Aller au contenu
  • billets
    65
  • commentaires
    36
  • vues
    14748

Compétition

Reo

167 vues

La croissance pourrait-elle aller à l’encontre du développement ?

Sûrement pas d’accord, les entrepreneurs qui apportent à la société emploi et innovation; les salariés, les précaires et ceux qui cherchent du travail; les collectivités territoriales qui ont pour mission de protéger et de préserver les activités locales et nationales; les investisseurs, les associations, même les services publics… tout le monde, quoi. Donc unanimité, sinon sur l’idée, communément admise, que le développement consiste à produire plus, mais plutôt contre cette idée paradoxale qu’on pourrait faire mieux demain en produisant moins qu’aujourd’hui.

Unanimité qu’on retrouve dans tout pays désireux d’affirmer son identité et déterminé à se faire respecter dans le concert international. Donc ?

Donc la croissance pour tous, c’est-à-dire l’export partout supérieur à l’import, chacun plus performant que ses concurrents. La quadrature du cercle. Ou plutôt, l’escalade infernale, comme au temps de la guerre « froide ». Pourquoi devons-nous être sans cesse plus compétitifs ? Pour ne pas sombrer et pour cela, faire plus fort que le voisin, qui ne veut pas couler lui non plus… etc. Cependant toute guerre devant connaître une fin, l’accord souhaité par les parties permettrait de remettre les choses à plat, de relâcher les tensions et d’enclencher la désescalade.

Sauf une guerre non déclarée, donc non reconnue comme telle, en ce qu’elle oppose, en fait, chacun à tous et vice-versa. Et qui ne fait pas moins de dégâts qu’une « vraie », l’une loin d’empêcher l’autre, au contraire. La plus grande part de l’énergie prélevée sur l’ensemble des ressources ne peut qu'être dilapidée dans ces combats (avec les nuisances _ pour dire le moins ! _ que cela implique).

Énergie, en conséquence, soustraite à la satisfaction des exigences matérielles et relationnelles - en un mot, le développement - des personnes et des communautés, celles qu’elles se donnent comme celles auxquelles elles appartiennent.

Dans de telles conditions, la croissance économique, loin de se confondre avec le développement, constitue en réalité une entrave à celui-ci.

N’y aurait-il vraiment pas moyen de faire autrement ?



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité