Aller au contenu

«Day off» et «backup» jugés pas très fair-play en entreprises


Belizarius

Messages recommandés

40ans Posté(e)
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 40ans
Posté(e)

«Day off» et «backup» jugés pas très fair-play en entreprises

La mobilisation s'accentue contre l'abus d'anglicismes au travail, considérés comme discriminants.

Par Luc Peillon

lundi 17 septembre 2007

Faire un debriefing en one to one, développer le B to B, assurer le backup avant son day off, et ce, asap (as soon as possible), risque, for your information, d'être de plus en plus compliqué. L'anglais comme langue corporate commence à connaître quelques déboires. Attaquées pour non-respect de la loi Toubon, deux entreprises ont perdu, l'une après l'autre, en justice.

Suite à lire ici

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
39ans Posté(e)
Chameaulo VIP 11 193 messages
Final Five‚ 39ans
Posté(e)

La loi Toubon est vraiment d'une stupidité sans borne: en gros elle oblige les gens à parler d'une certaine manière. Encore il y aurait une loi Toubon contre le langage sms je veux bien, mais obliger dans les entreprises à ne pas utiliser d'anglicisme marginalise d'autant plus les entreprises françaises.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
47ans Posté(e)
kyrilluk Membre 7 671 messages
Anarchiste épistémologique‚ 47ans
Posté(e)
La loi Toubon est vraiment d'une stupidité sans borne: en gros elle oblige les gens à parler d'une certaine manière. Encore il y aurait une loi Toubon contre le langage sms je veux bien, mais obliger dans les entreprises à ne pas utiliser d'anglicisme marginalise d'autant plus les entreprises françaises.

Je pense que c'est une lois qui a ete faite a l'epoque ou on voyait encore la France comme un ex-empire coloniale. Maintenant la france est surtout "Ex-", donc ce n'est plus d'actualite.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
Lo. Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

C'est encore d'actualité sinon ce topic n'existerait pas ;)

Et puis la fin de l'article le prouve aussi :

"Au centre hospitalier Jean-Monnet d'Epinal, l'irradiation de plusieurs patients suite à un surdosage de l'appareil de ­radiothérapie est en partie due à une mauvaise compréhension de la notice d'utilisation¿ rédigée en anglais ( Libération du 13 septembre). Plus récemment, en Allemagne, 47 personnes opérées du genou dans un hôpital de Berlin ont été victimes d'une erreur médicale suite à une mauvaise traduction de la notice en anglais concernant leur prothèse."

J'aime pas trop cette loin qui effectivement nous oblige à parler d'une certaine manière, mais dans ce cas-là je peux comprendre : quand là où tu travailles, les outils que tu utilises sont tout en anglais alors que tu le maîtrises pas, ça doit pas être génial comme condition de travail (voire dangereux !).

Mais ça ira peut-être en diminuant, les jeunes maîtrisant bien mieux l'anglais que les anciens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
87ans Posté(e)
acidule Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚ 87ans
Posté(e)
La loi Toubon est vraiment d'une stupidité sans borne: en gros elle oblige les gens à parler d'une certaine manière. Encore il y aurait une loi Toubon contre le langage sms je veux bien, mais obliger dans les entreprises à ne pas utiliser d'anglicisme marginalise d'autant plus les entreprises françaises.

Je suis d'accord avec vous. Pour ma part, j'ai fait ma carrière dans une société internationale qui était représentée dans 13 pays europeens, aussi bien du Nord et du Sud que de l'Est et de l'Ouest; de plus nous avions de fréquents contacts hors d'Europe. Heureusement que nous avions une langue commune, et ce n'était pas le français, mais l'anglais.

Que certains fassent de la défense du français leur combat, je le comprends, mais il ne faut pas tomber dans l'intégrisme et rendre obligatoire dans les entreprises une langue que beaucoup ne savent pas manier à la sortie de l'école primaire, ou alors avec une quantité de fautes qui la rend pratiquement incompréhensible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
47ans Posté(e)
kyrilluk Membre 7 671 messages
Anarchiste épistémologique‚ 47ans
Posté(e)
C'est encore d'actualité sinon ce topic n'existerait pas ;)

Et puis la fin de l'article le prouve aussi :

"Au centre hospitalier Jean-Monnet d'Epinal, l'irradiation de plusieurs patients suite à un surdosage de l'appareil de ­radiothérapie est en partie due à une mauvaise compréhension de la notice d'utilisation¿ rédigée en anglais ( Libération du 13 septembre). Plus récemment, en Allemagne, 47 personnes opérées du genou dans un hôpital de Berlin ont été victimes d'une erreur médicale suite à une mauvaise traduction de la notice en anglais concernant leur prothèse."

J'aime pas trop cette loin qui effectivement nous oblige à parler d'une certaine manière, mais dans ce cas-là je peux comprendre : quand là où tu travailles, les outils que tu utilises sont tout en anglais alors que tu le maîtrises pas, ça doit pas être génial comme condition de travail (voire dangereux !).

Mais dans ce cas la, c'est l'organisme ou la personne chargee de la traduction qui est fautive, pas les employees qui s'interpellent a coup de "tu fais quoi ce weekend?" ----"je vais faire du shopping avec une amie"

Que certains fassent de la défense du français leur combat, je le comprends, mais il ne faut pas tomber dans l'intégrisme et rendre obligatoire dans les entreprises une langue que beaucoup ne savent pas manier à la sortie de l'école primaire, ou alors avec une quantité de fautes qui la rend pratiquement incompréhensible.

D'autre part, si on veut faire de la langue francaise, une langue incontournable au niveau des affaires ou au niveau diplomatique, c'est pas en pondant des lois qu'on y arrivera. Il faudrait faire comme les americains: avoir une economie fleurissante, et aider au maximum la creation artistique francaise grand publique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×