Aller au contenu

Immateriel

Membre
  • Contenus

    1136
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Immateriel

  1. Justement, une erreur de l'athée c'est de croire qu'il est le seul à comprendre les théories scientifiques, mais croire en Dieu par exemple n'est en rien contradictoire avec observer la mécanique de la matière, ni la profondeur des mathématiques, c'est même complémentaire, c'est une explication du Pourquoi qui s'associe parfaitement au Comment ! De nombreux scientifiques qui ont fait des avancées majeures étaient des croyants d'ailleurs, vous voyez donc que votre position qui semble prétexter que votre logique athée seule permet de comprendre scientifiquement le monde est erronée !
  2. Ils ne sont pas forcément d'accord entre-eux, mais il s'agit de ce qu'ils considèrent comme étant "Originel". Par exemple, le hasard, le néant, le chaos, les perturbations quantiques du vide, etc... Ce sont bien des "choses" car elles ne sont pas identifiables à un Être. La Volonté de Dieu, qui pourrait la connaitre à part Lui-même ? La Pensée de Dieu, qui pourrait l'imaginer ? Votre message, c'est un anthropomorphisme de Dieu, tout simplement. Vous projetez votre nature limité d'être humain pensant sur Dieu, mais justement, cette erreur mène à une grosse incompréhension, car en faisant cela vous limitez de fait Dieu Lui-même, or Dieu est "illimité", Absolu, l'Être Absolu et Suprême, aucun de nous avec nos pensées changeantes ne peut Le comprendre.
  3. Ce monsieur était-il chauve ? Oui non ? Pourquoi ne pas en vouloir à tous les chauves ? Etait-il habillé en bleu ? Pourquoi ne pas en vouloir à tous ceux qui s'habillent en bleu ? Aimait-il le foot ? Pourquoi ne pas en vouloir à tous ceux qui aiment le foot ? Vous voyez où je veux en venir : votre aversion pour un ensemble de personnes rien que parce que vous avez vécu une expérience malencontreuse en associant cette personne à ce culte, est tout aussi ridicule. C'est un amalgame très basique. Mais selon moi vous ne faites que justifier votre position anti-chrétienne ainsi ^^
  4. @dede 2b Vous voudriez pouvoir "démontrer" que Dieu n'existe pas, mais votre quête est d'emblée vouée à l'echec, pourquoi, car il est impossible de démontrer que quelque chose n'existe pas Donc toute l'énergie que vous déployez, voire toute la négativité qui se déverse en vous, a-t-elle vraiment un sens, une utilité ? Etant donné que vous n'arriverez à jamais rien prouver, et que les croyants continueront quoiqu'il arrive à croire quels que soient vos propos ? @expendable Vous semblez si convaincu de "ne croire en rien" que si ça se trouve, c'est cela votre plus forte croyance ! Chacun de nous est plus ou moins limité par ses croyances, pensez-y car vous semblez plutôt atteint par les votres... Quant aux critiques des religieux et l'amalgame grossier que vous faites en utilisant des expressions comme, dixit : "vous êtes vous mêmes divisés", ça a tendance à prouver également votre étroitesse d'esprit: Vous semblez être fort dogmatique vous-même ! Amusant, non, pour quelqu'un qui s'exprime comme un fervant opposant aux "dogmes", d'être peut-être celui qui cherche à le plus à imposer le sien aux autres !
  5. Ce que je voulais montrer c'est un peu l'absurdité de ces gueguerres entre athées et croyants : chacun croit, à son niveau, à quelque chose. C'est normal de "croire" en quelque chose, car rien que le fait d'expérimenter l'Existence même, est en soit, lié à une croyance, celle que l'Existence est Vraie. Le théorème d'incomplétude de Gödel parle du fait qu'on ne peut pas démontrer une théorie par les éléments même de cette théorie : il faut forcément s'appuyer sur des élements extérieurs de la théorie, déclarés comme des axiomes, pour y parvenir. L'Existence, par exemple, est un tel axiome, sans lequel aucune théorie n'est possible : en effet, si il n'y avait pas l'Existence, rien en serait possible, n'est-ce pas ? Mais il faut aussi avoir conscience que l'Existence n'est probablement pas l'unique axiome nécessaire à toutes théories, tout comme peut-être observer que le(s) théorème(s) d'incomplétude de Gödel sont également limités (car forcément, eux aussi, contraint au sein d'un langage nécessitant des définitions). Cela montre une chose claire : l'expression, le langage, la capacité de communiquer ou de penser, se base forcément sur des premisses, une sorte de "foi" qui est différente pour les uns et les autres, au sein de laquelle certains y inclus plus ou moins de concepts, et les croyants y ont inclus le concept de Dieu. Personnellement, quand je vois l'intelligence qui se déploie au sein du monde j'ai également tendance à croire que Dieu est un axiome nécessaire à toutes théories, mais là j'expose mon opinion personnelle basée sur la foi, et c'est ainsi que chacun devrait réfléchir, quelle est "ma foi", quelle est "votre foi", vous pouvez la partager, mais critiquer celle des autres, n'est-ce pas inutile et néfaste ? A+
  6. Le(s) Dieu(x) des athées est une chose et non pas un Être comme le Dieu des religions monothéistes. En effet, les athées conçoivent tout de même une Origine à l'Existence, qu'ils l'appellent "chaos", "hasard", "néant" ou autre, cela reste une croyance en une Source similaire à celle d'une croyance en Dieu car ils n'ont pas de preuve non plus Les athées sont donc également des croyants, c'est juste qu'ils ne croient pas aux mêmes choses. Chaque Être doué de raison ne peut simplement se baser sur sa raison pour expliquer tout ce qui existe, c'est même mathématiquement démontré par le théorème d'incomplétude de Gödel ! Amusant non, comment les athées se débatent vigoureusement (comme un poisson fraichement pêché sur le pont d'un bateau) lorsqu'on les "insulte" (selon-eux) en démontrant qu'ils sont finalement aussi croyants que les autres !
  7. Immateriel

    À partir de Rien.

    Dessein intelligent ? Le mot "dessein" est impropre à ce que je pense. Il ne s'agit pas de croyance ni de conviction non plus. Plutôt d'évidence logique liée à l'observation du monde tel qu'il est. La désignation de la pensée que je développe ici serait plutôt "origine intelligente de l'existence de l'univers". Je la mets en complète opposition à celle du "néant". Cette origine intelligente, on peut ensuite la prêter à Dieu, ou à une autre cause selon nos réflexions, mais le FAIT est qu'il y a bien une intelligence à l'origine de l'existence de l'univers, parce que cet univers permet justement à l'intelligence d'éclore. On ne peut pas obtenir quelque chose d'intelligent à partir de quelque chose d'idiot ou d'insensé. Penser cela est contraire à la logique la plus basique. Le principe même du "transcendantal" est qu'il est quoiqu'il arrive en dehors de tout ce à quoi nous avons accès, mais ce à quoi nous avons accès nous permet tout de même d'y accéder, d'une façon ou d'une autre. Transcender la logique, transcender la matérialité, c'est chercher la cause première de toutes ces choses, qui ne peut pas être "inférieure" à ses conséquences. En transcendant même le principe de causalité, on abouti inévitablement à l'Absolu, qui est aussi appelé Dieu, et qui est une explication très élégante quant à l'origine du monde et qui explique pourquoi il fonctionne aussi intelligemment et parfaitement (parfaitement, parce que nous savons qu'en changeant ne serait-ce qu'un paramètre d'une valeur infinitésimale, rien ne fonctionnerait). Ceux qui touchent par leur Esprit la Perfection savent que le hasard n'existe pas, mais aussi qu'il ne pourrait même pas expliquer l'ordre du monde, parce que le "hasard" ne pourrait mener qu'à un ordre ponctuel (peut-être avec une infini "chance"), mais non à un ordre global comme c'est le cas pour tout ce qui compose l'univers ! Les galaxies, les systèmes stellaires, les planètes, les éléments naturels, la vie, l'esprit, l'intelligence, tout cela, ne peut pas être "l'oeuvre" de quelque chose d'idiot comme "le hasard". Mais je comprend que de nombreuses personnes refusent encore l'idée d'une intelligence préalable à l'existence de l'univers. Cela dépasse leur entendement, mais surtout, cela submerge leur égo d'une sorte de crainte, du rejet même de ce qui pourrait lui être "supérieur". Alors certains préfèrent se dire, plutôt que de eux-mêmes se considérer "supérieurs", qu'en fait il n'y a pas de supériorité, mais qu'il n'y a "rien", que tout est néant à l'origine et que tout retourne au néant également : solution de facilité de l'esprit faible qui ne veut pas entendre les vérités.
  8. Immateriel

    À partir de Rien.

    C'est comme toute chose. Ce n'est qu'à partir du moment où une chose vient à l'existence qu'on peut en déduire les propriétés, tout comme ce n'est qu'à partir de la publication d'un livre qu'on peut en analyser le contenu. Cette loi de la thermodynamique tend à prouver à mes yeux qu'il y a bien eu CREATION, parce que justement elle démontre qu'on ne peut pas expliquer de manière scientifique ou purement logique, en se basant sur nos compréhensions matérielles du monde, la création. Les "lois" que nous approximons avec nos compréhensions, et grâce à nos calculs sur la matérialité, tendent à coller à la logique universelle sous-jacente, et existante dans la "réalité" bien avant même que nous, petits humains que nous sommes, n'ayons même pu développer le principe même de "logique". Ce ne sont pas les lois qui "dictent" comment l'univers fonctionne. L'univers "fonctionne" parce que chacun de ses éléments est en harmonie avec son environnement et réagit selon sa nature à celui-ci. C'est de ces réactions que nous extrapolons les lois, mais cela prouve bien tout de même, qu'à la base, chaque élément était défini (et selon moi crée) d'une manière précise (et selon moi intelligente) pour que les combinaisons se fassent, et jusqu'à permettre que la vie en émerge !
  9. C'est exactement mon opinion Aucun sondage n'est fiable, parce qu'ils ne sont que des approximations plus ou moins grossières de la vérité. En l'occurence, 952 personnes, c'est une approximation extrêmement grossière de la population française, et lorsque tu dis qu'on "peut extrapoler à la population française les réponses de ce sondage", je dis oui, on peut extrapoler aussi avec deux votes si on va par là (d'ailleurs, si on se base sur le système politique, on pourrait extrapoler en prenant 1 personne par parti lol, comme quoi aussi ce système politique est bidon), on peut TOUJOURS extrapoler, mais avec une fiabilité plus ou moins élevée, en proportion à l'échantillon sur lequel on base cette extrapolation. Puis tu dis "on ne peut pas interroger 20 000 000 de personnes", pourtant c'est bien ce qu'on fait, chaque année, avec les impots par exemple, et ce qu'on fait aussi indirectement chaque jour, avec la télévision et l'audimat :smile2: Ne vous laissez pas manipuler
  10. Yardas je ne critique pas les calculs statistiques. Avec 952 votes, on peut facilement calculer des pourcentages. Ma réflexion se porte plus sur la légitimité d'un tel sondage quant à représenter de manière fiable la totalité des français. On nous balance dans les gros titres : "78% des français", et c'est ça que je trouve regrettable, parce que les personnes qui ne se renseignent pas suffisamment prênent cette information et l'intègrent comme une vérité. Or ce n'est qu'une extrapolation extrêmement grossière. Aucune étude scientifique ne pourrait se baser sur un échantillon de 0.002% pour déterminer une loi ou faire une quelconque affirmation. Il faut AU MOINS 50% des données, en toute logique, pour pouvoir déceler une "règle générale", et encore, ce n'est qu'à partir de ce chiffre que la probabilité de fiabilité augmente. Bien entendu, avec 100% des données, on est dans la certitude absolue. Les sondages se basent sur le principe que les personnes sélectionnées sont représentatives des "classes" de la société. Parmi ces 1000 personnes, il va y avoir un boucher, un boulanger, un maçon, des femmes des hommes, des ados, etc. Mais si on regarde bien, 952 personnes sensées représenter un peuple de 40 millions d'actifs (et encore j'ai été léger sur ce chiffre qui peut être bien plus) c'est comme si chaque personne portait parole d'approximativement 42000 personnes ! Aucune personne ne peut prétendre donner un avis de manière légère pour un sondage, en sachant que derrière son opinion sera considérée comme représentative d'un ensemble de 42000 personnes ! C'est insensé. Il faut que chacun de nous comprenne que ces sondages ne servent qu'à une chose : orienter l'opinion publique. Ils ne disent pas non plus combien de sondages ont étés effectués, et avec quelles questions, qui n'ont PAS été publiés, parce qu'ils ne correspondaient pas à l'information (si on peut utiliser ce terme) qu'ils souhaitent transmettre aux masses. C'est à chacun de nous d'informer nos proches de toutes ces manipulations médiatiques et politiques. Que chacun sache la vérité des chiffres, que chacun en déduise ce qu'il souhaite : personnellement, j'en ai déduis qu'il s'agit d'une vaste manipulation de masse.
  11. Les statistiques qui s'appliquent à un échantillon de 0.002% de l'objet de l'étude sont au mieux de l'extrapolation extrêmement abusive, mais en réalité, c'est de la manipulation :smile2: Avec internet il est possible de faire des véritables statistiques portant sur une bien plus grande quantité de personnes, et je pense qu'on constaterait des écarts très significatifs par rapport à ces sondages effectués essentiellement pour endoctriner le peuple à des fausses vérités sur eux-mêmes.
  12. Immateriel

    À partir de Rien.

    Ceux qui croient que l'univers est issu de "rien" (ou du néant, pour certains) devraient observer ces faits que la simple intelligence permet de comprendre : - ce "rien" était déjà quelque chose, parce qu'il y existait au moins la potentialité de l'existence. - ce "rien" était déjà régit par des lois, parce que sinon celles que nous constatons dans l'univers seraient apparues par "magie" - ce "rien" connaissait déjà les mathématiques, parce que tout ce qui a suivit peut être décrit mathématiquement ^^ etc, etc
  13. Avez-vous remarqué un détail amusant ? Source : http://www.lexpress.fr/education/voile-a-l-universite-le-haut-conseil-a-l-integration-prone-l-interdiction_1271398.html Nous remarquons qu'il s'agit de TOUS les signes et de TOUTES les tenues. Donc y compris la kippa (calotte que portent les juifs) ou la croix chrétienne en pendentif. Cependant, voici les titres des informations de certains journaux : - L'Express : Vers l'interdiction du port du voile à l'université? - Rue89 : Interdire le voile à l'université : le Haut conseil à l'intégration se trompe - France Info : Le Haut Conseil à l'intégration propose d'interdire le port du voile à l'université - Le Monde : Le port du voile à l'université remis en question - Le Figaro : Un rapport officiel préconise l'interdiction du voile à l'université Souriez, vous êtes endoctrinés ! :smile2: Ensuite, on lit ceci : Evidemment, il est juif, il ne dira pas la même chose de la kippa ! A mon avis, cette histoire est encore une tentative d'entretenir les discussions entre nous, exactement comme l'était le sujet du mariage pour tous, afin que nous débattions entre nous, que nous nous confrontions, et ainsi, que la pillule qu'on nous force à avaler (qui est celle de l'acceptation du système globale, politique, financier, etc) passe mieux. Ces informations sont des doses de tranquilisant pour les masses, distillées par les médias. Ne vous laissez pas manipuler Frères et Soeurs ! J'ai failli oublier un détail important : aujourd'hui est apparue le résultat d'un "sondage IFOP" : 78% des français sont contre le port du voile à l'université ! Quand on lit bien, ce sondage (soit-disant effectué en ligne, je me marre) a été effectué sur... tenez vous bien... 952 personnes. Si on compte grosso-modo que la population active française est de 40 millions, 952 personnes ça représente... 0.002% ! Ils auraient du préciser ceci : 0.002% des français sont contre le port du voile à l'université ! Auraient-ils osé en faire la une comme ils le font aujourd'hui ?
  14. Immateriel

    Vérité Absolue

    L'Absolu est plutôt une pente ascendante selon moi, qui permet de comprendre le sens même de l'Existence.
  15. Immateriel

    Vérité Absolue

    L'Absolu existe en dehors de notre capacité à le penser, l'Existence Est et cela depuis bien avant la naissance du premier mammifère :smile2:
  16. Pas porteur, juste humble canal, parce que mon ego est très transparent (pas encore Parfaitement, si c'est possible) à la Lumière :) Je ne compte pas stopper le flux de mes remarques, que je continuerais à faire lorsque je l'estimerais judicieux. Si les arguments que je poste, en toute courtoisie, dérangent, ce ne sera que par des contre-arguments qu'ils pourront être rejetés, si les personnes à qui j'ai à faire sont tolérantes et respectueuses, mais par dessus tout, honnêtes.
  17. Mais je ne surestime rien, je suis conscient d'être un humain comme un autre, et conscient d'être comme n'importe quel autre être vivant, juste ayant la volonté de faire avancer nos opinions, tous ensemble. Pourquoi parles-tu de capacités ? Chacun de nous est aussi important qu'un autre à mes yeux, et si nous souhaitons que le changement de l'humanité nous soit favorable à tous, il est de notre devoir de parler Vrai le plus possible, dans le respect du raisonnement, sans imposer un quelconque dogme, en restant le plus logique possible. N'y vois aucune prétention là-dedans, au contraire, si je livre ces idées sur l'Absolu, c'est bien parce que je pense que ça peut mener à une compréhension plus globale du Tout, dans tous les domaines, y compris en science donc. Quoiqu'il en soit, je considère que toute forme de vie est investie par l'Être à sa naissance, et en période d'inconscience de l'enfant, en ce qui concerne l'humain, le cerveau copie comme un miroir tout ce qu'il reçoit, jusqu'à ce que la conscience de Soi se fasse, et alors deux "mentaux" se superposent, celui généré par le cerveau (l'inconscient) lui-même et le corps, ainsi que celui de l'Être. A ce moment là, souvent, l'ego fait écran à la Lumière de l'Être, à cause du fait que la société n'est pas du tout Lumineuse, et alors le miroir ne se fait pas dans l'autre sens. Commence alors la vie de conscience, chemin que chacun de nous entreprend pour se souvenir Qui Il Est.
  18. J'ai bien dit, chacun de nous, même toi :)
  19. Le Tout n'a pas d'origine. Il Est. L'univers est une de ses manifestations, et chacun de nous est une Conscience de l'Être née au sein de cette manifestation. Ce qui régit le développement au sein de cette manifestation est le Changement, l'Intelligence, qui est la composante Créatrice et Motrice insufflée dans l'univers, qui associée au Changement crée les possibles, les Êtres qui s'incarnent dans les formes de vies possibles qui le compose et qui sont tous porteurs de Lumière (sauf qu'en ce qui concerne l'humain, la "conscience de soi" est tardive, et donc chaque Être de Lumière se retrouve confronté à son inconscient d'enfant qui souvent fait écran avec la Vérité à cause du dogme matérialiste).
  20. Le temps, c'est la mesure du mouvement, plus précisément des vibrations. Les vibrations sont forcément relatives. Mais elles se superposent les unes aux autres au point que bien qu'on pourrait les croire séparées elles ne le sont pas, elles ne le peuvent pas. Soit elles sont en résonance harmonieuse avec le monde dans sa globalité ou pas. Chacun de nous est un Être qui émet une vibration, qui s'exprime, qui se manifeste au travers de notre corps, de nos actes, de nos paroles et de nos pensées, mais au delà de ça, chacun de nous est Un dans l'Absolu, l'Être qui guide l'ego, celui qui Sait, celui qui ne fait aucune différence entre un Être et un "autre" Être parce qu'il Sait qu'ils sont Frères, indépendamment de leur genre. C'est une compréhension qui va au delà des apparences, au delà du principe de séparation même.
  21. Tout ne pré-existe pas. Seul l'Absolu Existe, et le reste sont des possibles, qui s'actualisent en temps réel en suivant "la Logique du monde" ou en suivant "l'influence des Êtres sur le monde". Il n'y a pas de notion de "pré" ou de "post" là-dedans, le temps ne concerne que ce qui est en mouvement, pas ce qui est Absolu.
  22. Loopy, quelle que soit la logique que tu emploieras pour démontrer qu'à partir de 0 on peut obtenir "autre chose", pour que cela soit possible "à partir du néant", il faudrait déjà que cette logique existe, que ce 0 existe, que la mise en puissance existe, etc, car sinon, tu ne pourrais même pas envisager que quoique ce soit se manifeste de cette supposée "inexistence originelle" qui n'aurait pu être qu'inféconde car vide de sens, vide de tout.
  23. Immateriel

    Vérité Absolue

    Déjà, plusieurs remarques au sujet de ces affirmations. 1) Je commence par une petite remarque : Pourquoi parler de "merveilleux" et de "réel", en les opposant ? Le réel est merveilleux, suffit de regarder autour de soi pour le comprendre :smile2: 2) Tu parles "du père Noël" pour après, tenter de le définir comme un objet ("il nous faudrait nous interroger sur la réalité de l'objet "Le père Noël"" selon tes propos). Tout d'abord, le père Noël n'est pas un objet, c'est un être imaginaire. Il est certain que si pour toi, tous les êtres, y compris les êtres imaginaires, sont "réels ou non", "existent ou pas", selon qu'ils sont réductibles à un objet ou pas, et bien tu déclares ouvertement, par une telle pensée, que "tout ce qui est imaginaire n'existe pas", ou bien que "tout ce qui est imaginaire n'est pas réel". Et pourtant, si, c'est bien réel, nous l'expérimentons tous les jours. 3) Ta logique est fausse au final, parce que tu tends à réduire ce que tu définies comme étant réel à ce qui est mesurable, à ce qui est tangible (ce que tu appelles un "objet"). Pour toi, tout ce qui est "invisible", "abstrait", n'est pas réel, et tu appelles cela "le merveilleux". En gros, dans ta tête, tu crées donc une séparation entre deux choses réelles, pour classer une partie d'entre elles (les choses non manifestées, intangibles, incorporelles, immatérielles) dans le "non-réel" que tu appelles "merveilleux". Rends-toi compte de cela, et tu comprendras que cette démarche est déjà illogique en soi. 4) Selon ce que j'ai expliqué plus haut, chacun de nous est un Être qui manipule de l'information avant tout. Le père Noël en tant qu'information existe bel et bien, nous avons même une image pour nous le représenter. Nier son existence, c'est rendre irréel ce qui est bel et bien réel. Dans ce sens, dire à un enfant "le père Noël n'existe pas" est un mensonge, une graine d'illogisme plantée dans son inconscient, qui plus tard pourrait même le mener à avoir une logique biaisée. La bonne démarche consiste à dire à l'enfant : "le père Noël existe, c'est un être du monde imaginaire, et personne pour l'instant n'a pu démontré qu'il n'existait pas en chair et en os" Cela est la simple vérité, que vous y croyez ou non et dire cela à un enfant, c'est respecter la logique, l'ouvrir au doute tout en lui permettant également de saisir la différence entre ce qui est imaginaire et ce qui ne l'est pas, puis finalement lui montrer que même ainsi, il ne faut jamais fermer la porte à une éventualité, aussi improbable soit-elle, parce que sinon on devient dogmatique et notre représentation du monde devient monochrome. Si tu écris "cette phrase n'existe pas", tu écris une fausse proposition, parce qu'elle se contredit elle-même. En gros, ainsi tu introduis volontairement une erreur de logique pour prouver que ce qui est exposé est illogique, mais cette démarche est vouée à l'échec dès ses prémices. Ensuite, tu parles "d'une existence réelle en dehors de l'esprit", mais donc pour toi, l'esprit n'est pas réel, ce qu'il éprouve non plus ? les idées ne sont pas réelles ? les concepts non plus ? Je pense que tout est réel, d'une façon ou d'une autre, cela me conduit à considérer l'invisible, l'intangible ou l'immatériel comme aussi réels que l'énergie qui compose le monde matériel, et je trouve cela parfaitement logique, je ne vois pas pourquoi je placerais des choses réelles, sous pretexte qu'on ne peut pas les mesurer ou les peser, sous une étiquette "d'irréalité" ou de "merveilleux", un autre mot pour dire "mystique", voire même, dans l'esprit de certains, "religieux".
  24. Il est déjà illogique de penser que quoique ce soit puisse "émerger du néant". Je ne comprend pas que certaines personnes trouvent cela logique, et à mon avis, elles savent pertinemment au fond d'elles-même que c'est illogique, mais se bornent à camper sur cette position, parce que c'est ce qui correspond le plus au dogme qu'ils affectionnent le plus, ou bien qu'ils admettent comme le plus rationnel objectivement parlant, et ne souhaitent pas exposer leur avis subjectif, leur véritable représentation du monde, de peur de se couvrir de ridicule auprès "des autres scientifiques matérialistes" qui verraient ça d'un mauvais oeil. C'est comme si à partir du nombre 0, ces personnes prétendaient qu'il est possible que tous les autres nombres surgissent avec des additions et des multiplications, alors que déjà c'est logiquement impossible (0+0=0 et 0*0=0), mais qu'en plus il n'y a ni 0, ni multiplication, ni addition, c'est l'absence de toute existence, l'absence de possible, l'absence de possibilité, l'absence de tout, voila la définition du néant. Alors il faudra qu'ils cessent de venir avec des idées aussi saugrenues que Wipe : "si rien n'existe, rien ne peut empecher l'Univers d'émerger" (affirmation fausse, parce que si rien n'existe, la "possibilité" que quelque chose émerge n'existe pas non plus) ou encore Yardas : "Il n'y avait pas une infinité de possibilités au début puisqu'il n'y avait rien." (affirmation fausse également, parce que si "au début" il n'y avait rien, rien n'aurait existé, pas même _une seule_ possibilité). La seule façon de concevoir l'origine du monde est en admettant qu'elle ne peut pas être le néant, et en comprenant que malgré qu'il est possible qu'à l'origine il y ait eut un "rien" _matériel_, cela n'implique pas forcément qu'il y avait un "rien" _immatériel_ (ce dernier, contenant les "lois" et tout ce qu'il est nécessaire pour l'Existence). Les matérialistes tendent à réduire tout ce qui existe à des phénomènes matériels, et n'admettent pas la possibilité, par manque de preuve disent-ils, de l'immatérialité : ils se croient rationnels en faisant cela, et pourtant, ils utilisent les mathématiques ou la logique (immatérielles) pour comprendre les lois de l'univers (immatérielles également) avec leur conscience (immatérielle) et leur pensée (immatérielle), et pourtant, ils tombent depuis bien trop longtemps maintenant, dans le réductionnisme matérialiste. Une fois que cette étape sera franchie par l'humanité tout sera plus clair pour tous, nous aurons tous franchis le palier qui consiste à considérer uniquement l'aspect matériel des choses sans s'intéresser à ce qui se passe sur un plan plus "abstrait" en parallèle, cesser de croire que le monde peut se résumer à un mécanisme et que tout y est mécanique et matériel (sans même admettre que pour qu'un mécanisme fonctionne, il faut des lois, des règles préalables à sa création, sinon, tout serait inerte, rien ne pourrait interagir, et ce sont forcément des lois, parce qu'elles sont valables partout, on ne constate pas deux électrons différents dans la nature, ils se comportent tous de la même façon, c'est qu'il y a bien une "trame intelligente" derrière l'Existence du monde). Ce n'est pas la peine pour cela de "croire en Dieu", cela est une position personnelle que chacun est libre de prendre ou pas. Mais là, il s'agit simplement de constater que le "plan matériel" ne suffit pas, et n'a jamais suffit, à décrire tout ce qui existe dans le monde, et d'enfin cesser de s'obstiner à tout voir comme le résultat du hasard, de l'entropie, du néant, etc.
  25. Immateriel

    Vérité Absolue

    Le monde n'est pas qu'information, même si "pour nous", c'est le cas. Le monde est aussi composé d'un mécanisme logique, qui permet à l'information de circuler, qui permet aux êtres informationnels de s'incarner pour vivre des expériences qui ont du sens. Le mécanisme n'a pas de sens à proprement parler, si ce n'est "permettre au sens de se développer, au travers des expériences que vivront les consciences". Notre problème, c'est que nous attachons trop d'importance au mécanisme, et trop peu au sens. Nous pensons que le sens se déduit du mécanisme, mais c'est l'inverse. Nous pensons que seul le mécanisme existe, mais sans le sens, ce mécanisme ne pourrait pas exister. Alors en effet, pour nous, seule l'information compte. Quand nous regardons un écran, cela ne nous intéresse pas de savoir à quel voltage chaque pixel est alimenté, ni même dans le détail d'énumérer chaque pixel selon sa couleur, ce qui nous intéresse c'est le sens de ce que nous voyons, parce que notre conscience, en tant que réceptacle de l'information permet à l'être informationnel que nous sommes de vivre l'expérience de la vie. La Vérité Absolue, c'est donc comprendre, au final, qu'il y a le Sens, l'Intelligence, la Logique, l'Être, qui Existent, parce que l'Information s'organise selon des catégories chacune utile et distincte, nécessaires à la Créativité. Nous découvrons à chaque instant quelque chose qui existe en puissance dans le monde, qui a été découvert au travers de la rencontre de l'Intelligence et de l'Être de celui qui découvre, c'est ainsi que la Créativité se manifeste, et une oeuvre d'art n'échappe pas à ce schéma, une oeuvre d'art l'est parce qu'elle est imprégnée d'Intelligence, de Beauté, etc.
×