sa démission, samedi matin, pour endosser la responsabilité du scandale né de la création de Taiwan Goal, une société privée financée par le ministère de la Défense (MND) et dont l'objet est de servir d'intermédiaire avec les marchands d'armes étrangers et mais aussi d'exporter la technologie militaire locale.

La démission de Lee Tien-yu intervient après que le Kuomintang (KMT) ait accusé le Parti démocrate-progressiste (DPP) de vouloir soustraire au contrôle parlementaire les achats et les ventes d'armes, par l'intermédiaire de cette structure présentée comme privée mais financée à hauteur de 45% par le MND.

/.../

Source:http://taiwaninfo.nat.gov.tw/Politique/1203918037.html

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Sécurité/coopération franco-saoudienne

La ministre française de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, est arrivée dimanche soir à Ryad pour une visite de deux jours, au cours de laquelle elle doit notamment signer avec l'Arabie saoudite un accord de coopération bilatérale en matière de sécurité.

Cet "accord de coopération en matière de sécurité intérieure et de Défense civile", qui doit être signé dimanche soir avec son homologue saoudien, le prince Nayef ben Abdel Aziz, viendra "renforcer et développer ceux de 1980 et de 1994", a indiqué le ministère français de l'Intérieur.

Il s'agit de "redonner un nouvel élan et développer, sur des problématiques nouvelles, la coopération entre nos deux pays", a confirmé la ministre à des journalistes, dans l'avion qui l'amenait à Ryad.

A cet égard, Michèle Alliot-Marie a cité "le terrorisme, la drogue et, sans doute, l'immigration illégale", parce que l'Arabie saoudite, "un pays qui compte dans l'équilibre mondial, a besoin de (se) garantir une stabilité intérieure".

Elle s'est réjouie que "ce qui est en train de se faire aujourd'hui, c'est une unité de ceux qui se sentent menacés par le terrorisme".

/.../

Source: http://www.edicom.ch/fr/news/international/1188_4971113.html

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Le statut du Kosovo : conséquences pour les Balkans et l'Europe

sur les plans de la politique et de la sécurité.

Extraits

/.../

Le contexte de la question du Kosovo

Les Albanais et les Serbes s'appuient tous les deux sur l'histoire pour étayer leurs revendications contemporaines sur le Kosovo. Même si ces prétentions ont été façonnées davantage par des aspirations nationalistes modernes que par des faits historiques, il est néanmoins utile d'essayer de comprendre l'histoire de la région pour replacer le conflit actuel dans son contexte.

Le statut distinct du Kosovo à titre de province date de l'ère moderne, mais les diverses nationalités qui y vivent y sont pour la plupart depuis plus d'un millénaire. Les Albanais affirment être les descendants en droite ligne des Illyriens, qui peuplaient les Balkans pendant la période classique. Ils soutiennent donc que les Serbes, qui descendent de tribus slavophones arrivées dans les Balkans à la fin du VIIe et du VIIIe siècles, sont relativement des nouveaux venus. Les Serbes reconnaissent volontiers la généalogie plus longue des Albanais dans les Balkans, mais font valoir qu'ils ne sont apparus en nombre croissant au Kosovo, dont les frontières ont été assez mobiles au fil des siècles, qu'avec l'instauration du régime ottoman au XVe siècle.

Il y a peu de controverse sur le fait que le Kosovo a été un centre administratif et culturel de l'état serbe médiéval. En 1389, cependant, au cours de la célèbre bataille de Kosovo Polje (Champ des merles), les forces serbes et leurs alliés chrétiens ont été défaites par l'armée ottomane. Soixante-dix ans plus tard, en 1459, le despotat serbe (avec le Kosovo) a été intégré directement dans l'Empire ottoman. La conquête ottomane a marqué un tournant, parce qu'au cours des décennies qui ont suivi, un large segment de la population albanaise s'est converti à l'islam alors que la majorité des Serbes sont restés fidèles à l'église serbe orthodoxe. Divisées par la langue, les deux communautés étaient maintenant également séparées par la religion, ce qui a eu une incidence sur leur statut social au fil du temps. Pendant la période ottomane, il ne fait aucun doute que le poids démographique de la communauté serbe a diminué tandis que celui de la communauté albanaise augmentait.

L'émergence d'idéologies nationales modernes au XIXe siècle a transformé les relations sociales et politiques dans les Balkans. L'Empire ottoman, qui contrôlait la péninsule à l'aube de l'ère moderne, a fini par être remis en question par toutes les nationalités des Balkans, qui aspiraient à l'indépendance. Les Serbes ont été parmi les premiers à accéder à l'autonomie (1817), puis à l'indépendance après le Congrès de Berlin (1878). é l'origine, l'état serbe n'incluait pas le Kosovo cependant, qui était aussi revendiqué par le mouvement national albanais naissant. En réponse au Congrès de Berlin, les nationalistes albanais se sont réunis dans la ville de Prizren, au Kosovo, et ont formé ce qui a plus tard été appelé « la Ligue de Prizren ». L'objectif de la Ligue était de regrouper tous les districts à prédominance albanophone au sein d'une province autonome albanaise, incluant le Kosovo, à l'intérieur de l'Empire ottoman. Ces rêves d'autonomie au sein de l'Empire ottoman se sont révélés illusoires. La Ligue de Prizren a été écrasée par les troupes ottomanes (1882), et l'administration ottomane est restée généralement sourde aux espoirs des Albanais par la suite.

Pendant les guerres balkaniques (1912-1913), l'Empire ottoman a été expulsé de presque toute la péninsule des Balkans par la Serbie, le Monténégro, la Bulgarie et la Grèce. é la suite de l'intervention des Grandes puissances, qui a été enchâssée dans le Traité de Londres (1913), la Serbie a obtenu la souveraineté sur le Kosovo. é la même époque, l'Albanie est née à titre de royaume indépendant reconnu internationalement tandis que la Macédoine historique, géographique, était partagée entre les états des Balkans. Il ne fait aucun doute que les guerres balkaniques ont marqué un important tournant démographique dans l'histoire moderne du Kosovo et des Balkans. Les Albanais ont fui le Kosovo ou en ont été expulsés en grand nombre par les Serbes victorieux. La Première Guerre mondiale (1914-1918) n'a cassé cette tendance que temporairement. L'état yougoslave de l'entre-deux-guerres (1918-1941) était un état extrêmement centralisé dominé par les Serbes dans lequel le Kosovo, que les Serbes appelaient aussi la « Vieille Serbie », était traité comme une partie intégrante de la Serbie. Les hostilités étaient toujours prêtes à éclater entre les autorités serbes et les Albanais du Kosovo. Les Albanais étaient considérés par les Serbes comme un groupe hostile qui voulait accéder à l'indépendance et étaient traités en conséquence. Belgrade a appliqué une impitoyable politique de serbisation, prévoyant la colonisation de la province par des colons serbes et l'appropriation des terres appartenant aux Albanais; en 1931, la population du Kosovo était encore albanaise à 63 %. La Deuxième Guerre mondiale en Yougoslavie (1941-1945) a apporté l'invasion et la partition par les puissances de l'Axe, ainsi que les représailles des Albanais contre les Serbes. Le Kosovo est devenu partie d'une Grande Albanie sous domination italienne (1941-1943), puis a connu l'occupation allemande (1943-1944).

/.../

Le Kosovo et l'avenir de la Bosnie-Herzégovine

Le Kosovo aura aussi un retentissement sur la situation en Bosnie-Herzégovine, où le seul point sur lequel Bosniaques, Serbes et Croates semblent s'entendre est le fait que les accords de paix de Dayton de novembre 1995 ont fait leur temps et doivent être remplacés. La communauté internationale continue d'insister sur l'intégrité de l'état bosniaque, tel qu'envisagé dans les accords de Dayton, mais il ne fait aucun doute qu'une modification du statut du Kosovo provoquerait des changements fondamentaux en Bosnie-Herzégovine, qui pourraient à leur tour avoir des répercussions néfastes sur la région plus large des Balkans.

/.../

Crime organisé et terrorisme

Le crime organisé reste un problème de taille au Kosovo et dans les Balkans, très étroitement lié aux questions de sécurité et au terrorisme. La traite des êtres humains à des fins sexuelles et le trafic des stupéfiants sont les principaux sujets de préoccupation. Le journaliste allemand Norbert Mappes Niediek, qui a passé des années à faire de la recherche sur le crime organisé dans les Balkans, voit le problème comme un élément fondamental du paysage des Balkans et en grande partie un sous-produit d'une décennie de guerre dans l'ex-Yougoslavie. Pendant toutes les années 1990, politique et crime organisé ont été étroitement liés, à tel point qu'ils sont toujours enchevêtrés. Les organisations criminelles ont aussi des liens avec des groupes terroristes. Bien que les autorités serbes et macédoniennes aient à plusieurs reprises attiré l'attention sur les rapports entre l'UCK et le crime organisé albanais, dans le but de miner les revendications des Albanais, désireux d'obtenir davantage de droits au Kosovo et en Macédoine, en réalité les organisations criminelles dans toutes ces sociétés demeurent beaucoup plus puissantes que l'un quelconque de ces gouvernements, y compris ceux de Belgrade et de Skopje

/.../

Conclusion

Quelques semaines à peine après le désastre du 11 septembre 2001, un éminent observateur des Balkans a fait remarquer que, dans le monde de l'après-11 septembre personne ne peut se payer le luxe de Balkans divisés. Il craignait que les états-Unis et l'UE ne détournent peu à peu leurs ressources vers la lutte contre le terrorisme mondial et que les Balkans deviennent un foyer de terrorisme. Les craintes de Misha Glenny ne se sont jamais concrétisées, mais il avait raison lorsqu'il a écrit que les problèmes auxquels les états des Balkans font face sont très réels et très dangereux. Trois ans plus tard, une bonne partie de la région est toujours un fouillis d'états chroniquement faibles et de quasi-protectorats administrés par le cortège mal discipliné des acronymes de la communauté internationale ¿ la SFOR [maintenant l'EUFOR], la KFOR et le reste.

Les principaux bénéficiaires de cette situation dans les Balkans sont les organisations criminelles, qui dominent des réseaux clandestins vastes et complexes fondés sur leurs activités illicites d'immigration illégale, de traite des femmes, de contrebande des armes et de trafic des stupéfiants. Ces mafias ne reconnaissent pas les frontières nationales, et leur travail est grandement facilité par la présence dans la région de nombreux états faibles, dont les fonctionnaires sont corrompus et les frontières, poreuses. Dans une région où le revenu per capita est de beaucoup inférieur à la moyenne européenne, où le chômage touche de 20 % à 60 % de la population et où la corruption est un problème considérable, des sommes relativement petites peuvent acheter presque n'importe quoi, des fausses pièces d'identité aux vies humaines, en passant par les armes. Parce que l'économie souterraine, dominée par des éléments criminels bien organisés, est une base aussi importante de la société, des personnages douteux de tout acabit continuent d'être attirés par la région. Il est relativement facile pour les organisations criminelles et même pour les groupes terroristes de se cacher dans ce bourbier. étant donné la proximité de l'Europe de l'Ouest, les Balkans demeurent un endroit attirant.

/.../

-------------------

Ces extraits sont tirés du texte de Mark Biondich qui est docteur en histoire et travaille actuellement à la Section des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre du ministère fédéral de la Justice, à Ottawa. Il est l'auteur d'un livre et de nombreux articles sur l'histoire et la politique des Balkans.

Ce document a été publié en 2005 dans la revue "Commentaire" et est un document non classifié du SCRS - Service Canadien du Renseignement de Sécurité -

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Terrorisme/ONU

La définition du terrorisme reste au centre des négociations

sur une convention générale

12-16-sect-pole.jpg26 février 2008 ¿ Le Comité spécial chargé d'élaborer une convention générale sur le terrorisme international a entamé hier les travaux de sa douzième session, centrée sur le principal point d'achoppement, une définition consensuelle de la notion de terrorisme.

Le Comité spécial créé par la résolution 51/210 de l'Assemblée générale, établi le 17 décembre 1996, a pour mandat actuel de poursuivre l'élaboration d'une convention générale sur le terrorisme international et d'examiner la question de la convocation, sous les auspices de l'ONU, d'une conférence de haut niveau chargée de définir une riposte de la communauté internationale face au terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, rappelle un communiqué de l'ONU publié hier à New York.

Une vingtaine d'états Membres ont pris la parole pour faire connaître leurs vues dans la perspective des deux semaines de travaux du Comité.

La majorité des délégations, au premier rang desquelles la Slovénie, au nom de l'Union européenne, et la République dominicaine, au nom du Groupe de Rio, se sont prononcées en faveur d'une finalisation rapide du texte de la convention générale et de la tenue d'une conférence de haut niveau sur le thème du terrorisme.

Mais sur cette question, des pays ont jugé comme les années précédentes indispensable que la future convention se donne aussi pour objectif de mettre fin au « terrorisme d'état ».

Source:http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=15934&Cr=terrorisme&Cr1=assemblée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant