Aller au contenu

PASCOU Blog

  • billets
    2
  • commentaire
    0
  • vues
    3 248

peur


PASCOU

237 vues

La terre humide et noire collait à mes pieds nus, je courrais entre les bambous emmêlés frottant la peau.

Je sentais qu'ils allaient me rattraper, m'efforçant de garder la tête froide bien que la panique commençait à s'insinuer, j'avais entendu les portières claquer et des gens crier dans ma direction.

La nuit tombait et j'avançais chutant sur des racines et m'écorchant les pieds.

Je savais qu'au bout il y avait une clôture que je devais suivre, la longer pour trouver la seule issue possible,

La peur s'installait en moi démultipliant mes forces, je me doutais que c'était l'ultime combat je pressentais mon destin et le refusais obstinément.

Enfin l'issue et et une lueur d'espoir,je dévalais dans le noir une pente , comme englué de leur présence ,pesante, collante et qui me nouait le ventre...Ils se rapprochaient dangereusement.

Je sentais presque leur odeur, et comme un ronronnement curieux puis un sifflement dans la nuit ,strident et court puis de plus en plus long...

Je tendais le bras pour étendre la sonnerie du réveil et repoussais mon chat qui me cachait le visage....

Le soleil au travers la vitre était déjà levé.

Curieux cauchemar. :smile2:

the end.

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×