Aller au contenu

echoo Blog

  • billets
    26
  • commentaires
    87
  • vues
    272 718

Je Zappe !

echoo

537 vues

En allumant la "téloche" je tombe nez à nez sur la tronche du bedouin tripolitain bavant de rage et mal à l'aise dans son eternel look.La bave pleine la lévre,le fou de Tripoli hurle sa colére contre l'impérialisme occidental qui, dit-il, veut sa tête dans le seul but de mettre la pipette dans le baril de son pétrole.

khedafhkh.jpg

Zaouia,Ras Lanouf, Misrata,ajdabia, Ben Ghazi des noms en serie alignés le long d'une sinistre route,celle de l'éxode massif jalonné de baluchons fuyant la terreur du monstre cinglé.

Le Duo "tel pére,tel-fils" jure d'une seule et même voix népotique,la leur, pour promettre à leurs "sujets" l'extérmination pour faire couler leur sang dans les oueds taris de leur bled.

Nous formons le dernier rempart contre le terrorisme et la migration déferlante, disent-ils ,en pointant de leur indéxe coupable la dignité du peuple rebelle décidé plus que jamais à briser le joug de 42 ans de tyrannie khadafiste.

Derriére le bouclier humain formé par la "populace" prise en otage,le bedouin en folie et son fiston espérent toujours récolter les fruits de leurs mensonges en misant sur le sentiment patriotique émoussée de la "ouma arabo- islamia" et veulent s'allier même avec le diable,comme ultime et derniére solution ,pourvu qu'ils restent au pouvoir leur botte posée sur le cou du peuple.

sanstiaha.jpg

"No fly zone" répond la voix autorisée ! Pour protéger les populations en surcis de l'extérmination assurée.

Nous avons unilatéralement "cessé le fou" prétend le "fou" .

"Cocorico" répond le "coq gaulois",ne bouge surtout pas tant que t'es dans la ligne du 1000 :D .

Vivement la solution finale pour passer aux autres dictatures,royaumes despotes et autres "républiques de papa", qui se transmettent le flambeau du pére au fiston :mef: .

Je zappe.

Cette fois-ci je tombe nez-à-nez sur la tronche de "tata Bentaguia".

"Bentaguia" est une véritable troskyste,une dure des dures quand il s'agit de défendre les intérets du prolétariat.

Elle parle du FMI , du porte monnaie mondial avec hargne en employant un vocabulaire riche en termes "néo-colonialistes" et "impérialistes" dans lesquels "lala fatma" la doyenne révolutionnaire du douar, perd son latin et consulte à chaque mot le dictionnaire pour se retrouver dans son dialécte local.

Cette semaine,Bentaguia" s'est vue mobilisée pour defendre son plat de "couscous-régime" directement à la une du JT. En service commandé, elle a creusé ses tranchées pour resister en s'opposant à l'opposition.

Fallait voir la tronche de "Tata" ,en zoom plein écran avec les détails les plus nervis, parler de "l'impérialisme" et de la "main de l'étranger" qui complotent pour étrangler "chkoupy" dans son sommeil et le faire taire dans ses aboiements.

"Même quand tu décides instinctivement de tousser,ravale ta salive en même temps pour ingurgiter le son de ta voix pour le faire imploser vers l'intérieur", dit-elle à "chkoupy" à titre de conseil.

tatalol.gif

"Tata Bentaguia" a de la voix , et quand elle se l'ouvre ,son gosier élastique se dilate de toutes ses cordes pour porter trés loin la resonnance ambiante en parasitant toutes les ondes des autres émetteurs de l'opposition.

"Bentaguia" est omnibulée par cette sacrée "main de l'étranger" ; cette grosse main baladadeuse qui se permet de farfouiller partout et palper même là où il ne faut pas; et "Tata" le sait par expérience.

"La main de l'étranger" n'est pas comme la "main de fatma" ; elle est aveugle, invisible et sournoise, et peut sortir là où on l'attend le moins.Incolore,inodore et sans saveur ,elle est rapide comme l'éclair,discréte comme une sonnette d'alarme face à un voleur, et elle agit vite fait sans laisser de trace ou le temps de dire ouf.

On ne la fait pas à "Tata"; et même "chkoupy" à force d'entendre "Tata" répéter sa léthanie en est finalement conscient du risque de voir la " main de l'étranger" se poser un jour sur son museau, pas pour l'étrangler ,mais pour défaire sa lesse et lui donner un "coup de main" pour recouvrer sa liberté et sa dignité.

"Tata Bentaguia" parle de "constitution pour s'opposer à tous ceux qui parlent de "destitution".

A regarder de plus pret,je crois qu'il s'agit beaucoup plus de "constipation".

Elle a beau appuyer sur "ON" ,son percolateur reste coincé en position "off" et rien ne sort,rien ne se crée,tout se.....

Elle a beau exercer une poussée,pas celle d'Archiméde dirigée de bas en haut avec une large base comme point d'appui, mais celle imposée de "haut en bas" , aucun résultat palpable malgré la pression ,en dehors de ses yeux ronds qui veulent quitter leurs orbites.

Le percolateur de "Bentaguia" reste toujours bouché jusqu'à nouvel ordre et il est temps de zapper.

Je zappe.

Cette fois, c'est la tête de "chacha", le vieux mulet du douar,qui remplit tout l'écran.

Toujours le même sujet ,le même refrain,la même phobie de "la main de l'étranger".

Une véritable contagion cette main étrangére qui veut faire des siennes au douar.

A la différence de "Bentaguia" ,"chacha" a au moins le mérite d'avoir participé à la construction "du douar" en transportant sur son dos tous les plans d'aménagement,de réaménagement,de structuration , de restructuration, de déstructuration,d'organisation,de réorganisation,de centralisation,de décentralisation,de concentration, de déconcentration...

Aprés avoir épuisé toutes les recettes du socialisme spécifique, irreversible et sans landemain auquel il a consacré toute sa jeunesse,"chacha" mijote son plat favori préféré : la" ratatouille salafiste" (une sorte de mélange d'ingrédients politico-religieux qui passe difficilement et reste coincé dans la gorge comme un os avalé de travers).

Cette recette ayant fait trop de dégats irreversibles,"chacha" passe au sujet du jour :celui de la démocratie particuliére,scientifique et authentique pour terminer sa vieillesse en réglant sa respiration sur "l'air du temps"..

Tous les jours que Dieu fait,on voit "chacha" devant "Dimitri" l'architecte du douar , grimper ou descendre le long du sentier pour faire la navette entre "el biladj" et le Douar. A défaut de medaille honorifique et même d'un grade "honoris dégats" pour dommages causés à la communauté du douar,"chacha" aurait préféré recevoir au moins une grosse botte de foin ou un sac d'avoine.

Le vieux "chacha" attend toujours la récompense tant méritée pour se faire plaisir,avant de rendre définitivement le tablier et la selle.

Faut pas oublier surtout de restituer le "crachoir" :D .

"Chacha" est convaincu de sa généalogie pour prétendre avec fiéreté que son tonton etait un véritable "pur-sang" , et pour tout le reste, ce n'est qu'une question de code génétique manipulé par la "main de l'étranger".

Rien que çà.

Pas plus que çà.

Pas moins que çà.

Uniquement çà.

Et c'est tout le temps comme çà depuis que "chacha" tient en otage le "crachoir" du douar.

chachabyb.png

"Chacha" a tout le temps la tête plongée dans le mangeoire .C'est avec la narine pleine d'avoine qu'il s'est présenté à l'écran pour dispenser ses conseils sur les bonnes maniéres et l'art de se tenir à table pour déguster un plat de "couscous-navets".

Malgré son âge et son museau usé par les mensonges politico-économico-religieux,"chacha" conserve toujours l'oeil vif quand il s'agit de tenir le "crachoir" dans un discours mettant en scéne la "main de l'étranger".

"Chacha" reste de marbre et imperturbable sur les principes non négociables qui fondent la "ouma du douar" et le bon voisinage."Chacha" est "mécréanto-laïcophobe" et d'une maniére irréversible et irréfragable.

Même quand les pauvres " fréres" innocents tombent comme des quilles,"chacha" est absent et s'interdit de s'immiscer dans les affaires des autres. Il fait la sourde oreille et fait semblant de ne rien voir en attendant la fin des évenement pour retirer son museau du mangeoire et, comme de rien n'était,il reprendra ses anciens refrains,l'oreille aux aguets pour changer de veste et de recette au bon moment.Mais dans le fond,son menu reste toujours le même :fade et "dégueu." Il continue à appeller çà : "auto-gestiou" en langage mulet du douar.

Bon appétit "chacha" mais n'abuse pas trop de tes recettes, et surtout fais "gaffe" à la diarrhée,parait qu'elle fait des dégats ces derniers temps.Et la "main de l'étranger" n'a rien à foutre dans ce cas :D .

Je zappe.

"Hadj Moussa" est juste là avec ses grosses lunettes pour lire sa nouvelle feuille de route :rtfm: .

La veille ,il était "pour" ,pour mettre un terme aux agissements du cinglé.

Le jour d'aprés,il tergiverse est trace noir sur blanc une nouvelle feuille du jour avec de nouveaux arguments: "d'accord,bien sûr,évidemment , c'est à dire que...oui mais , vous comprenez....,les enjeux democratiques...la course au fauteuil.... n'est ce pas ?"

"J'avais donné ma caution de garantie mais en fin de compte, à bien réfléchir ... c'est à dire que.... , la météo,le vent de sable , l'esprit du douar...,les jeux de la concurrence...la constipation de "chkoupy"..les croisades ...blabla.."

Aujourd'hui, "hadj Moussa" fait encore volte face et prétend qu'il s'agit d'un simple "quipro -quoco" et que "Moussa hadj" ou "Hadj Moussa" c'est kif-kif,du pareil au même. Vous pigez quelque chose ? oui ou non ?

Mes yeux et mes oreilles commencent à "gerber" face à l'écran animé par tant d'hypocrisie,de revirement de situation et de forfaiture,surtout à ce niveau de responsabilités.

ONU,Conseil de Sécurité,OUA,Ligue arabe,UE, OTAN autant de "gamelles" bruyantes qui nécessitent une refonte dans un grand four , dans un grand chaudron,dans un autre moule confectionné par des mains moins hypocrites et moins tremblantes.

En attendant la fin de leurs cauchemars préfabriqués,vivement une révolution mondiale pour qu'ils cessent de chier dans nos gamelles avec des primes en plus.

Tout compte fait et face à un tel cafouillage ,il n'y a pas meilleur langage "diplomatique" que celui de dire simplement "mrd" comme il faut , quand il le faut surtout quand il s'agit d'un fou.


   Alerter


5 Commentaires


Commentaires recommandés

"vivement une révolution mondiale pour qu'ils cessent de chier dans nos gamelles avec des primes en plus" mdr

Du balai...les vils corrompus!!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité chat_ooo

Posté(e) · Signaler

crise d'adolescence.....

z'aime bien les caricatures en illustration, même si tout le texte n'est pas compréhensible

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
crise d'adolescence.....

z'aime bien les caricatures en illustration, même si tout le texte n'est pas compréhensible

merci 'chat_ooo' ! Effectivement il faut vivre au "bled" pour comprendre certaines choses et encore, puisque même beaucoup d'habitants du "douar" regardent sans voir et parfois ne "pigent" rien à leur propre situation....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité chat_ooo

Posté(e) · Signaler

c'est lequel de nous ça ? :

Même quand les pauvres " fréres" innocents tombent comme des quilles,"chacha" est absent et s'interdit de s'immiscer dans les affaires des autres. Il fait la sourde oreille et fait semblant de ne rien voir en attendant la fin des évenement pour retirer son museau du mangeoire et, comme de rien n'était,il reprendra ses anciens refrains,l'oreille aux aguets pour changer de veste et de recette au bon moment.Mais dans le fond,son menu reste toujours le même :fade et "dégueu." Il continue à appeller çà : "auto-gestiou" en langage mulet du douar.

simple curiosité hein

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Lequel de nous ? n' exagérons pas ! Faut jamais mélanger les genres,sauf dans la "ratatouille" politique ou les films :"les bons,les brutes et les truands".

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité