Aller au contenu
  • billets
    23
  • commentaires
    30
  • vues
    5 773

Perdu


393 vues

Comment vivre avec de telles blessures dans l'âme ? Comment vivre une telle noirceur dans le coeur ? Comment vivre sans lui, et sans elle ? Que vais-je devenir ?

Mon défunt père m'a transmit sa rage de vaincre. Mais son départ a fait naître en moi les graines de l'autodestruction. Ma mère, tant qu'à elle, m'a transmit son positivisme, et sa fachêuse manie de voir le verre à moitié plein. Tout deux m'ont laissés deux extrêmes opposés, qui permettent de maintenir dans ce chaos l'équilibre mental.

Aujourd'hui, je suis seul, face à ma famille, qui depuis longtemps m'a renié. Se renfermant dans leur deuil perpétuel, je les ai abandonné, car j'ai la rage de vaincre la solitude. Je les ai abandonné car j'ai cette facheûse manie de voir le verre à moitié plein.

La mort nous sépare des êtres autrefois vivant. La mort nous permet de comprendre que rien, ni personne n'est indispensable, et que, si nous en avons réellement la volonté, nous pouvons nous envoler de nos propres ailes sans que personne nous y aide.

J'ai eu cette volonté, ce qui m'a permit de ne pas sombrer dans l'aliénation mental, ce qui m'a permit de comprendre que ce qui m'a quitté, ce n'est pas mon père, ou ma mère, c'est leur corps, et leur âme. Peut-être un jour les retrouverai-je...

Les vivants encore présents, je ne peux plus voir ma famille, par peur qu'elle me mène dans sa chutte sans fin. En refusant de voir ma famille, je prends la décision de plus voir ma soeur. Je prends le pari risqué qu'un jour, elle comprenne mes choix, sans doute égoïstes, mais nécessaires...

2 Commentaires


Commentaires recommandés

Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×