Aller au contenu

La nuit, pendant que vous, vous dormez, moi, je fais la guerre !! Suite et fin.


Messages recommandés

Blaquière Membre 12363 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

 

La nuit, pendant que VOUS, vous dormez,

MOI,

JE FAIS LA GUERRE !!

 


 

 

Où j'en étais ? Ah oui :

 

« ...Hélas ! Là, patatras ! Juste au moment où ça commençait à devenir INTÉRESSANT !!! :smile2:

je me réveille ! »….

 

Chapitre II

ACH SO !

 

 

Cela n’arrive pas souvent, aussi vais-je vous demander de me croire sur parole.

Je me suis réveillé juste le temps de penser « Fait chier ! Encore rêvé de cette p…. d’armée, et ça n’a aucun intérêt...

LITTERAIRE ! » :smile2:

 

Et PAF ! Je me suis rendormi…

Dans quel monde allais-je me retrouver ?

 

Suspense…

 

LE MÊME !

Dans une grande salle, il y avait l’armée française. Une très grande salle donc.

 

Des dizaines de bidasses attablés entonnaient le refrain paillard bien connu des commandos inter-galactiques :

 

Révélation

 

Ton trou du cul

C’est un trou d’ver :

Quand je t’encul’

Je travers’ l’Univers !

 

 

Vous qui me connaissez savez bien que je suis peu friand de ces sortes de grivoiseries. Aussi m’en tins-je à l’écart. Je me tinge donc contre le mur de la grande salle, tout près de la porte.

Or de l’autre côté de ce mur se tenait, nous le savions...

 

l’ARMÉE ALLEMANDE...

 

Au grand complet !…

Quand soudain la porte s’ouvre avec fracas pour laisser le passage à quelques lieutenants ou capitaines allemands.

Nous Fenons gerger drei zoldaten fransouze für la gorvée !

 

Jugez de mon étonnement !

De mon abattement !

En trois secondes je viens d’apprendre, un, qu’il y a eu la guerre, deux, que nous l’avons donc perdue et trois que nous sommes au service des allemands vainqueurs, corvéables à merci !

 

O cruels souvenirs de nos gloires passées

Œuvres de tant de jours en un jour effacées !

(C’est juste pour compenser les horreurs du dessus!)

 

Je crois que vous avez deviné la suite : étant tout près de la porte, je fus un des trois choisis pour la corvée !

Fous ! Fous ! et Fous !

Le troisième « vous » c’était moi !

Nous sommes donc rentrés dans la zone allemande par la dite porte.

Je commençais à m’alarmer. Vous savez ce que c’est : je n’ai plus vingt ans…

Si c’est pour porter de gros poids, je ne sais pas si je pourrai : j’ai une certaine douleur à mon genoux gauche...

Ze ne Zera pas drès peussante ! Denez il z’agit d’empaller des vasses dans des gardons !

 

Bien sûr j’ai rectifié mentalement tout de suite, il ne s’agissait pas d’empaler les vases en question mais de les emballer dans des cartons.

Tout de même, des « vases antiques », je n’en revenais pas !…

(Je me demande qui a concocté ce rêve!)

Et je n’ai pas pu m’empêcher de dire :

Des vases antiques ? Mais c’est ma spécialité !

(Putain, mais je pourrais pas la fermer, ma gueule, des fois?!)

Le « Colonel » allemand n’a fait qu’un bon :

Was ? Fotre zpétzialitéte ? Aber, was ist Fotre Brofezziône ?

Et je lui ai dit :

La céramique de l’antiquité !

Ach so !

 

Et forcément, nous avons sympathisé sur le champ ! (la bataille puisque finie n’y étant plus (1)). Même passion, même  délire ! Si bien qu’à la scène suivante, nous nous sommes tous retrouvés assis à la même table, Généraux allemands et  bidasses français pour l’apéro. Enfin je crois pour ce qui est de l’apéro.

Je vous ferai remarquer que ces enfoirés de schleus venaient quand même nous piller !

Mais bon, comme je l’ai déjà dit, même passion, même indulgence...

Je tenais quand même à fournir au Maréchal allemand une carte de mon atelier. Après tout, guerre ou pas guerre, ça n’empêche pas le commerce ! J’avais là la possibilité d’un bon client de choix...

MAIS ! Souvenez-vous de mes affaires mouillées !

Oui : de carte sur moi ? Point l’ombre d’une ! Heureusement l’un des trois bidasses frantzouses (dont moi) – il se trouve que parfois le hasard fait bien les choses – se trouvait être... mon fils !

Tu n’aurais pas une carte de l’atelier des fois?

Évidemment ! Qu’est-ce que tu ferais si j’étais pas là ?!

Et il a sorti tout de go de son portefeuille une carte. Bon, c’était une de ces anciennes cartes en papier bruni – pour faire plus ancien – …

J’ai pensé : je vais faire le dessin pour situer l’atelier car sur ces anciennes cartes il n’y avait pas de carte. (Vous me suivez ? Carte – carte ! Euh, euh!).

Mais soudain je me suis ravisé. Si quelqu’un me voit écrire un truc pour le donner au Guénéral, je suis bon pour le poteau d’exécution. Haute trahison ! Je lui ai donc glissé discrètement du bout des doigts la carte sur la table.

 

Il commençait à se faire tard et les deux autres zoldats fransouze (dont mon fils) étaient déjà passés du côté français par la porte du grand mur séparatoire. J’ai donc pris congé de Notre Führeur. Fallait y mettre les formes. Très raide, très digne, je me suis relevé, et j’ai claqué des talons !

KLAK !

Meine Führer ! Archaeologia ist auch mein Kampf ! Wir sind Broders !

 

Gar à la Vérité, Che fous le dis : le Zoldat Guermain zait douchours rezter drès dig'neu !

Douchours drès Poli !

Douchours drès zdric, drés... racé !

 

Je me suis éloigné… j’ai repassé la porte et me suis retrouvé du côté français. Quelqu’un m’a signalé :

Dépêchez vous le repas est presque terminé, la cantine va fermer !

J’ai couru.

Il ne restait plus qu’un morceau de viande. Un escalope du veau ou du gochon, et aussi un peu de ratatouille. Je me suis servi. Puis l’employé m’a demande :

Vous voulez une pomme pour le dessert?

 

–  Ach ! Nein ! Zurtout pas ! Ze goût drop zucré abrès de la radadouille ne me dit fraiment rien gui faille !

 

Plus tard, interrogé par mes supérieurs, je leur dirai toute la vérité :

–  Che n’ai abzolument rien égrit zur la Garte. Je n’ai défoilé abzolument augun Zecret zur le Frankreich !!!

 

Et ils m’ont gru ! Je voulais dire : « cru ».

 

 

(1) Sur le champ… le CHAMP DE BATAILLE ! Il faut suivre !

 

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
INDE4 Membre 30 messages
Forumeur balbutiant‚ 13ans
Posté(e)

et la !ta

il y a 1 minute, INDE4 a dit :

et la !ta

ta pris une grosse baffe par la baronne qui ta dit léve ton cul il faut que t'aille tafé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 12363 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 58 minutes, INDE4 a dit :

et la !ta

ta pris une grosse baffe par la baronne qui ta dit léve ton cul il faut que t'aille tafé

Pourquoi pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×