Aller au contenu
  • billets
    61
  • commentaire
    0
  • vues
    41 978

Elle aime la saucisse - Dégustation 7


606 vues

:cool:

Pour savourer ce nouvel opus, il est gourmet de découvrir les six précédents épisodes.

1 - http://www.forumfr.c...ustation-1.html

2 - http://www.forumfr.c...ustation-2.html

3 - http://www.forumfr.c...ustation-3.html

4 - http://www.forumfr.c...ustation-4.html

5 - http://www.forumfr.c...ustation-5.html

6 - http://www.forumfr.c...ustation-6.html

:cool:

blogentry-173856-0-55222000-1465290226_thumb.jpg

Si on clique sur l'image, on découvre les aveux de Clémentine...

:cool:

Elle aime la saucisse - Dégustation 7 -

La saucisse de Strasbourg

J'ai prévenu Clémentine de mon arrivée pour dix neuf heure, ce mercredi soir plutôt maussade et pluvieux.

J'arrive à l'heure prévue. Je gare ma mobylette sous l'auvent de la porte du garage. La protégeant de la pluie.

Clémentine, depuis la fenêtre de sa cuisine, me voit agiter ma saucisse de Strasbourg déjà dans le jardin.

La jeune fille se précipite à ma rencontre, manquant de rater la dernière marche de l'escalier de l'entrée.

Clémentine m'embrasse longuement avec sa fougue habituelle. Elle se serre contre moi, toute heureuse.

< Tu es un amour ! Tu ne viens jamais les mains vides ! Viens, entrons à la cuisine ! > dit-elle en m'entraînant.

Je déballe ma saucisse de Strasbourg de son emballage de tissus blanc. Clémentine est silencieuse.

Admirative, la jeune fille me demande : < Le fromage, il est de Strasbourg, lui aussi ? >. Nous rions aux larmes.

Je dépose ma saucisse de Strasbourg sur le rebord de la table. Clémentine se penche pour la scruter.

< Il y a du jus qui suinte sur le tissus. C'est normal ce jus gras et visqueux ? > me demande Clémentine.

Je lui explique la nature du fromage et cette recette personnelle qui consiste à en rajouter un peu partout.

< En plus, ça sent fort ! > me fait encore Clémentine en grattant avec l'ongle qu'elle porte à son nez.

Me voyant quelque peu déçu, Clémentine me rassure en goûtant son doigt : < C'est onctueux ! > me fait-elle.

Je lui propose de déguster la saucisse de Strasbourg comme il se "doigt" avec de la moutarde forte de Dijon.

< Non, la moutarde, je ne préfère pas ! Le lendemain, aux toilettes, ça me brûle ! > me répond la jeune fille.

Je lui propose d'essayer avec de la crème. < Oh oui ! De la bonne crème épaisse, allégée ! > fait Clémentine.

Clémentine me propose de passer au salon. J'emmène donc ma saucisse de Strasbourg dans son linge.

Tous les deux, confortablement installés dans le canapé, Clémentine goûte à ma saucisse de Strasbourg.

< Elle est juteuse ! Elle a macéré longtemps ? > me demande la jeune fille avant de savourer, les yeux fermés.

Je regarde Clémentine se régaler. C'est toujours un plaisir d'entendre ses petits contentements discrets.

Clémentine, avec son appétit insatiable, déguste longuement. Cela fait plaisir à voir. Elle aime la saucisse.

Sa dégustation terminée, Clémentine me demande de lui passer une serviette en papier pour s'essuyer.

Je lui fait remarquer qu'il y a quelques grumeaux de fromage qui collent dans le jus qui coule sur son pull.

Avec un mouchoir en papier je l'aide à tout essuyer. Clémentine, enchantée, m'embrasse avec fougue.

< Merci mon petit éleveur de saucisses ! > fait-elle avant de dire : < Tu dors sur le canapé, cette nuit ? >.

Nous rions une fois de plus de cette plaisanterie devenue un grand classique de nos fins de soirées.

Clémentine, lâchant un rôt puis un chapelet de proutes, m'entraîne vers la chambre à coucher en riant.

Dans son impatience, elle perd un de ses escarpins noirs, fermés et à talons hauts. Sa jupe virevolte.

< Ton prochain déplacement, c'est où, mon petit éleveur de saucisses ? > me demande t-elle, espiègle.

Elle me fait basculer sur le lit. Je lui parle de mon prochain déplacement à Carcassonne, au pays Cathare.

< Wouah ! Tu me ramènes de la saucisse à cassoulet, de là-bas, s'il te plaît ? > me demande Clémentine.

Je lui promets de lui en ramener une belle en la mettant en garde des risques de flatulences du lendemain...

Tous droits réservés - © - 2016 - Depuis mon Blog -

:cool:

blogentry-173856-0-96820400-1465292144_thumb.jpg :cool: blogentry-173856-0-92473600-1465292180_thumb.jpg

:cool:

L'utilisation, toute ou partie, d'un texte, (ou photographie) sans le consentement de l'auteur, constitue une violation de la propriété intellectuelle. Délit sanctionné par l'Article. L.335-2. du Code pénal.

La divulgation d'informations relatives à la vie privée, ou à l'identité, constitue un délit sanctionné par les articles 706-102-1 (Informatique) et 88-227 du code pénal.

:cool:

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.
×