Aller au contenu

prisca*

Membre
  • Contenus

    107
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de prisca*

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. prisca*

    Les proverbes

    Déjà, oui absolument, la terre n'est pas plate et le Coran d'ailleurs ne dit pas qu'elle le soit.
  2. prisca*

    Apôtre Paul

    Bien ton tableau à main levé, très explicite. Quand bien même l'homme est un animal, lui l'homme est doté d'un esprit et l'animal non. L'esprit c'est la conscience, mais la conscience pour dire la pensée, pas "avoir conscience" comme les animaux ont conscience du danger ou d'autre chose. L'homme pense donc il est, il existe, et la chair putrescible ne l'arrête pas en chemin, son esprit existe toujours, ce n'est pas pour rien que certains font des expériences hors du corps, pour toucher du doigt qu'ils existent malgré qu'ils ne soient pas dans leur corps. Les animaux ont des schémas à suivre, ils ne prennent pour ainsi dire pas d'initiative, et même si nous voyons des chats qui ont des réactions inattendues, comme se jeter au sol lorsque le maitre mime un coup de feu en pointant son doigt comme une arme, le chat ne sait pas ce qu'est une arme, un coup de feu, la douleur de l'impact, il a appris à le faire, il a suivi un schéma d'apprentissage. Il y a bien une différence entre l'animal basique et nous sinon nous aurions du souci à nous faire. Quant à la station debout pour les humains, elle ne provoque pas un handicap du col de l'utérus, parce qu'il est prévu que la femme soit ainsi faite, Dieu a bien dit qu'elle accoucherait dans la douleur, donc c'était prévu qu'elle soit étroite, et le fait que le bébé marche plus tard c'est parce que c'est ainsi, le veau marche à la naissance car il faut qu'il fuit les prédateurs car le veau était dans nos campagnes du temps où il y a des loups, donc il ne faut pas s'éterniser sur place durant un an, sinon, adieu à la race des vaches.
  3. prisca*

    Les proverbes

    C'est intéressant ce que tu dis mais justement, les adorateurs de Satan se font passer pour des saints cependant, c'est l'inverse. Satan pêche dans les ténèbres parce qu'il a une âme obscure, mais il se cache dans la lumière pour passer inaperçu.
  4. Beaucoup d'entre vous ne le savent certainement pas, mais Constantin a fondé le catholicisme parce que Jésus s'est manifesté à lui.
  5. prisca*

    Apôtre Paul

    L'homosexualité chez les prêtres est un délit pour plusieurs raisons. Déjà parce que la Bible dit que c'est un délit, et c'est une raison suffisante pour un prêtre. Lévitique 18:22 Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination. Donc règle numéro 1 lorsqu'on est prêtre on écoute la Bible. Mais comme la Bible le dit, en fait un homme, quel qu'il soit, est animal et est dirigé par ses pulsions qui sont propres à l'animal. Sauf que la Bible dit que tout homme qui a souci d'honnêteté envers Dieu, honnêteté et respect, est désinhibé de tout ce qui a attrait à l'homme animal, il est changé, il est une autre personne, il devient un homme dont l'esprit a vivifié le corps. Sauf que les prêtres catholiques et orthodoxes n'ont pas franchi ce cap car le fond du problème est qu'ils ont menti sur la Bible. C'est Paul aux Romains 1 qui le dit. Donc comme les prêtres n'ont pas élevé Dieu en le respectant, Dieu ne les respecte pas et les a laissés à leurs sens réprouvés d'avoir des relations d'hommes avec les hommes. Par conséquent l'homosexualité dans l'église témoigne du mensonge qui règne au sein du Vatican.
  6. prisca*

    Les proverbes

    Si plusieurs personnes sont des adorateurs de Satan et paraissent des saints, on appelle ceux ci "des loups ravisseurs".
  7. prisca*

