Afghanistan / Irak


Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

C'est une erreur de d'additionner les coûts de l'intervention en Irak et en Afghanistan. Que l'adversaire soit le même n'y change rien.

En Irak il s'agit d'une action unilatérale des USA qu a pû reconduire une coalition de circonstance.

En Afghanistan il s'agit d'une action multi-latérale qui s'appuie sur des résolution de l'ONU.

Voir plus loin la résolution 1746 du Conseil de Sécurité.

On notera par ailleurs que les conditions de l'engagement ne se ressemblent en rien.

L'Afghanistan est un pays montagneux propice aux infiltrations dans lequel il est difficile de déployer la puissance.

Il faut aussi avoir à l'esprit que pour des raisons frontaliéres se joue un rééquilibrage dans cette partie du continent asiatique.

Le service secret pakistanais ISI entraine, arme les groupes Talibans qui bénéficient d'une véritable base arrière. Ce qui pose d'ailleurs un probléme au régime pakistanais difficile à résoudre compte tenu de la situation géopolitique locale notament vis à vis de l'Inde. Pour peu que le régime pakistanais ai encore la capacité de s'opposer à son service de renseignement.

Nations Unies S/RES/1746 (2007)

Conseil de sécurité

Distr. générale

23 mars 2007

07-28048 (F)

*0728048*

Résolution 1746 (2007)

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5645e séance,

le 23 mars 2007

Le Conseil de sécurité,

Rappelant ses précédentes résolutions sur l'Afghanistan, en particulier sa

résolution 1662 (2006), par laquelle il a prorogé le mandat de la Mission

d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) jusqu'au 23 mars 2007,

conformément aux modalités indiquées dans le rapport du Secrétaire général daté du

7 mars 2006 (S/2006/145), et sa résolution 1659 (2006) par laquelle il a approuvé le

Pacte pour l'Afghanistan, et rappelant également le rapport de la mission du

Conseil de sécurité qui s'est rendue en Afghanistan du 11 au 16 novembre 2006

(S/2006/935),

Réaffirmant son ferme attachement à la souveraineté, l'indépendance,

l'intégrité territoriale et l'unité nationale de l'Afghanistan,

Réaffirmant également son appui continu au Gouvernement et au peuple

afghans qui reconstruisent leur pays, renforcent les fondements de la démocratie

constitutionnelle et reprennent la place qui leur revient dans le concert des nations,

Réaffirmant en outre, dans ce contexte, son appui à la mise en oeuvre, sous le

contrôle du peuple afghan, du Pacte pour l'Afghanistan, de la Stratégie intérimaire

de développement national de l'Afghanistan et de la Stratégie nationale de lutte

contre la drogue, et notant que des efforts soutenus de la part de tous les intéressés

sont indispensables pour consolider les acquis de cette entreprise et surmonter les

difficultés actuelles auxquelles elle est confrontée,

Rappelant que le Pacte pour l'Afghanistan repose sur un partenariat entre le

Gouvernement afghan et la communauté internationale, et que l'Organisation des

Nations Unies y joue un rôle de coordination central et impartial,

Prenant acte encore une fois du caractère interdépendant des défis à relever en

Afghanistan, réaffirmant que des progrès durables dans les domaines de la sécurité,

de la gouvernance et du développement, ainsi que dans le domaine transversal de la

lutte contre les stupéfiants, se renforcent mutuellement, et se félicitant des efforts

soutenus que déploient le Gouvernement afghan et la communauté internationale

pour relever ces défis de façon cohérente dans le cadre global du Pacte pour

l'Afghanistan,

S/RES/1746 (2007)

2 07-28048

Prenant note, dans le contexte d'une approche globale, de la complémentarité

des objectifs de la MANUA et de la Force internationale d'assistance à la sécurité et

soulignant à quel point il importe de poursuivre la coopération et la coordination,

compte dûment tenu des tâches assignées à l'une et à l'autre,

Se déclarant de nouveau préoccupé par l'état de la sécurité en Afghanistan, en

particulier par la multiplication des actes de violence et de terrorisme qui sont le fait

des Taliban, d'Al-Qaida, des groupes armés illégaux et de ceux qui se livrent au

trafic de drogues, et par les liens qui existent entre les activités terroristes et les

drogues illicites, qui font peser des menaces sur la population locale, les forces

nationales de sécurité et le personnel militaire et civil international, et soulignant

l'importance de la sécurité et de la sûreté du personnel des Nations Unies et du

personnel associé,

Exprimant son inquiétude quant aux conséquences dangereuses de

l'insurrection sur la capacité du Gouvernement afghan d'assurer la sécurité du

peuple afghan, de lui fournir les services essentiels et de garantir le plein exercice

des droits de l'homme et des libertés fondamentales,

Rappelant l'importance de la Déclaration de Kaboul sur les relations de bon

voisinage (Déclaration de Kaboul), en date du 22 décembre 2002 (S/2002/1416),

accueillant favorablement la Déclaration de New Delhi adoptée à l'occasion de la

deuxième Conférence régionale de coopération économique pour l'Afghanistan

tenue le 19 novembre 2006, attendant avec intérêt la troisième Conférence régionale

de coopération économique pour l'Afghanistan qui se tiendra à Islamabad en 2007,

et soulignant à quel point il est crucial pour toutes les parties d'accorder une priorité

stratégique à la coopération régionale afin de promouvoir la sécurité, la gouvernance

et le développement de l'Afghanistan,

Rappelant ses résolutions 1265 (1999), 1296 (2000), 1674 (2006) et 1738

(2006) sur la protection des civils en période de conflit armé, et sa résolution 1325

(2000) sur les femmes, la paix et la sécurité,

Mettant l'accent sur le rôle central et impartial que l'Organisation des Nations

Unies continue de jouer pour promouvoir la paix et la stabilité en Afghanistan en

dirigeant les activités de la communauté internationale, notamment en coordonnant

et en contrôlant, avec le Gouvernement afghan, l'entreprise de mise en oeuvre du

Pacte pour l'Afghanistan, et remerciant le Secrétaire général, son Représentant

spécial pour l'Afghanistan et les hommes et femmes de la MANUA de leurs efforts,

qu'il soutient fermement,

1. Accueille avec satisfaction le rapport du Secrétaire général du 15 mars

2007 (S/2007/152);

2. Se félicite de l'engagement pris par l'Organisation des Nations Unies de

travailler durablement avec le Gouvernement et le peuple afghans;

3. Décide de proroger le mandat de la MANUA, tel qu'il est énoncé dans la

résolution 1662 (2006) jusqu'au 23 mars 2008;

4. Souligne qu'il appartient à la MANUA de promouvoir un engagement

international plus cohérent en faveur de l'Afghanistan, d'élargir la portée de ses

bons offices en menant dans le pays une action de sensibilisation, d'appuyer la

coopération régionale dans le contexte du Pacte pour l'Afghanistan, de favoriser la

coordination de l'action humanitaire et de continuer de contribuer à la protection et

S/RES/1746 (2007)

07-28048 3

à la promotion des droits de l'homme, y compris en suivant la situation des civils

touchés par le conflit armé;

5. Accueille favorablement l'élargissement de la présence de la MANUA

dans les provinces, par l'ouverture de bureaux régionaux et provinciaux, pour

appuyer la coordination et le suivi, par l'administration centrale, de l'exécution du

Pacte pour l'Afghanistan et épauler le Gouvernement et ses partenaires

internationaux dans les efforts qu'ils font pour améliorer la prestation de services à

la population afghane dans l'ensemble du pays, et encourage à aller encore de

l'avant dans ce sens, notamment dans les provinces du sud et de l'est, pour autant

que les conditions de sécurité le permettent;

6. Invite de nouveau le Gouvernement afghan, tous les membres de la

communauté internationale et les organisations internationales à appliquer

pleinement le Pacte pour l'Afghanistan et ses annexes;

7. Souligne qu'il importe d'atteindre les objectifs et de respecter les délais

prévus dans le Pacte en vue d'aller de l'avant dans les domaines de la sécurité, de la

gouvernance, du développement et de la lutte contre les stupéfiants, qui est un

objectif transversal, et en vue d'accroître l'efficacité et d'améliorer la coordination

de l'assistance à l'Afghanistan;

8. Prend note du rôle central joué par le Conseil commun de coordination et

de suivi afin de faciliter et de suivre la mise en oeuvre du Pacte, souligne son rôle

dans l'appui fourni à l'Afghanistan, notamment en coordonnant l'aide internationale

et les programmes de reconstruction, encourage les efforts tendant à renforcer le

secrétariat du Conseil commun, accueille favorablement les résultats de la réunion

de haut niveau tenue par le Conseil commun à Berlin les 30 et 31 janvier 2007, et

invite à engager de nouveaux efforts afin de dégager les orientations politiques

majeures qui s'imposent et de promouvoir un engagement international plus

cohérent;

9. Engage toutes les parties et tous les groupes afghans à participer de façon

constructive à un dialogue politique ouvert à tous, dans le cadre défini par la

Constitution afghane et les programmes de réconciliation menés par les Afghans,

ainsi qu'au développement social du pays, et souligne l'importance de ces facteurs

au regard du renforcement de la sécurité et de la stabilité;

10. Souligne qu'il faut continuer à aller de l'avant dans le domaine de la

réforme du secteur de la sécurité, notamment tendre vers l'objectif de forces de

sécurité afghanes ethniquement équilibrées vouées au maintien de l'ordre et de l'état

de droit dans l'ensemble du pays, accueille favorablement à cet égard les mesures

prises pour rendre le secteur de la sécurité, notamment l'armée et la police

nationales afghanes, plus fonctionnel, professionnel et responsable, et notamment

les récentes propositions de contribution faites par les états-Unis d'Amérique et

d'autres partenaires, et recommande un contrôle adéquat du déploiement de la police

auxiliaire pour garantir qu'elle ait à répondre aux autorités centrales;

11. Se félicite de la décision de l'Union européenne de dépêcher une mission

à vocation de police et plus largement de maintien de l'état de droit et de lutte

contre le trafic de stupéfiants, afin d'apporter un concours à l'entreprise en cours de

réforme de la police aux échelons central, régional et provincial;

S/RES/1746 (2007)

4 07-28048

12. Se félicite de l'aboutissement de l'opération de désarmement, de

démobilisation et de réinsertion lancée en octobre 2003 ainsi que du lancement du

programme de démantèlement des groupes armés illégaux et des engagements

souscrits à cet égard à l'occasion de la deuxième Conférence de Tokyo sur la

consolidation de la paix en Afghanistan tenue le 5 juillet 2006, engage le

Gouvernement afghan à oeuvrer énergiquement à faire appliquer le programme dans

les délais et à tous les niveaux dans tout le pays, notamment en mettant en oeuvre le

Plan d'action récemment adopté, et prie la communauté internationale de continuer

à le soutenir dans cette entreprise, en tenant pleinement compte des orientations

fournies par la MANUA;

13. Souligne à quel point il importe d'accélérer la mise en oeuvre de la

Stratégie décennale pour la réforme de la justice en Afghanistan dans le cadre du

Pacte pour l'Afghanistan, y compris en définissant les responsabilités et en

fournissant des ressources adéquates, invite le Gouvernement afghan, aidé en cela

par la communauté internationale, à continuer d'oeuvrer à instituer une justice

équitable et transparente, notamment en remettant sur pied et en réformant le

système pénitentiaire, afin de consolider l'état de droit dans l'ensemble du pays et

de mettre fin à l'impunité, et prend note avec intérêt de l'initiative tendant à

organiser à Rome une conférence sur l'état de droit en Afghanistan en vue

d'accroître l'engagement du pays et de la communauté internationale en faveur de la

réforme du secteur de la justice;

14. Se félicite des efforts constants consentis par les autorités afghanes pour

promouvoir la réforme législative, et souligne l'importance de l'appui international

aux fins du renforcement des capacités dans le cadre de cette réforme et de sa

réalisation;

15. Accueille favorablement la création de conseils provinciaux en

application de la Constitution afghane, invite toutes les institutions à oeuvrer dans un

esprit de coopération, engage le Gouvernement afghan à poursuivre la réforme de

l'administration publique afin d'y asseoir les principes de bonne gouvernance, de

pleine représentation et de responsabilité aux échelons tant national que local et

souligne que la communauté internationale doit continuer à prêter son concours

technique à cet égard, en particulier à l'échelon local;

16. Engage le Gouvernement afghan, aidé en cela par la communauté

internationale, à commencer de planifier et de préparer le prochain cycle électoral,

et notamment d'ouvrir un registre civil permanent des électeurs, comme le prévoit le

Pacte pour l'Afghanistan, d'adopter une loi actualisée relative aux élections et de lui

donner effet et d'apporter un soutien financier et politique à la Commission

électorale indépendante afin qu'elle dispose des ressources nécessaires, ainsi que de

veiller à ce que le pays s'engage vers la mise en place de systèmes viables et d'un

coût abordable propices à la tenue des élections libres, régulières et transparentes;

17. Note avec préoccupation les effets de la corruption généralisée sur la

sécurité, la bonne gouvernance et la lutte contre les stupéfiants, et engage le

Gouvernement afghan, aidé en cela par la communauté internationale, à combattre

vigoureusement la corruption et à poursuivre les efforts engagés pour créer une

administration plus efficace, responsable et transparente et se félicite des mesures

déjà prises par le Gouvernement afghan à cet égard;

S/RES/1746 (2007)

07-28048 5

18. Lance un appel pour que soient respectés pleinement les droits de

l'homme et le droit humanitaire international sur tout le territoire afghan; prie la

MANUA de continuer, avec l'appui du Haut-Commissariat des Nations Unies aux

droits de l'homme, à aider à donner pleinement effet aux dispositions de la

Constitution afghane concernant les droits de l'homme et aux traités internationaux

auxquels l'Afghanistan est partie, en particulier ceux qui consacrent la pleine

jouissance par les femmes de leurs droits fondamentaux; rend hommage à la

Commission afghane indépendante des droits de l'homme pour les efforts courageux

qu'elle déploie afin d'assurer le respect des droits fondamentaux en Afghanistan

ainsi que la promotion et la défense de ces droits;

19. Souligne l'importance du processus de réconciliation national lancé par

le Gouvernement afghan et appelle de ses voeux la mise en oeuvre intégrale et rapide,

avec l'appui de la communauté internationale, du Plan d'action Paix, justice et

réconciliation conformément au Pacte pour l'Afghanistan, sans préjudice de

l'application des mesures décidées par le Conseil de sécurité dans sa résolution 1267

(1999) du 15 octobre 1999 et dans d'autres résolutions;

20. Se félicite que le Gouvernement afghan et la MANUA coopèrent avec le

Comité qu'il a créé par la résolution 1267 (1999) dans la mise en oeuvre de la

résolution 1735 (2006), et souhaite que cette coopération se poursuive;

21. Se félicite également des progrès accomplis dans la mise en oeuvre de la

Stratégie intérimaire de développement national de l'Afghanistan, souligne qu'il

importe que le Gouvernement afghan continue à jouer un rôle de premier plan à cet

égard et encourage les participants à la Conférence de Londres à continuer

d'honorer leurs engagements et à envisager d'accroître leurs annonces de

contribution, notamment leur concours financier à la mise en oeuvre de la Stratégie;

22. Constate avec inquiétude les effets néfastes qu'a l'expansion de la

culture, de la production et du trafic d'opium sur la sécurité, le développement et la

gouvernance en Afghanistan, ainsi que sur les plans régional et international; engage

le Gouvernement afghan, aidé en cela par la communauté internationale, à

s'employer à mettre en oeuvre toutes les dispositions de la Stratégie nationale de

lutte contre la drogue; et encourage la communauté internationale à accroître son

appui aux quatre priorités dégagées dans ladite Stratégie, notamment en versant des

contributions au Fonds d'affectation spéciale pour la lutte antidrogue et en

poursuivant la coopération régionale en matière de lutte contre le trafic de drogues

et de précurseurs et contre le blanchiment d'argent lié à ce trafic;

23. Accueille avec satisfaction les conclusions de la deuxième Conférence

ministérielle sur les routes de la drogue au départ de l'Afghanistan, organisée à

Moscou, du 26 au 28 juin 2006 (S/2006/598), par le Gouvernement de la Fédération

de Russie en coopération avec l'Office des Nations Unies contre la drogue et le

crime, dans le cadre du Pacte de Paris, et demande aux états de renforcer la

coopération internationale et régionale pour faire pièce à la menace que la

production illicite et le trafic de drogues au départ de l'Afghanistan font peser sur la

communauté internationale;

24. Invite toutes les parties afghanes et tous les membres de la communauté

internationale à continuer de coopérer avec la MANUA à la mise en oeuvre de son

mandat et pour garantir la sécurité et la liberté de circulation du personnel des

Nations Unies et du personnel associé dans tout le pays;

S/RES/1746 (2007)

6 07-28048

25. Appelle le Gouvernement afghan, aidé en cela par la communauté

internationale et notamment la Force internationale d'assistance à la sécurité et la

coalition de l'« opération Liberté immuable », conformément à leurs attributions

respectives, à continuer à faire face à la menace que font peser sur la sécurité et la

stabilité de l'Afghanistan les membres d'Al-Qaida, les Taliban et d'autres groupes

extrémistes et les activités criminelles, se félicite de l'achèvement du processus

d'élargissement de la présence de la Force internationale dans tout le pays et engage

toutes les parties à respecter le droit international humanitaire et le droit

international relatif aux droits de l'homme et à assurer la protection des civils;

26. Salue les efforts faits par le Gouvernement afghan et ses partenaires,

pays voisins et pays de la région, pour susciter la confiance et la coopération

mutuelles, souligne qu'il importe d'intensifier la coopération entre l'Afghanistan et

ses partenaires pour faire front aux Taliban, à Al-Qaida et aux autres groupes

extrémistes en promouvant la paix et la prospérité en Afghanistan et en

encourageant la coopération dans les secteurs de l'économie et du développement en

tant que moyens de parvenir à la pleine intégration de l'Afghanistan dans la

dynamique régionale et dans l'économie mondiale, et se réjouit des progrès

accomplis à cet égard;

27. Souligne l'importance du retour de plein gré, en toute sécurité et en bon

ordre des réfugiés afghans et de leur réintégration durable, aux fins de la stabilité du

pays et de la région, et appelle la communauté internationale à continuer d'apporter

un appui accru à cet égard;

28. Prie le Secrétaire général de lui rendre compte tous les six mois de

l'évolution de la situation en Afghanistan;

29. Décide de rester activement saisi de la question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

intell2007 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)

Les USA ont fait une erreur on allons en Iraq. Ils sont aller pour pomper le pétrol, le gaz, l'or, le fer, et enfin pour tester leurs jouers.

La france est aussi présente en Afg, voici un lien sur nos soldats mort là bas : http://www.rpfrance-otan.org/article.php3?id_article=406

En gros la guerre est mauvaise et fait surtout des victimes civiles, la guerre est bien que quand pour se défendre !!!

Modifié par intell2007

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)

Les américains encerclent cette région de la terre ...

Ce sera pour mieux gouverner le monde plus tard ...

Fermez les yeux ... laissez-vous vous faire bercer par cette puissance énooooorme qui ne compte pas que des citoyens américains dans la formation du gouvernement américain actuel ...

Un jour il sera trop tard pour réagir ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
intell2007 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)
Ce sera pour mieux gouverner le monde plus tard ...

C'est fort possible !!! Même logique !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)
Les USA ont fait une erreur on allons en Iraq. Ils sont aller pour pomper le pétrol, le gaz, l'or, le fer, et enfin pour tester leurs jouers.

La france est aussi présente en Afg, voici un lien sur nos soldats mort là bas : http://www.rpfrance-otan.org/article.php3?id_article=406

En gros la guerre est mauvaise et fait surtout des victimes civiles, la guerre est bien que quand pour se défendre !!!

Les USA n'ont pas eu besoin de "monter" Iraki freedom pour tester leurs jouets comme tu dis. Pour cela "Desert Fox" leur a apporté tous les enseignements nécessaires.

Pour ton info personnelle la dernière fois que je suis passé au camp de la valbonne avec ma section, tu n'étais pas encore né. Alors halte au feu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
intell2007 Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 29ans
Posté(e)
Pour cela "Desert Fox" leur a apporté tous les enseignements nécessaires.

Tu crois vraiment que sa les as suffit ? Nan sans déconner, il faut voir la triste réalitée en face ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)
Les américains encerclent cette région de la terre ...

Ce sera pour mieux gouverner le monde plus tard ...

Fermez les yeux ... laissez-vous vous faire bercer par cette puissance énooooorme qui ne compte pas que des citoyens américains dans la formation du gouvernement américain actuel ...

Un jour il sera trop tard pour réagir ...

Aucune importance, on compte sur le vengeur masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)
Aucune importance, on compte sur le vengeur masqué.

:o

:o Je crois que le vengeur masqué ils en feraient un Hamburger sauce américaine qu'ils dégusteraient avant de continuer leur route vers le plan de route ... :o

:o Mais bon ! Si je sais que les gens se sont laissé bercer par de la diabolisation de l'autre qui ne leur ressemble pas :D j'espère quand même que ce jour-là où le vengeur masqué sera dégusté, le monde se lèvera enfin pour contrer les attaques à répétition qui n'ont servi à rien ... le terrorisme courrant toujours ...

;)

1. Première guerre du Golf : renverser le régime de Saddam.

Résultat : Le régime de Saddam était toujours en place, mais le terrorisme islamiste s'est nourrit d'une haine qui a donné le 11 septembre.

2. Guerre contre le terrorisme islamiste en Afghanistan.

Résultat : Le régime afghan renversé, mais le terrorisme encore plus puissant qu'hier.

3. Seconde guerre contre l'Irak.

Résultat : Le régime de Saddam Hussein renversé, ce pentin (Saddam Hussein) pendu, mais le terrorisme encore plus puissant qu'hier ...

conclusion : Le terrorisme islamiste est TOUJOURS LA.

Ce terrorisme islamiste qui a été considéré comme étant plus juste que le régime Bushé par un nombre élevé de musulmans et arabes a entraîné le monde arabo-musulman avec eux tellement il était évident que ces guerres étaient gratuites et sachant que les USA appuyent Israël alors qu'il reste le problème des palestiniens à résoudre.

Le monde arabo-musulman voyant leurs égaux arabes se faire bombarder par une puissance mondiale qui n'en fait qu'à sa tête ...

Même si il est hors de question d'accepter de croire en ces extrémistes islamistes, il est plus que temps de comprendre la politique américaine. Eloignés du monde, ils se donnent le droit d'attaquer le monde (hirochima, nagazaki, Irak, Afghanistan, ...).

L'axe du BIEN ... Laisse-moi rire ...

___________________

Une preuve que les américains ne sont pas l'exemple à suivre et qu'ils ne font que ... manipuler le monde ... :

Imaginons que lorqu'ils ont demandé aux talibans de leur rendre Ben Ladden, les Talibans l'auraient fait ...

Donc, le Taliban n'aurait pas été attaqué, de ce fait les américains n'auraient pas joué le rôle de défenseur de la démocratie et de la libération d'un pays enfermé dans un islam radial.

MAIS, ce sénario était impossible à imaginer par les USA (connaissant les Talibans) ...

Alors, imaginons que Saddam Hussein aurait montré ses armes de destruction massive : Sachant que Saddam Hussein n'en avait plus, les USA étaient LOIN d'imaginer qu'on allait demander l'envoi d'experts indépendants pour vérifier l'existence ou non de ces armes à destruction massive ...

Or, ces mêmes experts indépendants ont conclu eux-mêmes qu'ils avaient besoin de plus de temps et qu'ils n'avaient pas trouvé d'armes de destruction massive.

MAIS, les américains n'en on fait qu'à leur tête, déclarant la guerre en ayant tenté auparavant d'attirer des pays tels que la France avec eux (Dieu merci, la France ne s'est pas laissé bercer par leurs conneries de manipulation).

BREF ! Restons aveugles ...

Modifié par Zorro2004

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)

__________

Ah oui ... Je parle de Israël dans mon intervention ...

Malgré nos divergences d'idées, je reste de nouveau convaincu que le citoyen juif, qu'il s'appelle Stein ou Kyrilluk (ces mêmes personnes qui m'ont considéré comme étant antisémite), se laisse bercer à la fois par son gouvernement et par celui de Bush, alors que je ne le répéterai pas assez, mais les USA ne font que les utiliser pour poursuivre leur route.

L'ONU serait bien plus efficace pour résoudre les problèmes actuels que les USA si les USA n'avaient pas autant de pouvoir dans ce monde (même celui de laisser Bush bé l'ONU).

La population juive doit comprendre qu'il sera IMPOSSIBLE à l'heure actuelle de perdre son Etat ...

MAIS, avant d'espérer la paix et enfin vivre en harmonie dans cette partie du monde, il faut aussi trouver une solution à une nation (la Palestine) qui elle a aujourd'hui tout perdu (comme eux hier) et n'a donc plus rien à perdre et que le monde arabe là-bas ne laissera JAMAIS les choses telles quelles tant qu'aucun accord équitable ne soit trouvé.

Donc, je prédis un avenir sans avenir à leurs sionistes (ou pour les puristes, les sionistes qui sont les élus de la continuité du mouvement sioniste et non pas ceux qui se disent aujourd'hui sionistes --> donc je parle de ceux qui gouvernent Israël et non pas du citoyen juif), car un jour ou l'autre ce mouvement connaîtra une réelle défaite ... Par contre, le juif qui aura compris ce que veut dire "Terre Promise" aura son Etat, sans guerre, ni crimes internationaux à se reprocher.

JAMAIS l'arabe ne se laissera faire, même si certains le considèrent encore aujourd'hui comme un p'tit mouton ... JAMAIS il n'oubliera, donc mieux vaut le comprendre aujourd'hui que demain lorsqu'il sera trop tard.

Si le juif sait ne pas oublier, pour l'arabe c'est pareil, même s'il faudra beaucoup de temps ...

Donc, il est préférable de le comprendre aujourd'hui que demain quand il sera trop tard.

Pour arriver à comprendre cela, Israël devra se détacher des USA, de toute manière sa puissance militaire le lui permet ... et chercher une vrai paix, une réelle solution pour les deux partis, Palestine et Israël, quitte à ce que la carte actuelle soit acceptée par l'ONU (seul réel arbitre pour moi) et ainsi, de ces terres volées (je parle des terres non tracées à l'époque par l'ONU), elles deviendront peut-être acquises.

Je déteste les gouvernements, mais je défends le peuple. Quand je vois qu'un copain qui a joué au football avec moi pendant des années (fils d'un ancien ministre belge des plus médiatisés en Belgique) est devenu bourgmestre chez nous (identique à un maire en France) et qu'il passait son temps, quand il était encore jeune (quand on jouait encore au football ensemble) à expliquer comment il se faisait sucer par une nana dans une cabine téléphonique et comment il se payait des prostituées dans des maisons clauses, sachant aussi comment sont d'autres gouverneurs de nos pays, j'ai une excellente idée de ces mecs en costar-cravate qui nous gouvernent, laissant le citoyen croire en eux par leur blabla politique qui n'a rien à voir à ce qu'ils sont dans la vie réelle.

Donc, attention aux USA ... Ils nous utilisent TOUS ... arabes, juifs ET européens ...

Je suis arabe, ouais je sais ... et donc on va me dire que je ne peux pas être neutre, c'est vrai je ne le nie pas, mais même avec ma façon, disons, sympliste de voir les choses, même si on veut me considérer comme antisémite (puisque deux déjà l'ont considéré ici, alors que si ils savaient !) je sais différencier le juif de celui qui gouverne le juif et qui le berce (comme l'arabe qui se laisse bercer par son gouvernement) et c'est normal alors de se laisser bercer ... mais mes idées sont claires (même si je sais que je fais, comme tout le monde, des erreurs d'interprétation) ... je pourrais me dire : ALLEZ VOUS FAIRE TOUS NIQUER, DE TOUTE MANIERE JE VIS EN BELGIQUE ET MON AVENIR EST DEJA ASSURE ... mais quand je vois ce qu'il se passe, croyez-moi ou pas, dans ce Moyen-Orient, il n'y a ni l'arabe ni le juif qui peuvent se considérer comme gagnant, pour le moment il n'y a que des perdants (juifs et arabes) ... pour être gagnant, il ne faut pas seulement penser à soi, mais aussi à ce que l'autre vit et subit ... Le juif vit d'un rêve pour le moment et subit la haine de l'arabe. L'arabe vit de la haine du juif et vit d'un rêve pour le moment. AUCUN n'a d'ETAT ou d'ETAT stable à l'heure actuelle ...

A cause de qui ? USA-From-Bush&Co

Modifié par Zorro2004

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

2 mars 2007 ¿ L'autorité de l'Etat doit atteindre toutes les provinces de l'Afghanistan afin qu'aucune d'entre elles ne puisse devenir une base pour les Talibans, a déclaré le Secrétaire général adjoint au maintien de la paix, Jean-Marie Guéhenno, lors d'une conférence de presse hier à Kaboul où il a évoqué le rôle de l'ONU dans le pays, ainsi que les problèmes liés à la sécurité et à la justice.

« Nous souhaitons que la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) soit de plus en plus présente dans les provinces à travers l'Afghanistan », a souligné Jean-Marie Guéhenno, estimant que dans le nord du pays, « on ne pouvait pas dire que la situation sécuritaire s'était détériorée » alors que dans le sud et le sud-est, « il existait de très graves problèmes ».

« Dans ces zones comme partout, je pense qu'une stratégie militaire doit être combinée avec une stratégie politique et de développement », a-t-il ajouté.

Avant de se rendre à Kaboul, Jean-Marie Guéhenno s'était rendu au Pakistan où il a rencontré le président Pervez Musharraf. Avec lui, il a essentiellement évoqué les liens entre les deux voisins, estimant qu' « il faut faire plus pour construire une relation de confiance entre eux ».

« Il ne sert à rien de continuer ce jeu visant à savoir 'à qui la faute' », a-t-il déclaré. « Ce qui est important pour chacun des deux pays c'est de faire des gestes qui permettront petit à petit de construire une relation de coopération ».

« Une frontière ne peut pas être gérée autrement que par des relations de coopération », a-t-il insisté.

A propos de la loi d'amnistie votée par le Parlement afghan au débit du mois de février et pour laquelle le Président Hamid Karzai a demandé des modifications visant notamment à sauvegarder les droits des victimes, Jean-Marie Guéhenno a déclaré que « la justice est le véritable fondement de la paix », et souligné l'importance que le gouvernement afghan reste engagé dans le Plan d'action pour la paix, la réconciliation et la justice.

« J'ai évoqué la question avec le Président et j'espère que cela aboutira à une loi conforme aux principes internationaux et aux besoins fondamentaux du peuple afghan », a-t-il indiqué.

Interrogé sur les morts parmi les civils, tués lors de bavures des forces internationales, le Secrétaire général adjoint au maintien de la paix a souligné que « parfois, la tactique utilisée par les insurgés est précisément de s'assurer que des civils se trouvent dans le champ de tir, donc la tâche est particulièrement difficile pour les Forces de sécurité internationales (ISAF) ».

« Toutefois, nous nous élèverons toujours pour la protection des civils », a-t-il poursuivi.

Soulignant les actions fortes entreprises dans le pays par diverses agences comme le Programme alimentaire mondial (PAM) ou l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Jean-Marie Guéhenno a insisté sur le fait que « les Nations Unies ont toujours mis le peuple afghan en premier et il n'y a pas besoin de vice-roi dans ce pays ».

« Mais si nous pensons que quelque chose ne va pas, du côté afghan comme du côté de la communauté internationale, nous n'hésiterons pas à nous exprimer,», a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a souligné qu'en Afghanistan, les actions de l'ONU s'inscrivaient maintenant dans le cadre d'une phase différente, « où la MANUA doit aider à la consolidation de ce qui a été fait, à commencer par l'Accord de Bonn ».

Cet accord a été signé en 2001 par quatre groupes afghans qui se sont engagés à mettre un terme au conflit en Afghanistan et promouvoir la réconciliation, une paix durable, la stabilité et le respect des droits de l'homme dans le pays, et ont réaffirmé son indépendance, sa souveraineté nationale et son intégrité territoriale, ainsi que le droit pour les Afghans de déterminer librement leur avenir politique en conformité avec les principes de l'Islam, de la démocratie, du pluralisme et de la justice sociale.

« Le rôle de l'ONU est d'être une référence : une référence d'intégrité afin de ne jamais perdre de vue l'objectif stratégique de Bonn, à savoir la construction d'un Etat qui rende des comptes et qui réponde aux besoins de sa population », a-t-il estimé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

a venir

afin de compléter le sujet pour ceux que ça intéresse: un dossier sur l'ISI le service secret pakistanais.

Un certain éclairage sur le dessous des cartes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 241 087 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:o t'a aussi des informations sur les millier de tonnes de drogues qui sortent d'Afganistan avec la complicité des seigneurs de la guerre " ralliés " au gouvernement " democratique " de Karzai , et sur les armes qui penetrent via le Pakistan pour armer les Talibans ?? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Quelqu'un peut me dire quelle est le projet de l'Otan sur le long terme? Et à part faire disparaitre les talibans, que veulent-ils faire? Et y a eu du progres sur le plan social depuis la chute des talibans?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tsukun Membre 1 820 messages
Un panda métalleux‚ 45ans
Posté(e)

La guerre en afganistant a toujours été plus légitime que le conflit en irak et le sera encore.

L'isaf fait tout ce qu'elle peut pour sécuriser avec le partenariat de la police afgane les différentes régions du pays.

actuellement le sud de l'afganistan est la plus dangereuse, j'avais entendus que l'armée hollandaise devait y débarquer notament suite aux incessantes attaques des talibans.

Ce pays est tellement désertique et montagneux qu'il est difficile de dénicher les soldat taliban, quelle type de stratégie pourrait bien s'adapter a cette difficile mission, on ne risque pas les dommages collatéraux en tout cas.

Dans ce conflit il ya pas seulement des types barbus fanatique, il ya aussi une idée, une pensée a combattre, comment combattre une idée ? pas avec de gros tonnages de bombes. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

L'unité qui serait la plus adaptée à combattre dans cette zone n'existe plus. C'était une unité américaine la First Air Cavalry Division.

Si on se place du strict point de vue tactique sans autre considération que la victoire. Alors il faut tout simplement tuer plus vite que la capacité à entrainer de l'adversaire.

Pour y parvenir la meilleure solution consisterait à créer l'équivalent des commandos de chasse pour traquer, détecter, localiser et ensuite faire intervenir des unités de montagne héliportées avec l'appui feu des hélicoptéres.

Mais il ne faut pas s'interdir de porter le fer chez l'ennemi et en particulier de monter au moins une opération de va et vient sur un camp d'entrainement au Pakistan.

"Quand on fait la guerre, il faut se donner tous les moyens pour gagner autrement c'est criminel."

Colonel Jeanpierre 1 Régiment Etranger de Parachutiste.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'Afghanistan c'est pas ce pays dont les nations étaient si fiéres d'y avoir instauré la démocratie ?

Ben alors , ça marche pas ? Pourtant y'a eu des elections mais si , mais si , tout comme nous , ils ont fait les afghans :o

Maintenant qui exploite les meilleurs cultures de stupéfiants , mince les occidentaux , oh ben ça alors !! 4200 tonnes d'opium en 2004 , ça en fait des sous .

Deux des trente-deux provinces, Nangarhar et Hilmend, où sont stationnées d'importantes troupes américaines et britanniques, produisent 43% de l'héroïne. Mais cette présence ne semble pas contrarier les patrons de la drogue et les paysans. Ils ont augmenté la production, apparemment sans être inquiétés, dans 28 provinces, selon le rapport de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime. 10 fois plus élevée qu'au temps des Talibans, elle génère des bénéfices gigantesques: plus de 2,8 milliards de dollars en 2004, ce qui représente environ 61% du produit intérieur brut du pays. Le «narcobusiness» est le secteur le plus développé de l'économie et la demande est si importante que les trafiquants achètent aux cultivateurs de pavot la totalité de leurs récoltes dès le temps des semailles

http://www.horizons-et-debats.ch/31/31_19.htm

Moi je dis que cette guerre n'est pas prête de se finir , pourvu qu'il y ait encore quelques talibans pour justifier la présence US et britannique , ce serait dommage de se priver de la poule aux oeufs d'or . :D

Tu vois Usagi , j'ai des infos , y'a un site où y'a des cartes mais je le trouve plus , il montre la curieuse coïncidence qu'ont les narco trafiquants à s'installer prés des alliés . L'idée d'aider à la production des roses en remplacement n'a pas trouvé finances , mais pourquoi donc? :o

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

L'afganistan, s'est un peu la colompbie bis !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tsukun Membre 1 820 messages
Un panda métalleux‚ 45ans
Posté(e)

Le Narcotrafic est pourvoyeur de beaucoup d'argent, si en plus cet masse d'argent sert a arroser quelques politiques au passage, c'est sur que cette guerre est loin de se terminer.

Sans parler des talibans qui use de la guerrilla pour combattre l'ennemi venu d'occident.

Là je reviens sur ce qu'a dit J luc, il faudrait une troupe spécial entrainné pour ça du genre troupe aéroporté pour des missions search and destroy.

Effectivement, faire intervenir de tel moyens avant que les talibans ne soit suffisament entrainné est une solution intéressante mais cela exige de gros moyen par ce qu'il y a beaucoup de surface a couvir sans parler des nombreuses régions montagneuses.

Mais je me demande si cela ne se fait pas déja dans le sens ou les forces spéciales sont a pied d'oeurvre la-bas ou alors se type d'action n'est pas généralisé.

Si elle devait intervenir au pakistan, ne serait pas plutôt une erreur puisque automatiquement la guerre prendrait un risque d'élargissement.

Musharaf serait dans une siuation bien difficile car la populasse très islamisé n'accepterait pas des attaques occidentale sur leur sol.

Suite a ça, il se pourrait que beaucoup de pakistanais viennent grossir les rang des talibans... :o ce qui doit être plus ou moins le cas actuellement.

Petit apparté

En parlant du colonel jeanpierre du 1er Bep, il existe un bouquin écrit par un reporter de guerre Paul Bonnecarrère.

Le livre intitulé "Par le sang versé" (edition fayard) parle d'une compagnie de la légion en indochine (la 4e du 3Rei).

La colone lepage, charton, segretain et jeanpierre, le livre a été ecrit a partir de rapport de guerre, c'est un bouquin détonnant, la traque de l'oncle ho sur la RC4, le train blindé du 2 rei, tout en actions et d'humour. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant