Aller au contenu

Totolasticot

Membre
  • Compteur de contenus

    367
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Totolasticot

  • Rang
    Forumeur survitaminé
  • Date de naissance 01/01/1868

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. «Je ne veux pas sacrifier mon enfant à mes idéaux !»

    C'est trop de travail d'être de gauche et beaucoup de gens qui se prétendent de gauche ne sont pas à la hauteur de leurs idéaux. Mais c'est vrai qu'à droite ils sont pires. Et eux n'ont pas trop de problèmes de mauvaise conscience, ils assument d'être des vilains. Sauf les gros vilains qui croient parvenir à t'expliquer par des contorsions intellectuelles que le mal c'est le bien.
  2. Les trois théories féministes les plus absurdes

    Les deux grosses escroqueries (aussi appelées féministeries) sur lesquelles il faut se pencher plutôt que de s'attaquer aux broutilles comme l'écriture inclusive : La double journée de travail des femmes. Les 20% de différence de salaire toutes choses égales par ailleurs. Je les connais maintenant, je les vois venir. Et je dis pas ça parce que les meufs me font chier et que j'aime bien les faire chier en retour ! Oh ! Non ! Mais par amour de la rigueur et de l'honnêteté intellectuelle ! Il y a tout un travail de déconstruction de la mythologie féministe à faire.
  3. une question sur amazon

    Le client est roi chez Amazon mais ceux qui travaillent pour eux sont quand même un peu des esclaves. Mais bon, il y a des gens qui sont contents de travailler pour eux, c'est leur gagne-pain. Ils se forcent même pas à faire "happy face" aux clients ou aux supérieurs hiérarchiques, ça leur fait une vie sociale aussi, ça les sort de leur quotidien morose, du proche alcoolique difficile à vivre par exemple. Depuis que je sais ça je culpabilise plus trop quand je fais appel à eux. Après le système est le même pour tout le monde et si ces gens-là préfèrent travailler dans de telles conditions que de vivre du RSA, c'est leur choix et leur droit, je le respecte. Faut être tolérant dans la vie. La vérité, j'ai bossé quinze jours dans la distribution de publicité, ben j'ai écoulé la moitié des prospectus (plus de 400 kilos) dans la poubelle de chez mes parents à l'époque. Ça a pris des semaines mais j'y suis parvenu. Et je suis quand même allé chercher mon chèque d'une centaine d'euros. Voilà, pour répondre à la question, Amazon c'est très bien en tant que client. Si tu te plains, les vendeurs feront des pieds et des mains pour que tu retires ton avis négatif.
  4. Psychologiquement, qu'est ce que le romantisme ?

    C'est aussi ça. Mais pas que. Vous m'avez dit il y a un bout de temps avoir "Humain, trop humain" comme livre de chevet. Ce que je comprends pas c'est que la philosophie de Nietzsche incite à dire "oui" à la vie malgré tout ce qu'elle peut avoir d'horrible. Certains y voient là de la grandeur et non de la petitesse.
  5. Psychologiquement, qu'est ce que le romantisme ?

    Ok ! C'est là que ça achoppe, sur les conceptions d'idéalisme et de réalisme. Pour vous il y a de la noblesse a poursuivre cet idéal, une sorte de panache. C'est tout à fait concevable. Ce qui fait que moi j'ai l'impression que vous dévalorisez la vision réaliste.
  6. Psychologiquement, qu'est ce que le romantisme ?

    Ben c'est la conclusion à laquelle je parviens, qu'il ne faut pas l'idéaliser parce qu'après on le déprécie. C'est de l'amour quoi. Et pour moi il a de la valeur justement parce qu'il est soumis aux lois de la société, sinon c'est se situer hors du monde, un leurre ou du délire. Je mets la chanson de Brigitte Fontaine assez second degré mais ô combien pertinente : https://www.youtube.com/watch?v=O3h4AQ810W0
  7. Psychologiquement, qu'est ce que le romantisme ?

    Ben le désir de connaissance pure, c'est une forme d'amour également. Il y a plein de gens incandescents qui passent inaperçus. Eprouver de l'amour ou avoir besoin d'amour sont deux choses différentes. Et parfois les deux vont de pair. A vous lire je me demande si vous vous faites pas une vision de cinéma de l'amour. Franchement il y en a partout. Assez d'accord sur le fait que Nietzsche était de nature romantique à la base.
  8. Psychologiquement, qu'est ce que le romantisme ?

    Je trouve que c'est un romantique qui se donne le beau rôle et qui ne va pas au bout de son raisonnement, ou qui se complaît dans son romantisme, dans son erreur. Trop facile de croire vivre en dehors du monde et de juger celui-ci négativement. Un "économiste" dirait que les choses ne prennent leur valeur que dans l'échange, donc fatalement dans la mise en concurrence. Si on se tient en dehors du commerce des hommes, on n'a pas de valeur (ce qui n'est pas forcément un drame d'ailleurs). Mais c'est un leurre de croire qu'on a une valeur supérieure dans ce cas précis. Un Nietzsche est allé au-delà du romantisme, c'est à dire qu'il a abandonné une certaine forme d'amour propre par courage et lucidité, accepté d'être un criminel, quelqu'un de méchant.
  9. Il fait le tour du monde en fauteuil roulant

    Perso je préférerais parler des difficultés à se loger parce que l'AAH est insaisissable (du coup les agences ne sont plus assurées et nous recalent). On veut pas se retrouver dans les quartiers prolos, c'est ça la vérité. Il y a un problème pour ceux qui vivent en couple aussi, ils se retrouvent à la charge financière du conjoint, le système est mal fait pour eux.
  10. Au revoir...

    Nan ça marche pas de poster des photos de soi tout sourire sur une plage, coupe de vin à la main. Haineux vous êtes, haineux vous resterez vous et vos petits copains.
  11. Olive Kitteridge

    Il a un petit rôle.
  12. Olive Kitteridge

    Pour commencer, si vous voulez des informations sur cette excellente série faites votre recherche vous-même. Ce que je peux en dire c'est que c'est une mini-série en 4 épisodes du même genre que Six feet under, elle se concentre sur la psychologie des personnages tout en traitant de l'existence. Le rythme est assez lent, les gens sont présentés dans leur quotidien. Voilà, produite par Tom Hanks et tirée d'un livre connu et reconnu, la série a eu tout un tas de prix et de critiques élogieuses mais elle reste assez méconnue (enfin je pense). L'écriture est délicate et l'analyse des comportements humains très fine, un peu comme chez Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui. Si vous l'avez vu, qu'en avez-vous pensé ? Pour ma part j'ai a-do-ré. A vous les studios.
  13. Ce qui est fait par amour est-il moral?

    Mon petit doigt me dit que Nietzsche était surtout un amoureux de la morale.
  14. Vos dessins

    Content d'avoir fait des progrès en digital painting suite à un tutoriel Youtube.
  15. Tout seul.

    Tout jeune homme j'ai fait une retraite de 10 ans dans la solitude. Quand j'ai décidé de revenir à la vie normale il paraît que j'avais les yeux qui brillaient d'une intensité ! Mais je suis totalement inapte à vivre avec les autres. Mes parents se font vieux et j'ai pas envie d'être un boulet pour mes frères et ma soeur. Il faut bien que j'apprenne un peu.
×