    Apôtre Paul

    Noble ou aristocratique, vous vous croyez encore sous l’ancien régime ? Aux USA l'église a été condamnée a payer des milliards de $ pour cause d'actes pédophiles (pauvre église si pauvres...), vous en voyez beaucoup des aristocrates aux USA ? C'est ce qu'ils disent, qu'ils sont issus de familles illustres pour la plupart, car l'aristocratie et la noblesse n'ont pas disparu, contrairement à ce que tu penses, il y a toujours des gens qui croient nous être supérieurs parce qu'ils sont "bien nés" et le catholicisme est le repaire des snobs tout le monde le sait, ils combattent avec virulence les "communistes" et même ils inventent des apparitions de Marie en lui faisant dire des messages que jamais elle n'a dit, comme l'apparition en Espagne, à Fatima, où Marie soi disant condamne la Russie communiste. Ce sont aussi des menteurs hormis qu'ils se croient au dessus des autres. Toutes les apparitions de Marie sont des canulars.
  8. prisca*

    Apôtre Paul

    Les pulsions sexuelles sont propres à l'animal et à l'homme oui. Pourquoi crois tu que les pédophiles agissent ? Ils sont poussés par une pulsion malsaine, et si nous voyons des animaux qui le font aussi, nous disons la même chose, que l'animal ne regarde pas de qui il abuse car il ne recherche que son plaisir.
  9. Si vous voulez pas tomber de la falaise comme les moutons de Panurge, il faut vous donner le temps de réfléchir. La foi et les œuvres sont indissociables, oui c'est ce que je pense. Mais la Bible toutefois dit bien que les oeuvres seules ne sauvent pas. Paul aux Ephésiens 2 - 8 Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. La Grâce nous sauve, le Pardon qui s'exerce au moyen de la foi, c à d que ceux qui ont la foi Dieu leur offre la Grâce du Salut et la foi ne vient pas de nous, c à d que la foi est un sentiment qui ne surgit pas selon notre propre volonté, c'est Dieu qui nous la donne la foi et comme le verset 9 le dit, ce ne sont pas les oeuvres qui nous sauvent sinon les hommes qui font des oeuvres pourraient se dire qu'ils ont droit au Paradis alors que non. Tout est dit en subtilité, mais quand bien même tout est à comprendre avec subtilité qu'il faut trancher dans l'interprétation. Trancher c'est dire aux athées : non vous ne pourrez pas aller au Paradis car il faut que Dieu vous donne la foi et vous sauve par la Grâce, ou vous gracie en quelque sorte pour dire vous disculpe des fautes et le moyen pour vous disculper c'est que Dieu vous donne la foi qui elle est donc un don de Dieu mais comment obtenir la foi don de Dieu lorsqu'on est athée ? Parce que la foi que Dieu donne émerge à partir du moment où la personne croit en JESUS comme le dit le verset ci après : Romains 1 16 Car je n'ai point honte de l'Evangile : c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, 17 parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit : Le juste vivra par la foi. Donc premièrement il faut croire en JESUS, ensuite Dieu donne la foi, ensuite la personne écoute JESUS et met en pratique sa Parole, ensuite Dieu accorde son Pardon et la personne peut espérer le Salut. Dans cet ordre là. Donc les athées n'ont pas droit à la Vie. Donc les Musulmans qui refusent de croire en la Crucifixion n'ont pas droit à la Vie. Mais en ce qui concerne l'économie du Salut selon les catholiques, il y a une anomalie à mes yeux. Le Sang versé de JESUS réconcilie Dieu avec les hommes qui accorderait le Salut sans pour cela demander les oeuvres ni croire en JESUS. Puisqu'il est dit dans leur catéchèse que le Sang de JESUS sert de rachat ou rédemption, victime propitiatoire, victime qui expie les péchés à la place des hommes, ce raisonnement débouche à la conclusion : les hommes sont amnistiés. Je sais que les chrétiens ne le pensent pas car ils lisent comme nous lisons tous que le Salut s'obtient au mérite mais je m'en réfère moi à la doctrine, à l'enseignement, et non pas à ce que chacun croit. La doctrine explique la Crucifixion de JESUS comment étant une offrande la plus agréable qui soit, un Sang pur, comme Hébreux 9 le dit, pour substitution du péché d'Adam . C'est une compensation pure et simple : Adam a péché, JESUS vient ôter ce péché d'Adam et les gens sont comme avant le péché d'Adam, "purs" comme vous le pensez cependant car pour moi Adam avant le péché de désobéissance n'était pas pur. Mais vous vous dites qu'Adam est saint, et dès qu'il pèche il ne l'est plus, donc il faut retrouver cette sainteté d'avant la désobéissance, et le Sang de JESUS agit comme pour laver la faute. Comment penser que Dieu puisse ne serait ce que penser que le Sang de JESUS peut lui apporter une satisfaction pour supprimer le libre arbitre ? Le péché d'Adam quel est il ? Facile, Adam est guidé par Dieu, sur terre, c'est un Eden car Dieu éloigne d'Adam tous les dangers, les animaux ne sont pas à craindre car Dieu les rend dociles, Adam doit pouvoir vivre paisiblement pour apprendre paisiblement, sortir de sa primitivité, et évoluer. Le but est qu'Adam évolue, qu'il apprenne, qu'il sache à travers Dieu les bons gestes et les gestes à éviter pour ne pas pécher, donc Adam avant la désobéissance vit éternellement car il ne pèche jamais, et c'est normal qu'il ne pèche jamais, Dieu l'éduque et Adam l'écoute. Au fur et à mesure de son évolution, Adam prend de l'assurance, s'organise, il est au stade de l'agriculture et de l'élevage, donc il n'est plus primitif comme à son apparition, puisque son fils Abel offre à Dieu un jeune animal dans sa graisse et Cain offre de sa récolte à Dieu. A ce moment là Adam décide d'interrompre les liens d'avec Dieu en décidant de faire ses propres choix. Naissance du libre arbitre. Dès lors il mourra, car il fera les mauvais choix qui l'éloigneront de la Vie à laquelle il ne peut pas être sûr d'avoir droit, car mourir c'est spirituellement bien sûr, car les hommes ont toujours été portés jusqu'au décès, nous sommes sur terre et la terre est régie par la vie, et la mort. Donc puisqu'Adam maintenant doit faire son affaire personnelle pour ne pas pécher puisqu'il refuse désormais d'écouter Dieu, il l'a verbalisé en cueillant le fruit de l'Arbre qui est la Connaissance de toutes choses, il va inévitablement "mourir spirituellement" puisque 7 générations plus tard Dieu qui n'accepte pas ses choix met un terme à son existence en provoquant le Déluge. Le Déluge est comme un baptême cependant, car Adam reprend son chemin de vie, mais tout repart avec des nouvelles dispositions, Noé est un homme intègre, une nouvelle humanité est plus prometteuse, et Melchisédeck vient à visiter Abraham pour lui donner la foi et les oeuvres. Abraham ne se fait pas écouter, Dieu revient vers Adam par Melchisédeck mais toujours Adam refuse de suivre les consignes de Dieu pour évoluer. Dieu entreprend par les Juifs d'instaurer les Lois ce qui permet aux oeuvres de bien se réaliser, déjà, ensuite pour la foi, ce sera plus tard avec JESUS. Donc si Adam a refusé d'écouter Dieu, Dieu insiste auprès d'Adam pour lui dire encore et encore "écoute moi" car tu ne peux aller au Paradis que si tu écoutes mes préceptes, car tu ne peux grandir que si tu te nourris de ma Parole, tu es obligé de suivre un cursus, une évolution qui te donne accès à ta resurrection définitive pour le Ciel, c'est dans l'ordre des choses. JESUS vient pour donner Parole de Dieu éducative mais pour que la Parole de Dieu parvienne à Adam, il faut qu'Adam puisse en avoir accès. Le Sacrifice de JESUS ouvre une brèche dans Rome qui elle refuse de donner l'accessiblité aux tous jeunes Chrétiens à la Parole de Dieu, donc les Chrétiens meurent et n'ont pas le pouvoir d'évangéliser, ils restent toujours en nombres réduits, ils ne peuvent pas s'assembler dans des églises, ils ne peuvent pas précher et convaincre et étudier et comprendre, il n'y a pas de prêtres car ils sont interdits, les évêques sont tour à tour pourchassés pour certains et tués, ils restent toutefois actifs en dehors de Rome dans les contrées où ils se pensent hors de danger, enfin l'évangélisation est quasi impossible, et puis même si elle existe, elle doit être dite avec parcimonie toujours en ayant en tête qu'il ne faut pas outrager les empereurs tellement hostiles à ce nouveau Dieu JESUS qui semble tout à fait faire de l'ombre à leurs dieux paiens Jupiter etc qui semblent être des Dieu de seconde zone eu égard aux miracles que JESUS a fait. L'empire de Rome tient son pouvoir surtout parce qu'il est d'une caste supérieur grâce aux dieux dont le peuple croit qu'ils ont choisi les augustes et les césars et que ces empereurs ont des pouvoirs justement parce que les dieux leur en accorde. Dès lors il y a le nouveau Dieu JESUS Fils de Dieu unique en plus et bien plus grand que tous les dieux réunis, les empereurs sentent le danger et que le peuple s'éloigne d'eux pour rejoindre cette révolution de l'ordre du culte et de l'ordre de la politique. Constantin a reçu coup de pouce par Dieu pour avoir l'intention lui de trouver un moyen de contourner ce qui était pour Rome un danger, il s'allie avec JESUS au lieu de le combattre. N'oublions pas que Rome fut détruite par le feu par Néron qui ne pouvait plus supporter les chrétiens au point de mettre le feu et il devint fou et se suicida.
  10. Le pape est un détonateur, il peut déclencher les hostilités à tous moments, il est pire qu'un président, le bouton rouge lui il l'actionne à tous les instants. Lorsqu'il dit dans une homélie ce que je mets là en bas, le pape n'a pas froid aux yeux, et quand Jésus va lui tomber dessus, ça va faire mal. «N’ayons pas peur de contempler la croix comme un moment de défaite, d’échec. Paul, quand il fait sa réflexion sur le mystère de Jésus-Christ, il nous dit des choses fortes, il nous dit que Jésus s’est vidé, s’est annihilé, s’est fait péché jusqu’à la fin, qu’il a assumé tout notre péché, tout le péché du monde : c’était une “serpillère”, un condamné. Paul n’avait pas peur de faire voir cette défaite et ceci peut illuminer un peu nos mauvais moments, nos moments de défaite, car la croix est aussi un signe de victoire pour nous les chrétiens.»
  11. prisca*

    Les proverbes

    Proverbe de la bible : "27 Celui qui creuse une fosse y tombe, Et la pierre revient sur celui qui la roule." Me fait penser à : on creuse sa tombe avec ses dents (en disant qu'en mangeant trop on peut mourir) et me fait penser à : le retour du baton ou le retour du boomerang si on est en Australie Ou à vouloir les yeux plus gros que le ventre, en lisant que la pierre revient sur celui qui la roule, c à d avoir des projets qui sont irréalisables.
  12. Déjà, le pape est un blasphémateur car "pape" vient de "papa" Du latin ecclésiastique papa, du grec πάππας pappas (« pape »). Ce mot n’était, à l’origine, qu’une appellation d’affection respectueuse, celle que l’enfant donne à son père (« papa »). Devenu le titre d’honneur des évêques (IIIe siècle), il s’est spécialisé à partir du VIe siècle à l’évêque de Rome pour finir par lui être réservé exclusivement (IXe siècle), car l’évêque de Rome avait fini par acquérir une primauté incontestable, devenant le chef suprême de toute l’Église. Et Jésus a dit : Matthieu 23 : 9 Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.
  13. prisca*

    Explication de texte

    Oui tout à fait, et eu égard à son statut, il est un pape, il doit savoir que la science religieuse n'est pas innée, et qu'il a un devoir d'évangélisation qui commence à vouloir se fondre déjà dans l'esprit de la communauté qui l'écoute. S'adapter aux gens si tu préfères comme nous nous pourrions le faire, nous savons le faire, nous mesurons nos paroles tout dépend qui nous écoute. Les communistes sont régis par des tsars puis ensuite des présidents et le mot d'ordre est de se faire petits voire invisibles car chacun doit ressembler à l'autre, non pas dans l'opulence et là on aurait pu dire que c'est du vrai communisme, donner aux gens l'absence de soucis financiers et une demeure à la hauteur de la dignité, non, car à cette époque là, c'est de l'esclavagisme, le goulag, le travail forcé, et le salaire est de misère, donc lorsqu'un pape sait à quel traitement ils sont voués les communistes, il devrait être compatissant, et dire qu'il comprend que le communiste ne peut pas partager puisque déjà ce qu'il possède c'est RIEN. Donc un pape doit se mettre au niveau des gens qui l'écoutent, mais là le pape condamne les communistes, il dit d'eux qu'ils sont le diable, il est indigne de DIEU. Relativement à la place qu'il occupe, il est passible d'enfer. C'est pour cela que dans la Bible nous savons que les gens diaboliques et bien ce sont les prêtres eux mêmes. Ils ont un comportement impropre eu égard à la mission qui leur est confiée. La Bible dit qu'à tout homme le blasphème est pardonné mais le blasphème contre l'Esprit Saint lui n'est jamais pardonné et les gens qui le commettent méritent l'enfer. Le blasphème contre l'Esprit Saint c'est le péché fait par des hommes qui ont reçu l'Esprit Saint par le choix que Dieu fait sur certaines personnes, c'est ce que reçoivent les prêtres qui sont différents des autres hommes car à eux DIEU se manifeste afin de les pousser au sacerdoce et Dieu leur dit en leur for intérieure comment ils doivent éduquer les gens dans la foi. Comme ils sont les représentants de Dieu sur terre, la Bible dit qu'il leur est interdit de pécher sinon c'est comme si tout l'investissement de Jésus sur la Croix n'a servi à rien. Comme nous avons la preuve qu'ils ont péché en étant des pédophiles, eu égard, ou relativement à ce qu'ils sont, à savoir des représentants du culte, ils ont sali Jésus, l'église n'est plus conforme, elle a fait rentrer la mort en elle, et c'est pour cela que l'apocalypse parle de "la prostituée" car Jésus n'en veut pas d'une épouse infidèle, dont les membres du corpus Christi ont osé touché à des enfants, et à côté de cela, les gens en sont conscients, et s'ils voient que même des prêtres sont ignobles, les gens se disent qu'en fait la religion ne sert à rien puisque même les prêtres qui devraient se montrer des saints, sont pire qu'à vomir. 1 Corinthiens 6:15 "Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d'une prostituée ? Loin de là !" Donc d'ores et déjà nous savons qui sont les adeptes de Satan : les prêtres catholiques et orthodoxes. L'attitude des prêtres catholiques et orthodoxes illustre bien l'explication du texte que j'ai faite plus haut : Ce paradoxe, cette antinomie illustre bien le relativisme culturel. Combien les gens ont évolué grâce à une éducation dans la morale, les moeurs, la religion, qu'ils doivent montrer de l'éducation, et s'ils ne montrent aucune éducation et surtout là la Loi de Jésus à savoir "tu aimeras ton prochain comme toi même" puisqu'ils sont éduqués religieusement, en montrant de l'hostilité à des gens qui ne connaissent ni les Lois, ni la foi, ils sont pire que des gens qui n'ont jamais été éduqués, ils se placent en deça des indigènes relativement, proportionnellement à leur évolution culturelle.
  14. prisca*

    Explication de texte

    Pas à pas : L'attitude la plus ancienne consiste a répudier purement et simplement les formes culturelles: morales, religieuses, sociales, esthétiques, qui sont les plus éloignées de celles auxquelles nous nous identifions. « Habitudes de sauvages cela n'est pas de chez nous », « on ne devrait pas permettre cela », etc., La plus ancestrale attitude est de refuser la culture plus actuelle, cette culture actuelle est à l'opposée à celle que nous comparons des "sauvages". autant de réactions grossières qui traduisent ce même frisson, cette même répulsion, en présence de manières de vivre, de croire ou de penser qui nous sont étrangères. Ainsi l'Antiquité confondait-elle tout ce qui ne participait pas de la culture grecque (puis gréco-romaine) sous le même nom de barbare ; la civilisation occidentale a ensuite utilise le terme de sauvage dans le même sens. Cette attitude de repousser des cultures primitives est une attitude barbare Or derrière ces épithètes se dissimule un même jugement : on refuse d'admettre le fait même de la diversité culturelle ; on préfère rejeter hors de la culture, dans la nature, tout ce qui ne se conforme pas a la norme sous laquelle on vit. Dans les Grandes Antilles, quelques années après la découverte de l'Amérique, pendant que les Espagnols envoyaient des commissions d'enquête pour rechercher si les indigènes possédaient ou non une ame, ces derniers s'employaient a immerger des blancs prisonniers afin de vérifier par une surveillance prolongée si leur cadavre était ou non, sujet a la putréfaction. Derrière le dénigrement des gens modernes envers les gens plus primitifs se cache une même typologie de gens qui se ressemblent car refuser la diversité culturelle c'est refuser son auto critique de gens qui viendraient à juger notre propre culture en admettant qu'il y ait des gens à la culture différente que la nôtre, d'un rang supérieur qui nous jugeraient. Les espagnols par exemple allaient vérifier si les indigènes ont une âme, ce procédé est indigne car les espagnols savent pertinemment que les gens privés de Lois ou d'enseignement religieux monothéiste ne peuvent pas inventer ce qu'ils ignorent, à savoir que les Lois ne leur sont pas parvenus, et comme ils n'ont pas été éduqués, chercher chez eux l'absence de l'âme c'est chercher pour rien, juste pour déprécier des personnes qui n'en sont qu'à un stade où ils ont tout à apprendre. Et à l'inverse les indigènes à qui les blancs ont dit qu'ils ressuscitent, ont immergé les corps des blancs décédés pour voir si les corps étaient imputrescibles comme les blancs le leur ont dit. Car l'indigène écoute ce qu'on lui dit mais le blanc lui a dit ceci pour se sentir supérieur "nous nous serons incorruptibles" sans avoir pris la peine de dire aux indigènes de d'abord procéder par ordre : d'instaurer les Lois qui sont la Table des Lois de Moise au nombre de 10 Commandements déjà, et puis aborder puisqu'eux agissent "en bons chrétiens" les 613 Lois qui sont dans la Thora, car un chrétien est obéissant à l'Ancien Testament aussi. Cette anecdote illustre bien le paradoxe du relativisme culturel (que nous retrouverons ailleurs sous d'autres formes) : en refusant l'humanité a ceux qui apparaissent comme les plus "sauvages" ou " barbares " de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leurs attitudes typiques. Le barbare, c'est d'abord l'homme qui croit a la barbarie. Race et histoire, Levi-Strauss Ce paradoxe, cette antinomie illustre bien le relativisme culturel. Combien les gens ont évolué grâce à une éducation dans la morale, les moeurs, la religion, qu'ils doivent montrer de l'éducation, et s'ils ne montrent aucune éducation et surtout là la Loi de Jésus à savoir "tu aimeras ton prochain comme toi même" puisqu'ils sont éduqués religieusement, en montrant de l'hostilité à des gens qui ne connaissent ni les Lois, ni la foi, ils sont pire que des gens qui n'ont jamais été éduqués, ils se placent en deça des indigènes relativement, proportionnellement à leur évolution culturelle.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité