Football et économie : la France et les autres...


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Spécialiste de l'économie du football, responsable du département sport d'Ineum Consulting, Vincent Chaudel conseille plusieurs clubs français dans leur stratégie de développement. A quelques jours de la reprise du championnat, il dresse pour nous un bulletin de santé mitigé du football hexagonal. La fuite des talents à l'étranger (Malouda, Abidal, Ribéry...) fragilise la formation à la française et illustre le fossé économique qui sépare les clubs français de leurs puissants voisins européens. Stades moins performants, publics versatiles, « télé dépendance » sont quelques unes des raisons de ce retard français, que Vincent Chaudel attribue aussi à des causes historiques (la démographie, la centralisation) et culturelles (la relation des supporters à leur club). Le maintien dans l'élite du Paris-SG et le retour au premier plan de l'Olympique de Marseille devraient selon lui faire beaucoup de bien à un football français qui a manqué ces dernières saisons d'autres « locomotives » que Lyon.

Entretien

1ère partie - Foot - Economie - «Tout commence au stade»

2e partie - Foot - Economie - Clubs cherchent publics fidèles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)

Dommage que la ville de marseille ne veut pas accepter de vendre le stade vélodrome au club de l'olympique de marseille... cela pourrait faire une bonne petite aide budgetaire (investissement a long terme) de racheté le vélodrome....

Peut être que l'OM va songer à menacer de construire un nouveau stade pour que la ville accepte de vendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

A lire un article très intéressant des Cahiers du Football, qui démythifient l'exode des joueurs français...

EXODE, VRAIMENT ?

Thibault Lécuyer - mardi 7 août 2007

Le marronnier repousse tous les étés mais en cette intersaison, le couplet rituel sur l'appauvrissement de la L1 et la fuite de ses talents a pris des allures de tsunami. Et l'argumentation reste faible, simpliste et incomplète.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant