Aller au contenu

ramses

Membre
  • Contenus

    35
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ramses

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 12/21/1992

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  1. En France avec la sacralisation de la fonction présidentielle, nous avons grandes difficultés à comprendre la mentalité américaine. Nous attendons d'un Président qu'il soit modéré, qu'il ne montre pas trop son rapport à l'argent, qu'il n'expose pas trop sa vie privée, bref qu'il soit ce Président "normal" qu'avait décrit François Hollande dans sa campagne de 2012. A contrario, Nicolas Sarkozy avait essayé d'imposer ce style américain dans sa façon de gouverner mais il lui fît défaut car rejeté par les Français. Nous n'aimons pas la "show politique". Dès lors il devient difficile de comprendre qu'un candidat américain ayant tenu des propos de toutes sortes avec un franc-parler évident puisse être élu. L'affaire des emails de Clinton, remise à l'ordre du jour par le FBI, nous prouve cependant que de graves négligences peuvent avoir des conséquences d'une extrême importance. Ce n'était pas digne d'une candidate à la Maison blanche. Si Hillary Clinton peut se féliciter d'une chose, et une seule, c'est d'avoir obtenu la majorité au nombre de scrutins exprimés, tel Al Gore quand il s'opposait à Bush, mais le mode de scrutin étant indirect, c'était loin de suffire. Hillary, hissée sur les épaules de son mari ex-Président, d'Obama et des médias-sondeurs acquis à sa cause, n'aura finalement pas pu voir plus loin que le bout de son doigt.
  2. ramses

    Science et philosophie

    Tu devrais essayer de visionner, c'est plutôt intéressant.
  3. Les croyants ne sont pas tous créationnistes... Croire en un Dieu est tout à fait compatible avec l'étude des sciences. On peut avoir des croyances et aussi comprendre le monde qui nous entoure. Le créationniste a une lecture littérale des textes religieux, alors que le croyant sait qu'il faut interpréter les textes. Les évolutionnistes ne sont pas tous athées... Cela n'a rien à voir. L'étude de la nature, de la faune, de l'astronomie et des mécanismes qui les régissent n'empêche pas de croire en un Dieu pour, par exemple, donner un sens à sa vie. http://www.hominides.com/html/theories/theorie-evolution-idees-fausses.php
  4. En attendant ça reste largement plus plausible qu'une vie intelligente, ça ne change pas mon discours de départ :) Pour les intéressés, possibilité de relire l'article ici : http://www.forumfr.com/sujet721846-pensez-vous-qu-il-existe-une-vie-ailleurs.html?view,findpost,p,10425876
  5. Ce n'est pas une preuve complète, certes, mais une piste très intéressante qui sera tôt ou tard vérifiée. De nombreux scientifiques en sont persuadé, comme Chandra Wickramasinghe. La panspermie va dans ce sens, et les récentes observations de la NASA sur les lunes de Jupiter vont également dans ce sens. NB : Pour ma part je ne me risquerais pas à parler d'une ressemblance lambda quand même les sceptiques admettent que la méthodologie et la documentation concernant cette étude sont excellentes.
  6. http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/mars-potentielles-traces-vies-mars-56796/
  7. L'existence de vie microbienne sur d'autres planètes a déjà été vérifié. Concernant la vie intelligente, nous n'en savons rien. Et comme toujours quand on ne sait pas on peut tout imaginer. "Tout est possible", y compris, comme l'avis des deux astrobiologistes (article dans mon message précédent), que la vie intelligente ne s'y soit jamais développée.
  8. Que la vie existe ailleurs est une certitude, mais des formes de vie très primitives. Une vie intelligente est une autre paire de manches. Voici un article intéressant que j'avais lu à ce sujet : << Pourquoi n’avons nous toujours pas reçu un témoignage de vie extraterrestre? Un groupe d’astrobiologistes australiens fournit une explication simple à cela: la plupart des formes de vie extraterrestres meurent avant d’atteindre un stade avancé dans leur processus évolutionnaire. Trop instables La mission Kepler a identifié 1039 planètes qui seraient susceptibles d’héberger la vie. Elles sont rocheuses, comme la Terre, et orbitent autour de leur étoile sans en être trop proches ni trop lointaines, ce qui leur assure des températures moyennes. Selon les chercheurs, les planètes les plus habitables offrent un environnement trop instable pour le développement de la vie intelligente extraterrestre. Bon nombre de ces planètes, telles que Mars ou Vénus, pourraient avoir connu une période de températures modérées qui les aurait rendues hospitalières pour une forme de vie, mais aujourd’hui, elles sont tellement glaciales, ou au contraires tellement chaudes, que l’émergence de toute forme de vie y est devenue impossible. Et si malgré tout, il en apparaissait une, elle s’éteindrait avant d’avoir pu évoluer. La Terre en symbiose avec la vie qu’elle héberge En outre, des indices montrent que la Terre a été capable de retenir la vie car la vie elle-même a maintenu la planète habitable. Ainsi, la photosynthèse des cyanobacteries a permis l’oxygénation de l’atmosphère, ce qui l’a rendu respirable. “Les formes de vie précoces sont fragiles, donc nous croyons qu’elles ont rarement la possibilité de se développer assez rapidement pour survivre. La plupart des environnements planétaires sont instables à leurs débuts. Pour produire une planète habitable, les formes de vie doivent réguler les gaz à effet de serre ainsi que l’eau et le gaz carbonique pour que les températures à la surface de la planète demeurent stables”, a expliqué l’astrobiologiste Aditya Chopra, de Australian National University. Ainsi, les extinctions extraterrestres globales seraient la norme, et non l’exception. La NASA pense que s’il doit y avoir de la vie dans le système solaire, il est fortement probable qu’elle soit microbienne, et qu’on la trouve sur Europa, une des lunes de Jupiter, sur laquelle se trouve des océans plus vastes que les nôtres. Des microbes pourraient être apparus et s’être répandus dans ses mers. “La vaste majorité de fossiles dans l’univers doivent provenir d’une forme de vie microbienne éteinte, et non d’espèces multicellulaires, comme les dinosaures ou les humanoïdes, qui ont besoin de milliards d’années pour évoluer”, conclut Charley Lineweaver, le second auteur de cette étude. >>
  9. Ce qu'il y a de sûr pour l'instant, c'est qu'aucun pseudo-argument créationniste n'a réussi à mettre à mal la théorie de l'évolution, et que cette dernière a de beaux jours devant elle
  10. Dit celui qui amène Dieu dans le sujet. C'est rigolo.
  11. Dieu ... une invention de l'Homme depuis la nuit des temps, qui lui permet de mieux se sentir, car quoi de pire que d'admettre que l'on ignore beaucoup ? Les Grecs ont expliqué les phénomènes naturels ainsi : Zeus créé la foudre, Éole les vents, Poséidon l'eau, Ouranos le ciel, etc. Après ces millénaires les sciences ont fait d'immenses progrès et ce qui était inexplicable un temps ne l'est plus aujourd'hui. C'est l'une des raisons pour lesquelles la religion a reculé, son emprise sur les sociétés est moins présente. Mais subsisteront toujours des interrogations existentielles qui feront que l'Homme, ayant besoin à tout prix de croire en quelque chose qui le dépasse et voulant à tout prix donner un sens à son existence, croira en Dieu. Un Dieu qui déciderait de tout, qui serait à l'origine de tout, et forcément qui n'a rien d'autre à faire que de s'amuser avec des humains pour passer le temps ... que lui-même a créé. Science et religion ne s'opposent pas. Elles n'ont tout simplement ps le même but. Facile de dire que Dieu est à l'origine de tout : ce n'est pas démontrable. Et bien évidemment les croyances religieuses n'ont pas pour but d'être démontrées, elles resteront toujours indémontrables car c'est le but de la foi : d'avoir foi en quelque chose qui nous dépasse quand la science, elle, démontre ce qu'elle avance. Que Dieu soit à l'origine des processus de sélection naturelle ? Que grand bien soit fait à ceux qui y croient. En attendant ce n'est ni une remise en question sérieuse de la théorie de l'évolution, ni une preuve de l'existence d'un Dieu.
  12. ramses

    Science et philosophie

    La philosophie peut nous aider à comprendre la pensée scientifique et certaines notions utilisées en science. Moi-même pendant mon cursus universitaire j'ai été amené à prendre l'option "philosophie des sciences" à plusieurs reprises. Il existe même une philosophie des mathématiques où l'on s'interroge sur la vérité mathématique et son rapport avec la nature, et même la conceptualisation de certaines notions comme les limites et l'infini par exemple. Pour anecdote, la physique a longtemps porté le nom de "philosophie naturelle".
  13. Non Maroudiji, ne t'en déplaise si tu aimes mélanger science et religion et créer de faux conflits parce que tu n'es pas capable de différencier leur champ de compétence, ton discours reste hors-sujet. Déjà dans ton précédent post tu présentes les scientifiques comme incapables de répondre à une question qui n'a rien de scientifique et où tu veux faire intervenir Dieu, et c'est oublier que nombre de scientifiques sont de fervents croyants et que cela ne leur empêche en rien de faire leur travail pour la simple et bonne raison qu'a contrario de toi, il savent faire la part des choses et il ne mettent pas en conflit des champs de compétence distincts. Pose des questions d'ordre scientifique si tu veux avoir des réponses et ne te comporte pas comme les Bogdanov qui voient le visage de Dieu sur chaque loi physique. Toi et Dieu ? Moi je me passerais bien de tes post hors-sujet si tu veux tout savoir, or je les supporte. Tu supporteras donc ma morale, ou alors tu n'y réponds tout simplement pas
  14. Topic intéressant mais légèrement agaçant sur certains points. Déjà pourquoi tendons-nous toujours à opposer science et religion ? Chacune de ces deux entités a son champ de compétence et je ne vois pas pourquoi on devrait sans cesse les opposer. Bon nombre de scientifiques ont leurs croyances personnelles et cela ne les empêche en rien de faire leur boulot au quotidien. La science explique le fonctionnement de l'Univers, la religion lui donne un sens. S'il sied à certains de croire qu'une intelligence est à l'origine de certaines lois physiques ou naturelles, qu'il en soit ainsi, mais cela n'a rien à faire sur un topic scientifique qui parle de faits concrets et démontre la façon dont l'Univers fonctionne. Parler de conscience des atomes c'est faire un hors-sujet. Personne ne va confirmer ni infirmer qu'il existe une intelligence suprême, car premièrement ça n'est pas le sujet, et deuxièmement il appartient à qui le veut d'y croire ou pas, c'est d'ailleurs là l'intérêt de la foi : de ne pas être démontrable. Qu'on cesse une bonne fois pour toute de tout mélanger.
×