Aller au contenu
  • billets
    14
  • commentaires
    34
  • vues
    28569

Peur

lalibulle

88 vues

J'ai peur. Ce n'est pas de la gueule, ce n'est pas du style, je ne fais même pas semblant de savoir écrire. Là j'ai peur pour de vrai. J'ai peur du monde, j'ai peur de moi, j'ai peur de vivre. Ou plutôt j'ai peur de ma vie dans le monde. Je sens mon estomac se tordre, je sens mes yeux fatigués restant ouverts dans le noir, je sens ce désespoir morne qui me prend chaque jour. J'ai peur de vivre, j'ai peur de la vie dans le monde et j'ai peur d monde agissant sur moi. J'ai peur de manger. Vous savez ce que ça fait de ne pas pouvoir manger sans culpabiliser ? Sans compter les calories, les nutriments, les pourcentages en terme d'apport ? Sans avoir l'impression que son ventre explose ? Sans vouloir maigrir toujours plus ? Et quand bien même il y aurait un trou à la place du ventre, ça ne serait toujours pas assez bas. J'ai peur du jour, et du temps. Je compte. Tout. Il faut que ma journée soit rythmée. Soit calculée. Organisée. J'ai peur de l'imprévu. Je hais perdre mon temps. Je hais en avoir et paniquer face à lui. Je passe ma vie à l'organiser. Et à stresser par ce qu'il ne l'est pas assez. Et à ne pas en profiter. Je suis fatiguée. Pour de vrai, je n'arrive plus trop à parler, à essayer d'expliquer, à agir. Je me regarde couler de l'extérieur, je m'observe. Je me hais. Profondément. Je ne sais pas à quoi ça rime d'exister, je ne sais vraiment. C'est sans doute pour ça que je continue, pour trouver la réponse. Je ne l'aurai jamais. Et je m'éloigne de moi. J'ai peur, je suis terrorisée, je voudrai enfin comprendre l'Homme, ou juste moi ça serait déjà pas mal. Je voudrai vraiment vivre sur le moment. Ne pas passer pour un monstre auprès des gens. Je l'ai entendu ça, ces propos. Derrière une porte. Dans mon dos. Je suis "une beauté glaciale, une machine de guerre inhumaine et sans pitié". Oh je suis exigeante, c'est vrai. Avec beaucoup de monde. Je m'énerve, je râle, je me fâche, j'optimise tout, je ne perds jamais l'occasion de pousser les gens dans leurs extrêmes limites. Mais ils sont injustes, par ce que c'est avec moi que je suis le plus exigeante. C'est pas vrai, je suis pas inhumaine. J'ai soif d'humanité, de liberté, d'ivresse. Mais je suis terrorisée, pourquoi personne ne comprend, j'ai peur je vous dis, et un monstre, un vrai il ne peut pas avoir si peur !



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité