Aller au contenu

Sybil Vane

Membre
  • Contenus

    455
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Sybil Vane

  • Rang
    Forumeur survitaminé

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Mes Enfants
  1. Sybil Vane

    SVP Un athee peut-il comprendre un croyant?

    Non, mais si tu considères que tout est spiritualité c'est ton droit, mais ce n'est pas mon avis. Je ne considère pas tout comme spiritualité, mais considère en effet que l'athéisme est une doctrine spirituelle. Et bien oui, l'originalité est aussi un synonyme de singuliarité ou rareté. :) Et penser qu'être athée est banal, commun, ordinaire, est une erreur: la croyance en l'existence d'un dieu, quelqu'il soit est largement majoritaire à l'échelle du monde. Je crois que cela relève de l'ordre de 90% de la population mondiale. ( Mon chiffre est à prendre avec des pincettes, car je ne sais plus d'où il me vient, je l'ai lu quelque part mais je ne sais plus où). Ceci dit, selon moi, 100% de l'humanité croit. :) Je veux dire que croire en dieu ou en son inexistence est du même niveau. Si pour l'un des deux, cela suppose une action, cela suppose pour l'autre une inaction, quoique, les activistes athéistes sont autant dans l'action que les activistes religieux. Certains croyants ne prient pas. Certains athées ne savent pas exactement ce que leur athéisme supposent. Il y a plusieurs niveau d'investissement dans son propre dogme. L'athée va s'investir dans d'autre chose que le croyant. des choses plus confome à sa croyancve athéiste comme par exemple, la prévalence du droit des hommes sur les lois de dieu. Non pas que la vérité de la foi dépend du nombre d'adeptes et de sa longévité mais que le curseur de la spiritualité en dépend. C'est d'ailleurs les attributs justifiant les différences entre sectes et religions. Une vision volontairement partiale peut être un positionnement spirituel, comme par exemple, celle volontairement partiale d'un athée. ou volonairement partiale d'un croyant, car j'ose espérer que croyant et athée savent qu'ils sont incapables de prouver la véracité de leur croyance.
  2. Sybil Vane

    Les familles catholiques de France VS Eram

    Pas d'accord non plus avec cela, l'adultère est la relation extra conjugale d'une personne mariée. En dehors du mariage, pas d'adultère possible au sens strict des définitions. Le polyamour pour des personnes non mariées n'est ni un adultère, ni de la polygamie. La polygalie étant la situation d'une personne mariée à plusieurs autres.
  3. Sybil Vane

    SVP Un athee peut-il comprendre un croyant?

    Je sais que cela conforte certains athées de vouloir démontrer à tout prix qu'ils n'ont pas les mêmes cheminements de penser que les croyants, mais c'est faux. Le fait de ne pas croire en Dieu est un positionnement spirituel. Le fait de ne pas croire en dieu est loin d'être banal: la majorité des êtres humains croient en l'existence d'une divinité. En fait, ne pas croire en l'existence de dieu, à l'échelle du monde, est un fait très minoritaire démontrant une certaine originalité. Le fait de ne pas croire en dieu n'est ni plus ni moins rationnel que le fait d'y croire: rien de tangible ne permet de valider la véracité de l'inexistence de dieu. Cela dépend si la boite de petit pois est considérée par d'autres comme à l'origine de la création de l'univers et que les recherches sur la réponse à cette question restent sans réponses depuis plusieurs millénaires. Prendre alors le pari que l'une ou l'autre des réponses pouvant être apportées à la question est la bonne relève de la foi. Et pourtant, l'histoire, l'anthropologie, l'ethnologie et diverses sciences et leur techniques d'investigations nous permettent désormais d'appréhender des réalités que nous n'avons pas vécu. Nier que l'on ne peut savoir ce qui se passe dans une chambre à l'aune des élements que nous possédons, lorsque ces éléments ne permettent en rien de déterminer quoique cela soit, est un positionnement raisonnable, rationnel. Nier l'existence d'une chose alors que rien ne permet de le faire est un positionnement spirituel dépourvu de raison n'étant dominé que par ce que l'on appele une , conviction issue de la foi. D'autant plus, lorsque la chose en question nié, est liée à l'existence de dieu.
  4. Sybil Vane

    gynecologue annule rdv !

    Whaou, je ne sais pas trop quoi vous conseillez à part rechercher un autre gynéco . Essayez de passer par votre hopital le plus proche pour obtenir un RDV, vous aurez peut être plus de chance d'être pris en charge avec le secteur public.
  5. Sybil Vane

    Giulia Sarkozy : Marine Le Pen aurait préféré un prénom français

    Cela dépend où :D
  6. Sybil Vane

    SVP Un athee peut-il comprendre un croyant?

    Non, si tu mets du spirituel dans le mot "foi", alors tu ne peux pas l'employer pour l'athée, et si tu n'en mets pas, il n'est pas totalement conforme à ce que ressent le croyant pour son dieu. Si je le peux et je le mets. :) Croire en l'inexistence de Dieu est un positionnement spirituel. L'athéisme est un courrant spirituel niant le divin sans preuve de son inexistence, mais le niant de manière tout de même avec la même ferveur qu'un croyant admet l'existence de son dieu sans en avoir aucune preuve.
  7. Sybil Vane

    Giulia Sarkozy : Marine Le Pen aurait préféré un prénom français

    C'est le prénom de mon fils, ma fille c'est Imelda La bienheureuse. ( :D )
  8. Sybil Vane

    SVP Un athee peut-il comprendre un croyant?

    Il est de grande chance pour que personne ne fasse d'une boite de petit pois une divinité mais les animistes font d'une pierre un objet divin. les indouistes font d'un éléphant à plusieurs bras un de leur dieu,ect... . Qui a-t-il de plus absurde entre le choix d'une boite de petit pois symbole de l'hygiene, du progrès industriel et de l'alimentaire et celui d'un éléphant a plusieurs bras comme symbole de la sagesse et de l'éducation entre autres? Rien. C'est au même niveau. L'athée met sa foi dans la non existence de Dieu, le croyant dans son existence.
  9. Sybil Vane

    Lynchage de Martin à Grenoble

    J'adore la rédaction de l'article. Martin, le français, qui se fait tabasser par aissa, djamel ect... dont on ne donne que les prénom, sans préciser la nationalité :smile2: alors qu'a coup sur, ils sont également français. :smile2: Bref, des jeunes français qui en tabassent un autre.
  10. :smile2: C'est le premier truc auquel j'ai pensé en lisant le fait diver
  11. Sybil Vane

    Se balader en burqa : un jeu d’enfant…

    En même temps, je serai flic, cela poserai un vrai problème de conscience que de verbaliser une femme portant une burqua. Un peu come attendre l'enfant d'un sans papier à la sortie de son école pour une reconduite à la frontière. Beurk!
  12. Sybil Vane

    SVP Un athee peut-il comprendre un croyant?

    Mais croire en l'inexistence d'un poulpe géant créateur de l'univers est ... une croyance. Je ne sais quoi te dire d'autre, tu as tellement l'air sur de la pertinence de ta démonstration qui ne démontre qu'une seule chose et qui revient à confirmer mon propos initial: D'un point du rationnel, ce qui n'est pas prouvable n'est que croyance. C'est de la force et de la conviction en cette croyance, la transformant en certitude, que nait la foi.:) Foi athéiste, chrétienne, raélienne, ou poulpéenne.
  13. Sybil Vane

    Aider ses enfants, oui mais jusqu'où ?

    en même temps, les fruits ne tombent jamais loin de l'arbre donc si tu estimes que tes gosses n'en valent pas la peine... C'est con d'attendre un remerciement de la part de son enfant alors qu'il n'a en effet pas a en donner. S'occuper de ses enfants n'est pas une largesse qu'un parent octroie, il execute une obligation légale point barre. Nos parents nous sont en effet redevables, comme je suis désormais redevable à mes enfants qui en effet n'ont pas demandé à vivre et ne sont sur Terre que du fait de ma volonté. C'est chouette de se sentir redevable de ses parents, c'est que ceux si ont rempli correctement leur rôle et ce, largement au deca des obligations légales. Et pourtant toi même tu fais la difficilé en estimant que ta fille ne t'es pas assez reconnaissante. Ou que tous les parents sont comme Lumiéra.
  14. Sybil Vane

    Pourquoi les non-croyants défendent la religion ?

    J'en sais rien pour les autres, pour ma part, ce que j'aime dans les dogmes religieux, c'est leur mythologie et les préceptes de vie qu'ils peuvent dégager et qui sont aidants pour l'humanité.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation