Aller au contenu

Bla-bla-bla

Membre
  • Contenus

    239
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Bla-bla-bla

  • Rang
    Forumeur activiste
  • Date de naissance 01/01/2019

Visiteurs récents du profil

394 visualisations du profil
  1. Quand il pleut beaucoup : "Il tombe des pierres de moulin !" et quand on est trempé : "Maintenant qu'on est mouillé on peut pisser aux "brailles" " (dans le pantalon) (tiré du provençal : "aro qué siam bagnats poudèm pissar ei braios !") Comme j'ai mis la "figure triste" à ton "con comme un bite d'amarrage", je voulais pas que tu penses que j'en étais choqué ! Mais au contraire.... Pour le message, je vais essayer d'y aller...
  2. J'ai dit que j'étais triste... que tu les utilises pas !
  3. "Maigre comme une bicyclette" Encore plus maigre : "Passer derrière une affiche sans la décoller !"
  4. Ton sourire "éclatant " éclaire ma soirée ! Je le dis, je l'avoue ce coup n'est pas foiré ! je n'ai qu'un seul souci, et là je vais finir : Avec cette clarté, vais-je pouvoir dormir ?
  5. Seigneur Dieu qu'est ceci qu'est-ce là ? Oui : quoi-t-est-ce ? Suis-je à mon plus grand dam auteur de ta tristesse ? J'ai trop dit, trop écrit, erreur irréparable ! je me meurtris, me meurs, me cache sous la table ! Non je n'ai pas de croc, je ne suis pas un loup ! A peine un chihuahua ! Croyez-moi, chère Lou !
  6. Tu m'as bien pigé, toi ! je suis un gros fainéant ! Je travaille que quand je suis obligé ! Tins en ce moment, je parle ici que pour retarder le moment où je vais peindre ma plaque qui m'attend à moins d'un mètre ! J'ai broyé les couleurs ce marin, lee marron qui sans ça glisse mal, et là, je tarde, je taaaardeeeeee ! Merci tu me fais prendre conscience : j'envoie, je sors et je bosse ! j'y vais ! à plus !
  7. Ma grande honte pour cette peinture, c'est de ne pas avoir tenu bon et de pas la faire telle quelle : on m'avait demandé une fresque de deux mètres carrés environ, pour un hall, (en céramique) et au lieu de la faire comme celle-là, j'ai édulcoré plus figuratif... ça, ça aurait été une œuvre, je crois.... Je vais voir si je la trouve : misérable ! je suis un misérable !
  8. Oui ! pour rester sous la ceinture : Pour dire qu'il est tellement crispé : "avec une olive au cul, il fait un litre d'huile!" C'est crade, mais ça me fait rire !
  9. Ça me fait penser à un truc en provençal (encore !) "S'aviéou dé papier, li démandariéou dé taba, maï aï dgès d'aluméto." (en phonétique.) (Si j'avais du papier, je lui demanderais du tabac, mais je n'ai pas d'allumette !) en français : "Il n'a que la gueule !"
  10. Ça fait trop de "si" : je passe mon tour !
  11. "il lui manque que la parole!" "Il nous manque que la gale pour nous gratter !" "Il nous reste plus que les yeux pour pleurer !"
  12. Vous pouvez répéter votre question ?!!!
  13. minga dieu et caga diable j'adore ! Je la fais mienne ! "bon désolée c'est vulgaire " quand c'est la pure vérité, on a le droit !
  14. Oui ! C'est un peu l'expression anglaise qui nous revient par traduction, La française serait : "Il fera jour demain "! Que j'aime bien. de même que le si souvent entendu : "parle à ma main !" La française est plus vulgaire : "parle à mon cul, ma tête est malade !" Je pense aussi à : "il lui manque toujours 100 sous pour faire un franc !" (vu que 1 franc = 100 sous !) Oui ! et : "Les chien font pas des chats!" n provençal, on disait : " ün pin fa pas ün cadé" "un pin ne fait pas un cade !"
  15. C'était ma grande frayeur : le jour où je tombe sur une fille vraiment philosophe, je suis mort ! (Ça c'est complètement macho ! mais c'est pour rire, hein ?! ) Tu as raison, bien sûr, mais "un esprit vierge" qui est ta condition de départ, est-ce que ça a un sens ? Je le vois comme un possibilité d'esprit, et il ne reste donc qu'une possibilité d'esprit, sans "matière" à se mettre sous les neurones ?! "Il est tout nul ton morpion ! " Ah bon ? parce qu'il y en a deux qui gagnent ? ! C'est pourtant comme ça : la vie et l'esprit et la mort et plus rien ! "un esprit ayant vécu, enfermé dans une boite" Là je te réponds tout net que vivre enfermé dans une boîte, ... "c'est pas une vie !" "Et l'esprit vierge de toute expérience/vécu au travers du matériel (son corps) se mettrait-il à réclamer les besoins de ce corps inexistant ?" Ben non ! "Donc, un esprit sans contrainte matérielle de son corps et sans expérience serait moins que celui d'une méduse" Bingo ! tu as raison ! (Puisque tu penses comme moi !!!) "Si on le suppose , dans ces conditions, capable de réflexion et de recherche, alors ne peut-on pas supposer une existence préalable de cet esprit, indépendamment du corps habité ?" Bien sûr ! c'est ce que je disais : il ne reste qu'une "possibilité d'esprit". Matériellement, un cerveau qui a toutes ses "cases"... vides ! En plus il semblerait que ses possibilité (même si l'individu reste vivant) ne sont que temporaires. J'ai lu que si l'on restait dans le noir assez longtemps après la naissance, même avec des yeux qui fonctionnent bien "mécaniquement", on reste aveugle, parce que les couches optiques du cerveau n'ont pas appris à lire les informations qui viennent du nerf optique, et se sont définitivement atrophiées parce que pas stimulées. Peut-être aussi pareil pour le langage, et donc... l'esprit ? La faculté d'avoir des pensées complexes ? On pourrait penser que cet individu jamais sollicité par rien vivoterait avec pour seule facultés les réflexes les plus primaires ? En gros on est d'accord !
×