Les UMMITES

Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Des lettres décrivent également en détail les données scientifiques de leur système planétaire, tel que la gravité, la période de rotation, les dimensions de leur planète, des informations sur leur étoile, etc. Ils expliquent que leur civilisation est plus ancienne que la nôtre, qu'ils possèdent une technologie plus avancée que la nôtre, et que leur morale leur interdit de perturber notre évolution sociale.

Leur morale leur interdit de perturber notre évolution sociale.

Fedayin Féal : Alors pour quoi écrivent t'ils des lettres plus de 3850 pages ?

Et pour quoi nous envoilent t'ils des croquis fait a la main, ils non pas d'ordinateur ou autre ?

Des lettres (D57-1 à D57-5) racontent l'arrivée sur Terre entre Dignes et La Javie, le 28 mars 1950

Fedayin Féal : Oui ils nous en disent beaucoup pour qu'elle q'un a qui il est interdit de perturber notre évolution sociale.

Une partie des lettres relève de la philosophie. Les thèmes philosophiques abordés comprennent la morale, l'indéterminisme, le libre arbitre de l'être humain, la condition humaine, la finalité de l'être, l'âme et l'inconscient collectif. De nombreuses lettres décrivent également leur point de vue sur notre société et traitent de quelques problèmes qu'« ils » y identifient, comme l'avortement, l'oppression de la femme par l'homme, ou encore les lacunes de nos systèmes éducatifs et politiques. Le concept de Dieu est souvent présent, et plusieurs lettres y sont entièrement consacrées. Leur spiritualité aurait des similitudes avec la religion catholique : les lettres font référence à un messie, UMMOWOA, dont la vie extrêmement similaire à celle de Jésus de Nazareth, qui aurait été l'élément découvert sur la Terre ayant le plus étonné les ummites.

Fedayin Féal : Ah! C'est drôle exactement après la sortit du Livre d'urantia !

leur étonnement devant les différents systèmes politiques, la multitude des langues et le désordre social qui règne au sein de notre planète.

les différentes étapes de gouvernement qu'ils ont connues,

Fedayin Féal : Alors pourquoi s'étonnent t'il ?

Fedayin Féal : Non mais ils nous prennent pour des cons !

<H1 style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt">Hypothèses sur les auteurs</H1>

De nombreuses hypothèses sur les auteurs ont été émises:

Les ummites.

Les services d'espionnage : le KGB (thèse de Velasco) ou la CIA. Leurs motivations et objectifs resteraient obscurs.

<H4 style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt; TEXT-ALIGN: left; tab-stops: center 216.0pt right 432.0pt" align=left>Fedayin Féal : L'auteur du livre d'urantia William Sadler Franks 1922 ¿ 1957 il avait 17 ans quand Freud et mort et environ entre 16 a 17 ans quand Freud a fait son texte sur le monothéisme</H4>

William Sadler Franks avais déjà écrit une quarantaine de livres au paravent, Médaille Jackson-Gwilt 1923 A. Stanley Williams et Sadler Franks Geophysical Supplément to Monthly Notices (MNRAS) : 1922 ¿ 1957 En 1820, l'Astronomical Society of London commence à soutenir la recherche astronomique surtout développée à l'époque par des gentlemen éclairés. Elle obtient sa désignation actuelle, Royal Astronomical Society (R.A.S.), en 1831 lorsqu'elle reçoit la Royal Charter du roi William IV. Alors réservée aux hommes, une Supplemental Charter ouvre les portes de la R.A.S. aux femmes en 1915. La R.A.S. est membre de l'U.A.I. ( I.U.A.) (Union astronomique internationale) et membre du Science Council William S. Sadler fut aussi vendeur de céréales à Battle Creek dans le Michigan, ordonné pasteur, spécialiste de la Bible, détective pour la CIA. chirurgien, grand orateur de la tournée de Chautauqua, psychiatre, professeur de psychologie dans un séminaire de théologie, vulgarisateur des problèmes de santé dans des périodiques et auteur de 42 livres plus précisément.

Fedayin Féal : Faite attention au psychanalyste, il font fort ! D'autant plus s'il jouent avec les croyances religieuses ou autre!

:o;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Faites aussi attention à ne pas confondre psychiatre et psychanalyste en un amalgame grossier ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sans nom Membre 229 messages
Forumeur activiste‚ 38ans
Posté(e)

C'est peut-être faux, peut-être vrai; j'aimerai bien que ça soit vrai, sinon tant pis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Les Ummites, c'est un faux, un canular, maintes fois démontés, qui n'excite plus que les pires des conspirationnistes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aureliane Membre 707 messages
Forumeur forcené‚ 109ans
Posté(e)

Un peu d'ummanité, que diable ;)

Modifié par Aureliane

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

c'est du mmythe, quoi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aureliane Membre 707 messages
Forumeur forcené‚ 109ans
Posté(e)

Et contre l'ummithologie, un seul moyen : la naphtaline ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

;)hé ho ! c'est pas bien de flooder !

c'est quand même pratique pour allumer les bougies, les allummites...

quoique les illuminés en question n'en ont pas besoin :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aureliane Membre 707 messages
Forumeur forcené‚ 109ans
Posté(e)

Pfff nan c pas bien! arrete! :o

Par contre, pour les illummités, les allummites, c pas mal ;)

Au fait , c pas Bernard-l'Ummite qui les a inventées?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

CONFESSION ;) EXTRAIT :

"Selon ces sources et les documents, photos et preuves concernant la genèse d'UMMO, José Luis Jordán Peña est le seul parti responsable du canular, bien qu'il reçut l'aide d'un certain nombre de collaborateurs occasionnels qui n'ont pas ajouté d'informations valables pour comprendre le qui, quoi, et pourquoi de l'affaire UMMO.

Voici les faits: En 1966, Jordán Peña prit conscience de l'existence du groupe BURU et des rencontres de Fernando Sesma à La Ballena Alegre. Il participa aux discussions comme le reste des jeunes étudiants de l'époque, et décida de jouer un rôle plus actif en téléphonant un jour à Sesma et en se présentant comme DEI-98, un résident de la planète UMMO. Je voulais que le symbolisme phonétique inspire la fausseté de son contenu », déclara Jordán. «UMMO évoque le mot Espagnol Humo pour ¿fumée¿. » Toutefois, j'ai mes propres raisons de croire que Jordán s'était consciemment ou subconsciemment inspiré de UMMA, l'un des noms Hindous Tantriques pour la colonne vertébrale à travers laquelle la soi-disant force de la Kundalini s'écoulerait vers les chakras.

« Afin de simuler l'étrange voix Ummite, j'utilisai une distorsion vocale électrique que je construisis moi-même. Elle donna à ma voix, ou à celle de quiconque l'utilisait, une résonance nasale, metallique. » Gardez à l'esprit que Jordán maîtrise suffisamment l'électronique pour avoir créé presque tout l'équipement du laboratoire de la Société Espagnole de Parapsychologie.

« Je choisis l'étoile Wolf 424 au hasard, car mon véritable but n'était pas la création d'une societé extraplanétaire crédible.» Néanmoins, ce monde fut assez plausible à de nombreux disciples de Sesma, du fait que les lettres Ummites, contrairement à celles reçues de Salianus, Lao Tzeu et autres ¿contacts¿ de Sesma, étaient bourrées de jargon technique et scientifique. Peu savent que Jordán Peña enseigna la physique et les mathématiques au collège Lope de Vega, dont il dirigeait le programme de physique. De plus, Jordán Peña a toujours été un fidèle lecteur de publications scientifiques et est resté en contact avec des scientifiques de nombreux pays.

« Je me revois écrivant les rapports les Samedi et Dimanche après-midis, profitant de mes voyages en France, en Angleterre, etc., ou des voyages de mes amis, pour y poster les lettres.» Jordán admet aussi s'être servi de sa machine à écrire, de celles de son bureau et de ses amis.

Les rapports Ummites étaient avidement lus à La Ballena Alegre, mais il était nécessaire de trouver l'étincelle qui propulserait leur crédibilité. En 1966, il imagina un atterrissage Ummite à Madrid. « Avec quelques amis, nous fîmes quelques empreintes avec un moule en plastique que nous enfonçâmes profondément dans le sol. Nous brûlâmes le sol et dispersâmes de la poussière radioactive alentour.» Ce dernier détail était ignoré jusque de ses complices. Et hélas ¿ ou peut-être heureusement ¿ personne n'utilisa de compteur Geiger à Aluche, sinon ils auraient trouvé la signature radiative caractéristique de certains sites d'atterrissages d'Ovnis.

Son principal complice à Aluche et San José de Valderas fut Vicente Ortuño, ainsi que ce dernier allait bientôt l'admettre chez lui à Aluche. Ortuño était aussi le célèbre ¿secrétaire¿ des Ummites qui visita Sesma pour lui délivrer les légendaires ¿photos à trois dimensions¿ ¿ de simples hologrammes montrant des sphères jaunes entourées de brouillard. De telles images étaient fabriquées au Japon, où elles avaient récemment été brevetées, mais étaient inconnues en Espagne à l'époque.

Après avoir réalisé les empreintes, Jordán courut vers la ferme El Regajal et y entra en criant, ce qui fit sortir nombre de gens pour les voir. Le bruit se répandit à travers le voisinage et certains allèrent jusqu'à dire qu'ils avaient vu une étrange lumière cette nuit. « Je fus moi-même surpris », admit Jordán « que des gens à Aluche prétendaient avoir vu l'Ovni que j'avais inventé ; mais en le disant, ils pouvaient bénéficier d'un certain degré de célébrité dans la presse.»

Jordán choisit le journaliste Antonio San Antonio pour recevoir l'histoire de l'atterrissage, car San Antonio avait déjà publié des informations sur les Ovnis. Jordán et Ortuño, séparément, comme s'ils ne se connaissaient pas, décrivirent le même objet à San Antonio. Plus tard, Jordán écrirait une nouvelle lettre Ummite dans laquelle les extraterrestres avaient atterri quelques minutes à Aluche ce jour ¿ assez longtemps pour convaincre Sesma.

Jordán exploita le cas d'Aluche durant une année, mais décida de pousser l'enveloppe en 1967. é cette fin, il admit avoir construit une soucoupe en plastique en utilisant deux assiettes en papier et un hémisphère transparent. Une après-midi de Mai 1967, il se rendit à San José de Valderas avec Ortuño, et avec son aide, il impressionna plusieurs rouleaux de film. « Nous suspendîmes le modèle d'un mince fil en nylon. Je me souvins avoir utilisé [un film et] une pose rapide de 1/1000 [ainsi qu'une petite ouverture], pour que la soucoupe et le paysage soient plus ou moins dans le champ et nets et que la soucoupe paraisse plus grande. »

Une fois les photos prises, Jordán les développa lui-même. Il était photographe amateur et pouvait développer ses films, mais seulement en noir-blanc. Il força le développement et le grain de l'émulsion pour rendre le fil de nylon encore moins visible. Il choisit alors les meilleures photos, après avoir dû couper les negatifs, car les mains d'Ortuño se voyaient inévitablement sur certains d'entre eux. Ainsi, il fournit au journaliste des négatifs individuels plutôt que la bande typique de film. En suivant ses indications, nous construisîmes notre propre modèle, utilisant la même qualité de fil, un film noir-blanc de même rapidité, et exactement 30 ans plus tard, en Mai 1997, à la même heure, nous reproduisîmes les photos de Valderas.

Jordán construisit alors des étuis de nickel pour thermomètres et une étampe personnalisée qu'il frappa du célèbre symbole )+(. Jordán garde encore cette étampe dans le même tiroir du bureau qui contient le timbre original employé sur toutes les lettres Ummites. « J'avais rencontré », se souvint Jordán, « un ingénieur de la NASA qui était alors en Espagne, et il me fournit quelques bandes d'un plastique qui était inconnu ici à l'époque, mais que la NASA utilisait couramment dans ses fusées. Le Chlorure de Polyvinyle était alors bien connu en Espagne, mais pas le Fluorure de Polyvinyle que j'utilisai. J'inscrivis l'emblème UMMO sur les bandes en me servant de l'étampe. Bien sûr, il n'avait aucune idée de l'emploi que j'allais faire du plastique. »

Plus tard, les Ummites¿ prévinrent Sesma qu'un de leurs véhicules allait bientôt atteindre la Terre, et la scène ayant été déjà préparée, les ¿Ummites' tinrent parole. Le 1er Juin 1967, il se servit d'un autre ami qui rendit visite à Antonio San Antonio pour lui révéler le scoop. Le journaliste ne rencontra jamais le photographe, car s'il avait vu Jordán et Ortuño encore ensemble, il les aurait reconnus. Jordán avait tiré des copies sur papier des négatifs et les avait déposées à l'intention du journaliste à un labo photo de Madrid.

Jordán inventa ensuite quelques faux témoins qui corroborèrent les photos par téléphone ou courrier, tel que le fictif Antonio Pardo. ¿La chose la plus incroyable était que j'en vins à m'entretenir avec des gens qui prétendaient avoir vu la soucoupe, mais que je n'avais pas payé», se rappelle le mystificateur. « Je me souviens d'un certain ingénieur qui m'a même dit que le symbole sur le vaisseau spatial, qu'il avait vu sur les photos remises à San Antonio, lui faisait penser à la boîte de vitesses d'une voiture... Je fus stupéfait d'interroger des gens qui adoptaient la mystification que j'avais inventée uniquement pour apparaître dans les journaux. »

La presse ayant été prévenue, Jordán déposa à Valderas quelques-unes des bandes et des tubes qu'il avait fabriqué. Mais comme il n'était pas certain que les gens les garderaient, il expédia l'une des bandes, qui fut plus tard analysée à l'INTA par le Général Calvo, qui était l'oncle de Rafael Farriols. [...].

En 1993, Jordán Peña envoya deux lettres à Rafael Farriols, dans lesquelles il avouait être le seul auteur du canular. Farriols refusa de l'accepter. La raison de la confession de Jordán était double: « Je fus outragé que la secte Edelweiss grave mon emblème au fer sur les corps d'enfants innocents. Je reçus plus tard une invitation anonyme de Cuba pour assister à une réunion Ummite à la maison de Farriols, si bien que je choisis de mettre fin à l'expérience que j'avais initié, 25 ans plus tôt. »

Jordán se référait à une lettre Ummite reçue par Farriols de Cuba qui me laisse penser qu'une nouvelle ère s'était ouverte dans l'affaire UMMO."

... POUR LES CURIEUX LA SUITE ET LE RESTE ICI /

UMMO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

t'as trouver l'ummo pour le dire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aureliane Membre 707 messages
Forumeur forcené‚ 109ans
Posté(e)

PTDR ;)

A mon avis, les summos sont leurs dignes descendants... De la dynummite, je te le dis :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant