• billets
    186
  • commentaires
    1 383
  • vues
    769 512

J'ai la terre qui ne tourne pas rond

konvicted

19 vues

J'ai la terre qui ne tourne pas rond

I

J'ai honte d'appartenir à l'espèce humaine

Dont je méprise l'apanage qu'est la haine ;

Qui ne manque au grand jamais d'imagination

Et de créativité pour la destruction ;

Qui met tout son cœur à montrer jour après jour

Que l'argent le dépouille de toute raison ;

Qui dit adorer un dieu débordant d'amour

Mais qui aime à se faire la guerre en son nom.

Je me sens tout drôle, perds le sens de l'humour,

Je crois que ma terre ne tourne pas bien rond.

Cela ne leur suffit pas de s'entretuer,

Les hommes ont ce vice de s'évertuer

A étancher leur insatiable soif de sang

Sur le dos des autres animaux, impuissants ;

Enveloppant sans répit ni ménagement

Toute la biodiversité d'un linceul ;

Torturant visons et chiens pour des vêtements,

Suppliciant des taureaux pour l'amusement seul.

Atlas a dû lâcher prise, y'a un bon moment,

Vu que j'ai la terre qui s'est cassé la gueule.

II

Pauvre mère Nature, tu lui tends la main,

L'homme te contamine le bras mais demain

Ce beau parleur te le soignera comme neuf ;

Des milliards d'années que la vie est abritée,

Et puis, en quelques siècles de modernité,

Homo œconomicus tue, sorti de l'œuf.

Pauvre mère Nature, même tes séismes,

Éruptions, cyclones et autres cataclysmes

N'ont raison de ce virus à l'esprit abscons ;

Trop fragiles, tes défenses immunitaires

Gagneraient à être plus inhumanitaires,

N'illustre pas le proverbe : trop bon, trop con.




1 Commentaire


Le monde ne tourne pas rond de Unswabbed :

Tout n'est qu'hostilité

Qu'un manque de volonté

Face au couperet qui tombe

Tout est venin qu'on crache

Un mal être qu'on cache

A la masse pour se fondre

Tout n'est que naïveté

Qu'une banalité,

Dans laquelle on se plonge

Le monde ne tourne pas rond

Chacun y creuse sa tombe

Tous bercés par nos illusions

Par nos pensées aliénées

Tous comme des fantômes sans raisons

Tous perdus sans unités

Tout n'est que volonté à vouloir oublier

Nos actes et pensées sombres

Tout n'est que temps qu'on passe à calmer nos angoisses

De perdre une seconde

Cette réalité sans spontanéité

Fait de nous, tous des ombres

Le monde ne tourne pas rond

Chacun y creuse sa tombe

Tous bercés par nos illusions

Par nos pensées aliénées

Tous comme des fantômes sans raisons

Tous perdus sans unités

Le monde ne tourne pas rond

Sinon, pas mal, ton poème ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant