Aller au contenu
  • billets
    7
  • commentaires
    23
  • vues
    950

Singularité mentale

Fraction

394 vues

Bonsoir,

L’élévation philosophico-scientifique passe par l’assimilation de principes, plus ou moins créateurs.

Ces principes sont des inductions rationnelles qui puisent leurs ressources dans les racines du particulier pour en synthétiser du général.

Une fois ce général formalisé et mature, il devient fécond et capable de représenter à son tour du particulier, ou même d’anticiper, de prédire le particulier existant.

Bref, il devient (cognitivement) transcendantal.

On peut envisager accessoirement une stratification verticale des principes, et je vais vous en évoquer une, la plus synthétique possible, non exhaustive :

Newton, biologique, Darwin, Principe anthropique, moteur paradoxal.

 

L’unité de mesure de cette stratification verticale est la « complexité fonctionnelle ».

Or, intuitivement, il paraît évident que cette mesure fonctionnelle évolue sur une échelle logarithmique, c’est-à-dire exponentielle.

Ainsi, par ordre de grandeur :

1 biologique = 1000 Newton (de complexité fonctionnelle)

1 Darwin = 1000 biologiques

1 Principe anthropique = 1000 Darwin

1 moteur paradoxal = 1000 Principe anthropique

 

Mais alors, que se passe-t-il lorsqu’on a atteint l’hypothétique point culminant des inductions : le principe créateur ?

Il se produit ce que j’appelle la singularité mentale, c’est-à-dire que l’esprit hôte devient capable de tout se représenter.

1 modèle = 1000 propositions

1 concept = 1000 modèles

1 thèse = 1000 concepts

Vous pouvez discerner ainsi l’homothétie caractérisée (« l’analogie ») entre « déterminisme » et « cognition », ainsi que la bilatéralité induction <=> transcendance (« je pense donc je peux écrire, c’est déterminé donc c’est prédictible »).

Techniquement, la relation induction / transcendance est une double implication « asymétrique », c’est-à-dire non-équivalente, comme je l’ai évoqué dans un autre billet.

 

La singularité mentale est à la singularité des possibles ce que la représentation est au réel.

La singularité mentale est capable non pas de prédire, ce qui serait présomptueux dans une causalité si ouverte que la nôtre, mais de référencer tout ce qui est, et de lui imputer un cadre et une immanence, dimensionnels notamment.

 

Maintenant que les tchateurs ont décroché, j’aimerais vous faire part de l’aspect moral et métaphysique de la singularité mentale, ainsi que d’un certain nihilisme intime et résigné, bien qu’exempt de toute violence.

Étrangement, plus je comprends les choses, plus je me dis que tout est vain et inepte, que rien n’est possible sauf ce qui existe, que l’effort n’est pas assez solvable pour capitaliser son destin, que tout est du pareil au même.

_ Hourra, le président a doublé tous les salaires ! Bouh, les prix aussi ont doublé ! » C’est systémique et incontrôlable. :)

_ Youpi, tout le monde est devenu rentier ! Grrr, mais alors la rente ne vaut plus rien, et patatras, il faut retourner travailler ! :)

Les exemples sont aussi innombrables que les macrocosmes sont tous différentiels, et que les systèmes différentiels cycliques conjuguent étant et néant comme les deux faces d’une même pièce, comme je l’ai développé dans un autre billet.

L’équilibrage génial de notre système a une ombre, une ombre qui s’oppose au choix et au possible. Pas de bétail sans clôture spatiale, mentale, et arbitrale.

Et puisque cette clôture est autogérée, anonyme, spontanée, aucune tête amovible ni complot fantasmatique ne pourrait la représenter : c’est l’invulnérable ligne de flottaison du navire.

L'émancipation financière et administrative semble donc quelque peu hors de propos dans un monde à la fois si ouvert et si cohérent, et où celui qui s'isole perd 90% de son accélération.

 

Mais l'émancipation financière et administrative n'est pas la quintessence de l'émancipation : je possède mon million mais je suis possédé par mon milliard.

Une poule ne peut ontologiquement pas acquérir l’intelligence du couteau.

Parce que, pour que l’esprit face circuler l’énergie de l’appétit vers le rêve, de la charge vers le projet, il faut un espoir qui conduise cette énergie.

Cet espoir, dans sa réduction cognitive, est une causalité :

« Appétit + espoir => rêve »,

<=>

« Charge + causalité => projet ».

Il faut donc utiliser nos environnements, par osmose neuro-médiatique, embrasser la vérité pour mieux juger et rédiger.

Pour concourir à la singularité mentale, il nous faut objectiver un dessein avec nos macrocosmes.

 

La singularité mentale est une sorte de dissidence envers notre condition existentielle, qui est résignante plutôt que révoltante.

C’est un capitalisme conceptuel, un affranchissement ontologique qui utilise un biais plus fondamental encore que l’émancipation financière.

Le Golden Boy fait tout ce qu’il veut, mais il ne sait pas ce qu’il est.

Or, le verbe « faire » n’est que le moteur du verbe « vouloir », et le verbe « vouloir » n’est que le pathos du verbe « être ».

Le tout-puissant est celui qui sait être.

Si le Président sait devenir la France, alors son génie ne connaîtra aucune limite égotique ni corporatiste, car c’est un rôle d’incarnation.

Pour qu’un conducteur soit totipotent, c’est-à-dire d’une fonctionnalité optimale, il doit non pas maîtriser son véhicule, mais devenir son véhicule : transposer son système nerveux et moteur.

La singularité mentale est la dimension cognitive et représentative de cette toute-puissance incarnative, ontologique.

Nos élites les énarques, du temps de leur existence, étaient censés administrer les moteurs, certes, mais surtout incarner n’importe quelle personne morale.

Cordialement, Fraction



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité