Aller au contenu
  • billets
    10
  • commentaire
    1
  • vues
    664

7


azad2B

125 vues

Longtemps après ces choses, Dieu mit Abraham à l’ épreuve il l’ appela. Abraham répondit : Me voici. Dieu dit : Prends ton fils, celui que tu aimes, Isaac et emmènes-la au pays de Morija et là, sur une des montagnes que je te montrerais, offres-le moi en holocauste. Le lendemain, de bon matin Abraham se leva, fit seller son âne et le chargea de bois pour l’ holocauste puis il emmena son fils Isaac et deux serviteurs pour l’endroit que lui avait indiqué Dieu et qui était fort éloigné. Après trois jours de voyage ils arrivèrent a l’endroit que Dieu avait choisi pour le sacrifice. Abraham dit aux serviteurs : Restez ici avec l’ane. Nous allons adorer l’ Eternel et nous reviendrons ensuite.Il chargea le bois sur les épaules d’ Isaac pris avec lui le feu et le couteau du sacrifice et tous deux gravirent la montagne. Isaac parla à son père : Mon père, je vois là le feu et le bois, mais je ne vois pas l’agneau du sacrifice. Abraham répondit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau pour l’ holocauste. Arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham éleva un autel, y rangea le bois, puis il lia Isaac et le fit monter sur l’autel par dessus le bois et pris le couteau pour égorger son fils.

Alors du Ciel l’Ange de Dieu l’ appela et lui cria : Abraham, Abraham. Et il répondit : Me voici. L’Ange dit : retire ta main de la gorge de l’enfant et ne lui fait rien car je sais maintenant que tu crains Dieu et que tu ne lui as pas refusé ton fils unique. Abraham, leva les yeux et vit un bélier prisonnier d’un arbuste dans les branches duquel ses cornes s’étaient emmêlées. Il prit le bélier et l’offrit à Dieu en holocauste à la place son fils. Ils retournèrent auprès des serviteurs.

Abraham demanda à l’un de ses serviteurs de partir en Mésopotamie avec de l’or, de l’argent, des bijoux et une dizaine de chameaux et d’y chercher une femme pour son fils Isaac.

Il lui demanda de choisir une femme qui serait selon lui, bonne, sage et serviable. Et aussi de ne pas emmener Isaac avec lui, car il voulait pour Isaac une femme respectable pour ses qualités plutôt que par sa beauté. Le serviteur s’en alla et arriva en Mésopotamie dans la ville de Nachor. Il fit reposer ses chameaux près d’une fontaine à l’ heure où les femmes viennent puiser de l’eau. Il invoqua Dieu et lui dit : Eternel, Dieu de mon maître Abraham, fais moi rencontrer celle que je suis venu chercher et use de bonté envers mon seigneur Abraham. Que la jeune fille qui viendra chercher de l’eau à qui je demanderai de m’en faire boire m’en offre en me disant : bois Etranger, l’eau de cette fontaine, bonne pour nous gens d’ici, l’est aussi pour les voyageurs qui viennent nous visiter. Il n’avait pas fini de prier Dieu que qu’apparut Rebecca sa cruche sur l’épaule. Elle emplit sa cruche et repartait vers sa demeure quand le serviteur l’ appela et lui dit : Laisse moi boire, je te prie un peu d’eau de ta cruche. Et Rebecca s’empressa de baisser sa cruche et de lui donner à boire. Puis elle empli plusieurs fois la cruche à la fontaine et donna à boire à tous les chameaux. Le voyageur la regarda avec étonnement puis il sorti un anneau et deux bracelets d’or et les lui offrit pour la remercier et il lui demanda : De qui es-tu la fille ? Dis le moi. Elle répondit : Je suis fille de Bethuel, fils de Milka qui est la femme de Nachor, le frère d’ Abraham. Elle lui dit encore, il y chez nous de la place et de la paille et du fourrage e abondance et de la place pour passer la nuit. Alors le voyageur se prosterna et remercia Dieu pour l’avoir conduit à la maison des frères d’ Abraham les frères de son seigneur. Là, le serviteur raconta son voyage et l’ordre qu’ Abraham lui avait donné et Betheul appela sa fille et lui dit : Veux-tu aller avec cet homme retrouver Isaac, fils d’ Abraham ? Et elle répondit : oui, je le veux.

Alors le serviteur emmena Rebecca qui monta sur les chameaux avec ses servantes, et ils partirent.

Isaac était parti méditer dans les champs quand il vit arriver au loin des chameaux. Rebecca leva aussi les yeux et vit Isaac, elle demande : qui est cet homme. Et le serviteur répondit : c’est Isaac le fils de mon seigneur. Alors elle pris son voile et en couvrit son visage. Ainsi Isaac, trouva femme.

Abraham prit encore une femme après la mort de Sara et il eut de nombreux enfants, puis, il mourut à l’age de cent soixante quinze ans après avoir donné toutes ses richesses à son fils Isaac.

Rebecca eut des jumeaux, le premier né fut nommé Esaü et le second, qui le tenait par le talon, fut Jacob. Ces enfants grandirent paisiblement, Esaü était un chasseur habile, tandis que Jacob fut un homme tranquille. Isaac aimait Esaü qui lui apportait du gibier, tandis que Rebecca aimait Jacob.

Un soir, Esaü revint de la chasse bredouille et Jacob avait préparé un plat de lentilles. Esaü, dit à son frère Jacob, donne moi, s’il te plaît un peu de tes lentilles, car je suis fatigué. Jacob lui dit alors : Vends-moi ton droit d’ aînesse et tu en auras. Esaü lit dit : A quoi bon, un droit d’aînesse si je meurs de faim, et il jura qu’il lui faisait don de ce droit. C’est ainsi qu’ Esaü méprisa le droit d’ aînesse.

Isaac, devenait vieux et ses yeux s’étaient affaiblis. Sentant venir la mort, il demanda à Esaü de partir chasser et de lui ramener du gibier qu’ils pourraient manger ensemble et ensuite il pourra bénir son fils et mourir.

Rebecca les avait entendu. Elle alla voir Jacob, et lui dit : Mon fils Jacob, écoute ma voix et voici l’ordre que je te donne : va chercher deux jeunes chevreaux, j’en ferai un plat comme ton père les aime et tu le porteras à Isaac afin qu’il te bénisse avant sa mort. Jacob, répondit : Mais mon frères est velu et je n’ai point de poils. Si mon père me touche, je passerai pour un menteur et sa bénédiction deviendra une malédiction dont j’aurais à souffrir… Rebecca lui dit : écoute seulement ma voix, va me chercher ces chevreaux. Ils firent cela et Rebecca donna le plat de chevreau qu’elle avait préparé à Jacob après l’avoir revêtu d’ habits appartenant à Esaü et l’avoir recouvert de la peau d’un des chevreau. Jacob alla vers son père et dit : Mon père, me voici. Isaac demanda : qui es-tu, mon fils. Jacob répondit : Je suis Esaü, ton fils aïné et j’ai fais ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie et mange de mon gibier afin que tu puisses me bénir. Isaac reprit : Comment as-tu trouvé aussi rapidement ce gibier ? Et Jacob dit : c’est que l’ Eternel l’a fait venir près de moi afin que je puisse te satisfaire au plus vite. Alors Isaac dit vient près de moi, que mes mains puissent reconnaître Esaü qui est mon fils aîné. Jacob s’approcha et Isaac le toucha et dit : la voix est celle de Jacob, main les mains et les habits sont ceux d’ Esaû, sans doute, l’émotion doit altérer sa voix. Ils mangèrent, puis Isaac demanda à Jacob de s’ approcher et le bénit.

La suite de la vie de Jacob, fut une longue série d’évènements qui seraient très longs à raconter. Retenons qu’il tomba amoureux d’une femme nommée Rachel qu’il demanda comme épouse à son père Laban. Celui-ci accepta à condition que Jacob travaille pour lui pendant sept années. Au terme de ce temps il dit : Jacob, je ne peux te donner Rachel comme épouse car elle est la cadette et la règle est que l’aînée doit épouser avant la cadette, prends donc Léa comme épouse. Mais Jacob protesta et dit : n’est-ce pas pour Rachel que j’ai accepté d’ être sept ans à ton service ? Et Laban dit alors : reste encore sept ans et tu auras aussi Rachel. Et cela ce passa ainsi. Jacob à la fin de cette transaction se retrouva avec ses deux femmes Rachel et Léa les quelles au gré du Créateur devenaient alternativement stériles ou fécondes. Quand elles étaient stériles simultanément chacune d’elles offraient leurs servantes, respectivement Bilha et Zilpa pour Rachel ou Léa. Ce qui étendit à 4 le harem de Jacob. Et le résultat fut la naissance des treize fils de Jacob qui furent :

Ruben

Siméon

Lévi

Juda

Dan

Nephtali

Gad

Aser

Issachar

Zabulon

Joseph

Benjamin

 

Mais le cas de Joseph est un peu particulier car si tribu de Joseph il y a, celle ci ( deux en fait) fut fondée longtemps après les onze autres, car ses dix aînés ont tenté de le mettre à mort et il n’a dû son salut que grâce à des marchands qui l’ont trouvé abandonné et mourant et qui l’ont vendu à un Pharaon d’ Egypte. Il ne retrouva ses frères que quand ceux-ci qui avaient fuis le pays de Jacob suite à la disette qui y régnait sont allés se réfugier en Egypte. Là, Joseph devenu économe du Pharaon les reconnu et leur pardonna en les accueillant.

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×