• billets
    3
  • commentaires
    12
  • vues
    23 551

À propos de ce blog

Le seul endroit sur terre ou mon subconscient, mon narcissisme destructeur et mon déficit d'inhibition latente vous accueillent à bras ouverts.

Billets dans ce blog

Nezyn

J'emmerde.

J'emmerde toutes ces putes qui se font défoncer par 30 keums et qui s'empressent de sortir toute fière de leur bukkake la bave aux lèvres pour donner des leçons de sexualité à la terre entière.

Tout ça parce que dans l'hypersexualisation de notre société, on a fait croire à ces petites connes écervelées que nourrir sa névrose obsessionnelle en se faisant trouer la viande le plus violemment possible, c'est être au sommet de la hiérarchie féminine du 3eme millénaire.

Résumé de cet article : Il faut que j'arrête mon abonnement Bangbros.

Nezyn

60189254844984600644.jpg

La plus grosse idée de génie de cet enculé de Van Gogh après s'être fait charcuter l'oreille pour entrer dans l'histoire, c'est d'avoir réussi l’exploit de faire son autoportrait via une “simple” représentation de tournesols (bon biensûr, vous étiez trop cons pour réaliser que ses fameux tournesols étaient une figuration métaphorique et volontaire de son profil psychologique, mais passons).

Mais MOI, Nezyn 1er, je compte faire encore plus fort, je vais faire mon autoportrait au travers de que j’affectionne le + sur cette terre (après Gayporntube.com) : des grattes-ciel.

D'ailleurs je précise que celui qui voit une corrélation intime entre mon homosexualité refoulée et ma passion pour les grattes-ciel (et leurs connotations phalliques), est prié de sortir immédiatement de mon dépotoir intellectuel et ce, même si il a entièrement raison. Merci.

Bref, je vais donc peindre sur des châssis grands formats, des putains de structures mais sans aucunes fenêtres, sans fantaisies, ni glorifications (si ce n’est par leurs dimensions).

Ça sera des grattes ciel immenses, froids et sans âmes, et ils seront autant révélateur de mon vide intérieur que de mon ego surdimensionné.

D’ailleurs je pense que tout artiste normalement constitué se doit d’avoir ces deux qualités : un vide intérieur qu’on doit remplir par le simple processus de création, et l’ego surdimensionné pour avoir la simple volonté de l’exposer aux yeux de tous, et de croire que ça intéresse quelqu’un.

Résumé de cet article : je vais défoncer Van Gogh et les artistes sont des gros connards.