Aller au contenu
  • billets
    51
  • commentaires
    24
  • vues
    11 991

Blogapart-20

Reo

212 vues

le  25 /05/2011
Panorama du blog
 Impressions sur la marche du monde d'aujourd'hui.

 Le monde de l'être humain qui se referme sur lui-même :
la mondialisation, celle qu'on voit par le prisme économique et celle qui va, dans le sillage de l'évolution millénaire, vers quelle destination ?


 Au fil de mes billets, j’ai tenté de comprendre le pourquoi d’une crise impliquant le monde dans son ensemble, qui lèse de nombreux acteurs économiques et humains et accumule des menaces de toute nature sur leur _ sur notre _ cadre de vie. Ce faisant, je me suis aidé en utilisant un artifice _ mais n’est-ce que cela ? _ qui consiste à tracer un parallèle entre son évolution générale et la construction de la personne humaine à partir de l’individu considéré isolément (enfin, c’était l’idée !).

 Lutte pour survivre dans un milieu agressif, en utilisant les forces individuelles, collectives, en exploitant les ressources minérales, animales, organiques....
Par des itinéraires balisés d'objectifs de plus en plus complexes, jalonnés de nouvelles contraintes, celles de la société, à mesure que s'estompaient _ pensions-nous _ celles du cadre naturel.

 Pourquoi ce déséquilibre qui perdure et même tend à s'accentuer dans cette humanité en marche vers sa globalisation, alors même que les espèces et les individus avaient acquis, déjà avant notre émergence, une viabilité suffisante pour prospérer et se multiplier ?

 D'où ces réflexions, ces rapprochements que j'ai osés
- depuis le 20 octobre 2008 (Agresser),
- jusqu'au 28 août 2010 (Addiction),
pour tenter d'apercevoir les choses "de l'extérieur".


        Fin de Blogapart

 

Conclusion

 Je renouvelle mes remerciements à l’équipe de ***.com qui m’a permis de m’exprimer.
 Ainsi qu’à tous les membres et visiteurs du Forum qui ont suivi «Blogapart» avec un intérêt suffisamment soutenu pour doubler aujourd’hui le cap des 7000 lectures.

 En présentant cet assortiment en forme de puzzle à compléter _ sans garantie sur la présence de doublons _ j’ai voulu manifester mes réserves sur une vision du monde que je considère étroite, sans perspective sinon sans projets, qui rejette au second plan les exigences écologiques concernant le monde vivant dont nous, personnes humaines, continuons à être partie intégrante, pour imposer une «économie» désincarnée qui prétend pouvoir s’en affranchir.

A mon avis, il est encore temps de corriger la trajectoire, à condition de se démontrer capables de rendre opérationnelles les commandes «manuelles», si le pilotage automatique venait à s’avérer défaillant.


Pour terminer, ci-dessous le dernier commentaire de ma part sur le billet "Synthèse" :

Comment rééquilibrer la répartition des rôles et des prestations ?

L'approche traditionnelle consiste à se baser sur une analyse avant tout quantitative de la demande et de l'offre de biens et de services, de les convertir en valeur et de distribuer les rôles avec comme critères directeurs associés la rentabilité et la productivité maximales. Bien que rationnelle, toute démarche ainsi fondée ne peut prendre en compte que des critères économiques, en négligeant les données biologiques qui mènent le monde.

En particulier, les contraintes physiologiques et psychologiques qui règlent la vie de tous les individus demandent une analyse plus étendue (cf "Stress"). Pour améliorer l'organisation générale des êtres humains en minimisant les conflits, il est indispensable d'en rechercher la réduction, qu'elles proviennent de la société ou de l'environnement.

Dans cette perspective, l'aspect économique, toujours essentiel, laisse au politique le rôle directeur dans les projets humains, ce qui lui assure, avec le contrôle de l'ensemble, les meilleures chances de parvenir à ces objectifs.
(cf "Richesses")

 Le politique a donc, plus que jamais, le rôle maître à jouer à tous les échelons, du local au mondial.


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité