Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'avenir'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

9 résultats trouvés

  1. Dystopik

    Ne rien contrôler

    Bonjour à tous, ceci est mon premier poste. Je vais remettre un contexte. Je suis une étudiante de 22 ans, pour qui la vie va à peu près normalement, des hauts et des bas. Bref jusqu'à récemment j'avais l'impression que tout le monde choisissait plus ou moins sa vie. Attention je sais qu'on ne choisit pas dans quelle famille on naît, avec quels moyens, dans quel pays... Mais pour les plus petites choses, par exemple choisir de continuer ses études par motivation, choisir de faire du sport pour garder la forme, choisir comment on réagi à telle ou telle situation, pour moi on avait le choix. Mais de plus en plus je réalise que ce n'est pas vraiment le cas. J'ai l'impression que chacun naît avec une force d'action, une énergie de vie qui n'est pas la même pour tous. C'est un reportage sur la grossophobie qui a commencer à me donner cette idée. On ne choisit pas d'être gros, parfois on ne peut juste pas maigrir, le faire demande un effort qu'on arrive pas à fournir. Il en va de même pour les anorexiques, mais aussi pour tout ces traits de la personnalité (énervement, fatigue...).... C'est pas des choses que l'on veut mais on est incapable de les changer. Ceux qui ont la meilleure capacité de contrôle, la plus grande force mentale, sont ceux qui réussissent, les autres réussissent un peu moins. Je ne sais pas si c'est très clair... Quel est votre positionnement par rapport à ce que je pense ?
  2. https://www.franceculture.fr/emissions/grand-reportage/ginks-ne-pas-faire-denfant-geste-ecolo-ultime-0?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0n4A6fcSlm5oJdEvL18IQhVgd2uhimdAI_FzpzNylEvne3tH-2h2FoD-s#Echobox=1593864347 Ils ne veulent pas faire des enfants......Question écologique...... Sauver la planéte.
  3. stef22

    Perdue dans mon avenir

    Bonjour à tous, Voilà ma situation : je suis actuellement en première année de BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client en alternance. Mais le problème c'est que cela ne plait pas du tout, et que je n'ai plus aucune motivation, mes études ne me plaisent pas, mais aussi le travail qui va avec. Et le deuxième problème c'est que je ne sais absolument pas quoi faire d'autre car je ne sais pas du tout ce qui me plait dans la vie. Donc voilà j'aimerai savoir si vous aviez des solutions pour que je puisse trouver ma voie, et me sortir de là, car ça fait plusieurs mois que ça me prend la tête, et que j'y pense sans cesse. Voilà merci d'avance pour votre aide.
  4. Ils sont tous morts. Vous êtes vivant-e-s! Vous avez le pouvoir de changer le monde! Pas eux... Tout au plus peuvent-ils encore vous aider à comprendre un peu le passé et le présent. Mais créer l'avenir, l'avenir du monde, n'est-ce pas une affaire de "vivants"? Voici ma question (philosophique) donc: faut-il enterrer la philosophie avec le philosophe pour inventer l'avenir? Comprenez-moi bien: pour enterrer la philosophie du philosophe, je ne nie pas qu'il faille d'abord la saisir...
  5. "Une façon de naitre, mille et une façons de mourir" Faut t-il être glorieux au moment fatidique ou bien au contraire être bien au fond de son trou et dormir l'âme en peine par un tel spectacle que nous a offer la vie ?! Est ce à nous de nous offrir au "long sommeil" ou à nous de nous en préparer pour pires batailles ?! Si il est sûr que la religion est née du spectacle de la mort, elle (la religion) n'a eu de cesse de se nourrir du spectacle de le renaissance pour évoluer.
  6. Bonjour, Je suis actuellement sur la fin de mon année de 4e et je commence à me préoccuper de ce qui pourrait m'intéresser plus tard... Mes passions : Rammstein, Metallica (j'adore leurs chansons + les reprendre à la batterie), la programmation, les maths (enfin l'algèbre), j'aime bien le français, les nombres (ça a un lien avec les maths), ... Voilà pouvez vous m'aider en me parlant de vos expérience professionnelles si vous travaillez dans un domaine qui selon vous pourrait m'intéresser, où si vous avez tout simplement des propositions de métiers qui ont un lien avec ce que j'ai écrit précédemment... Merci d'avance !
  7. Vous reconnaissez-vous peu ou prou dans votre signe astrologique ?
  8. " AFP, publié le lundi 09 juillet 2018 à 16h12 "La Fraternité sacerdotale Saint-Pie X (FSSPX) fondée par Mgr Lefebvre réunit mercredi en Suisse ses dirigeants: une réunion au sommet capitale pour le plus important mouvement catholique intégriste et son supérieur Bernard Fellay, qui espère un rapprochement avec Rome, trente ans après le schisme. - La FSSPX à l'heure de son "chapitre général" - Fondée en 1970 par l'évêque français Marcel Lefebvre (1905-1991), la FSSPX avait rapidement pris ses distances avec le Saint-Siège, refusant de "suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante" née selon elle du concile Vatican II (1962-1965), avec sa "nouvelle messe" rompant avec le latin et son insistance sur la liberté religieuse et l'oecuménisme. La rupture est consommée quand Mgr Lefebvre - ses fidèles seront appelés "lefebvristes" - consacre en 1988 quatre évêques sans l'autorisation de Jean Paul II, un geste frappé d'excommunication. Ce n'est que la quatrième fois que la congrégation intégriste - traditionaliste hors du giron romain - tient sa plus haute assemblée (du 11 au 21 juillet à Ecône, en Suisse), son "chapitre général", réuni tous les douze ans. L'occasion de faire un état des lieux de troupes qui se portent bien selon le porte-parole de la FSSPX, l'abbé Alain Lorans, qui revendique 650 prêtres desservant 70 pays dans le monde. En France, principal fief, "les églises, les chapelles, les quarante prieurés relevant de cette fraternité schismatique ne désemplissent pas", constate l'essayiste Henri Tincq dans son dernier ouvrage, "La grande peur des catholiques de France (Grasset). - Le chemin incertain vers Rome - Le sujet du retour des lefebvristes en "pleine communion" avec Rome devrait être sur toutes les lèvres à Ecône. C'est le grand combat de Mgr Bernard Fellay, 60 ans dont 24 passés à la tête de la FSSPX, un chemin qui n'a toujours pas abouti depuis la levée des excommunications en 2009 par Benoît XVI. L'homme fort de la congrégation intégriste rêve d'une "reconnaissance canonique" qui passerait par une "prélature personnelle", sur le modèle de ce que Jean-Paul II avait fait pour l'Opus Dei. Cette forme juridique permettrait à la fraternité lefebvriste de dépendre davantage du pape que de l'évêque de chaque diocèse. Mais le grand rapprochement avec Rome se fait attendre, plus d'un an après que le pape François a fait un nouveau pas en validant, à certaines conditions, la célébration des mariages par des prêtres lefebvristes." "Optimiste", Mgr Fellay restait prudent dans la presse fin juin: "On nous a d'abord ouvert des moyens de discussion, puis on les a refermés. Qu'exige-t-on vraiment de nous? Le démon est à l'œuvre". - Contestations parmi les intégristes - Le prélat suisse joue-t-il son avenir lors de ce chapitre général? "Ce n'est pas gagné pour lui", observe Henri Tincq. "S'il est mis en minorité, il n'y aura pas d'accord avec Rome et il laissera sa place à une tendance encore plus dure". Une crise interne avait couvé au printemps 2017. Main de fer dans un gant de soie, Mgr Fellay avait limogé sept doyens critiques face au processus de rapprochement, dont celui de l'église emblématique Saint-Nicolas-du-Chardonnet, occupée illégalement depuis quatre décennies au coeur de Paris. A l'approche du rassemblement d'Ecône, les plus intransigeants des lefebvristes ont lancé une "lettre ouverte" appelant à ne pas signer de "compromis avec l'erreur" romaine. Combien pèsent-ils? "L'opposition interne me semble minoritaire, et surtout circonscrite à la France", évacue l'abbé Lorans. - Des craintes dans l'Eglise et au-delà - L'octroi d'une prélature personnelle, souvent vu comme un traitement de faveur injustifié, pourrait être vivement critiqué dans les rangs de l'Eglise. "Les évêques ne sont pas tous spontanément disposés" au rapprochement, car le passé a été "violent", relevait il y a quelques mois une source proche de l'épiscopat. Vent debout, l'association de lutte contre les dérives sectaires Avref verrait un geste "irresponsable" dans la reconnaissance pontificale d'une FSSPX à laquelle elle a consacré un "livre noir". "Des victimes s'adressent à nous sur des dossiers d'abus sexuels, la façon dont leurs écoles (une centaine dans le monde) sont tenues... Un cléricalisme très fort fait que les familles sont sous le joug des prêtres", confiait en 2017 son président Aymeri Suarez-Pazos" https://actu.orange.fr/france/reunion-au-sommet-des-integristes-lefebvristes-a-distance-de-rome-CNT0000014IfqD.html
  9. Voilà ce qu'écrivait le Monde.fr en juin 2009 : "Une femme craint pour la vie de son enfant. Elle le dépose, dans un panier, sur les eaux du fleuve. La nacelle dérive, l'enfant est recueilli. Bien sûr, son destin est de changer le monde. On connaît l'histoire : c'est celle de Moïse, "sauvé des eaux". Mais ceux qui l'ont écrite se sont inspirés, jusque dans ses détails, de celle de Sargon d'Agadé. Du nom de ce roi qui unifie la Mésopotamie au milieu du IIIe millénaire avant notre ère et fonde, ainsi, le premier empire. Que les compilateurs du récit biblique s'en soient inspirés n'est pas extravagant. L'homme a tant impressionné ses contemporains que les échos mêlés de son histoire et de sa légende ont retenti dans tout le Proche Orient pendant près de vingt siècles. La fiction, d'abord. "Je suis Sargon, le roi puissant, le roi d'Agadé. Ma mère était une grande prêtresse. Mon père, je ne le connais pas. (...) Ma mère me conçut et me mit au monde en secret. Elle me déposa dans une corbeille de jonc, dont elle ferma l'ouverture avec du bitume." Le même geste maternel - le calfatage du berceau à l'l'aide de bitume - est rapporté dans le récit biblique à propos de Moïse, alors que le bitume, matériau typiquement mésopotamien, est presque introuvable en Egypte... Un vertige me prend : et si le judaïsme dont sont issus le christianisme et l'Islam (ce n'est plus à démontrer, tant les similitudes et les noms propres identiques sont légions) n'était que la compilation de légendes bien plus anciennes? Cela voudrait-il dire que ces trois religions sont fondées sur des bases entièrement fausses ? Il serait intéressant de recouper les sources de ces informations, de faire des recherches sur des récits religieux issus d'un passé antérieur à ces religions , et de donner son avis sur le passé , le présent et l'avenir de l'humanité, si on admet que ces informations pourraient être véridiques et donc montrer que les bases mêmes de toutes les religions sont fausses. Quel sens faut-il alors donner à toutes les guerres de religion qui ont construit l'Histoire humaine depuis des milliers d'années ? Cette Histoire s'est elle construite sur des légendes orales antérieures? Doit-on admettre alors qu'aujourd'hui même, des milliards de gens vivent, se battent et meurent au nom de ces religions qui ne reposeraient sur rien. Nota : il faut admettre que les fautes scientifiques originelles des tous les livres "saints" (terre plate, soleil tournant autour du soleil, étoiles et lune d'origine divine et intouchables par l'homme, ...), et que le manque sidéral du moindre début de preuve de l'existence de Dieu jette un sacré doute sur la véracité de ces trois religions et sur toutes les religions en général. Remarque : il ne s'agit aucunement d'attaquer l'une ou l'autre de ces religions, ni de les comparer. Il s'agit de réfléchir au concept même de "religion" et de voir si l'Histoire de l'Homme qui s'est toujours adossée d'abord à des religions fétichistes , puis polythéistes et enfin monothéistes, a toujours reposé sur du vent ou pas.
×