Aller au contenu
  • billets
    64
  • commentaires
    36
  • vues
    14613

Gilets jaunes : et maintenant.

Reo

1083 vues

  Les oubliés du pouvoir d’achat, les invisibles du service au public, ont pu se faire voir et entendre de tout le monde avec :
- leurs protestations multiples et croisées sur le net,
- le gilet jaune comme symbole commun de protection individuelle,
- leur présence sur les lieux publics d’accès obligé pour circuler ou se ravitailler.
 Et aussi des manifestations en ville ayant débouché sur des confrontations violentes.

 La durée des blocages qui en ont résulté a contraint le pouvoir à infléchir sa politique sociale, sans toutefois renoncer au cap économique qu’il s’était fixé pour la durée de son mandat.
 Au-delà d’une prise de conscience et d’une reconnaissance de ces personnes, ménages, entrepreneurs, en grande difficulté, cela a amené des décisions, d’application à court terme, et l’entame publique d’un dialogue.

 Beaucoup de commentateurs, y compris dans le mouvement, préconisent de le personnaliser dans une représentation nationale, admise à la discussion selon le schéma classique du parti ou du syndicat. L’aspect paradoxal de cette invitation à instaurer le débat est d’ignorer le rejet, par la grande majorité des revendicants, de ce mode de représentation …qui confirme pourtant le rejet du corps électoral vis-à-vis des partis, aboutissant à la victoire du rassemblement «En marche» _ lui-même mis en cause aujourd’hui, après 18 mois d’exercice.

 Il devrait être possible de mieux comprendre ce paradoxe eu égard à la grande diversité
- des revendications, sur les thèmes communs de la précarité et de la reconnaissance,
- des opinions politiques déclarées ou écartées par leurs porte-parole.
 Sans doute en s’appuyant sur le fait que chaque parti _ ou syndicat _ s’éloignait le plus souvent de l’électorat de par :
 1- sa ligne politique trop étroite pour retenir les aspirations communes au plus grand nombre,
 2- la gestion de son appareil, ayant tendance à l’absorber dans des préoccupations exclusives, au détriment de sa mission de service.

 De sorte que les électeurs se sont peu à peu détachés de leurs représentants nationaux, au point de renouveler la quasi-totalité de l’Assemblée. Ce qui a eu pour effet de substituer à un lien très affaibli un «greffon» qui tarde à prendre. Et ce qui les a confortés, semble-t-il définitivement, dans la conviction de l’inadaptation de ce mode de représentation à l’expression de leur souveraineté.

 C’est pourquoi, indépendamment de la mise en place d’une forme de dialogue _ à définir _ avec le gouvernement, il est indispensable de renouer le lien au plus près pour reconstruire une représentation mieux débattue des questions qui touchent les citoyens.
 Après les contacts sur le net prolongés par les rencontres sur le terrain, voire le soutien des élus locaux, nul doute que cette phase révélatrice de la détresse sociale _ et sociétale _ parvienne et cède la place à une étape constructive salvatrice.



Annonces
Maintenant

3 Commentaires


Commentaires recommandés

Bonjour, 

Rien n'est moins sûr. Sauf à écarter, condition sine qua non, toute forme de corruption intellectuelle et autres formes de compromission inhérente à la forme politique qui intoxique et favorise l'intérêt particulier ou les groupes d'intérêts. Le seul intérêt qui vaille, l' intérêt national.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 13 heures, Harduson a dit :

Le seul intérêt qui vaille, l' intérêt national.

On est bien d'accord !

Il y a 13 heures, Harduson a dit :

Rien n'est moins sûr.

Il s'agit d'un vœu, qui restera pieux tant que la forme politique incriminée ne sera pas amenée à évoluer sous la pression critique et constructive de l'ensemble des citoyens.
A leur charge, vu les lacunes actuelles de la démocratie par représentants _ pas forcément représentative des exigences humaines ! _ de déterminer, de proposer, d'adopter des formes participatives pour y suppléer... à l'opposé d'une "démocratie directe"  fondée sur des interventions ponctuelles dans des circonstances spécifiques.

Et merci de soulever ce point que je me proposais de traiter (j'y reviendrai sans doute)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité