Aller au contenu

  • (6 Pages)
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »

Note : - - - - - Question aux libéraux: quand est-ce que la France serait libérale?

31 janvier 2012 - 20:24 #1

0
Bonjour à tous,

Bon voilà le libéralisme est présent dans la majorité des discussions sur la crise de 2008, la crise de la dette,... mais souvent les libéraux bottent en touche en affirmant que ces crises ne sont pas la conséquence du libéralisme mais du socialisme/ étatisme/ corporatisme/ libéralisme trop mou / autres
C'est leur point de vue mais le problème est que je n'ai entendu chez personne, ce qu'il faudrait faire pour avoir un vrai libéralisme.
Question logique puisqu'ils affirment qu'on applique pas le vrai libéralisme en dépit de maints réformes libérales ( privatisations, dérégulation totale des marchés).
Une économie n'est-elle libérale que si la Sécu est privatisée par exemple?
Alors voilà je poserai des questions très simples aux libéraux puisqu'ils refusent de répondre clairement aux questions dans les autres discussions:
- Pourquoi ces crises ne sont-elles pas la conséquence du libéralisme ?
- Quand est-ce qu'une économie est vraiment libérale?

Ce message a été modifié par economic dream - 31 janvier 2012 - 20:29.

L'utilisateur est hors-ligne economic dream   Animateur
Forumeur alchimiste, 19 ans


À l'Instant

31 janvier 2012 - 20:27 #2

0
Giscard avait dit un truc là-dessus ....

L'utilisateur est hors-ligne latin-boy30   Membre+
Jeteur de pavés dans les mares


31 janvier 2012 - 20:32 #3

0
Image IPB

http://www.gauchelib...r-novembre-2011

Quand au moins la moitié de ces partis sera au dessus de l'horizontale....

Citation

Une économie n'est-elle libérale que si la Sécu est privatisée par exemple?

Se serait libérale si l'on était pas obligé de cotiser et si la SS n’était pas un monopole étatique.

La plupart des libéraux ne sont pas pour une dérégulation totale, mais contre la sur-régulation qui étrangle les entreprises.

Concernant tes 2 dernière questions, je ne suis pas assez calé ^^

Ce message a été modifié par slanny - 31 janvier 2012 - 20:39.

L'utilisateur est en ligne slanny
Forumeur alchimiste


31 janvier 2012 - 20:44 #4

0
Le libéralisme c'est la responsabilité individuelle.
Le libéralisme date de l'Ecole de Salamanque (15ème siècle), ce n'est donc pas un ensemble de principes récents comme vous essayez de le faire croire.
C'est d'abord donner des droits fondamentaux aux personnes en matière d'économie.
Il faut déjà savoir d'ou vient le libéralisme économique, de qui, comment, pourquoi, avant de se lancer dans un procès à charge complétement débile du libéralisme.
Comment il a évolué, aussi. Mal, c'est un fait.
Le libéralisme est modulable à souhait. D'autant que les excès aujourd'hui sont identifiés.
Aussi débile que d'affirmer que le libéralisme est de droite et que le socialisme est de gauche.
Suffit de pousser un peu la réflexion pour que cette affirmation vole en éclat.
Certains ont raison de dire que certains points doivent être corrigés par l'Etat.
Par contre, tout n'est pas à jeter dans le libéralisme économique, loin de là.
Le libéralisme néo-classique est en train de mourir, mais un nouveau libéralisme économique, ou peut-être un retour à un libéralisme d'équilibre général , verra le jour.
Enfin, je l'espère.

ex_Imanouèl*


31 janvier 2012 - 22:22 #5

1

Voir le messageslanny, le 31 janvier 2012 - 20:32, dit :

Image IPB




Image IPB C'est n'importe quoi ce schéma. Platon était un obsédé de la Justice, et l'étatisme était un moyen de cette Justice, le but principale étant la liberté individuelle. Pinochet et Friedman sont un peu trop éloigner à mon goût, Pinochet prenant ses ordres économiques de Friedman lui-même. De Gaulle, un républicain de droite, au coude à coude avec des saloperies de centristes... c'est une blague ? Platon, Rousseau et De Gaulle sont tous des républicains, ils se fichent bien d'être étatistes ou libéraux, le tout est d'atteindre la Liberté, avec les spécificités de leur époque, Le juste équilibre entre volonté individuelle et volonté collective.

Encore un torchon d'anarcaps...


Ce message a été modifié par Donny - 31 janvier 2012 - 22:23.

L'utilisateur est hors-ligne Donny
Forumeur forcené, 28 ans


31 janvier 2012 - 22:44 #6

0
Question aux libéraux : quand est-ce que la France sera libérale ? question aux communistes : quand est-ce qu'on verra un vrai système Marxiste dans ce monde ?

Réponse à toutes ces questions : j'espère que jamais ça n'arrivera, ni pour l'un ni pour l'autre, ça voudrait dire d'un côté la loi de la jungle et de l'autre la tyranie assurée. Un groupe d'homme n'a pas a soumettre les autres, vous me direz : mais les plus riches y sont les plus forts que nouille... j'y vous répondrai : mais c'est vous les nouilles, zy es plus forts que les riches, mais zy n'avez pas l'courage de vous rassembler pour leur dire non ! Vous zy souvenez vous de 1789, zy ont passé un mauvais quart d'heur que même... un truc à en perdre la tête...

Ce message a été modifié par David Web - 31 janvier 2012 - 22:45.

ex_David Web*


01 février 2012 - 14:04 #7

0

Voir le messageImanouèl, le 31 janvier 2012 - 20:44, dit :

Le libéralisme c'est la responsabilité individuelle.
Le libéralisme date de l'Ecole de Salamanque (15ème siècle), ce n'est donc pas un ensemble de principes récents comme vous essayez de le faire croire.



Je me disais bien que c’était un truc complétement démodé, ça ne marchera jamais nous ne sommes plus au 15me siecle ! :snif:

Par ailleurs, si le libéralisme se résume 'a la responsabilité individuelle, la France est libérale, en tout cas nos entreprises n'arretent pas de rappeler cette notion a leurs salariés ( plus même qu'a leurs dirigeants).:D

L'utilisateur est hors-ligne bibifricotin
Forumeur alchimiste, 69 ans


01 février 2012 - 16:00 #8

0
@David Web: Un vrai système marxiste c'est un peu du libéralisme sans propriété privée.

@economic dream: Je pense qu'il y a des degrés de libéralisme et par exemple en europe on est plutôt libéral politiquement (même s'il reste des progrès à faire) et moyennement libéral en économie (en fait il y a beaucoup de disparités), par exemple théoriquement tout le monde peut ouvrir une entreprise (sauf les mineurs mais bon) sauf que la bureaucratie que cela implique est désincitative en plus de ne pas forcément avoir de raison d'être. On peut envisager le libéralisme selon les secteurs: celui de la monnaie n'est pas libéral par exemple (on peut difficilement créer sa propre monnaie), par contre celui de la distribution l'est plutôt.

Après en France le problème récurrent et la bureaucratie, je vois mon appartement, il a été rénové il y a deux ans. Les cadres des fenêtres n'ont pas été changés, ce qu'il fait qu'il y a du double vitrage mais que l'air passe par des instertices dans le cadre. On peut se dire que c'est à cause du propriétaire qui a voulu faire des économies et c'est vrai. J'ai demandé à l'agence et on m'a répondu qu'au vu des réglementations en vigueur, on ne pouvait remplacer ces cadres que par le même type de cadre (pour garder l'apparence du quartier). J'ai donc demandé quel était le prix de ce type de cadre, on m'a répondu entre 3000€ et 4000€, il y a trois fenêtre dans l'appartement ce qui donne un coût approximatif de 10000€ contre un coût approximatif de 5000€ (estimation haute) en changeant de cadre. Du coup, pour que les touristes puissent admirer la beauté de la ville, le chauffage tourne à fond.


L'utilisateur est hors-ligne Mirisme
Forumeur alchimiste, 22 ans


01 février 2012 - 16:32 #9

0

Voir le messagebibifricotin, le 01 février 2012 - 14:04, dit :

Voir le messageImanouèl, le 31 janvier 2012 - 20:44, dit :

Le libéralisme c'est la responsabilité individuelle.
Le libéralisme date de l'Ecole de Salamanque (15ème siècle), ce n'est donc pas un ensemble de principes récents comme vous essayez de le faire croire.



Je me disais bien que c’était un truc complétement démodé, ça ne marchera jamais nous ne sommes plus au 15me siecle ! :snif:

Par ailleurs, si le libéralisme se résume 'a la responsabilité individuelle, la France est libérale, en tout cas nos entreprises n'arretent pas de rappeler cette notion a leurs salariés ( plus même qu'a leurs dirigeants).:D


Le libéralisme ne se démodera jamais, il évoluera.
C'est pour cette raison que ses concurrents sont tous morts (communisme, socialisme, hyper-protectionnisme, ultra-nationalisme...), quand lui se régénère.
C'est le seul système qui présente autant de souplesse et qui puisse prendre autant de formes possibles.
A part à quelques indécrottables, ici, chacun peut se retrouver dans une forme de libéralisme.

ex_Imanouèl*


01 février 2012 - 17:41 #10

0

Voir le messageImanouèl, le 01 février 2012 - 16:32, dit :


Le libéralisme ne se démodera jamais, il évoluera.
C'est pour cette raison que ses concurrents sont tous morts (communisme, socialisme, hyper-protectionnisme, ultra-nationalisme...), quand lui se régénère.
C'est le seul système qui présente autant de souplesse et qui puisse prendre autant de formes possibles.
A part à quelques indécrottables, ici, chacun peut se retrouver dans une forme de libéralisme.


Vous l'avez dit aussi, le libéralisme actuel est mort . Faudrait savoir !

Vous ne pouvez pas prétendre que tous les systèmes économiques sont libéraux, c'est absurde.

Par exemple : la sociale démocratie n'est pas un système libéral au vrai sens du terme

L'utilisateur est hors-ligne bibifricotin
Forumeur alchimiste, 69 ans



  • (6 Pages)
  • 1
  • 2
  • 3
  • Dernière »