Aller au contenu

Le tabou de la non-beauté.

Noter ce sujet


Messages recommandés

24ans Posté(e)
lucidite Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚ 24ans
Posté(e)

Bonjour, 

Toutes les choses qui suivent concerne des rapports entre personnes n'ayant pas d'affinités personnelles (cela ne concerne pas les rapports entre vrais amis, amis d'enfance...), tout ça ne s'applique donc pas à la vie entière des personnes qui ne correspondent pas esthétiquement à ce cherchent d'autres personnes, mais à la majorité des interactions qu'ils ont avec des personnes inconnues ou peu connues (amitiés superficielles, relations par intérêts...), donc à un part non négligeable de leur vie sociale. 
Et surtout : oui ce sujet est loin d'être une priorité. 

 

D'après une étude, la zones du cerveaux qui s'activent lorsqu'on observe quelque chose d'esthétiquement agréable (beau) serait la même que celle de la récompense, cela pour illustrer ma définition personnelle de la beauté : Chose (visage, paysage, objet...) qui lorsqu'on l'observe provoque un sentiment positif ; et coïncide avec le fait qu'une personne "mauvaise" dans son comportement sera perçue de plus en plus "laide" tandis qu'une personne au comportement beau sera perçue de plus en plus "belle". À l'inverse quelque chose d'esthétiquement désagréable (laid) activerait la zone de la punition. 
Nous ne choisissons pas notre physique, et les solutions pour s'améliorer telles que coiffure, style vestimentaire, (ou maquillage) ou encore chirurgie, sont accessibles à absolument tout le monde et ne rentrent pas en jeu, sachant d'une part que la beauté naturelle est plus simple, que la chirurgie n'est pas de la magie et que tout n'est pas possible, et qu'une coupe de cheveux ne change pas les traits du visage. En ce qui concerne la chirurgie esthétique, cela peut éventuellement très bien corriger certains défauts chez certaines personnes. 

Qu'on soit beau ou non, nous ne sommes pas responables de certains aspetcs de physique, il ne faut pas se sentir blâmé par ces mots, tout cela est injuste, mais le nier ne changera pas les choses, et les choses (encore d'après certaines études) sont plus grave que les discours ne veulent laisser croire. C'est pourquoi je souhaite en discuter.  

Combien de personnes sont désespérées, seules, déprimées ? Combien de personnes se font harceler, insulter, rabaisser ? Combien cherchent éperdument à ce que quelqu'un soit réceptif à eux personnellement ? Combien de personnes intéressent beaucoup de monde ? Combien de larmes ont coulé pour des mots, des comportements ? Combien de personnes se voient refuser un emploi (notamment dans les domaines du cinéma ou de l'audio visuel en général) sans raison ? Combien de fois une personne belle se verra recevoir de l'aide et combien de fois une personne non-belle se verra en recevoir ? etc... Nier que l'esthétique d'une personne n'impact pas significativement, personnellement, une vie est une erreur, et les nombreux témoignages de personnes belles vs non-belles ne font que démontrer cette réalité. 
On observe facilement qu'il y a des personnes qui intéressent tout le monde et d'autres qui n'intéressent personne. Tout le monde n'est pas agréable à regarder et cela impact nos vies. 

Cela dit, le but de cette introduction était d'écarter les potentielles réponses vues, et revues, qui en plus de ne pas être sincères et non-applicables, n'ont jamais résolu le problème. 

Le fait d'être laid ou banal (non-beau) est une source de souffrance dans cette société, pour la simple raison que tout le monde n'a pas la chance de tomber sur de bons amis et que nous discriminons tous inconsciemment ou consciemment plus ou moins les personnes de par leur apparence physique et notamment leur beauté. Des études le montrent également. 

La problématique de ce sujet est la suivante (pour personnes expérimentées ou témoignages seulement, si possible) : 

- Comment le renoncement au bonheur évolue-t-il avec le temps, suite à la prise de conscience que quoi que l'on fasse on sera toujours perçus comme moins "bons" ? Il y a des choses qui sont réservées aux personnes belles, comme le coup de foudre réciproque, même si cela reste possible il faut avoir conscience du fait que même entre personnes esthétiquement agréables, c'est rare, alors quand une personne n'est pas esthétiquement agréable ça l'est encore plus. 

Si des personnes souhaitent discuter du sujet en lui-même, ces personnes sont évidemment les bienvenues, ainsi que tout témoignage. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 15 460 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

"Le fort n'est pas dans la beauté, mais la beauté dans le fort."

Le problème des belles personnes, c'est qu'elles sont sollicitées souvent ou jamais. Jamais, car les soupirants se disent que c'est trop beau pour eux.

La beauté physique est d'abord dans la symétrie des traits du visage.

"Malheur au boiteux."

Les femmes ont toujours choisi les hommes beaux, car cela leur inspire la bonne santé et donc une progéniture saine.

Beau = sain; Le VIH a tout changé.

"Je t'aime parce que tu es belle, ou tu es belle parce que je t'aime ?"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×