Peut-on aimer le travail d'un artiste qui nous déplait humainement?

Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
et il me semble que je suis aussi comprehensible que toi alors pourquoi encore cette phrase assassine ,ce dédain ,cette supériorité ,les grands( entre " ........... " ,il faut que tu lise entre guillemets ,tu comprend là ou il faut que je te fasse un dessin )te font envie ou quoi ?

Je ne ressens aucun dédain ni sentiment de supériorité envers vous, d'ailleurs je ne vous connais pas. :o

Attention à ne pas m'instruire de procès d'intention, s'il vous plait!

---

Je pointe juste le fait que vos phrases sont trop souvent à la limite du compréhensible. Elles sont déstructurées, parfois incohérentes, et les raisonnements qu'on y lit me semblent en effet simplistes (pour le peu que j'en saisis). :o

Même si vous me parliez oralement, je crois que j'aurais du mal à vous comprendre.

Je suis désolé, en effet ça n'arrange rien.

Pour ma part, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je fais de grands efforts afin de rendre mes phrases limpides, fluides, précises et agréables à lire. Cela ne me vient pas naturellement, cela demande du travail (d'où mes multiples corrections), mais c'est un travail que j'effectue volontiers dans la mesure où il témoigne du respect et de l'attention que je porte à mes malheureux lecteurs. :D

Je vous demande simplement d'en faire de même, dans la mesure de vos moyens, vous qui vous prétendez si "généreux".

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Mais justement : j'aime bien Carmina Burana, de Carl Orff, qui pourtant peut être sujet à débat.

Suis-je nazi pour autant ? (ainsi que tout ceux qui prennent plaisir à entendre les envolées d'O Fortuna ?)

Carl Orff n'était pas à exactement parler un nazi, d'ailleurs il n'a jamais adhéré au NSDAP même s'il a flirté avec.

Et Wagner n'était-il pas le compositeur préféré d'Hitler ?

Non, c'était Anton Bruckner (1824-1896), un compositeur autrichien.

___________________________

@Pascalin

donnez votre vie ou celle de l'un de vos enfants ;

Je suis sûr que la plupart des nazis convaincus auraient donné leur vie pour leurs enfants, d'ailleurs beaucoup pensaient le faire.

Donc ça ne prouve rien.

(Par ailleurs, ce ne serait pas un mal si vous tentiez de rédiger vos messages en un français compréhensible et via des phrases plus structurées et mieux organisées)

tu seras bien gentil à l'avenir de ne pas m'associer ,ni de près ni de loin à ces nazis car pour moi la grande difference avec ces hommes,c'est que je ne défends pas les miens en étant sous la coupe d'un facho,je le fait certes par amour mais pas sous le spectre et le dessain d'un dictateur et d'un malade qui gueler au micro ,et oui monsieur il aboyer au micro ,c'est la preuve de sa folie;a ce niveau,quelqu'un qui est sur de lui n'hurle pas,il est zen,donc pour ça il avait un grave trouble mentale ,(ton pote)?;non je ne suivrais pas un malade mental dans son genre;

tu suis toujours ce que je dis ou alors il faut que je reformule?;excuse moi mais je n'aime pas trop quand on me prend pour un idiot et toi tu aimes ???,donc ton argumentation ne tiens pas ,elle est rayée de la carte ,(tu vois ce que cela fait ,ça fait très plaisir ,hein ?ce genre de réaction que tu engendres !de mépriser l'autre ;

je pense que tout est dit ...j'aime la bonne foi et toi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
et il me semble que je suis aussi comprehensible que toi alors pourquoi encore cette phrase assassine ,ce dédain ,cette supériorité ,les grands( entre " ........... " ,il faut que tu lise entre guillemets ,tu comprend là ou il faut que je te fasse un dessin )te font envie ou quoi ?

Je ne ressens aucun dédain ni sentiment de supériorité envers vous, d'ailleurs je ne vous connais pas. :D

Attention à ne pas m'instruire de procès d'intention, s'il vous plait!

---

Je pointe juste le fait que vos phrases sont trop souvent à la limite du compréhensible. Elles sont déstructurées, parfois incohérentes, et les raisonnements qu'on y lit me semblent en effet simplistes (pour le peu que j'en saisis). :o

Même si vous me parliez oralement, je crois que j'aurais du mal à vous comprendre.

Je suis désolé, en effet ça n'arrange rien.

Pour ma part, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je fais de grands efforts afin de rendre mes phrases limpides, fluides, précises et agréables à lire. Cela ne me vient pas naturellement, cela demande du travail (d'où mes multiples corrections), mais c'est un travail que j'effectue volontiers dans la mesure où il témoigne du respect et de l'attention que je porte à mes malheureux lecteurs. :o

Je vous demande simplement d'en faire de même, dans la mesure de vos moyens, vous qui vous prétendez si "généreux".

ah parce que si tu me connaitrais ,ce serais différent ?

on me l'as déjà faites celle là;

tu vois,je met des espaces dans mes propos pour qu'ils deviennent plus coherents ,tu suis ?

pour les phrases qui tue ,désolé mais celle là ,elle est carton :

Attention à ne pas m'instruire de procès d'intention, s'il vous plait!

rien que pour cette phrase(elle n'est pas commune ,vous l'avourez?)

le procés d'intention et bien je vous le retourne de bonne grace et ne me dites pas que vous ne me comprennez pas (dixit la bonne foi)

mais j'en extrais le suc et je vous comprend ,

je ne fait pas le difficile (vous remarquerez que je fais des pauses,oups :o des espaces :D :o )

Dans cette phrase,je comprend qu'il ne faut pas que je vous en tiennes grieffe ou plutôt qu'il ne faut pas que je me montre sarcarstique ?

en bref que je vous soi désinvolte ,n'est-ce pas ? ;)

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

@Pascalin,

Depuis le début, il me semble faire preuve d'une extrème patience, de pédagogie et même de vous aider même si vous n'en avez pas très bien conscience. J'espérais vous faire réfléchir sur des problèmes qui nous concernent tous, et non pas que vous me démontriez à grand cris que non, vous n'êtes pas un nazi (ce qui n'a pas de sens). Cessez de ne pensez qu'à vous (ou qu'à moi), s'il vous plait...

Las! Vous ne répondez que sur un ton outragé et hyper-agressif, m'accusant même dans votre dernier post d'être "pote avec Hitler"...

Ce n'est parce que vous en ferez plus dans l'insulte et dans le dégoût que cela rendra votre position plus crédible pour autant. Au contraire, on pourrait y voir un effet de comédie, surtout face à des évènements et un contexte historique pour lequel vous semblez très peu renseigné (à part les quelques habituels poncifs).

---

Quel est votre âge réel?

Est-ce que vous vous posez souvent des questions sur vous-même? (Moi, oui)

---

Je ne me considère pas comme un salaud pour autant, mais c'est paradoxalement parce que je doute, parce que j'ai la capacité de douter de moi-même et de me poser ces salutaires questions, que justement, j'ai l'impression d'échapper aux idéologies totalitaires. Nazis ou staliniens ne doutaient jamais, ne devaient jamais douter.

Ce n'est pas parce que vous direz rejeter certains symboles nazis, clamerez toujours plus haut et plus fort les haïr que vous n'êtes pas totalitaire au fond de vous-même, surtout si vous ne comprenez pas la portée de ces symboles, et n'en gardez que les apparences, l'artifice, le spectacle.

Jusque là, vous ne me répondez que sur un mode formel, alors que moi, je demeure sur un terrain plus personnel, plus intime, qui est aussi à la fois plus large.

Or le sujet de ce topic est personnel, traite de notre relation intrasubjective face à cette chose qu'est l'Art, vous comprenez?

pour les phrases qui tue ,désolé mais celle là ,elle est carton :

Attention à ne pas m'instruire de procès d'intention, s'il vous plait!

rien que pour cette phrase(elle n'est pas commune ,vous l'avourez?)

Non, il s'agit de français commun, d'une locution banale.

Dans cette phrase,je comprend qu'il ne faut pas que je vous en tiennes grieffe ou plutôt qu'il ne faut pas que je me montre sarcarstique ?

en bref que je vous soi désinvolte ,n'est-ce pas ? :o

Non.

Je vous demande de ne pas projeter sur moi des intentions ou des envies que je n'ai pas, que je n'ai pas eu, de ne pas vous méprendre sur le sens de mes phrases.

Cela n'a rien à voir avec un éventuel esprit caustique que vous êtes libre d'emprunter (quoiqu'il ne me semblait pas vous avoir offensé).

Encore une chose: j'ai l'impression qu'en lisant mes phrases, vous semblez plus attentif à leur forme (maniérée et réfléchie) qu'à leur fond... Qu'en fin de compte, vous ne faites pas attention aux questions que je vous pose, et que le fait -symbolique- que vous ayez en face de vous un professeur d'université vous semble plus important (avec la part de fantasmes et d'imaginaire que cela signifie, socialement et psychologiquement parlant, à ce que cela renvoie rapport à votre histoire personnelle).

Pour parler en des termes bourdieusiens, vous vous placez instinctivement dans la position du dominé face au dominant "bourgeois" que je serais selon vous (méprisant, parlant avec dédain... etc...), et cela me met mal à l'aise, car ce réflexe de défense bloque tout éventuel dialogue, surtout de votre côté à vrai dire.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
@Pascalin,

Depuis le début, il me semble faire preuve d'une extrème patience, de pédagogie et même de vous aider même si vous n'en avez pas très bien conscience. J'espérais vous faire réfléchir sur des problèmes qui nous concernent tous, et non pas que vous me démontriez à grand cris que non, vous n'êtes pas un nazi (ce qui n'a pas de sens). Cessez de ne pensez qu'à vous (ou qu'à moi), s'il vous plait...

Là, vous ne répondez que sur un ton outragé et hyper-agressif, m'accusant même dans votre dernier post d'être "pote avec Hitler"...

Ce n'est parce que vous en ferez plus dans l'insulte et dans le dégoût que cela rendra votre position plus crédible pour autant. Au contraire, on pourrait y voir un effet de comédie, surtout face à des évènements et un contexte historique pour lequel vous semblez très peu renseigné (à part les quelques habituels poncifs).

---

Quel est votre âge réel?

Est-ce que vous vous posez souvent des questions sur vous-même? (Moi, oui)

---

Je ne me considère pas comme un salaud pour autant, mais c'est paradoxalement parce que je doute, parce que j'ai la capacité de douter de moi-même et de me poser ces salutaires questions, justement, j'ai l'impression d'échapper aux idéologies totalitaires. Nazis ou staliniens ne doutaient jamais, ne devaient jamais douter.

Ce n'est pas parce que vous direz rejeter certains symboles nazis, clamerez toujours plus haut et plus fort les haïr que vous n'êtes pas totalitaire au fond de vous-même, surtout si vous ne comprenez pas la portée de ces symboles, et n'en gardez que les apparences, l'artifice, le spectacle.

Jusque là, vous ne me répondez que sur un mode formel, alors que moi, je demeure sur un terrain plus personnel, plus intime, qui est aussi à la fois plus large.

Or le sujet de ce topic est personnel, traite de notre relation intrasubjective face à cette chose qu'est l'Art, vous comprenez?

,c'est quand même vous qui m'avez pris pour un idiot ,non ,en disant que mes posts étaient mal formulés ,dommage, on me la fait et refait celle là :o je vous laisse avec votre mauvaise foi et votre vie

je me questionne continuellement sur ma vie et sur mes actes(sont-ils en accords avec ce que je crois?etc...)

ma remise en question est l'essence de ma vie depuis l'age de douze,non onze ans et pourquoi me demandez-vous mon vrai age?juste par rapport au fait de la derniere guerre?

en aucun cas je ne suis totalitaire car je suis pour la diversité des êtres et cet entre-deux me semble en tout point le bien nommer

pour le doute,il ne me viens pas pour un amour dénué de tout sens hiérarchique dans un contexte militaire et réprehensif ,je mourrais la gueule ouverte pour mes idées ça j'en suis convaicu ,j'en ai fait la malheureuse experience et je suis sur qu'une seconde fois ou plusieurs fois je tiendrais le cap

de grace ne me fait pas le coup de nazis ou autres dictateurs qui ferais pareil car eux l'ont fait dans un but de bétise ,de grandeur bête et insignifiante ,tu vois là quand même ,non ? (à l'heure ou je te parle je ne suis pas un mouton de panurge et quand un mec gueule dans un micro (et oui ) je me mefie même maintenant

désolé si ça te rappelle quelqu'un :o

je vie ma vie ,ok, et elle m'est propre, sans aucune interaction exterieur (du moins politique )mais toutes les personnes qui ont voulut sauver leurs proches n'étaient pas des pro-nazis ou nazis tout court

pas de contre exemples

et le pote avec hitler : j'avais mis un point d'interrogation : (?)

donc aucune affirmation mais juste une interrogation sur les dessins postés sur le forum; ?

d'après moi ,on peut en parler mais de la à mettre des dessins ?

tu dirais quoi si je met des dessins d'un mec

( il y a des photos qui sont de l'art , on fait comment là ??????)

qui a était exterminé et après ça , tu là toi, la limite de ce que je peux poster ,bon je fais confiance au modos et admins mais bon

imaginons ,je dis bien:

imaginons que j'ai une photo d'un de tes proches qui se fait torturer et tout plein de truc sans nom et là tu le reconnais

et là moi je te dis c'est juste pour citer un truc artistique

mais tu rencherris et tu contestes et moi je garde mes positions de vouloir donner ma petite touche artistique (très très petite touche :D )

je suis pas hors sujet là ,on est en plein dedans

tu fait quoi là? normal, pas normal ,attention à la déviance surtout quand on parle de certaines personnes

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Je m'excuse auprès de l'auteur du sujet de revenir sur un point exorbitant de celui-ci mais je souhaiterais répondre à Stein.

En effet, il ne souffrait apparemment pas de schizophrénie, et n'était ni sadique, ni déséquilibré sexuellement parlant.

En tant que tel, psychologiquement parlant, il n'a rien d'un serial-killer.

Penser le contraire, c'est beaucoup trop confortable.

La psychologie politique revele que le pouvoir et ses attributs rendent fous et que la quête incensée de ce pouvoir est la conséquence de déséquilibres émotionnels antérieurs en particulier troubles du narcissisme. Pourquoi Hitler échapperait-il à cette théorie?

J'ai visité Auswich et Birkenau: Birkenau est l'exemple parfait d'un abbatoir absolument bien construit pour augmenter la productivité et le rendement. Comment ne pas considérer comme désaxées des personnes ayant l'idée et mettant en oeuvre une entreprise de destruction méthodique au moindre cout avec recherche de profit ( les matieres humaines recyclabes l'étaient) lorsque que la matière premiere de cet abbatoir sont des êtres humains?

Il y a forcément un moment où ...un plomb a sauté.

Penser qu'Hitler était saint d'esprit est bien plus confortable que l'inverse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Céline est, selon nos critères, probablement un type peu recommandable à beaucoup d'égards.... et cependant, quel talent...!

Selon VOS critères. Céline est surement l'écrivain, si l'ont met de coté son antisémitisme, dont ma pensée est la plus proche, pour ne pas dire que je pense COMME lui, mis à part que je ne suis ni raciste, ni antisémite.

En ce qui concerne votre débat sur Hitler et ses tableaux, d'une je trouve que sa peinture n'est pas du tout dégueulasse, je n'y connais rien, mais il dessinait bien, c'est indéniable, c'est du négationisme de trouver que Hitler était mauvais peintre/dessinateur à cause de ce qu'il a fait par la suite.

Et il n'était pas fou !! Il était devenu paranoïaque sur la fin de sa vie, quand le régime nazi vivait ses dernières heures, mais jusqu'en 1941, environ, il était parfaitement sain d'esprit. Un homme malade ne monte pas une organisation pareille, il faut de la méthode, de la rationalité, mais aussi une grande clairvoyance d'esprit... Certains, comme Rudolf Hess, étaient tarés, indiscutablement, et Himmler était un sadique, mais Hitler, je ne pense pas... Je n'arrive pas à voir dans son discourt la folie, simplement une haine completement débridée d'une partie de la population, mais après tout, les skins de mon bled pensent comme lui, et ils sont parfaitement sains d'esprit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
En ce qui concerne votre débat sur Hitler et ses tableaux, d'une je trouve que sa peinture n'est pas du tout dégueulasse, je n'y connais rien, mais il dessinait bien, c'est indéniable, c'est du négationisme de trouver que Hitler était mauvais peintre/dessinateur à cause de ce qu'il a fait par la suite.

humour noir?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Depuis le temps que je pratique ce que tu appeles l'humour noir et que certains appellent du "mauvais gout", voire du "fascisme" (déjà entendu :o ), j'ai quand meme fini par adopter un certain sens de la formule.

Donc oui, humour noir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je me pose la question. Tout simplement...

Est-ce que l'on peut apprécier l'oeuvre de quelqu'un qui renie les valeurs auquelles nous sommes attaché. Et si oui : dans quelle mesure, juisqu'a quel point?

Merci de m'éclairer sur vos points de vue.

Ca dépend dans quel esprit c'est fait , au premier ou deuxiéme degré .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OOLITH Membre 315 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
:o Oui, je pense que l'on peut aimer l'oeuvre d'un artiste et ce même si ce dernier partage une conception du monde qui nous est étrangère. Peut-être pouvons-nous parler de libertés d'expressions et de tolérance. Regarde le groupe "Noir Désir" que j'apprécie, cela ne veut pas dire que je cautionne les actes de Cantat, son leader. De même, le génial M.Jackson dont le talent est incontesté dans le monde, semble vivre contre les moeurs. Cela n'empêche pas ses fans d'écouter ses morceaux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Et il n'était pas fou !! Il était devenu paranoïaque sur la fin de sa vie, quand le régime nazi vivait ses dernières heures, mais jusqu'en 1941, environ, il était parfaitement sain d'esprit. Un homme malade ne monte pas une organisation pareille, il faut de la méthode, de la rationalité, mais aussi une grande clairvoyance d'esprit... Certains, comme Rudolf Hess, étaient tarés, indiscutablement, et Himmler était un sadique, mais Hitler, je ne pense pas... Je n'arrive pas à voir dans son discourt la folie, simplement une haine completement débridée d'une partie de la population, mais après tout, les skins de mon bled pensent comme lui, et ils sont parfaitement sains d'esprit.

Je ne sais pas comment tu définis un "fou" mais les "fous" les plus dangereux sont , pour ma part , des gens qui ne se démarquent des autres au premier abord , ils peuvent même être trés gentils et les voisins sont trés étonnés d'apprendre que celui à qui ils demandaient parfois des services est un serial killer ou un pervers pédophile.

Hitler planifiait , un serial killer ou un pervers pédophile aussi , Hitler avait du charisme , un pervers pédophile aussi , Hitler manipulait , un pervers pédophile aussi .

Question : un pervers pédophile ou un sérial Killer tels que Guy Georges (qui planifiait , manipulait de la même façon ) sont-ils des "fous" ?

Tout est dans la définition qu'on donne de la folie , le reste n'est que bla bla tant que les uns et les autres ne s'accordent pas sur cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)
De même, le génial M.Jackson dont le talent est incontesté dans le monde, semble vivre contre les moeurs. Cela n'empêche pas ses fans d'écouter ses morceaux.

Merci de votre réponse. :o

Mais le mot " fan" vient de "fanatique" et qui dit fanatisme dit aussi subjectivité absolue.

Qu'en pensez-vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Guy George est un psychopathe, il n'est pas fou, il est malade, ce qui n'est pas pareil. La folie ça n'existe pas mais de façon commune la folie est un délire avec atténuation des capacités de réflexion, ce qui n'est pas le cas en général pour un type comme Guy George.

Regarde l'évolution du IIIeme Reich : on voit clairement une rupture entre les débuts triomphants qui sont le résultat de la politique d'un homme lucide et d'un groupe d'hommes politiques qui ont du pif et qui savent manipuler avec talent les chiffres et qui ont un vrai talent militaire.

Alors que sur la fin, entre décisions absurdes, manoeuvres militaies abberantes et autres délires mégalomaniaques et paranoïaques, Hitler avait completement perdu les pédales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)
Je me pose la question. Tout simplement...

Est-ce que l'on peut apprécier l'oeuvre de quelqu'un qui renie les valeurs auquelles nous sommes attaché. Et si oui : dans quelle mesure, juisqu'a quel point?

Merci de m'éclairer sur vos points de vue.

Ca dépend dans quel esprit c'est fait , au premier ou deuxiéme degré .

Merci de participer Saint-Thomas.

Jusqu'a quel point ? Où est la limite ? Donneriez-vous votre argent à un artiste dont vous savez l'usage, allant contre vos propres valeurs, qu'il en ferait?

Guy George est un psychopathe, il n'est pas fou, il est malade, ce qui n'est pas pareil. La folie ça n'existe pas mais de façon commune la folie est un délire avec atténuation des capacités de réflexion, ce qui n'est pas le cas en général pour un type comme Guy George.

Regarde l'évolution du IIIeme Reich : on voit clairement une rupture entre les débuts triomphants qui sont le résultat de la politique d'un homme lucide et d'un groupe d'hommes politiques qui ont du pif et qui savent manipuler avec talent les chiffres et qui ont un vrai talent militaire.

Alors que sur la fin, entre décisions absurdes, manoeuvres militaies abberantes et autres délires mégalomaniaques et paranoïaques, Hitler avait completement perdu les pédales.

Vous semblez bien connaître l'histoire contemporaine. Que pensez-vous des deux phases de la carrière d'Elie Riefensthal ?

Et de la perception qu'en on eu ses contemporains ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je suis assez contre la drogue, pourtant j'achete des disques de groupes qui se défoncent jusqu'à la moelle.

Mais après tout, leurs sous ils en font un peu ce qu'ils en veulent...

Vous semblez bien connaître l'histoire contemporaine. Que pensez-vous des deux phases de la carrière d'Elie Riefensthal ?

Et de la perception qu'en on eu ses contemporains ?

Pourquoi elle a eu deux phases ?

C'est vrai que son cinéma pendant la guerre était destiné à glorifier le IIIeme Reich, mais d'une ce genre d'esthétisation du corps humain me laisse assez froid, de deux à ceux qui pourraient accuer les amateurs du cinéma de Riefensthal d'etre des nazis, je leur répond que Carl Orff était le musicien officiel du IIIeme Reich et que ça empeche pas les gens d'aimer Carmina Burana.

Mais bon, le monde est plein de contradictions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caroleen Membre 929 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

Ce topic me rappelle une anecdote :

Quand j'étais au collège j'avais un prof d'art plastique c'était un fou ce type. Il draguait les élèves de façon trés direct. Si on voulait une bonne note fallait mettre un beau décolleté, du coup les pauvres garçons était condamnée à se prendre des bulles...

De plus il buvait, et il était sous traitement car il était trés barré dans sa tête. Et quand il s'enervait c'était à coup de chaise balancées dans les allées qu'il se faisait comprendre. Bref aucun des élèves ne l'appréciait tout le monde le detestait.

Par contre il avait un sacré talent et il dessinait super bien. Artistiquement parlant y'avais rien à dire. Et j'aimais bien quand il dessinais de jolis dessins aux tableaux.

Donc pour répondre au sujet je pense qu'on peut aimer une oeuvre sans pour autant aimer son auteur humainement parlant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8 737 messages
Artisan écriveur ‚ 50ans
Posté(e)
Je suis assez contre la drogue, pourtant j'achete des disques de groupes qui se défoncent jusqu'à la moelle.

Mais après tout, leurs sous ils en font un peu ce qu'ils en veulent...

Vous semblez bien connaître l'histoire contemporaine. Que pensez-vous des deux phases de la carrière d'Elie Riefensthal ?

Et de la perception qu'en on eu ses contemporains ?

Pourquoi elle a eu deux phases ?

C'est vrai que son cinéma pendant la guerre était destiné à glorifier le IIIeme Reich, mais d'une ce genre d'esthétisation du corps humain me laisse assez froid, de deux à ceux qui pourraient accuer les amateurs du cinéma de Riefensthal d'etre des nazis, je leur répond que Carl Orff était le musicien officiel du IIIeme Reich et que ça empeche pas les gens d'aimer Carmina Burana.

Mais bon, le monde est plein de contradictions.

Deuxième phase :

Après guerre, elle s'est "racheté" une conduite en tournant des documentaires sur l'Afrique.

Quant à Carl Orff, je crois, mais peut-être est-ce que je me trompe, qu'il s'était barré d'Allemagne avant guerre, et qu'il déplorait la tentative de récupération de son oeuvre par le régime nazi.

Ce topic me rappelle une anecdote :

Quand j'étais au collège j'avais un prof d'art plastique c'était un fou ce type. Il draguait les élèves de façon trés direct. Si on voulait une bonne note fallait mettre un beau décolleté, du coup les pauvres garçons était condamnée à se prendre des bulles...

De plus il buvait, et il était sous traitement car il était trés barré dans sa tête. Et quand il s'enervait c'était à coup de chaise balancées dans les allées qu'il se faisait comprendre. Bref aucun des élèves ne l'appréciait tout le monde le detestait.

Par contre il avait un sacré talent et il dessinait super bien. Artistiquement parlant y'avais rien à dire. Et j'aimais bien quand il dessinais de jolis dessins aux tableaux.

Donc pour répondre au sujet je pense qu'on peut aimer une oeuvre sans pour autant aimer son auteur humainement parlant!

Merci pour votre participation.

Auriez-vous acheté un tableau de votre prof s'il avait violé une de vos camarades ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caroleen Membre 929 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

Non pour plusieurs raisons :

1- A l'époque il avait pas encore d'expo, il est devenu prof par dépis parce qu'en tant qu'artiste il ne pouvais pas exposer ses tableaux et donc ne pouvait pas les vendre... (il l'avais raconter dans ses rares moments de sobriété)

2-Ca m'aurait quand meme choquée fortement qu'il fasse ça. Cependant je n'aurais pas remis en cause le fait qu'il avait du talent. J'aurais surement pas acheter par moralité...

Modifié par Caroleen

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OOLITH Membre 315 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
De même, le génial M.Jackson dont le talent est incontesté dans le monde, semble vivre contre les moeurs. Cela n'empêche pas ses fans d'écouter ses morceaux.

Merci de votre réponse. :o

Mais le mot " fan" vient de "fanatique" et qui dit fanatisme dit aussi subjectivité absolue.

Qu'en pensez-vous ?

On peut le voir comme cela, c'est vrai. Or le but de mon message n'était en rien subjectif. J'ai utilisé ce terme "popularisé" - si j'ose dire - juste pour exprimer l'euphorie que peuvent manisfester tous ces "adeptes" à l'égard de leur idole. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant