Aller au contenu

querida13 Blog

  • billets
    52
  • commentaires
    34
  • vues
    13 792

S'entêter ,être opiniâtre!


querida13

281 vues

Les autres s'arrêtaient mais je continuais,il devint clair que je progressais vraiment.Mes parents m'amenèrent chez un facteur au centre ville et on me choisit au milieu d'une quarantaine d'instruments (que je testai abondamment à force de cacophonies innommables dont les gamins ont le secret), un honnête piano d'occasion de style Louis XV au cadre de bronze qui avait la bonne idée de fermer à clef.

Il fut négocié un contrat de location vente,mes parents voulant se débarrasser de l'engin s'il m'avait pris l'idée d"abandonner en cheminassuraient leurs arrières!

Je sentis le vendeur agacé par le vacarme mais je passais un moment délicieux,après tout à l'école l'intervenante ne m'avait permis de toucher son instrument que trente secondes!Inquisiteur ,il se pencha vers moiet

Voulant étaler sa science et certainement doucher mon enthousiasme,le vendeur me demanda :

-Sais tu en quoi sont faites les touches?

-Non,en quoi?

-Avec des défenses d'éléphant.

-Comment fait on ,on les lui coupe?

-Non il faut le tuer pour lui arracher ses défenses comme on arrache les dents!

-Alors ,j'en veux pas!

Je fus bouleversée par cette révélation ,le larmes me montèrent aux yeux et cela faillit me gâcher mon plaisir d'apprendre,je m'enfuis dans un coin les larmes aux yeux .

Je calculais combien d'éléphants il avait fallu abattre pour fabriquer ces quarante pianos et cela me révoltait.C'était énorme!Ca discutaillait ferme devant l'appareil qui était un mélange de cordes ,de bois ,de bronze,et d'ivoire,de petits mécanismes précis faits de feutre formant des petits marteaux tapant sur les cordes tendues sur le cadre. -et de meurtre, de souffrance animale donc!-

Le vendeur avait trop bien réussi son coup,en voulant doucher mon excitation ,il perdait son contrat!Je le voyais ramer pour rattraper son coup, récapituler laborieusement les avantages de la location vente!

Ma mère revint me chercher !

Eh bien qu'est ce que tu as tu ne veux plus jouer du piano?

Pas s'il faut tuer un éléphant!On peut pas les faire en plastique,les touches?

-Peut être un jour.De toutes façons,un animal ça doit bien mourir un jour ,on l'a tué juste avant sa mort,et puis il y en a d'autres des éléphants!Et puis c'est dommage de laisser tomber maintenant,tu vas perdre tout le bénéfice de tes efforts pour apprendre le solfège,c'est bête,d'arrêter maintenant!

Je me suis laissée embobiner,le monstre arriva un jour chez moi!

Les déménageurs suèrent de grosses gouttes en gravissant les sept étages,j'allais chercher les petites voisines,et nous fîmes un beau tapage à six mains,peut être huit car je me souviens des petites mains de mon petit frère qui tapotait entre les pattes des filles...Le voisin du dessous,attiré par les mélodies dodécaphoniques vint jeter un oeil curieux et partit en marmonnant(à Marseille on dit en marronnant)très grossièrement:

-Eh ,bien,ça promet! Ils ont pas fini de nous faire chier avec leur bordel!

Mon père jugea qu'on lui avait suffisamment cassé les oreilles,ma mère fort à propos décida de nous faire goûter et quand nous revinrent refaire du bazar le couvercle était baissé et mon père prétendit que les livreurs étaient partis en fermant le clavier et qu'ils avaient oublié de laisser la clef!

Je croisai les bras de dépit ,les voisines partirent...

Au club, pompeusement rebaptisé conservatoire annexe de quartier,je débutai avec une délicieuse vieille dame très patiente qui me donna un petit carnet pour noter mes exercices et je continuai le solfège avec Mme R...qui venait d'être veuve et qui devait subvenir à ses besoins en donnant des cours

Elle était sérieuse et patiente,elle jouait merveilleusement du piano.Je chantais avec délices mon solfège ds solfèges le chant après la dictée était mon activité préférée;je détestais le déchiffrage au métronome,je ne comprenais rien aux mesures,aux notes,zut comment expliquer à une gamine de sept ans ce que sont les subdivisions du temps, ce qui est hyper mathématique quand on y songe!et cette relativité de la durée des notes quand une mesure différente est inscrite dans la partition!

Ce fut un authentique dressage,maîtrise du geste ,arrondir les doigts,maîtrise des humeur,maîtrise de la lecture ,maîtrise du temps ,maîtrise de l'intensité,(toucher n'est pas frapper),apprentissage par l'exemple,par l'intimidation ,par la mobilisation de ma bonne volonté,dépassement des caprices ,de la mauvaise humeur de ne pas réussir mes exercices.je pouvais être têtue, j'étais susceptible ,mais je m'accrochais!

Tous les soirs après mes devoirs j'exécutais ma demi heure d'exercices.j'ai débuté avec la méthode Rose!Je révisais mon solfège!Quand je m'ennuyais un peu à l'école une petite musique sourdait dans ma tête,et je tapotais sur mon bureau occupant un mètre carré mes exercices doigts bien arrondis ,je répétais, musicienne silncieuse,ce que j'allais jouer devant ma prof!

Le calvaire du déchiffrage se poursuivit:désormais après la première année,il fallait apprendre la clé de fa Toc toc toc faisait le méronome de plus en plus vite et j'annônais inlassablement:ré,sol ,si la d'un ton monocorde et stressée à l'idée de me tromper.Je recopiais la théorie musicale.jusqu'à avoir un cal sur le majeur.

Dans la méthode rose ,on arriva à un joli morceau à quatremains,puis à au clair de la lune:la moitié des enfants abandonnèrent là:savoir jouer au clair de la lune c'était suffisant pour eux.

Je questionnai mon père sur leur abandon,puis les enfants.S'il était ef- fectivement admi que jouer ce moreau était suffisant pour la moitié des enfants qui partaient pour l'autre moitié,il s'avérait que l'achat d'un instrument était un investissement trop lourd!

mon père me dit que ne savoir jouer qu'un seul air n'était pas suffisant ,il m'acheta un disque sur le microsillon duquel était gravé le rêve d'amour de Liszt,Jésus que ma joie demeure,la marche turque,une vase de Chopin,une valse de Strauss et d'autres grands lassiques et me dit :les interprêtes ui ot ont enregistré cela savent joue ,eux!

Ils jouaient bien mieux que maprof et moi-même j'étais dépitée de ne amais pouvoir parvenir à un tel degré de perfection dans l'interprêtation et de virtuosité.

devant ma mine déconfite ,il me dit doucement:

-S'ils y sont parvenus ,c'est grâce au travail,ne te décuorage pas et va répéter!

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×