Aller au contenu

Shuggie Bain de Douglas Stuart

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
Yemaia Membre 2 725 messages
Amae‚
Posté(e)

image.png.c29fc68c71c6f1f5ed73bdc465bc1e53.png

BOOKER PRIZE 2020. Glasgow, années 1980, sous le règne de fer de Margaret Thatcher. Agnes Bain rêvait d’une belle maison bien à elle, d’un jardin et d’un homme qui l’aime. À la place, son dernier mari la lâche dans un quartier délabré de la ville où règnent le chômage et la pauvreté. Pour fuir l’avenir bouché, les factures qui s’empilent, la vie quotidienne en vrac, Agnes va chercher du réconfort dans l’alcool, et, l’un après l’autre, parents, amants, grands enfants, tous les siens l’abandonnent pour se sauver eux-mêmes. Un seul s’est juré de rester, coûte que coûte, de toute la force d’âme de ses huit ans. C’est Shuggie, son dernier fils. Il lui a dit un jour : « Je t’aime, maman. Je ferai n’importe quoi pour toi. » Mais Shuggie peine d’autant plus à l’aider qu’il doit se battre sur un autre front : malgré ses efforts pour paraître normal, tout le monde a remarqué qu’il n’était pas « net ». Harcèlement, brimades, injures, rien ne lui est épargné par les brutes du voisinage. Agnes le protégerait si la bière n’avait pas le pouvoir d’effacer tous ceux qui vous entourent, même un fils adoré. Mais qu’est-ce qui pourrait décourager l’amour de Shuggie ? Shuggie Bain est un premier roman fracassant qui signe la naissance d’un auteur. Douglas Stuart décrit sans détour la cruauté du monde et la lumière absolue.

 

 

À propos de l'auteur (2021)

Douglas Stuart est un enfant de la classe ouvrière, né en 1976 à Sighthill, un quartier de Glasgow, « dans une maison sans livres ». Après son diplôme du Royal College of Art qu’il décrit comme un enchantement compte tenu du harcèlement dont il a été victime toute son enfance, il entreprend une carrière dans le design de mode à New York, où il est installé. Il a publié quelques nouvelles dans le New Yorker. Shuggie Bain, son premier roman, a obtenu le Booker Prize 2020, été finaliste du National Book Award et sera pubié dans 37 pays.

Maître de conférences et docteur en linguistique anglaise, Charles Bonnot voue une passion toute particulière aux curiosités de la langue. Il aime ainsi échanger sur la traduction du scots au sein de son équipe de recherche mais il apprécie aussi de se plonger dans les méandres des livres qu’il traduit

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×