Aller au contenu

narine_2

Membre
  • Contenus

    489
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de narine_2

  • Rang
    Forumeur survitaminé

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. narine_2

    La France est en guerre selon Renaud Camus

    Pour être honnête je ne connais pas de criminologues de gauche. Je ne dis pas que ça n'existe pas mais je n'en ai jamais vu ou entendu dans les médias.
  2. narine_2

    Risque de guerre civile entre français et arabes

    Ce n'était pas ma perception des choses. Les médias mainstream ont été encore plus durs avec Mélenchon, Joly et Poutou. Je ne parle même pas du sort qu'ils ont réservé à Dupont-Aignant. Et quant à Cheminade, d'après Apathie il n'avait même pas la légitimité pour se présenter.
  3. narine_2

    Risque de guerre civile entre français et arabes

    Il n'est plus "tant" diabolisé que ça. Les 19% et quelques de Marine Le Pen au premier tour des présidentielle sont en bonne partie dus à la carte de bonne cliente que lui ont décerné les médias mainstream français.
  4. narine_2

    «Au fond, la gauche pense que les électeurs du FN sont stupides»

    Et seul un aveugle ne verrait pas les tensions qui sont nées et naissent encore de ces vagues de migrations. Qui peut encore nier les problèmes de l'immigration? Ca n'est pas une affaire de fric ou de social. Pas uniquement. C'est aussi une affaire de culture. Certaines des cultures qui sont entrées en France sont tout simplement incompatibles avec la nôtre. La France n'est pas encore un champ de bataille? Pas encore, c'est le mot. Le multiculturalisme n'existe réellement que depuis quelques décennies. Et n'a pris de proportion catastrophique que depuis quelques années. Mais qui peut nier les zones de non-droit, le communautarisme grandissant? Qui peut nier les flambées de violence qui enflamment certains quartiers? Et il faut être borné pour ne pas comprendre que les tensions ethnique ça s'exacerbe par la propagande politique, par le "diviser pour mieux régner", par les injustices sociales, par la ghettoïsation et la communautarisation subie ; pour croire que ça ne s'expliquerait principalement que par un ensemble d'us et de coutumes fantasmées, incompatibles les unes avec les autres. Si jamais la France devient un jour un champ de bataille ethnique alors il sera toujours temps d'en reparler ce jour-là. Et évidemment nous ne serons toujours pas d'accord sur les causes...
  5. narine_2

    Dieudonné : Son film "L'Antisémite" finalement autorisé

    Disons qu'opposer Dieudonné à la tanche BHL ça ressemble un peu au principe du tiers exclu, comme si émettre la moindre critique envers Dieudonné revenait automatiquement à se ranger du côté de BHL. Ce n'est pas le cas. D'ailleurs, vu de chez moi, Dieudonné et BHL c'est un peu les deux faces d'une même pièce. Dieudonné, j'étais assez fan avant qu'il ne devienne plus drôle. J'ai même persisté à prendre sa défense après son sketch fatal du rabbin terroriste (celui qui lui a valu son excommunication des médias). Mais bon, force est de reconnaitre qu'il a préféré finir par faire son beurre sur l'auto-victimisation et la provocation pour la provocation. Notons quand même au passage que ses provocations vont toutes dans le même sens, et que si on met tout bout à bout alors on finit par voir se dessiner un contour franchement pas cool - à base de fréquentation exclusive d'antisémites, de négationnistes, avec des bouts de syriens, iraniens, soraliens et de kémites dedans. Franchement pas ma tasse de thé. Là ce n'est plus une histore d'être outré par ses provocations ou je ne sais quoi, c'est clairement une histoire d'idéologie. D'accord avec toi en tout cas sur Carlin ! :)
  6. narine_2

    La France est en guerre selon Renaud Camus

    Non mais il a le droit d'avoir des idées nationalistes. Ce qui est dommage c'est que lorsqu'il donne son avis sur une émission de grande écoute il devrait avoir le courage de ne pas avancer masqué sous le seul label d'expert criminologue. C'est juste le côté "tromperie sur la marchandise" que je lui reproche.
  7. narine_2

    La science est-elle une religion?

    Je vois parfaitement où tu veux en venir et j'avoue que je me pose aussi le même genre de questions - peut-être en d'autres termes il est vrai. Etant moi-même noyé dans les explications scientifique (sans être scientifique), il m'est difficile de m'extraire de l'idée que la rationalité des explications scientifiques est supérieure à toute autre forme d'explication. La cohérence globale de ces explications, tout du moins pour ce qui semble à un moment donné (le notre) tenu pour acquis temporairement, mais formant le paradigme dans lequel nous vivons, porte en elle un caractère totalisant qui pourrait rapprocher la science d'une religion. Mais j'ai toujours du mal avec le terme "religion". Il existe aussi des systèmes philosophiques prétendant expliquer la nature de toute chose, mais peut-on pour autant en parler en termes religieux ? J'avoue que je n'ai pas de réponse définitive, ça me dépasse^^ J'espère que d'autres intervenants proposeront des pistes de réflexion me permettant d'y voir plus clair. Là j'ai du mal à voir ce que tu mets derrière l'expression "dogme de la science" puisqu'il n'y a rien d'immuable ou d'indiscutable dans la pratique scientifique. Pour éviter de trop partir en vrille, ou de te faire dire ce que tu n'as pas dit, je préfère attendre des précisions Pour le reste je vais méditer un peu... Là j'en suis au stade où les idées se bousculent dans ma tête de manière chaotique. Et pourtant je n'ai pas bu :D Je mets la discussion en suivi !
  8. narine_2

    Dieudonné : Son film "L'Antisémite" finalement autorisé

    Ouais enfin entre BHL et Dieudonné y'a quand même autre chose dans la vie tu crois pas ? Putain ça serait triste sinon :D
  9. narine_2

    La science est-elle une religion?

    Lorsque tu écris : "Elle est sensé n'avoir pour vocation -assez humble au demeurant- d'être qu'une tentative de modélisation de ce qui est mesurable 'objectivement'", j'adhère totalement - et très modestement vu que ma réflexion sur la question est quand même très superficielle. en tout cas c'est comme ça que je me fais l'idée d'un processus scientifique honnête. Mais c'est vrai que la tentation hégémonique est constante ; la communauté scientifique n'est pas à l'abri des rapports de force qui traversent l'ensemble de la société. Il y a évidemment des théories dominantes et elle ne sont pas nécessairement dominantes parce qu'elles proposeraient une explication plus juste qu'une autre, mais parce que cette théorie s'incarne dans un corps social (ensemble de chercheurs, des financements, une médiatisation, etc.) Là, le risque que les tenants de cette théorie dominante se comportent à l'image d'un clergé défendant sa chapelle et assimilant ses travaux à un dogme n'est pas loin. Car en plus d'être motivé par la véracité de son travail, il faut aussi compter avec la volonté de maintenir cette position de dominance. --- Je repense aussi à un autre truc qui a à voir avec la manière dont la religion et la science établissent leur système de connaissance, et qui me semble indiquer au moins une grande différence d'approche : La religion commence par poser l'axiome principal (le monothéisme pose par exemple le dieu unique, créateur et manipulateur, à l'origine de toutes choses), puis en fait découler tout ce qui constitue le corps doctrinal. A l'inverse, l'expérimentation scientifique part de l'observation du multiple et du complexe pour tenter de remonter à la cause (et pourquoi pas à la cause des causes s'il y en a une).
  10. narine_2

    Risque de guerre civile entre français et arabes

    Merci ! En tout cas je n'ai pas de réponse à ce genre de problématique et je me méfie autant de l'attentisme que des lendemains qui (dé)chantent. Peut-être commencer par se changer soi-même, créer des communautés d'intérêts et d'affinité autour de soi afin que les choses changent par la base (plutôt que d'espérer que les choses changent par le haut) ? On va y réfléchir copieusement ! :D
  11. narine_2

    Dieudonné : Son film "L'Antisémite" finalement autorisé

    Oui il a raison en fin de compte : rien de mieux qu'un porte-feuille bien plein ! Et si possible rempli par tout un tas de gogos crédules qui pensent qu'il y a un message politique derrière tout ça. Dieudo le plus grand berger de France, sachant traire à merveille son petit troupeau de chèvres. (Non, le crépuscule des idoles n'a pas encore eu lieu !)
  12. narine_2

    Risque de guerre civile entre français et arabes

    Difficile à mon avis de penser un "effet domino" spontané au niveau européen ; déjà nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne (l'état de la démocratie n'est pas le même en France ou au Danemark, l'état d'avancement de la crise n'est pas le même en Espagne ou aux Pays-Bas, etc.) D'ailleurs il n'est même pas certain qu'une lutte de grande ampleur en France puisse devenir nationale compte-tenu des disparités internes à la nation. Même le niveau de docilité est très différent d'un individu à l'autre... En fait, difficile de prévoir quoi que ce soit :) Disons simplement qu'un soulèvement populaire, même à l'échelle d'une Commune de Paris, serait inévitablement réprimé dans le sang comme cela a déjà été le cas. Personnellement je pense qu'en cas de crise aiguë il faut savoir ne faire aucune différence entre les pouvoirs publics syriens et les pouvoir publics français.
  13. narine_2

    Dieudonné : Son film "L'Antisémite" finalement autorisé

    Marrante cette affiche. Il a bien compris que l'auto-victimisation à outrance était la source principale de ses rentrées d'argent frais :)
  14. narine_2

    La France est en guerre selon Renaud Camus

    Le catholicisme n'est devenu progressivement compatible avec la République que parce qu'il a fallu lui taper sur la tête afin qu'il modère un peu son enthousiasme. La majorité des catholiques français n'y a vu aucune malice et a laissé faire, bien contente de pouvoir respirer un peu d'air frais. Il n'y a aucune raison pour que l'Islam pratiqué en France ne puisse se conformer aux principes républicains, quitte à évacuer toute vision fondamentaliste en remettant ses éléments perturbateurs à leur place. A priori il n'y a pas besoin de lui taper sur la tête puisqu'il n'a jamais été une religion d'Etat et que la plus grande partie des musulmans de France, dans le fond, est contente de vivre dans un pays laïc plutôt que dans une dictature théocratique.
  15. narine_2

    La science est-elle une religion?

    @Titsta : Si j'ai parlé de "la" vérité c'est précisément parce que tu l'as écrit en toutes lettres au début de ton précédent message. Personnellement je suis plutôt perspectiviste. D'ailleurs je réagissais à cette idée d'une vérité unique qui serait selon toi la vocation autoproclamée de "la" science (tout du moins c'est ce que j'avais cru comprendre de ton premier commentaire). J'ai même l'impression que tes explications rejoignent ma première intervention sur ce topic, dans laquelle j'écrivais que la science ne peut être tenue pour une religion parce qu'il n'y a pas de dogme scientifique immuable - puisque la connaissance résultant de la pratique scientifique ne repose que sur le principe de réfutabilité (connaissance par nature temporaire). Sur le dernier paragraphe de ton dernier commentaire, et sur l'idée d'une théorie du grand tout... Dans le fond je suis d'accord avec toi, c'est bien ce qui est visé puisqu'il ne saurait y avoir qu'une seule description cohérente de tout ce qui est observable. Mais est-ce pour autant nécessairement un symptôme religieux que de vouloir ériger un système de connaissance - quel qu'il soit ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité