Aller au contenu

Aimez-vous

Noter ce sujet


Messages recommandés

14ans Posté(e)
sashou_marcin Membre 140 messages
Forumeur inspiré‚ 14ans
Posté(e)

Bonjour tout le monde aujourd’hui je vous demande si vous aimez ce que j’ai écrit bref bonne lecture:

premier texte:

Je sombre et cette fois j’ai peur qu’il n’y ait personne pour me sauver

J’ai besoin de quelqu’un pour aller mieux

Quelqu’un pour savoir

Quelqu’un à mes côté

Quelqu’un pour m’enlacer

Maintenant les jours saignent dans la nuit et j’ai tendance à fermer mes yeux quand j’ai mal parfois

En me dit de ne pas le faire mais je vais finir par le faire

En me supplie chaque jours encore et encore mais donne moi juste une raison de rester

Ces temps-ci je me sent si délaissé, abonné à moi-même

Des pensée noir me traverse l’esprit chaque secondes

Deuxième texte:

Je suis brisé à l’intérieur.

 

La dépression qui me rongeait lentement me dévora finalement.

 

Je ne pouvais pas la dépasser.

 

Je me détestais. J'ai décidé de garder mes souvenirs et de me crier dessus pour reprendre mes esprits, mais il n'y avait pas de réponse.

 

S'il n'y a aucun moyen de soulager une respiration étouffée, il vaut mieux s'arrêter.

 

J'ai demandé qui pouvait être responsable de moi.

 

C'est juste toi.

 

J'étais complètement seul.

 

Il est facile de dire que vous allez mettre un terme à cela.

 

Il est difficile de l'arrêter.

 

J'ai vécu avec cette difficulté tout ce temps.

 

Tu m'as dit que je voulais m'échapper.

 

C'est vrai. Je voulais m'échapper.

 

De moi.

 

De toi.

 

Vous avez demandé qui est là. J'ai dit que c'était moi. J'ai dit que c'était encore moi. Et j'ai répété que c'était moi.

 

J'ai demandé pourquoi j'oublie constamment mes souvenirs. Vous m'avez dit que c'était à cause de ma personnalité. Je vois. Je vois que tout est de ma faute à la fin.

 

J'espérais que les gens le remarqueraient, mais personne ne le savait. Tu ne m'as jamais rencontré, donc bien sûr tu ne savais pas que j'étais là.

 

Vous m'avez demandé pourquoi je vis. Juste parce que. Juste parce que. Tout le monde vit juste parce que.

 

Si vous demandez pourquoi les gens meurent, ils diront probablement que c'est parce qu'ils sont épuisés.

 

J'en ai souffert et j'en ai souffert. Je n'ai jamais appris à transformer cette douleur en joie.

 

La douleur n'est que douleur.

 

J'ai essayé de me pousser à côté d'elle.

 

Pourquoi? Pourquoi est-ce que je me retiens de mettre un terme à cela?

 

On m'a dit de chercher les raisons pour lesquelles ça fait mal.

 

Je le sais trop bien. Je souffre à cause de moi. Tout est de ma faute, car je suis né comme ça.

 

Quand tu me l'as dit de cette voix calme, c'était à cause de ma personnalité.

 

C'est presque fascinant que ça fasse tellement mal. Les gens qui vivent plus dur que le mien semblent s'en sortir. Les gens plus faibles que moi semblent s'en sortir. Mais cela ne doit pas être vrai. Parmi les peuples du monde, personne ne souffre plus que moi, et personne n'est plus faible que moi.

 

Mais j'ai quand même essayé de vivre.

 

Je me suis demandé pourquoi je l'avais fait des centaines de fois, et cela n'a jamais été pour moi. C'était pour toi.

 

Je voulais faire quelque chose pour moi.

 

Arrête de me dire des choses que tu ne comprends pas.

 

Vous me dites de découvrir pourquoi je passe un moment difficile. Je vous ai dit pourquoi plusieurs fois. N'ai-je pas le droit d'être triste rien que pour ces raisons? Doit-il être plus précis et plus dramatique? Ai-je besoin de meilleures raisons?

 

Je te l'ai déjà dit. Avez-vous écouté? Les choses que vous ne pouvez pas battre ne restent pas comme des cicatrices.

 

Je suppose que je n'étais pas fait pour le monde.

 

Je suppose que je n'étais pas fait pour mener une vie sous les yeux du public.

 

C’est pourquoi c’était si difficile. Faites face au monde et soyez aux yeux du public. Pourquoi ai-je pris ces décisions? C'est ridicule.

 

C'est même fantastique d'être venu aussi loin.

 

Que puis-je dire de plus. Dites-moi simplement que j'ai fait du bon travail.

 

Dites-moi que j'ai assez bien travaillé et assez souffert.

 

Même si tu ne peux pas sourire quand tu me laisse partir, ne dis pas que c'est ma faute.

 

J'ai vécu beaucoup de choses et j'ai assez souffert.

Et voila dites si vous aimez ou pas 😜

 

 

 

 

 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
44ans Posté(e)
Ab initio Membre 192 messages
Forumeur inspiré‚ 44ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, sashou_marcin a dit :

Et voila dites si vous aimez ou pas 😜

Disons que j'aime que vous écriviez. :)

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
100ans Posté(e)
Nutkin Membre 399 messages
Forumeur survitaminé‚ 100ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, sashou_marcin a dit :

aujourd’hui je vous demande si vous aimez ce que j’ai écrit

[...]

Et voila dites si vous aimez ou pas 😜

Je n'aime pas.

On dirait du Indochine.

Mais en plus mauvais.

  • Triste 1
  • Peur 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
48ans Posté(e)
riad** Membre 15 109 messages
Forumeur drogué‚ 48ans
Posté(e)

Oui j'aime beaucoup, mais c'est un peu triste. :)

Accroche-toi, d'après mon expérience plus en grandit plus la vie devient supportable, voire agréable à vivre, Mais quand j'avais ton âge, j'étais triste comme toi.

il y a 11 minutes, Nutkin a dit :

Je n'aime pas.

On dirait du Indochine.

Mais en plus mauvais.

Et si tu te contentes de la fermer? ça arrangera tout le monde.

 

Modifié par riad**
  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 33 965 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)
Il y a 13 heures, sashou_marcin a dit :

Bonjour tout le monde aujourd’hui je vous demande si vous aimez ce que j’ai écrit bref bonne lecture:

premier texte:

Je sombre et cette fois j’ai peur qu’il n’y ait personne pour me sauver

J’ai besoin de quelqu’un pour aller mieux

Quelqu’un pour savoir

Quelqu’un à mes côté

Quelqu’un pour m’enlacer

Maintenant les jours saignent dans la nuit et j’ai tendance à fermer mes yeux quand j’ai mal parfois

En me dit de ne pas le faire mais je vais finir par le faire

En me supplie chaque jours encore et encore mais donne moi juste une raison de rester

Ces temps-ci je me sent si délaissé, abonné à moi-même

Des pensée noir me traverse l’esprit chaque secondes

Deuxième texte:

Je suis brisé à l’intérieur.

 

La dépression qui me rongeait lentement me dévora finalement.

 

Je ne pouvais pas la dépasser.

 

Je me détestais. J'ai décidé de garder mes souvenirs et de me crier dessus pour reprendre mes esprits, mais il n'y avait pas de réponse.

 

S'il n'y a aucun moyen de soulager une respiration étouffée, il vaut mieux s'arrêter.

 

J'ai demandé qui pouvait être responsable de moi.

 

C'est juste toi.

 

J'étais complètement seul.

 

Il est facile de dire que vous allez mettre un terme à cela.

 

Il est difficile de l'arrêter.

 

J'ai vécu avec cette difficulté tout ce temps.

 

Tu m'as dit que je voulais m'échapper.

 

C'est vrai. Je voulais m'échapper.

 

De moi.

 

De toi.

 

Vous avez demandé qui est là. J'ai dit que c'était moi. J'ai dit que c'était encore moi. Et j'ai répété que c'était moi.

 

J'ai demandé pourquoi j'oublie constamment mes souvenirs. Vous m'avez dit que c'était à cause de ma personnalité. Je vois. Je vois que tout est de ma faute à la fin.

 

J'espérais que les gens le remarqueraient, mais personne ne le savait. Tu ne m'as jamais rencontré, donc bien sûr tu ne savais pas que j'étais là.

 

Vous m'avez demandé pourquoi je vis. Juste parce que. Juste parce que. Tout le monde vit juste parce que.

 

Si vous demandez pourquoi les gens meurent, ils diront probablement que c'est parce qu'ils sont épuisés.

 

J'en ai souffert et j'en ai souffert. Je n'ai jamais appris à transformer cette douleur en joie.

 

La douleur n'est que douleur.

 

J'ai essayé de me pousser à côté d'elle.

 

Pourquoi? Pourquoi est-ce que je me retiens de mettre un terme à cela?

 

On m'a dit de chercher les raisons pour lesquelles ça fait mal.

 

Je le sais trop bien. Je souffre à cause de moi. Tout est de ma faute, car je suis né comme ça.

 

Quand tu me l'as dit de cette voix calme, c'était à cause de ma personnalité.

 

C'est presque fascinant que ça fasse tellement mal. Les gens qui vivent plus dur que le mien semblent s'en sortir. Les gens plus faibles que moi semblent s'en sortir. Mais cela ne doit pas être vrai. Parmi les peuples du monde, personne ne souffre plus que moi, et personne n'est plus faible que moi.

 

Mais j'ai quand même essayé de vivre.

 

Je me suis demandé pourquoi je l'avais fait des centaines de fois, et cela n'a jamais été pour moi. C'était pour toi.

 

Je voulais faire quelque chose pour moi.

 

Arrête de me dire des choses que tu ne comprends pas.

 

Vous me dites de découvrir pourquoi je passe un moment difficile. Je vous ai dit pourquoi plusieurs fois. N'ai-je pas le droit d'être triste rien que pour ces raisons? Doit-il être plus précis et plus dramatique? Ai-je besoin de meilleures raisons?

 

Je te l'ai déjà dit. Avez-vous écouté? Les choses que vous ne pouvez pas battre ne restent pas comme des cicatrices.

 

Je suppose que je n'étais pas fait pour le monde.

 

Je suppose que je n'étais pas fait pour mener une vie sous les yeux du public.

 

C’est pourquoi c’était si difficile. Faites face au monde et soyez aux yeux du public. Pourquoi ai-je pris ces décisions? C'est ridicule.

 

C'est même fantastique d'être venu aussi loin.

 

Que puis-je dire de plus. Dites-moi simplement que j'ai fait du bon travail.

 

Dites-moi que j'ai assez bien travaillé et assez souffert.

 

Même si tu ne peux pas sourire quand tu me laisse partir, ne dis pas que c'est ma faute.

 

J'ai vécu beaucoup de choses et j'ai assez souffert.

Et voila dites si vous aimez ou pas 😜

 

 

Pourquoi faire si petit à la lecture , nos yeux en souffrent de chercher les mots , mais le contexte est joli.:hehe:

 

 

 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×