Aller au contenu

Au cœur de Paris, l’hôtel de la Marine retrouve ses couleurs du XVIIIe siècle.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 25 507 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Au cœur de Paris, l’hôtel de la Marine retrouve ses couleurs du XVIIIe siècle.

Siège de l’état-major de la Marine de 1789 à 2015, ce monument emblématique de la place de la Concorde va s’ouvrir au public prochainement. Après quatre ans de travaux pour une très belle restauration.

k3qm.jpeg

Un nouveau chapitre s’ouvre en mai pour l’hôtel de la Marine. Le monument emblématique de la place de la Concorde, délaissé par l’armée en 2015, renaît en palais pour accueillir le grand public qui n’y avait pas accès depuis plus de deux siècles ! Quatre ans de travaux, portés par le Centre des monuments nationaux (CMN), ont été nécessaires pour redonner son lustre à cet écrin du XVIIIe siècle.

Une superbe restauration de cet édifice de 12 000 m2 classé aux monuments historiques, construit et aménagé entre 1758 et 1774 par Ange-Jacques Gabriel, premier architecte de Louis XV. Il a d’abord abrité le prestigieux Garde-meuble de la Couronne, institution en charge de l’entrepôt et la restauration du mobilier des résidences royales. « Le public pouvait y venir le premier mardi de chaque mois d’avril à novembre », rappelle Jocelyn Bouraly, administrateur du site.

Mais l’accès s’est refermé après la Révolution avec l’installation de l’état-major de la Marine, qui va y rester plus de 200 ans. Une continuité d’occupation qui s’est avérée « une chance » pour le CMN. « Car la Marine, qui a modifié des pièces en salon d’apparat au XIXe, a seulement fait repeindre, sans rien détruire, les appartements de l’intendant du Garde-meuble ».

Dix-huit couches de peinture

0ret.jpeg

En retirant jusqu’à dix-huit couches de peinture accumulées au fil des ans, « nous avons pu retrouver celle d’origine, qui était protégée par un vernis ». Plutôt que « de tenter de refaire à l’identique, nous nous sommes attachés à remettre au jour, petit à petit, ces décors du XVIIIe cachés. L’ensemble a ensuite été restauré comme un tableau. »

Suite de l'article.

 

 

 

Modifié par goods
  • Like 1
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 100ans Posté(e)
Beltégeuse Membre 8 066 messages
Les fées n'ont pas d'âge....‚ 100ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, goods a dit :

Au cœur de Paris, l’hôtel de la Marine retrouve ses couleurs du XVIIIe siècle.

Siège de l’état-major de la Marine de 1789 à 2015, ce monument emblématique de la place de la Concorde va s’ouvrir au public prochainement. Après quatre ans de travaux pour une très belle restauration.

k3qm.jpeg

Un nouveau chapitre s’ouvre en mai pour l’hôtel de la Marine. Le monument emblématique de la place de la Concorde, délaissé par l’armée en 2015, renaît en palais pour accueillir le grand public qui n’y avait pas accès depuis plus de deux siècles ! Quatre ans de travaux, portés par le Centre des monuments nationaux (CMN), ont été nécessaires pour redonner son lustre à cet écrin du XVIIIe siècle.

Une superbe restauration de cet édifice de 12 000 m2 classé aux monuments historiques, construit et aménagé entre 1758 et 1774 par Ange-Jacques Gabriel, premier architecte de Louis XV. Il a d’abord abrité le prestigieux Garde-meuble de la Couronne, institution en charge de l’entrepôt et la restauration du mobilier des résidences royales. « Le public pouvait y venir le premier mardi de chaque mois d’avril à novembre », rappelle Jocelyn Bouraly, administrateur du site.

Mais l’accès s’est refermé après la Révolution avec l’installation de l’état-major de la Marine, qui va y rester plus de 200 ans. Une continuité d’occupation qui s’est avérée « une chance » pour le CMN. « Car la Marine, qui a modifié des pièces en salon d’apparat au XIXe, a seulement fait repeindre, sans rien détruire, les appartements de l’intendant du Garde-meuble ».

Dix-huit couches de peinture

0ret.jpeg

En retirant jusqu’à dix-huit couches de peinture accumulées au fil des ans, « nous avons pu retrouver celle d’origine, qui était protégée par un vernis ». Plutôt que « de tenter de refaire à l’identique, nous nous sommes attachés à remettre au jour, petit à petit, ces décors du XVIIIe cachés. L’ensemble a ensuite été restauré comme un tableau. »

Suite de l'article.

 

 

 

Coucou et merci Goods, très beau, pas trop le temps de lire le lien là tout de suite, mais après ma siesta.....

Bises Goods:fidelia:

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 100ans Posté(e)
Beltégeuse Membre 8 066 messages
Les fées n'ont pas d'âge....‚ 100ans
Posté(e)

Ca y'est j'viens de lire ton lien Goods, c'est magnifique, y'avait une porte pour espionner les conversations, si j'dis que j'ai moins de 26 ans j'aurais p'têt droit à une réduction de mon billet d'entrée (j'te taquine Goods)......

Non, sans rire, j'aimerai bien visiter cet Hôtel de la Marine..... y'a même une pièce pour exposer des oeuvres du Qatar.....

Un extrait de ton lien Goods et merci encore, c'est époustouflant de beauté..... j'adore...

Trace du vol des joyaux de la Couronne

Ces derniers ne manquent pas. Le public découvrira le bureau où Victor Schœlcher a signé, en 1848, l’acte d’abolition de l’esclavage. Il verra aussi l’alcôve aménagée entre des cloisons dans laquelle se cachait un espion pour écouter les conversations des diplomates reçus par l’état-major de la Marine. Tout à côté, reste la marque d’un volet fracturé. Celle laissée en 1792 par les voleurs venus dérober les joyaux de la Couronne, qui n’ont été qu’en partie retrouvés.

Les visiteurs apprécieront enfin depuis la Loggia, la vue qu’avait Louis-Philippe suivant d’ici en 1836 l’érection de l’obélisque de Louxor, haut de 23 mètres, au cœur de la place de la Concorde. C’est de là aussi que François Mitterrand, accompagné de nombreux chefs d’État, avait assisté au défilé du bicentenaire de la Révolution.

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 100ans Posté(e)
Beltégeuse Membre 8 066 messages
Les fées n'ont pas d'âge....‚ 100ans
Posté(e)

Coucou Le Merle, chenapan, file dans ta chambre et mets tes pantoufles pour avoir moqué cette pôv beltégeuse:D

Bon, bises quand même polisson:fidelia:

@Lemerle

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×