• billets
    17
  • commentaires
    50
  • vues
    9 580

Aergie - Episode 5 - Orage sur tatouage

zenalpha

64 vues

"- Aïe aïe aïe Tortix ! Par Eole, fais attention quoi ! Je ne suis pas en sucre mais évite de me briser les os !"

Le colosse Oth, de la faction des Renascimento, musculeux et rassurant à la fois leva les yeux vers sa cliente.

Era était une jeune fille au tein hâlé et aux traits délicats.

Si on négligeait son accent trahissant son appartenance du désert Ayahlé, elle arborait une tenue Oth du plus bel effet en affichant des tatouages sur la majeure partie de son corps, ce qui aurait pu aisément la confondre à la population locale à laquelle elle avait fini par se fondre.

"- Era, je pense que le temps où j'ai du supporter tes gérémiades est de loin supérieur au temps qu'il m'a fallu pour faire de toi ce chef d'oeuvre de créations tribales. Toi qui est mathématicienne, tu saurais me dire s'il me reste un crédit de patience pour te supporter ?"

- Non mais écoute le cet apprenti charcutier Eléana ! Tu ne peux pas lui demander de se concentrer au lieu de faire le malin ?

Eléana était une techno-magicienne hors pair et une collaboratrice dévouée pour Era autant qu'elle était son amie mais elle ne savait jamais lui cacher le fond de sa pensée.

- Le tatouage est un art qui se mérite Era. Si Tortix est le meilleur dans son domaine, c'est parce qu'il sait ce qu'il fait, ne crois tu pas ? Regarde, moi aussi je serre les dents et je ne me plains pas !"

Era serra les poings et crispa sa machoire ! Si on ne pouvait compter sur le soutien de ses amis alors c'est qu'elle devait en faire un peu trop mais bon sang que cette pointe perçante lui faisait mal !

Tortix trempa son aiguille dans l'encre de jade, inspira de dépit et reprit son ouvrage l'oeil rivé sur le motif du dragon à cinq têtes. Le dard perça de nouveau l'épiderme révélant peu à peu une nouvelle facette du monstre de feu, aussi superbe que menaçant alors que la peau cicatrisait son mal.

Eléana serra les mains d'Era pour la rassurer et lui assurer son soutien.

Concentrés sur leur activité, les trois compères ne prêtèrent pas l'attention que le ciel se couvrant de noir aurait assurément mérité.

Le grondement de tonnerre qui suivit ne noya pas le bruit du dermographe du tatoueur alors qu'il s'écrasait contre la vitrine épaisse de son commerce lucratif.

Et pourtant le mal absolu était déjà là...


  • Like 1
   Alerter


3 Commentaires


Commentaires recommandés

Au suspense du sort imprévisible de Kioping et Larsen s'ajoute maintenant celui d'Eléana, Era et Tortix... pffff...

Episode suivant.

NB : Era la râleuse me plaît ... va savoir pourquoi... ^^

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

éh éh j'avoue qu'il faudra dans tous les cas beaucoup de patience ou beaucoup de clairvoyance pour délier les fils de ces âmes et ce qu'elles ont à raconter.

Il en faudra des épisodes à raler.

La question serait : Quand on ne râle plus, est on certain d'avoir vu la conclusion du suspens ?

Ou est ce qu'il suffit de se doter de cette impression pour ne plus râler ?

La vérité dans tout cela n'a finalement que peu de place.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

La question serait : Quand on ne râle plus, est on certain d'avoir vu la conclusion du suspens ?

Ou est ce qu'il suffit de se doter de cette impression pour ne plus râler ?

La vérité dans tout cela n'a finalement que peu de place.

Il n'y a qu'une façon de répondre à ces deux questions et je vais, pour se faire, citer un philosophe contemporain en personnalisant son intention véridique à la tienne :

"Ecoute, Zen... je ne veux pas te mentir." [Homer Simpson]

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité
Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.