Aller au contenu
  • billets
    46
  • commentaires
    28
  • vues
    34743

La négation

yacinelevrailefou

193 vues

La négation, cas général, cas exceptionnel.

Je pars avec :

- Le sens de la vie tient toujours de la négation.

Ne serait-ce la négation qu'aucune chose existe excepté ce qui existe, tout simplement ou peut-être plus simplement encore par le simple fait lié lui-même à nos incapacités, de prétendre à une chose possible, mais alors inexistante, sans pour autant la considérer non-existante ou encore en avoir connaissance (de son inexistance, de l'être de la chose même, particulière).

C'est que donc le projet du possible soit venu de quelque part, étranger aux affaires humaines (la connaissance, le pouvoir, etc.).

Et je pense que de la négation le verbe se meut en Ordre.

C'est alors que la négation d'une chose en admettant l'exception de sa réalité (que cette chose existe), ne peut que marquer, affirmer, rendre réel, le fait qu'elle soit et non une autre chose. Ceci car sa loi tient dans son caractère exceptionnel.

Cette loi est bien celle de la vie, de la réalité.

En revanche, cette loi peut être remise en doute au cas où on l'applique sur ce que sont les possibles - des choses inexistantes bienque réels.

Cadrons la formule de la négation sur "l'inexistence" :

- La négation de l'inexistence excepté l'inexistence.

Cela conduit à ce que l'inexistence existe. Elle existe, certes mais seulement comme inexistante et non autrement. Il serait alors vain d'en tenir compte... Néanmoins, bienque l'inexistant soit une réalité, l'homme semble essayer de le réaliser à mesure qu'il en perçoit l'étendu (comme une grande perte, bien souvent). On pourrait alors en conclure qu'une fois l'inexistence réalisé, l'inexistence devient manifeste (un fait). Et selon la règle qui veut que ce qui fut demeure être car ce qui fut aura toujours été : l'inexistence est une réalité qui s'accomplie à mesure que la réalité se développe. Une fois que la réalité devient totale, selon sa fin téléologique, l'inexistant deviendra totalement réel.

A noter que l'inexistant est souvent le fruit de nos peurs, de nos désirs, de nos erreur ( la négation de ce qui existe), de l'ignorance, de nos incapacités, bêtises, faiblesses...

Ayons la bonne conscience que tout existe en ayant la conscience que de ce qui est est réel.

Et tout est réel... N'imaginez pas autres choses... Ne nous trompons pas de réalité... Mais alors qu'est ce que la réalité ?

C'est l'exception de tout ce qui est imaginable.

C'est l'exception en tout ce que tu penses.

Tout se ressemble ou a un point commun, toutes pensées se rejoignent (même dans l'antagonisme), tout à avoir avec tout, sauf...



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité