Aller au contenu

Ragouminier

Membre
  • Contenus

    520
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Ragouminier

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 05/09/1987

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

1642 visualisations du profil
  1. C'est terminé. C'est l'anniversaire de mon père aujourd'hui. Il a reçu mon cadeau, nous avons discuté 26 minutes au téléphone. Tout est arrangé. Malentendu sur malentendu, il y a toujours eu de l'amour, rien que ça. Sujet Terminé, il y a toujorus de l'espoir !
  2. Je crois que mes parents étaient démuni, tout comme moi. Je les aime, je leur dois tout. Je reproche éventuellement à ma mère de m'avoir trop aimé, de m'avoir trop montré un monde qui est effrayant. Elle a fait son rôle de mère, elle a voulu me protéger, mais peut être un peu trop. Je ne suis pas un enfant facile, mais il y a eu des erreurs de part et d'autre. Avoir un enfant Schyzo est une épreuve, avoir un enfant Bipolaire est aussi une difficulté, le ponpon c'est d'avoir les deux, voire d'être comme dans mon cas hypersensible et d'emprunter respectivement des choses aux deux maladies. Les maladies mentales sont très complexes.
  3. Exactement, mais il a un principe actif qui est un régulateur d'humeur et efficace pour les Schyzo et Bipolaire. Le Zyprexa, dans mon cas, c'était pour que je dorme ...
  4. Je suis impulsif, je suis passionné, je suis vivant. Mon plus grand adversaire en effet, c'est moi. Le problème c'est que j'ai peur que le plaisir de la chair devienne addictif. Je n'ai pas peur de la première fois, ni de l'acte, je sais quoi faire et je saurai être patient et à l'écoute de ma moitié pour la rendre heureuse. Je suis Taureau ascendant Cancer descendant Capricorne. Je suis né un 9 mai ... 1987 - ma couleur préférée et la Malachite, l'oeil du tigre et l'obsidienne. Mon animal est le chat. Mon odeur préférée, la pluie. J'aime le froid, ma saison préférée est le printemps. Ma fleur préférée est la Rose. Ma phrase est : Je suis ce que je suis et je ne regrette rien. J'ai des origines Sicilienne/Arabe et des origines Polonaise/Russe. Je suis Liégeois, né en Belgique. Voilà, vous savez tout de moi. Bisous
  5. Merci pour vos messages, ça me fait beaucoup de bien. Pour ce qui est de rencontrer ma moitié, paradoxalement, je suis convancu que ce sera difficile voire impossible. Je vais dire pourquoi: Je fréquente beaucoup de monde, je me sens très à l'aise avec la gente fémine, je suis extrêment sensible à leurs sensibilités. Je préfère leur compagnie à celles des hommes. Même si j'aime aussi la compagnie des hommes. Ce qui est certain, c'est que depuis toujours, je suis Hétéro. Mon éducation m'a appris à être fidèle, aimer une seule femme ... Milieu Chrétien, petite et grande communion. Pourtant, je reverai de faire ma vie avec un maximum de personnes et vivre un maximum de choses et partager avec ma moitié tout en lui étant fidèle le temps d'une vie avec elle. J'ai peur de multiplier les conquêtes, ça ferait de moi une salope. J'ai peur de faire souffrir les autres. Si j'avais je ne suis plus vierge, je perds ma neutralité, je rentre dans les rangs, je ne pourrais plus aider les autres comme je le fais si bien. Je suis prêt à renoncer à la luxure et au plaisir de la chair pour accomplir ma mission. Pourtant, je le jure sur ce que j'ai de plus char. Mes 2 plus grands pêches capitaux sont .... La GOURMANDISE et la LUXURE .... Mon rève ? Trouver ma , mes moitiés. Construire une ferme, élever des animaux, cultiver la terre. Voir des enfants courir partout autour d'arbre. Les voir sourire, heureux, Ouvrir un restaurant, voyager, prendre des photos, devenir pompier, policier, être un super héros, Donner ma vie pour une cause, être un paladin, être un prêtre. Ecrire, lire, aider, mourir vieux. Partir en mer 6 mois, rencontrer, partager. Je le jure, je ferai un maximum de choses avant de renoncer. J'ai le choix, soit je vis pour moi soit je vis pour les autres, mais j'ai déjà choisi ... malheureusement.
  6. Bonsoir à tous, Aujourd'hui je vais enfin être juste et honnête avec moi-même et dire la vérité. La vérité. Celle qui est douloureuse et à la fois salvatrice. Je vais tenter de pas être trop long. Il faut savoir que je suis un ancien de ce forum. Je suis là depuis très longtemps. Mon histoire est liée à ce forum car j'ai grandi ici. Je sui venu, je suis parti, je suis revenu, et aujourd'hui après 5 ans d'absence, me voici de retour. J'étais connu sous le nom de Adenar, Adibou, j'étais exclusivmenet présent sur le Tchat ou je m'amusais comme un petit fou. Je me levais, j'allais sur le Tchat. J'ai passé des heures, des matins, des nuits sur ce tchat ou j'ai rencontré des personnes merveilleuses. J'ai connu des anciens, j'ai connu des sages, des moins sages. J'ai connu des sirènes, des sorcières, des mages, de druides. Je divague. J'ai connu des personnes merveilleuse qui pour la première fois me considéraient comme une personne. Pour faire court, depuis que je suis jeune, je souffre de surpoids, je n'ai pas confiance en moi. Je vis dans une cache d'orée, je ne manque de rien. Paradoxement, je suis le fruit d'un père extraverti, et d'une mère introvertie qui m'aime trop .... j'ai une enfance banale, un parcours scolaire banal. Je réussi mes études juste à la limite, mais je réussi bien mes étudens en Employé admnistratif. Mon plus gros diplôme est un CESS, ça doit être le Bac pour vous. Après le Bac, je vais échoué dans toutes mes études. Je vais faire 1 an d'informatique Industrielle, je rate. Je vais faire 3 ans d'infographie, je vais planter un Bachelier de 3 ans au milieu de la seconde année. Je vais faire 6 mois de Droit, ça me saoule, j'arrête. Je rate tout. J'incarne l'échec, je suis une honte pour ma famille pendant que ma soeur excelle et réussi tout. Elle a ses premiers copains, j'ai mon ordinateur, elle déménage, je suis toujours chez mes parents. Elle est diplomée, elle s'installe avec son copain, elle achète une maison, elle a un travail, une vie sociale. Et moi à 31 ans , je suis toujours chez mes parents. Durant toutes ces années, je fréquente le Forum, je fréquente des forums de jeu de rôle, j'écoute beaucoup de musique, je lis, j'écirs, je fait mille chose. Je dors peu, je fais plein de choses. J'aime la vie, j'aime ce forum, j'aime les gens ... Je vais être amoureux 4 fois sur ce forum. Je vais tout au long de ma vie tomber amoureux de 4 filles sur ce forum. Et je jure sur ce que j'ai de plus cher que je les ai aimé du fond de mon coeur. Et quer pour la première fois, toutes très différents, elle m'ont apprécié pour ce que j'étais. La force du virtuel s'arrête là car au moment de "conclure" , je vais 4 fois avoir peur, au moment de faire l'effort d'aller les rencontres, d'être honnêtre, je vais être lâche, je vais fuir, car étrangement, au moment de conclure, alors que je dois justre prendre le train et prouver mon amour, je vais avoir peur. J'aurai pu avoir 4 vies différentes et constuire à chaque fois quelque chose, mais j'échouerai à chaque fois. Nous en venons à 2014 ou là, ma vie est bouleversée. Alors que je reprends courage, que j'ai arrêté mes études depuis longtemps, que je suis au chomage depuis des lustres, que je tente en vain de reprendre confiance, de perdre du poids de m'affirmer. De me relevé. Arrive cette année de 2014. Je suis pris dans une formation, je suis si heureux. Enfin, une nouvelle chance. J'excelle dans la formation qui dure 6 mois. Je reprends confiance en moi, je perds du poids, je rencontre des gens, je suis enfin à l'aise, j'ai du succès avec les filles, les hommes, les enfants, les animaux. Je suis hypersociable. Je ne connais pas la peur, le froid, la douleur, je suis invicible. A la fin de la formatin, je commence à sortir, je ne rentre plus chez moi, je sors, je bois, je rencontre chaque jours de nouvelles personnes. Tout le monde m'aime, je paie des tournées, je prête de l'argent, j'aide, je sauve, je paie des places de festivals. J'aide les sdf, je fais ce que je crois juste . Mes économies sont famblées et en 1 mois, je brûle 10 000 euros. Je revends mes affaires, mes livres, mon appareil photo et avec cet argent je repaie des tournées, des places de festivals. Bien que je sois majeure, je suis recherché par la police car mon comportement est jugé inquiétant. Je ne suis jamais arrêté, mes parents, mes amis, la police me cherchent mais ne me trouvent jamais. Je marche, je bois, je rencontre, je m'amuse, je deviens mégalomane, j'ai plein de projets, tout me réussi. J'aide mon prochain. Je connais la rue, je connais la vie de SDF, je dors dans un abri bus, je mange ce que je trouve. Mi mai 2014, je rentre enfin chez moi. Je monte dans ma chambre. Mes parents appellent la police pour leur dire que je suis là. Dix minutes plus tard, 2 policier du PAB débarque, c'est une police d'élite en Belgique. Comme mes parents pensent que je suis Schyzophrène, car le médecin de famille le pense. Ils appellent la police . La police arrive, m'éloigne de mes parents et me questionne. Ils me posent des questions pour déctecter un Schyrophrène. Je réussi le test. Les policiers sont choqués vont trouver mes parents et les engueulent et humilient durant 10 longues minutes. Je vois la haine dans les yeux de mes parents. Je fugue à nouveau, je vais à l'hôtel, le gars m'offre la nuit par pitié ... Le 9 mai, le jour de mon anniversaire, je rentre chez moi. Nous sommes toujours en 2014. Ma soeur est dans le salon en larme, ma mère est calme, mon père me demande de le suivre à l'hopital. Je suis interné avec mon consentmement en psychiatrie durant 2 semaines. Je suis bipolaire ... Je sors après 2 semaines, je suis à nouveau raisonnable. J'ai eu droit à la Depakinne et au zyprexa durant mon séjour, des doses de cheval et pourant c'était insuffisant au début. Je m'amue bien à l'hopital, je multiplie les rencontres, je prends du plaisir à rencontre ses gens qui souffrent de dépendance diverses, alcoolisme, drogue, bipolaire, schyzo, dépense chronoique. C'est l'aile psychiatire dite "gentille" - La plupart des gens sont là de leur propre chef et fuient une vie trop stressante. En 7 jours je prends 10 kilos. Je passe de 90 kilos à 100 kilos. Je vais atteindre les 135 kilos. Moi qui n'avais déjà pas confiance en moi, je prends une nouvelle souffrance dans les dents. De 2014 à 2018, je vais prendre du poids, je vais m'isoler, je vais tenter de me relever et échouer à chaque fois. Je ne sors plus, je ne vois plus mes amis. Je suis isolé du monde et je prends mes médicaments comme un bon chien. Les médicaments me tuent, je dors 15 heures par jour. Je suis une larve, je ne vis pas, je survis et je souffre. Je trouve du plaisir dans les livres, la lecture, l'art en général, les gens. Nous sommes en 2019. Je tente de me rellever, je m'inscrit en interim, je tente des choses. Même pour déchargé un camion, je suis refusé. Je postule, je tente tout. Rien, aucune réponse. Nous voilà en 2018. Je m'inscrit à Technifutur, un centre de formation en Technicien Support Informatique. Le 3 mai, je réussi sans difficulté la formation. J'ai facile, j'arrive à suivre le court, je prends note, j'aide les autres, je joue, j'écris, je lis. et là c'est le drame. Mes parents pensent que je rechute. Ils pensent que je fais un remake de 2014. Malgré que j'excelle à la formation, que les profs sont contents, que mes collguèes sont heureux, que l'ambiance est bonne. Mes parents restent méfiant. Quand j'ai débuté la formation, j'ai volontairement arrêté mon traitement. Je voulais voir si j'étais vraiment malade. Il faut savoir que mes parents avec le consentement du médecin de famille on fait diminué le traitment . Je suis au minimum, je prends 500 mg de dekaine et 5mg de Zyprexa à 21h chaque soir. Enfin, c'est ce que mes parents pensent. C'est si facile de mentir. On arrive à la fin de la formation, j'ai réussi, j'ai un stage, voire bientôt un boulot. Et pourtant, aujourd'hui mes parents ne me parlent plus, ma soeur n'ont plus. Je n'ai pas d'amis. Je n'ai confiance en personne. Malgré tous mes succès, mes parents sont froids et distant et ne croient pas en moi. Je souffre le martyre, je souffre de leur indifférence. Aujourd'hui, je suis enfin parti de chez moi. Mais la souffrance est toujours là. Je suis tombé sur une propriétaire incroyable. Elle ne me juge pas. Je cuisine, je jardine, je suis levé à 5h30 du matin. Je fais le ménage, je suis moi-même, je suis si heureux. Mais je fais toujours autant peur aux gens. En effet, je suis hypersosiable, je ne dis jamais non, je donne de l'argent, j'ai des projets, je lis, j'excelle dans tout ce que je fais. Pourtant la souffrance est quotidienne. Il y a 2 mois, j'ai volontairment fait appelle à une Psychologue/criminologue, à une psychiatre et à un assistant social. Je suis suivi par ces trois personnes. Révélatione et fin. Je ne suis pas Schyzophrène, je ne suis pas bipolarie, je ne suis pas sociopathe, ni psychopathe. Je suis Hypersensible... Aujourd'hui, je suis dans une nouvelle case. J'ai pris 5 ans des médicaments qui n'étaient pas adapté. Je n'ai jamais embrassé une fille, je n'ai jamais eu de rapport. Pourtant depuis que j'ai 12 ans, je soulage des dépressifs, des couples. Je connais le corps des hommes, des femmes. Je connais la sécurité, je connais la santé. Je connais tellement de chose. L'humain n'a aucun secret pour moi. Je pourrais ramener chaque soir une charmante demoiselle et pourtant je refuse. J'excelle dans mon domaine car j'ai un avantage sur vous. Je connais la dépression depuis ma plus tendre enfance. Je suis vierge, donc neutre, donc je soulage encore aujourd'hui des couples. Je conseille des couples hétéros, des couples bi. Je leurs dis quoi faire, quelle position adopté, comment faire plaisir à madame, à monseiur, comment se protéger, comment réanimer. Je porte un sac à dos remplis de bandage et de désinfectant. Je vais là ou la vie me porte et j'aide mon prochain. Ce matin je me suis levé à 5h du matin, j'ai jardinné durant 1h30, j'ai pris un pied fou. J'ai cuisiné durant 3 heures, j'ai rangé ma chambre. Je n'arrête jamais. Je dors 4 heures par nuit. J'aime la vie, j'aime les gens. Les gens ont peur de moi, mais ça fait 32 ans que je suis seul. J'ai des facilités, des pouvoirs pour certain. Mon fléau, la contrepartie pour autant de réussite c'est la souffrance. Chauque jour mon humeur peut fluctuée. Mais, je sais dire pourquoi je suis triste, pourquoi je suis heureux, c'est le parfait inverse d'un bipolaire/schryzophrène. Je suis hypersensible. Je veux juste aider les autres. La morale de l'histoire. Si vous souffrez, prenez votre traitemnent. Mais surtout, ayez confiance aux institutations. Et par pitié, demandé l'avis d'un maximum de personnes avant d'être rangé dans une case injustement. C'est ma faute, si aujourd'hui j'ai pris 5 ans de médicament pour rien. Ce soir, je me sens mieux. Je suis proche de l'hopital, ma propriétaire est gentille et ne me juge pas. La vie est belle, elle est juste, elle est belle et terrible en même temps. Votre pire ennemi est dans le miroir. Soyez bon, juste et surtout soyez égoiste si vous voulez être présent pour ceux que vous aimez. Merci, ça fait du bien, je suis enfin libre.
  7. Un morceau qui te fait penser à une nuit solitaire...
  8. Ton état d'esprit actuel ...
  9. Ragouminier

    Bonsoir tout le monde

    Bienvenue Raaf1, Beaucoup de plaisir parmi nous, tu vas bien t'amuser ! Prends soin de toi
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité