Aller au contenu
  • billets
    21
  • commentaires
    14
  • vues
    10489

Lettre à un pote : l'automne de la vie


GuyB

236 vues

Une lettre à mon pote qui se meurt

C’est comme ça Roger, l'automne est le roux lumineux

qui s'enroule lentement autour de nous comme linceul rubigineux.

Et une fois l'hiver venu, celui-ci mettra sa main glacée sur notre

souffle et l'éteindra à jamais. Inexorablement, avec un regard

triste, le silence du Temps dira aux vivants, "chuuut",

son esprit s'est endormi pour l’éternité dans l'obscurité du néant.

Y a un temps éphémère pour rire, chanter les couleurs et la Lumière.

Et y a un temps pétrifié pour reposer la tête sur le moelleux coussin

de l’oubli...Ainsi s'écoule lentement la vie dans le long fleuve tranquille

de l'éternité. Peut être qu'un jour, nous nous réveillerons sous la clarté

aveuglante d'un scialytique de maternité en gueulant la Vie,

ses couleurs et sa Lumière. Et tout recommencera,

juste le temps d'un rêve, juste le temps d'une Vie.

Say Something for all eternity, because such is my fate

Guy

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×