• billets
    33
  • commentaires
    8
  • vues
    8 065

Blogapart-9

Reo

57 vues

Urgences et priorités

 Les besoins humains, on le sait, sont hiérarchisés d'après la nécessité plus ou moins impérieuse de les satisfaire, selon leur nature et les délais imposés par les circonstances.
 L'adaptation des individus consiste à s'organiser pour répondre à tous ces besoins, tout en se donnant le maximum de liberté pour profiter de la vie et faire face aux imprévus.
Cela les amène, l'expérience les guidant, à se donner une stratégie jalonnée d'objectifs adéquats.
Pour demeurer opérante, celle-ci doit être actualisée par des changements ou des permutations d'objectifs, définissant au cours du temps de nouvelles priorités.

 Ce schéma s'applique aussi aux groupes humains. En effet, vu les avantages avérés de l'organisation sociale, les stratégies individuelles se trouvent désormais intégrées dans le canevas de la société.
Parmi ces avantages, chacun d'entre nous se voit proposés des "kits" de comportements, ce qui nous épargne le souci de leur élaboration quotidienne. Pour nous ménager une plus grande autonomie, la collectivité prend donc en charge des contraintes qui nous seraient insupportables.
Ce faisant, en nous transférant de la souplesse, elle acquiert en contrepartie une certaine rigidité.

 Chaque groupe, institutionnel ou non, est tributaire de ce processus, avec des stratégies d'ensemble qui, loin de se confondre avec les stratégies individuelles, peuvent, le cas échéant, venir à s'en écarter au point de les ignorer et ainsi de compromettre la satisfaction de besoins parfois essentiels.

  Un conflit de priorités qui peut, s'il n'est pas analysé et traité, déboucher sur des urgences.




0 Commentaire


Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant