Aller au contenu

homerehr

Membre
  • Contenus

    1014
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de homerehr

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 26 septembre

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Sport, politique, détente, amitié, etc
  1. Sans être indiscret ni méchant, tu as quel âge ? Il me semble que tu dois être assez jeune pour réagir de cette façon. Le mieux pour toi, je pense, est: -te calmer et prendre du recul sur la situation, -demander conseil à tes proches plus aptes à juger de la situation que de simples forumeurs, -enfin prendre une décision rapidement, qu'elle soit juste et réfléchie mais rapide. Personne ne peut être heureux comme ça.
  2. Mouais, ça me fait penser au doute hyperbolique énoncé par Descartes dans ses Méditations métaphysiques. Ayant acquis de nombreuses connaissances, je suis en droit d'interroger leur véracité pour en retirer ce qui est indubitable. Sauf que cette théorie ne fonctionne que pour des problèmes liés au sujet et non à ce qui est rigoureusement certain. Un et un font deux, dire que un et un font quatre ne changera rien car alors deux et deux font huit, tu me suis ?
  3. D'où le rapport avec l'imperfection de la science ?
  4. Ukraine : mandat d'arrêt contre Ianoukovitch et premières menaces russes "La traque du président déchu. Porté disparu depuis samedi, le président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour «meurtres de masse» de civils, a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov sur son compte Facebook. «Une enquête criminelle a été ouverte pour meurtre de masse de civils à l'encontre de Ianoukovitch et de plusieurs autres fonctionnaires. Un mandat d'arrêt est lancé contre eux», a souligné le ministre. Des documents potentiellement explosifs détaillant un système de pots-de-vin organisé et une liste de journalistes à surveiller ont par ailleurs été découverts dans la très luxueuse résidence du chef de l'état déchu, dans la banlieue de Kiev. Les violences au centre de Kiev ont fait 82 morts la semaine dernière. Depuis dimanche, une vidéo non identifiée qui circule sur les réseaux sociaux montrerait la fuite en hélicoptère du dirigeant déchu. Les caméras du palais présidentiel auraient capté le départ en urgence et l'évacuation des biens du dirigeant en route vers l'est." Le Parisien
  5. De pire en pire, on passe de la révolte à la guerre civile !
  6. Une année ça ne compte pas sur l'échelle des temps géologique, ni même 50, on parle en dizaine voire centaines de millions d'années. Ce dont on est sûr c'est que le réchauffement actuel est en partie (largement) d'origine anthropique...
  7. homerehr

    ForumFr

    C'est vrai que je trouve plus intéressant le système +1 plutôt que -1/+1.
  8. Malheureusement je pense qu'ils en sont arrivés à un point où leur seul porte de sortie est bel et bien l'UE. Aussi pauvre et soumise soit-elle.
  9. "En marge des violentes contestations, le président ukrainien fait de nouvelles propositions" Les affrontements ont repris entre manifestants et forces de l'ordre. Samedi soir, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch a proposé aux chefs de l'opposition de diriger le gouvernement, et s'est dit prêt à une révision de la Constitution pour réduire ses pouvoirs. Bien plus que sur la place Maïdan, devenu le lieu de rassemblement des pacifistes, le sort de la crise politique enUkraine se joue en grande partie sur un périmètre d'un hectare, soit la largeur de la rue Grouchevski, qui mène au siège du gouvernement et à la Rada. C'est sur la première rangée de barricades - parmi les trois patiemment érigées par les manifestants ces jours derniers - que les affrontements ont repris dans la nuit de vendredi à samedi. Et se prolongeaient encore, ce samedi. Le rideau de fumée noire des pneumatiques qui brûlent en continu trace une véritable ligne de front face aux cordons de police. Les activistes accèdent à leur camp par un espace aménagé entre des sacs de neige et de parpaings, et dont l'entrée est filtrée par un jeune homme coiffé d'un casque de moto. «Pour des raisons de sécurité, seules les équipes médicales et de combat peuvent pénétrer» explique-t-il. En l'occurrence des étudiants au tee-shirt flanqué d'une croix rouge, qui apportent des masques chirurgicaux pour se protéger des émanations de fumées toxiques, Et parfois, présence incongru dans cet univers très masculin, une jeune fille qui distribue des gâteaux secs sur un plateau. Ils sont au total une quarantaine à occuper assidument le terrain, et expérimenter, sans filet, les règles de la guérilla urbaine. La méthode est sommaire: entre deux bordées de lances à eaux, projetées par les policiers, les manifestants sortent de leur abri - une carcasse de bus calcinée - et jettent leurs pavés à l'aveuglette, plus rarement des cocktails Molotov. Parfois, dans un souci de précision, ils avancent sous la protection d'un bouclier brandi par un camarade. De temps à autre, une grenade assourdissante explose. Suite de l'article: Le Figaro.fr
  10. Personnellement je reconnais là un CZ de fabrication russe..
  11. Pour la première question c'est plutôt simple, un indice: on nage dedans, je dirais même plus on s’enfonce dedans. Le capitalisme ça te dit rien ? Les riches dominent les pauvres, voilà le rapport entre les classes de notre temps.
  12. C'est vrai que quand on sait que les dirigeants de l'Union Européenne sont élus de façon non démocratique, on peut se poser des questions sur la légitimité d'un état supra-national, que je ne réfute pas, mais dont les rouages sont encore flous.
  13. homerehr

    ForumFr

    Ah d'accord merci de m'avoir éclairé en tout cas
×