Aller au contenu
  • billets
    46
  • commentaires
    28
  • vues
    34743

Le féminisme est une conséquence de l'idéologie impérialiste

yacinelevrailefou

107 vues

Le féminisme est l'un des appareils conceptuels fabriqués uniquement pour justifier la prétention américaine à vouloir imposé au monde son leader-ship, au même titre que ce concept fallacieux de "choc des civilisations" à moins que le féminisme s'y soit inscrit à corps perdus.

A propos du choc des civilisation, Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos, parle ainsi :

"La misère humaine engendrées par ces politiques est incommensurable, mais qui en parle ? C'est ce mépris de la personne humaine, mépris constitutif des principes et du système économique américains, c'est ce modèle qu'ils veulent imposer au reste de la planète, que nous rejetons de toute notre force. Mais ce sentiment d'injustice prend des formes plus actuelles et violentes dans la guerre sournoise faites au monde arabe, à l'islam, pour les soumettre aux critères de rentabilité du commerce international, au mépris de la Foi de millions de croyants, pour intégrer de vive force le monde musulman au marché universel. Comprenez bien, l'Islam véritable est radicalement incompatible avec les normes de la consommation inhérentes au monothéisme du marché. L'Islam est un verrou qu'il faut faire sauter parce qu'il freine l'expansion de la pseudo-religion des droits de l'homme, ce cache-sexe de l'idolâtrie marchande.

De la même façon, le christianisme a été en grande partie détruit. Pensez que, dans les sondages d'opinion, la "famille" est classée systèmatiquement parmi les positions "conservatrices" pour ne pas dire réactionnaires. Je vous laisse apprécier la signification et les implications d'une telle dérive dans les moeurs.

Ce qui fonde l'humain, appelez ça comme vous voudrez, loi naturelle, commandement divin, est devenu quelque chose de suspect, de contraire au "progrès" ! Car ce qui est "conservateur" est connoté de l'idée restrictive et péjorative de contrainte, elle s'oppose par définition à ce qui est moderne, "progressiste", synonyme de "libéré", de liberté. La famille et la morale familiale sont ainsi des valeurs négatives, des modèles dépassés. L'Eglise catholique a vu ses fondements ruinés sans réagir, en y participant même, mais ce n'est pas le cas de l'Islam qui ne se laissera pas facilement détruire et qui représente la dernière force spirituelle susceptible de s'opposer avec succès à l'idolâtrie marchande.

C'est pourquoi l'Islam est une cible prioritaire, notamment en raison de son poids démographique : l'Oumma représente en effet plus d'un milliard d'hommes. Tel est aussi le marché qu'il faut définitivement conquérir et soumettre. Or les valeurs fondamentales, celles qui sont justement à la base de la civilisation, sont celles qui font obstacle à l'extension indéfinie du marché et cette liberté qui n'est qu'une forme déguisée de l'esclavage, liberté pour laquelle l'homme n'est plus qu'une marchandise qui se vend, s'achète et se détruit en fonction des besoins, des circonstances, de la conjoncture."

Le féminisme aussi "révolutionnaire" soit-il, n'est il pas une partie intégrante du nouvel ordre, un sous-produit de "l'insane Macdonaldisation du monde "?



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité