Aller au contenu
  • billets
    117
  • commentaires
    380
  • vues
    693 449

Désir mimétique de pouvoir


existence

247 vues

Fondamentalement, toutes nos actions cherchent à répondre à notre besoin ou au besoin de quelqu'un d'autre. Cela dit, nous sommes interdépendants, et les représentations que nous avons des autres nous influencent. Alors notre désir ne correspond pas nécessairement aux besoins. Cela est particulièrement vrai dans le cas du désir mimétique de pouvoir.

La représentation, ou la croyance que nous avons besoin de pouvoir ou bien qu'autrui a besoin de pouvoir, se réalise en quelque sorte elle-même. Quand nous pensons qu'autrui a besoin de pouvoir, nous réagissons parce que nous avons besoin d'autonomie, de liberté. Pour faire face au pouvoir d'autrui, nous pensons avoir besoin de pouvoir. Pourtant, il s'agit d'une stratégie plutot que d'un besoin de soi-même ou d'autrui.

En effet, le pouvoir est comme l'argent. Avec de l'argent, on peut obtenir ce dont on a besoin. Et donc on désir l'argent. Pourtant, on n'a pas besoin d'argent en tant que tel. Ce n'est pour l'essentiel que du papier (ou bien des nombres dans des documents électroniques).

De meme, nous désirons le pouvoir parce qu'avec lui, on obtient le soin des autres. Ainsi, sous-jacent se trouve nos besoins et nos peurs. Nous sommes fondamentalement tres préoccupés par notre sécurité. Meme si nous n'avons pas le sentiment d'avoir peur, notre inconscient donne généralement le plus d'importance à la sécurité.

Ainsi, on se conforme beaucoup pour s'assurer d'etre accepté par les autres. Ou bien on cherche des stratégies individuelles de pouvoir. Parfois les deux en meme temps ou toutes sortes d'intermédiaires.

Pourtant, si autrui a de la considération pour nos besoins, si tout le monde a confiance que ses besoins seront pris en considération, est-ce que le besoin de pouvoir a du sens ? Je suis d'avis que non. Le désir du pouvoir est sous-tendu par nos peurs plus ou moins inconscientes. Et ses peurs sont entretenues par notre croyance qu'autrui a besoin du pouvoir.

Bien entendu, ne soyons pas naïfs : souvent les gens ont des stratégies de pouvoir. Cependant, quand on comprend que ce ne sont que des stratégies et pas un besoin fondamental, cela ouvre une porte à la résolution de l'opposition apparente entre l'autonomie de soi et l'autonomie d'autrui. Ces besoins sont presque toujours indépendants à un niveau fondamental.

D'autre part, quand on réalise que notre désir de pouvoir est basé sur du mimétisme, le pouvoir apparait comme vain dans la plupart des cas et l'on peut alors se détendre. S'il est un besoin qui n'est pas répondu par la lutte pour le pouvoir, c'est bien entendu celui de se détendre. En effet, les "victoires" ne sont que des détentes passagères.

Ainsi le désir mimétique de pouvoir et la croyance que nous avons besoin de pouvoir nous entraine dans une lutte sans fin, tandis que la réalisation de la vacuité de cette lutte nous ouvre une chemin de paix.

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×