Le projet de réforme universitaire et les grèves étudiantes

yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

une partie d'entre eux souhaitent que l'état continue à les aider financièrement. ils ne veulent pas être autonomes Alors moi je sais plus, un jour c'est une chose et le lendemain c'est autre chose, ça manque de coordination tout ça et comment ça va finir. Avec le reste des grèves à venir on avait pas besoin de celle là en plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Sarko ne s'en est pas caché dans son programme , il voulait son Harward . Des universités prestigieuses style Stanford .

Pour y parvenir faut brader l'indépendance et foncer dans le mécénat, les riches donateurs feront le tri entre les universités recevant leurs énormes dons et les autres .

Payer une nouvelle bibliothéque c'est pas donné mais les grands patrons voudront le retour d'ascenseur ( du personnel obéissant , des étudiants triés et quelques boursiers pour faire humaniste dans le tableau )

A terme , on fera comme les pays adeptes du systéme , des universités trés inégalitaires quant au niveau d'enseignement , des frais d'inscription qui grimpent ( toutes les universités ayant un mécénat ont des frais d'inscription qui grimpent aux US et en Europe en fonction de la renommée qui correspond exactement aux montant des sommes reçues ) , les meilleurs étudiants auront droit aux yeux doux des gentils mécénes . Les vrais dirigeants de ces universités seront en coulisse les grands patrons.

Exit UNEF , fera pas bon faire des manifs , tout sera luxe , calme et volupté . Enfin , ouf !!! Voilà un gros probléme de régler . Juillard et consor seront priés d'aller ailleurs. Les vagues ne seront plus de mise à l'instar d'Harward , Stanford ou même dans les universités bien moins loties , toutes voudront attirer des capitaux privés .

C'est pas pour les petits porteurs , le mécénat promis , le gouv espére bien accrocher les gros lots.

Y'a assez d'ex dans le monde s'appuyant sur ces systémes pour prédire à coup sûr l'avenir parce que les mêmes causes entraînent toujours les mêmes effets , disait Lapalisse.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Il est plus temps de réformer les universités dans ce sens.

Il est plus que temps de casser la gueule au mouvement de Juliard and Co.

L'école française ne "pond" plus que des ânes qui prétendent vouloir bosser sans avoir appris à travailler et dans des filières où il n'y a plus de boulot.

Si le mouvement de protestation n'accroche pas il faut bien se dire que ce sera à cause de branleurs comme Julliard et autres gamins qui n'ont qu'une chose en tête : garder le statu quo et f ;) la merde.

Ce n'est pas Juliard qui a réussi à bloquer le cpe, mais les partis de gauche et de droite qui étaient derrière.

Ici, les socialos n'attendent qu'une chose, c'est que les décret entre en application, et fasse baisser la côte de popu de Sarkozy, et ce sera tout bénéf pour eux : plus d'universités à faire ch :o l'état français et leur côte en hausse avec de l'intox.

S'il n'y avait pas des entreprises à l'heure actuelle pour suivre les programmes de certaines filières, surtout en haute technologie, elle seraient obligées d'aller les former et recruter à l'étranger.

De grands programmes lourdds et coûteux sont actuellement soutenus par des entreprises qui apportent les moyens, la matière à travailler et à chercher.

Quand on parle d'amener l'entreprise à l'école, il ne faut pas croire que c'est seulement pour apprendre, c'est parce que beaucoup d'écoles d'enseignement technique y voient une mane inépuisable pour assurer à leurs élèves toutes les chances d'aboutir au moindre coût à une activité professionnelle bien préparée, j'ai bien dit au moindre coût, les histoires de campus de riches....à d'autres, aller donc faire une formation de véto vous verrez combien ça coute.

Faut voir les choses en face de temps en temps.

On ne forme des élèves pour les garder à l'école mais pour les intégrer dans une vie active professionnelle en phase avec les secteurs demandeurs et formateurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Hé Sainto il y a environ 15 ans quand tu terminais disons avec une licence tu pouvais aller à l'APEC -Agence Pour l'Emploi des Cadres- où tu t'inscrivais. Aujourd'hui avec une licence tu as tout juste le niveau agent de maîtrise.

Rien que pour cette raison: la dévalorisation des diplômes la réforme de l'université est urgente et nécessaire.

Quant à ceux qui eux sont nés avec une cuillére d'argent dans la bouche, pour eux ce n'est pas un probléme papa et maman ont la capacité de financer les études de leur progéniture dans les grandes écoles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Hé Sainto il y a environ 15 ans quand tu terminais disons avec une licence tu pouvais aller à l'APEC -Agence Pour l'Emploi des Cadres- où tu t'inscrivais. Aujourd'hui avec une licence tu as tout juste le niveau agent de maîtrise.

Rien que pour cette raison: la dévalorisation des diplômes la réforme de l'université est urgente et nécessaire.

Quant à ceux qui eux sont nés avec une cuillére d'argent dans la bouche, pour eux ce n'est pas un probléme papa et maman ont la capacité de financer les études de leur progéniture dans les grandes écoles.

et même... pourquoi aller à l'école puisque de toute façon papa paye tout et que de toute façon fiston récupère la boîte ?

Les plus grosses douilles qu'on voit en entreprise, c'est quand le fiston récupère le fauteuil à Papa (qui lui est parti de rien), mais qui n'a plus papa pour mettre du carburant dans la porsche et la villa avec piscine ou le chalet à Mégève et, pire, pour gérer l'entreprise qui part alors en débandade.

S'il faut compter sur les successeurs de "prout-prout" pour mener l'industrie.....on en sortira jamais. Il y a du potentiel chez tous les jeunes français, d'où qu'ils soient issus. Personne ne peut dire "je suis riche et le resterai", mais on peut dire "j'ai du mal aujourd'hui, mais demain j'arriverai".

Juliard n'est là que pour la politique et f ;) la m :o , on peut être ambitieux dans ses études et rester modeste dans sa personne.

Ma fille fait sa dernière année en école d'ingénieur (electronique, optronique et informatique) à Rennes 1, je n'invente pas, (mais pas sur Rennes, sauf pour son master) et je dois dire que s'il n'y avait pas des entreprises pour participer aux programmes, les perspectives seraient floues et les moyens de recherches très limités.

Alors pourquoi empêcher au niveau nationnal ce qui fonctionne très très bien dans certaines écoles ? ben pour de la politique inutile et arriérée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il est plus temps de réformer les universités dans ce sens.

Il est plus que temps de casser la gueule au mouvement de Juliard and Co.

L'école française ne "pond" plus que des ânes qui prétendent vouloir bosser sans avoir appris à travailler et dans des filières où il n'y a plus de boulot.

Nous sommes un des pays qui sortons le plus de docteur es quelquechose , c'est grâce à l'ouverture des universités sur toutes les classes sociales , plus t'as d'étudiants au départ et plus tu dénicheras de gens brillants toutes classes sociales confondues.

C'est mathématiques.

Ici, les socialos n'attendent qu'une chose, c'est que les décret entre en application, et fasse baisser la côte de popu de Sarkozy, et ce sera tout bénéf pour eux : plus d'universités à faire ch ;) l'état français et leur côte en hausse avec de l'intox.

S'il n'y avait pas des entreprises à l'heure actuelle pour suivre les programmes de certaines filières, surtout en haute technologie, elle seraient obligées d'aller les former et recruter à l'étranger.

De grands programmes lourdds et coûteux sont actuellement soutenus par des entreprises qui apportent les moyens, la matière à travailler et à chercher.

Quand on parle d'amener l'entreprise à l'école, il ne faut pas croire que c'est seulement pour apprendre, c'est parce que beaucoup d'écoles d'enseignement technique y voient une mane inépuisable pour assurer à leurs élèves toutes les chances d'aboutir au moindre coût à une activité professionnelle bien préparée, j'ai bien dit au moindre coût, les histoires de campus de riches....à d'autres, aller donc faire une formation de véto vous verrez combien ça coute.

Faut voir les choses en face de temps en temps.

On ne forme des élèves pour les garder à l'école mais pour les intégrer dans une vie active professionnelle en phase avec les secteurs demandeurs et formateurs.

Et bien tu vois , y'a pas besoin de cette réforme puisque les entreprises font déjà des choses sans pour autant avoir besoin d'être "actionnaire" de toute l'université concernée .

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Hé Sainto il y a environ 15 ans quand tu terminais disons avec une licence tu pouvais aller à l'APEC -Agence Pour l'Emploi des Cadres- où tu t'inscrivais. Aujourd'hui avec une licence tu as tout juste le niveau agent de maîtrise.

Rien que pour cette raison: la dévalorisation des diplômes la réforme de l'université est urgente et nécessaire.

Quant à ceux qui eux sont nés avec une cuillére d'argent dans la bouche, pour eux ce n'est pas un probléme papa et maman ont la capacité de financer les études de leur progéniture dans les grandes écoles.

Aux US ou au RU c'est pire tu sais , y'aurait même des universités à éviter mais faute de moyens les gens vont où ils peuvent. Ca se retrouve sur le CV , avec leur licence ils peuvent même pas faire agent de maîtrise , on a de la chance chez nous !

Quand aux fils à papa , ils vont dans les universités richement dotées en mécénes , la fille de Clinton est allée à Stanford rejoindre tous ses copains du même milieu. Avait-elle le niveau ? C'est pas trop le probléme .

Nous on a les grandes écoles qui ont la même vocation , les réseaux d'amis de papa s'actionnent . Science po n'est pas l'école où tu apprendras le plus niveau qualité de l'ens (j'ai une amie qui l'a fait mais sur le CV ça t'ouvre des portes)

A Harward ( côtée en bourse), c'est idem , le niveau de l'étudiant n'est pas le premier critére , les étrangers sont même hyper avantagés niveau tutorat et qualité des cours là bas parce qu'ils paient plus chers.

Vérifie et tu verras que c'est vrai.

A l'université Laval au Québec (je connais trés bien pour y avoir séjourné pendant l'été et rencontrer des étudiants ) tu paies par trimestre , y'a des mécénes , les étrangers paient plus chers , même chouchoutement .

Si tu peux pas payer un trimestre , adieu les études et c'est pas donné.

En licence , les étudiants apprenaient ce que j'apprenais au lycée en littérature , j'aurais eu des super notes , j'ai même fait le devoir complet d'un étudiant sur le pouce par teléphone en lui donnant les idées.

Quand je suis retourné là bas , j'ai demandé le devoir et la note A moins , le prof avait annoté des choses que l'étudiant avait mal retranscrit dans mon idée . Je le lui ai fait remarqué sinon il aurait eu A+. ;)

Pour le niveau tu repasseras , nos universités ont un niveau bien plus exigeant que cette boîte payante .

Les facs d'anglais françaises sont hyper difficiles , une fille que je connaissais au lycée avait de trés bonnes notes , elle a essayé d'y aller et s'est plantée : trop difficile .

C'est pas le niveau que Sarko veut acheter , il veut acheter la paix avec cette réforme. Et les étudiants qui manifestent dans ces pays , en effet , y'en a pas . Par contre l'ascenseur social n'existe plus et tous ces pays sont en trés forte demande de cerveaux étrangers vu que la part d'enfants de classes moyennes faisant des études supérieures s'est réduite , faut compenser.

NOS UNIVERSITES SELECTIONNENT ET SELECTIONNENT TRES FORTEMENT TOUT LE LONG DU CURSUS. C'est donc pas l'argument à mettre en avant .

Nous le pays de l'UE qui sortons le plus de doctorants , c'est donc pas un argument à mettre en avant.

Dans notre pays vaut mieux faire des études que de ne pas en faire pour trouver un métier (statistiquement c'est mieux), plus y'aura de gens qui en feront , plus les métiers qualifiés seront pourvus, les concours demandent des études supérieures , les plombiers avec les nouvelles technologies , les garagistes avec l'électronique des voitures de + en +, les réparateurs d'ordi aussi , les agriculteurs . Y'a plein de métiers qui vont augmenter leurs exigences au fur et à mesure que la technologie évoluera.

Ca va être le probléme des pays à universités mécianiques , faudra toujours plus d'étrangers même dans les métiers de la plomberie ! Le chauffage à énergie solaire c'est hyper compliqué. On a que 3 écoles en France qui forment des gens capables de les installer et elles demandent bac + quelque chose. C'est bêta pour ces pays. :o

Si la réforme ne passent pas , nos plombiers hyper qualifiés vont trouver un boulot hyper payé au RU ou aux US. Ils seront hyper demandés.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Tu transposes trop facilement et trop rapidement dans le système américain, alors qu'on en est très loin.

Tu ne superposeras jamais le système éducatif français à celui des US ou du RU, bien au contraire.

On parle tellement, comme tu viens de faire, de la fuite des cerveaux français, cerveaux qui se sont remplis grâce à tes impôts, je pense que si les entreprises augmentent leur parti-pris dans le système éducatif notamment les universités, il n'y aura plus cette cassure dans le passage entre les études et la vie active. Il faut savoir qu'aujourd'hui la majorité des élèves hautement diplomés doit galérer pour trouver un boulot dans son pays ou se fixer à l'étranger, principalement au RU et aux US. Ce qui ne veut pas dire que les perspectives sont inexistantes ici pour celui a de l'ambition, mais c'est un autre débat.

Ce qu'il faut voir dans les économies que fait l'état, c'est de savoir sur quoi va se porter l'effort budgetaire.

En effet, on peut ou non, approuver le désengagement de l'état dans de nombreux domaines, on sait que la dette pèse de plus en plus et qu'il faut inverser cette tendance, mais il ne faut pas oublier que tout l'effort ne doit pas se limiter au remboursement de la dette, l'intervention de l'état doit se recadrer sur des domaines précis : sécurité, environnement, défense nationnale, dépendance énergétique...., et qu'on arrête de dire que toutes les économies et les contraintes de plus en plus lourdes que doivent supporter les français servent à faire des cadeaux fiscaux à la noblesse ! c'est d'un absurde et d'un ridicule !

Pourquoi la France serait-elle le seul pays à rester figé et à s'enfoncer vers la crise quand les autres pays, comme l'Allemagne, redressent la barre à force de résignation, d'efforts intelligents et de maturité dans les esprits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

1-Il y a une rubrique "Etudes" pour les sujets sur les étudiants

2-Il y a déjà 2 ou 3 sujets sur les revendications étudiantes et la réforme.

3-Je déplace le topic et je fusionne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tu transposes trop facilement et trop rapidement dans le système américain, alors qu'on en est très loin.

Tu ne superposeras jamais le système éducatif français à celui des US ou du RU, bien au contraire.

Moi je fais tout de suite le rapprochement parce que le systéme sera le même.

On parle tellement, comme tu viens de faire, de la fuite des cerveaux français, cerveaux qui se sont remplis grâce à tes impôts, je pense que si les entreprises augmentent leur parti-pris dans le système éducatif notamment les universités, il n'y aura plus cette cassure dans le passage entre les études et la vie active.

Sais tu que notre solde migratoire au niveau des métiers qualifiés est quasiment le même que celui du RU , ils ont plus de cerveaux qui arrivent mais ils en ont aussi beaucoup qui sortent. On l'oublie un peu.

Résultat , on attire autant sur le long terme que le RU, ton argument ne tient donc pas . La soit disant cassure ne se réduira pas en prenant le contrôle des universités par le fric mais en faisant des stages en entreprises , stages que les boîtes ne veulent pas payer.

Aussi la Pécresse veut faire une loi pour que les stages au delà de 4 mois soient obligatoirement rémunérés . On en est là, il faut une loi.

Il faut savoir qu'aujourd'hui la majorité des élèves hautement diplomés doit galérer pour trouver un boulot dans son pays ou se fixer à l'étranger, principalement au RU et aux US. Ce qui ne veut pas dire que les perspectives sont inexistantes ici pour celui a de l'ambition, mais c'est un autre débat.

C'est à l'Etat d'élever les salaires , à moins que tu ne proposes un mécénat pour le CNRS , l'INRA , plus aucune étude ne sera alors indépendante , plus aucun rapport . Tu me diras , pour les OGM et la commission française c'est déjà le cas . Greenpeace et une ancienne ministre le disaient déjà preuve à l'appui.

Ce qu'il faut voir dans les économies que fait l'état, c'est de savoir sur quoi va se porter l'effort budgetaire.

En effet, on peut ou non, approuver le désengagement de l'état dans de nombreux domaines, on sait que la dette pèse de plus en plus et qu'il faut inverser cette tendance, mais il ne faut pas oublier que tout l'effort ne doit pas se limiter au remboursement de la dette, l'intervention de l'état doit se recadrer sur des domaines précis : sécurité, environnement, défense nationnale, dépendance énergétique....,

Et alors ? Si les fac restent indépendantes des lobbys y'a rien de gênant au contraire.

et qu'on arrête de dire que toutes les économies et les contraintes de plus en plus lourdes que doivent supporter les français servent à faire des cadeaux fiscaux à la noblesse ! c'est d'un absurde et d'un ridicule !

Fait le bilan

Les salariés paient des franchises à hauteur de 100 euros dés 2008 , la taxe sociale n'est pas oubliée elle peut refaire surface , les taux d'interêt des livrets A qui atteignent le plafond imposés ça peut venir , la nourriture qui augmente alors que les assocs de conso nous expliquent que cette inflation est trés excessive , pas de volonté du gouv d'en réguler les prix, pas de TIPP flottante pour nous .

Paquet fiscal de l'autre côté à hauteur de 15 milliards , hausse drastique de la dotation de l'Elysée (c'est le président qui la fixe) à hauteur de plus de 60 millions pour cause de rapatriement de personnel .

Et toi t'as eu quoi comme cadeau au fait ? T'as vu quelque chose venir ? Quelque chose qui pourrait t'aider ?

Pourquoi la France serait-elle le seul pays à rester figé et à s'enfoncer vers la crise quand les autres pays, comme l'Allemagne, redressent la barre à force de résignation, d'efforts intelligents et de maturité dans les esprits.

L'Allemagne assure sa croissance notamment par ses exportations .

L'Allemagne est la troisième économie mondiale et la première de l'Union européenne avec un PIB en 2006 de 2 907 milliards $ (Banque mondiale, Total GDP 2006). Elle est aussi le plus grand exportateur mondial de biens manufacturés devant les états-Unis et la Chine avec 877 milliards ¿ en 2006 d'exportations (source: Commission européenne).

L'Allemagne a commencé par réduire sa dette .On devrait faire pareil plutôt que de risquer de rejoindre l'Italie qui en est à 106% , ce qui plombe l'économie c'est AUSSI les taux d'interêts à rembourser (plus ta dette est grande plus ils augmentent) l'Allemagne ne prend pas le risque de payer des taux d'interêts trop forts.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
icon_universite.gif

Seize universités totalement ou partiellement bloquées en France


Mercredi 14 novembre - 09:09

La mobilisation étudiante contre la loi d'autonomie de l'université a de nouveau pris de l'ampleur, mardi 13 novembre, à la veille de la mobilisation nationale contre les régimes spéciaux. Selon un décompte réalisé par l'AFP, plus de vingt-sept mille personnes ont participé à trente-neuf assemblées générale dans toute la France, pour décider, notamment, du blocage des établissements.



Cinq nouvelles universités ont voté le blocage (Metz, Brest, Amiens, Paris VIII et Bordeaux III), portant à seize les sites au moins partiellement bloqués mardi. Les autres universités concernées sont Lille I et Lille III, Toulouse II-le Mirail, Montpellier III, Caen, Nantes, Tours, Pau, Limoges, Paris I-Tolbiac et Lyon II. Par ailleurs, trois autres établissements (Rennes I, Toulouse III et Besançon) ont décidé de commencer le blocage mercredi.





Source: LE MONDE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

actuellement c'est 36 universités sur 85 qui sont bloquées (JT de 20h sur je sais plus quelle chaîne ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ZipZip Membre 85 messages
Forumeur en herbe‚ 30ans
Posté(e)

On ne doit pas avoir vu la meme télé, j'ai entendu plus que 5 moi, sur les 13 bloquées hier. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
icon_universite.gif

A l'université, la contestation de la "loi Pécresse" s'amplifie


Jeudi 15 novembre - 09:31

A la veille d'une rencontre entre les syndicats étudiants et la ministre de l'enseignement supérieur Valérie Pécresse, la contestation contre la loi sur l'autonomie des universités s'est amplifiée, mercredi 14 novembre, dans les facultés.



Selon les services du ministère, 32 universités seraient touchées à des degrès divers. L'Unef, principal syndicat étudiant, indique de son côté que ce sont 37 sites qui sont bloqués patiellement ou totalement. Seules les universités de Lille III, Paris VIII, Paris XIII et Toulouse II sont totalement bloquées par les étudiants. Sept autres ont été fermées de manière préventive par la présidence de l'université pour éviter que la situation ne dégénère entre les pro et les anti-blocage.




Source: LE MONDE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
On ne doit pas avoir vu la meme télé, j'ai entendu plus que 5 moi, sur les 13 bloquées hier. :o

explique quand est la dernière fois que tu as regardé les infos? quand tu zappes le matin de BFM sur W9 pendant mon ptit déj'?

:o t'es méééééééchaaaaant! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
icon_universite.gif

L'UNEF appelle à "amplifier la mobilisation" étudiante


Vendredi 16 novembre - 09:56

A l'issue de la rencontre, jeudi 15 novembre, entre la ministre de l'enseignement supérieur Valérie Pécresse et cinq organisations étudiantes (UNEF, la FAGE, l'UNI, la C.é. [Confédération étudiante] et PDE [Protection et défense des étudiants]), la situation dans les facultés ne semble pas être en passe de s'améliorer.



Mme Pécresse a pourtant affirmé avoir cherché à "rassurer" les organisations syndicales. "Il n'y aura pas, avec la loi, de désengagement de l'Etat (...) pas de sélection à l'entrée à l'université, pas de hausse des frais d'inscription", a-t-elle réaffirmé.




Source: LE MONDE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Calisthée
Invité Calisthée Invités 0 message
Posté(e)

;) A caen c'est le grosbordel.

MR Calisthée à reçu un mail, fac fermée jusqu'à nouvel ordre.

Les étudiants risquent cependant de moins rire de leurs conneries, la date des partiels est maintenue :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)
;) A caen c'est le grosbordel.

MR Calisthée à reçu un mail, fac fermée jusqu'à nouvel ordre.

Les étudiants risquent cependant de moins rire de leurs conneries, la date des partiels est maintenue :o

c'est bien ça qui me fait peur -_-'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
skisofr3ne Membre 67 messages
Forumeur en herbe‚ 29ans
Posté(e)
Cinq nouvelles universités ont voté le blocage (Metz, Brest, Amiens, Paris VIII et Bordeaux III), portant à seize les sites au moins partiellement bloqués mardi. Les autres universités concernées sont Lille I et Lille III, Toulouse II-le Mirail, Montpellier III, Caen, Nantes, Tours, Pau, Limoges, Paris I-Tolbiac et Lyon II. Par ailleurs, trois autres établissements (Rennes I, Toulouse III et Besançon) ont décidé de commencer le blocage mercredi.

Y'as des montagnes de chaises et de tables devant les portes des UFR à Metz-Saulcy ;) Je me demande comment ça va se passer pour les partiels...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
icon_universite.gif

Le mouvement étudiant, divisé, entre en négociations avec Mme Pécresse


Mardi 27 novembre - 09:17

Les négociations sont ouvertes avec les étudiants, sur fond de division de leur mouvement. Mardi 27 novembre, la ministre de l'enseignement supérieur, Valérie Pécresse, rencontrera les cinq syndicats universitaires pour "discuter des préoccupations des étudiants".



Le calendrier des annonces sur le chantier "réussite en licence" pourrait être accéléré de sorte que des mesures soient mises en place dès janvier 2008. Cette invitation survient au terme d'un week-end où le front anti-loi Pécresse a été fissuré.

Réunie à Lille pendant deux jours, la coordination étudiante a accouché sans surprise d'un rejet total de la loi sur les libertés et responsabilités des universités (LRU) et d'un appel à une nouvelle journée de mobilisation, le 27 novembre. Mais le week-end a surtout mis en lumière les désaccords qui couvaient depuis plusieurs semaines au sein de la coordination.





Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 26.11.07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant